background preloader

France

Facebook Twitter

Le petit frisson dégueulasse de l'alerte attentat. On n'apprendra donc jamais rien de nos erreurs?

Le petit frisson dégueulasse de l'alerte attentat

Comme un enfant va retourner coller ses mains sur une casserole brûlante, même après s'être ébouillanté, on va continuer à s'exciter au premier urgent dégainé par @AlertesNews sur Twitter? Il semblerait que oui. Emmanuel Macron : Révolution... ou imposture ? - 02 - #QuiChoisir ? État d'urgence : plus c'est long, moins c'est bon #DATAGUEULE 58 - VERSION LONGUE.

Dans le camp de Calais: «On reviendra. On a déjà fait plus difficile» Calais, envoyée spéciale.- « Nous sommes dans un dilemme, et c'est du stress, soupire Salomon.

Dans le camp de Calais: «On reviendra. On a déjà fait plus difficile»

Certains disent : “Il faut partir.” D'autres pensent que la France ne menace de détruire la jungle que pour nous faire peur. » Assis en tailleur dans une tente blanche du bidonville de Calais, cet ancien ingénieur d'Asmara, arrivé fin septembre, quelques jours avant l'annonce de François Hollande de démanteler « complètement » la jungle, réfléchit tout haut. « Est-ce qu'il vaut mieux partir quelque temps, puis revenir à Calais et chercher un abri quelque part ? Ou choisir un plan B, l'Allemagne, ou les Pays-Bas ?» Il ajoute : « Si on nous demande de partir, on partira.

Les nouvelles de la Jungle. L'effrayante corrélation entre temps de parole et résultats aux élections (1) – Notre Époque. Ce billet est le 1er de la série sur la corrélation temps de parole–suffrages.

L'effrayante corrélation entre temps de parole et résultats aux élections (1) – Notre Époque

Pour l’intégrale des billets sur les médias, voir cette page. Le deuxième volet de cette étude, portant sur ce que disent les experts en science politique sur ce phénomène, est ici. Le troisième volet de cette étude, portant sur les mécanismes pouvant expliquer la corrélation, est ici. L’émotion due aux résultats des élections européennes de mai dernier est maintenant retombée. "Expatriés" is the new "classes moyennes" - Une heure de peine... .

"Expatriés" is the new "classes moyennes" - Une heure de peine...

Encore un article qui nous parle des expatriés, ces exilés qui ont fui toutes les difficultés de la France pour découvrir une herbe évidemment plus verte à l'étranger, tout cela à cause de l'indigence de nos politiques qui, décidément, ne font pas les réformes qu'il faut... Cette fois, on nous met en scène une certaine Clara G., étudiante en 2ème année d'histoire à la Sorbonne, qui menace François Hollande d'aller voir ailleurs si elle y est. Métaphore parfaite du traitement de la question des Français de l'étranger par les médias et le champ politique : on ne s'intéresse pas à eux, on se contente de les faire parler. L'article en question est signé par un éditorialiste du Point, Pierre-Antoine Delhommais, et il est donc douteux qu'il existe véritablement une Clara G. derrière. Petit cheminement de la Loi Travail. La politique, c’est compliqué.

Petit cheminement de la Loi Travail

C’est bien pratique pour nos dirigeant.e.s que ce soit pas très très accessible, mais c’est bien chiant pour les gens qui n’écoutaient pas trop en éducation civique et qui pourtant se sentent concerné.e.s par l’avenir de la France. Parce que maintenant, pour comprendre ce qui se passe, c’est un peu la merde. Bien entendu, c’est mon cas : je ne suis pas une cadore quand il s’agit de piger les hautes administrations françaises mais je tente de me soigner.

Et comme je suis de celles qui ne bitent rien à la politique, je vous propose de me suivre dans ma tentative de comprendre quelque chose à tout cet embrouillamini. Donc, là ce qui nous intéresse, c’est l’Assemblée Nationale, son fichu 49.3 et les motions de censure qui ont été tentées. Moi devant mon clavier présentement. L’Assemblée Nationale, c’est qui ? Réfugiés en France: nos journalistes n'ont-ils vraiment rien à dire ? par V. Osouf. Mercredi dernier, suite à la signature en catimini à Bruxelles, d'accords UE-Afghanistan qui permettent désormais d'expulser d'Europe à minima 80 000 ressortissants afghans vers une mort possible, que celle-ci soit le fait des Talibans, de l'armée afghane ou de l'OTAN, des exilés du campement de rue de Jaurès ont organisé une manifestation vers l'Ambassade d'Afghanistan, avenue Raphaël.

