background preloader

Dialectique Rhétorique

Facebook Twitter

Réviser vos figures de rhétorique avec les politiques. Les différents modes de raisonnement. Racisme et préjugés : quand des conversations de 10 minutes se révèlent plus efficaces que les grandes campagnes de Com' (à condition de savoir les mener) Atlantico : Une nouvelle étude démontre comment lutter contre les préjugés et les lieux communs.

Racisme et préjugés : quand des conversations de 10 minutes se révèlent plus efficaces que les grandes campagnes de Com' (à condition de savoir les mener)

Pouvez-vous en décrire les tenants et les aboutissants ? Hugo Mercier : L'objectif de cette étude était de tester l'efficacité d'un type d'intervention assez souvent pratiquée par les personnes luttant contre les préjugés, qui consiste en une conversation d'environ 10 minutes avec des électeurs potentiels.

Au cours de cette conversation, on demande à ces personnes de s'imaginer à la place des gens pour lesquels on essaye de réduire les préjugés - dans le cas précis de cette étude, il s'agit des personnes transgenres. On leur demande, par exemple, de se souvenir d'une situation qu'ils ont vécu et au cours de laquelle ils se sont sentis un peu exclus ou rejetés, ce qui est censé les mettre à place de ces personnes souffrant de préjugés, comme les personnes transgenres ici. Home. Logical Fallacy of Ad Hoc Rescue / Ad Hoc Hypothesis. There are 103 sub-topics of "Flawed Evidence": How can we know anything about anything?

Logical Fallacy of Ad Hoc Rescue / Ad Hoc Hypothesis

Avoir de la répartie, vous aussi, vous en êtes capable ! Lors d’une soirée réseau, il est aussi difficile que nécessaire de se faire remarquer.

Avoir de la répartie, vous aussi, vous en êtes capable !

Lors d’une présentation, vous devez pouvoir répondre sans être pris de court à toute question, critique ou objection. Votre sens de la répartie peut alors devenir un atout décisif. Sachez le développer quelles que soient vos dispositions, en restant toujours vous-même. Pour Antoine Chéreau, dessinateur de presse, c’est un don très inégalement partagé. Et quand Bernard Sananès, psychologue et formateur, suggère qu’un travailleur appliqué peut parfois surpasser un doué qui se repose sur ses acquis, notre humoriste répond « possible, mais entre un Olivier de Kersauson et une Mireille Mathieu, il y a de la marge !

« Une répartie, enchaîne Arnaud de Staël, peut être très constructive. Réthorique. Paralogisme Sophisme : Généralisation hâtive - Sweeping Generalization. By Hans Bluedorn "Statistics are no substitute for judgment" ?

Paralogisme Sophisme : Généralisation hâtive - Sweeping Generalization

Sophisme - Paralogisme : appel à l'ignorance. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sophisme - Paralogisme : appel à l'ignorance

Mais si j'affirmais que, comme ma proposition ne peut être réfutée, il n'est pas tolérable pour la raison humaine d'en douter, on me considérerait aussitôt comme un illuminé[trad 1] – Bertrand Russell L'appel à l'ignorance (argumentum ad ignorantiam) est un faux raisonnement qui consiste à dire qu'une proposition est vraie parce qu'elle n'a pas été démontrée fausse (ou vice versa)[1].

Il est une sorte de faux dilemme[2]. Il peut être utilisé comme rationalisation d'idées irréfutables. Notes et références[modifier | modifier le code] Notes[modifier | modifier le code] ↑ (en) « [I]f I were to go on to say that, since my assertion cannot be disproved, it is an intolerable presumption on the part of human reason to doubt it, I should rightly be thought to be talking nonsense. » Références[modifier | modifier le code] Bibliographie[modifier | modifier le code] Sophisme - Paralogisme : affirmation d'une disjonction.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sophisme - Paralogisme : affirmation d'une disjonction

Le raisonnement fallacieux de l'affirmation de la disjonction peut apparaître lors d'un syllogisme disjonctif quand un argument prend la forme : disjonction : Soit A ou Bterme moyen (affirmation) : Aconclusion : Alors non B Explication[modifier | modifier le code] La faute consiste à conclure que B doit être fausse car A est vraie; en réalité B peut également être vraie. Le véritable syllogisme disjonctif est basé sur le fait que la prémisse mineure est fausse et entraîne la véracité de la conclusion. Sophisme - Paralogisme : Non sequitur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sophisme - Paralogisme : Non sequitur

Un cadeau n'est pas la suite nécessaire des pleurs, mais cette gravure du XVIIIe siècle donne à penser le contraire. Non sequitur signifie, en latin, « qui ne suit pas les prémisses ». En logique formelle, un argument est un non sequitur si la conclusion ne suit pas les prémisses. Le terme de non sequitur a une application spéciale en droit, sous une définition juridique formelle. Sophisme[modifier | modifier le code] Sophisme - Paralogisme : pétition de principe et classement des sophismes. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sophisme - Paralogisme : pétition de principe et classement des sophismes

Une pétition de principe (en latin scolastique petitio principii) est, en logique, un raisonnement fallacieux dans lequel on suppose dans les prémisses la proposition qu'on doit prouver. Dès lors, la conclusion de la pétition de principe se confond avec tout ou partie des prémisses. Paralogisme. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paralogisme

Un paralogisme est un raisonnement faux qui apparaît comme rigoureux et où le locuteur est de bonne foi, contrairement au sophisme qui est un argument fallacieux, c'est-à-dire destiné à tromper. Le paralogisme est un antonyme de syllogisme. Dans la Critique de la raison pure, Kant a identifié les paralogismes comme étant des illusions de la raison.