Réfugiés en France: nos journalistes n'ont-ils vraiment rien à dire ? par V. Osouf

Devant celle-ci, il y avait davantage de CRS que de manifestants. Vendredi dernier, lors d'une énième opération policière matinale (la 19ème depuis le 31 juillet dernier), une centaine de demandeurs d'asile et une personne solidaire ont été raflés sur le campement de l'avenue de Flandre et conduits aux antennes de police de la rue de l'Aubrac, de la rue de l'Évangile et au commissariat du XIXème arrondissement. Encore une fois, des OQTFs ont été délivrées aux migrants et deux d'entre eux ont été placés en rétention administrative. PERSONNE n'a couvert ces 3 évènements. La loi de 1881 sur la Liberté de la presse attaquée au Sénat.

Nous publions un communiqué du SNJ (Acrimed).

La loi de 1881 sur la Liberté de la presse attaquée au Sénat

Dans le cadre de l’examen du projet de loi « Égalité et citoyenneté », qui sera discuté en séance publique ce mardi 4 octobre 2016, plusieurs sénateurs (LR et PS) viennent de faire adopter, très discrètement, des amendements scélérats contre la Liberté de la presse. Sous le couvert de l’égalité des citoyens devant la loi, ces sénateurs veulent abolir des pans entiers de la loi du 29 juillet 1881. « Les flics » d’Usul : entre sociologues Blancs et victimes racisées. Lettre ouverte à un·e ami·e socialiste.

Bonjour cher·e ami·e.

Lettre ouverte à un·e ami·e socialiste

Comment vas-tu ? Il faut dire que ça faisait longtemps. Tes vacances au Touquet se sont bien passées ? Je dois dire que ces derniers temps je suis un peu furieuse. Vois-tu, il y a une vieille litanie qui revient et qui va se faire assourdissante bientôt. La sécurité ? #PJLUrvoas, un permis de tuer et l'alibi de la lutte antiterroriste.

Ce mercredi 2 mars 2016, alors qu’une grande majorité de français s’était plongée dans les bras de Morphée, l’Assemblée Nationale adoptait l’amendement du projet de loi antiterroriste sur la présomption de légitime défense pour les policiers.

#PJLUrvoas, un permis de tuer et l'alibi de la lutte antiterroriste

Cette mesure, au cas où vous seriez passé à côté, prévoit l’irresponsabilité pénale des policiers qui auraient à utiliser leurs armes face à un « périple meurtrier ». Seulement voilà, non seulement l’arsenal législatif existant permettait déjà aux forces de l’ordre d’agir sans être inquiété par leur hiérarchie et la justice mais surtout, le texte est flou et donc potentiellement soumis aux interprétations les plus dangereuses. Je sais que beaucoup de mes concitoyens ne comprennent pas forcément le danger que représente cette mesure. Ceci est d’autant plus difficile pour eux que le gouvernement, qui a passé ces derniers mois à surfer sur une peur légitime, nous l’a (sur)vendue comme une réponse essentielle à la menace terroriste. #NuitDebout : nous ne revendiquons rien, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 29 mars 2016)

Au point où nous en sommes, il faut être épais pour ne pas voir qu’il en va dans les mouvements sociaux actuels de bien plus qu’une loi et ses barèmes d’indemnités.

#NuitDebout : nous ne revendiquons rien, par Frédéric Lordon (Les blogs du Diplo, 29 mars 2016)

Martin Winckler : “'Hippocrate' m’a ramené trente ans en arrière !” Saisi par le réalisme d'“Hippocrate”, Martin Winckler a aimé le film de Thomas Lilti. L'écrivain-médecin nous explique pourquoi. Dans ses romans (La Maladie de Sachs, Le Chœur des femmes, En souvenir d’André, etc.), Martin Winckler ne cesse de décrire, avec un grand sens critique et sa propre expérience de praticien, les absurdités de la médecine.

Depuis Montréal, où il vit depuis 2008, il explique pourquoi il a aimé Hippocrate, de Thomas Lilti. Qu’avez-vous pensé d’Hippocrate ? "Pour les femmes qui le portent, le burkini est un compromis entre la modernité et la foi" En pleine polémique sur le burkini, plusieurs mairies de villes côtières de France, de Corse jusqu'au Pas-de-Calais, ont pris des arrêtés pour interdire ce type de tenue de plage qui couvre le corps et la tête des femmes. La mairie de Cannes a été la première à s'être opposée, le 28 juillet, à "une tenue de plage manifestant de manière ostentatoire une appartenance religieuse, alors que la France et les lieux de culte religieux sont actuellement la cible d'attaques terroristes".