Paralogisme sophisme et arguments fallacieux. MAJ : 23 janvier 2004 Dernières entrées : Qui ne dit mot consent >Fausse superficialité > Vol de concept > Preuve d'un négatif> Accentuation Ce sophisme consiste à déplacer le sens d'une affirmation en changeant l'intonation.

Paralogisme sophisme et arguments fallacieux

Sophisme & Sophismes anti-libéraux. Un sophisme est un argument, raisonnement qui apparaît comme rigoureux et logique, mais qui en réalité est faux, malgré une apparence de vérité. Exemple : Théorème : un chat a neuf queues. Preuve : Aucun chat n'a huit queues. Sophisme. L'Art d'avoir toujours raison. Passages choisis 000815 [et de se faire détester de tous] par Schopenhauer Éditions mille et une nuits © 1983. SOPHISMES ET PARALOGISMES. Il existe de bons et de mauvais arguments. Sur cette page, il sera question des mauvais arguments, dont on peut distinguer deux types : les paralogismes et les sophismes. Toutefois, certains ne font pas cette distinction et emploient indifféremment les deux termes, ce qui est justifié par le fait que les sophismes ne consistent qu'en un certain usage des paralogismes. Un argument peut être incorrect pour deux raisons : à cause de l’incorrection de l’inférence ou à cause de la fausseté de ses prémisses.

L’étude de l’argumentation s’intéresse avant tout aux inférences. Les inférences incorrectes sont appelées des paralogismes : dans un paralogisme, les prémisses ne sont pas connectées de façon appropriée à la conclusion et ne la justifient pas, même si elles semblent le faire.Un sophisme est un paralogisme utilisé intentionnellement pour déterminer un individu à servir nos intérêts. L'art d'avoir toujours raison - se prémunir des stratagèmes de dialectique éristique. © Inconnu L'art d'avoir toujours raison est un célèbre ouvrage écrit par Arthur Schopenhauer vers 1830.

Dans ses lignes il nous présente les stratagèmes de dialectiques et de sophismes utilisés lors de débats entre des individus ayant des points de vues divergents. Aujourd'hui ces techniques sont beaucoup utilisées, et assez difficiles à déceler par des néophytes. Il devient donc nécessaire de les connaitre pour pouvoir les parer, ou simplement ne pas se laisser berner. L’Art d’avoir toujours raison. La bibliothèque libre. Traduction Wikisource - Texte entier: HTML PDF Note : le manuscrit original ne comportait pas le titre et fut probablement écrit vers 1830.

Il fut publié sous différents titres tels Dialectique ou Dialectique éristique ou L'Art d'avoir toujours raison. Introduction Stratagèmes. Sophisme - Paralogisme : épouvantail (rhétorique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L’épouvantail (ou homme de paille) est un sophisme qui consiste à présenter la position de son adversaire de façon volontairement erronée. Créer un argument épouvantail consiste à formuler un argument facilement réfutable puis à l'attribuer à son opposant. Sophisme - Paralogisme : argumentum ad hominem. Calembour involontaire : Kakemphaton. Harold Searles: L’effort pour rendre l’autre fou. Ce texte est une courte synthèse du célèbre article de Harold Searles. L’effort pour rendre l’autre fou (1959), Harold Searles "L’individu devient schizophrénique, en partie, à cause d’un effort continu – largement ou totalement inconscient – de la ou des personnes importantes de son entourage pour le rendre fou.

Les modes selon lesquels on rend l’autre fou. Loi de Godwin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Illustration (décrite en anglais) du moment où une discussion enflammée va inévitablement passer le point de non-retour, souvent facilement reconnaissable. Arguments rhétologiques fallacieux. Rhetological Fallacies.

Petit recueil de 18 moisissures argumentatives pour concours de mauvaise foi. Petit recueil de 18 moisissures argumentatives à utiliser sans modération lors des concours de mauvaise foi, par Richard Monvoisin, vice-champion de mauvaise foi 2008, et Stanislas Antczak, champion 2007. (Certains sophismes sont davantage détaillés dans l’article Logique – Le monde de sophisme). Nous avons découpé ces moisissures argumentatives en trois grandes catégories : les erreurs logiques, les attaques, et les travestissements. Rhétorique.

Your logical fallacy is tu quoque. L'atelier des photographes. Biais cognitifs : biais de confirmation. Identifiez le sens des 9 types d’objections. Chronique raisonnable n° 30 ou leçon d’autodéfense intellectuelle du jeudi 24 janvier 2013. Punchlines et reparties : une prof publie ses lycéens de la Seine-Saint-Denis. Vote, dissonance cognitive et peur de l'inconnu. Le Meirieutron. Rhétorique. Pierre Bourdieu et le « gouvernement mondial invisible » « La théorie du complot » en version France Culture (par P.-A.Taguieff, savant)