Professeur à l'Institut universitaire européen de Florence (Italie), où il dirige le programme méditerranéen, Olivier Roy est un spécialiste de l'islam. Il y a consacré différents ouvrages comme En quête de l’Orient perdu, en 2014, ou La laïcité face à l'islam, en 2005. Les barbares sont parmi nous, par Pierre Rimbert (Le Monde diplomatique, avril 2016)

Le pays de la liberté a déclaré la guerre à la barbarie. A un empire lointain qui frappe la France et la Belgique, méprise les civils et tue des enfants. « Nous sommes en guerre ! » Soutenus par la population, les dirigeants claironnent leur volonté de détruire l’ennemi. On pavoise. Mais pendant que les soldats combattent, les civils s’activent. Violences policières : le rapport qui dit les faits. La situation devenait insupportable : manifestation après manifestation, nous observions des violences de plus en plus nombreuses de la part des forces de police, bien au-delà de ce que pourrait exiger le maintien de l’ordre. C’est pourquoi, fin avril, avec l’appui initial de plusieurs députés, nous avons lancé une Mission civile d’information sur les actions de maintien de l’ordre menées depuis le début, en mars 2016, des manifestations d’opposition à la loi sur le travail.

Ce rapport, établi par les correspondants de Reporterre à Nantes, Rennes, Toulouse et Paris, nous le présentons ce mercredi 29 juin, alors qu’à l’Assemblée nationale, une conférence de presse réunit des députés, des organisations des droits de l’homme et de la société civile, des syndicats de salariés et de policiers, pour tirer l’alarme sur la dérive dangereuse en matière de maintien de l’ordre. Loi sur le Renseignement. Egalitariste.tumblr. Hollande se craint foutu si les jeunes vont dans la rue.

Le gouvernement renonce à supprimer le principe pollueur-payeur. [Actualisation mercredi matin. Le gouvernement a finalement retiré mardi soir, en commission à l’Assemblée, un amendement au projet de loi sur la biodiversité retouchant le principe de «préjudice écologique» mais décrié par des socialistes et des défenseurs de l’environnement, le sujet devant être retravaillé d’ici à la séance publique. Le projet de loi, désormais défendu par la secrétaire d’Etat chargée de la Biodiversité, l’écologiste Barbara Pompili, sera débattu en deuxième lecture dans l’hémicycle à compter du 15 mars.]

Le diable se cache souvent dans les détails. Et c’est un détail de taille, un détail énorme, qui se niche dans un amendement que le gouvernement vient de déposer sur le projet de loi biodiversité, examiné en deuxième lecture et en commission à l’Assemblée nationale à partir de ce mardi soir, 18 heures. Projet de réforme pénale: les députés dans le vif du sujet. Les députés entrent mercredi dans le vif des dispositions les plus litigieuses du projet de réforme pénale post-attentats, avec au menu la création d’une possible retenue de quatre heures après un contrôle d’identité, et l’usage assoupli des armes par les forces de l’ordre.

Le ministre de l’Intérieur Bernard Cazeneuve va défendre à partir du milieu de l’après-midi dans l’hémicycle ce volet du projet de loi de «lutte contre le crime organisé, le terrorisme et leur financement», discuté en première lecture jusqu’en fin de semaine. Critiqué notamment par des parlementaires de gauche et par des associations et magistrats, en raison selon eux d’une atteinte aux libertés et d’une mise à l’écart du juge judiciaire, ce texte vise à prendre le relais du régime de l’état d’urgence, en vigueur depuis les attentats du 13 novembre. Ventes d'armes : 2015, une année record pour la France. Il y a au moins un domaine dans lequel l’économie française réalise des performances exceptionnelles : les ventes d'armes. Yves Sintomer : "La France peut évoluer vers un régime autoritaire" Yves Sintomer, professeur de sciences politiques à Paris 8, spécialiste de la démocratie participative et délibérative, a surpris son auditoire mardi 9 février, lors d'une conférence sur l'avenir de la démocratie à l'UCL (University College of London), en affirmant qu'il n'était pas à exclure de voir la France évoluer rapidement vers un régime autoritaire.

Droit du travail : une réforme directement inspirée de propositions du Medef et de la droite. « Bienvenue à droite, Myriam El Khomri », souhaitait ironiquement, jeudi 18 février sur Twitter, l’élu (Les Républicains) Pierre-Yves Bournazel à la ministre du travail socialiste. Une manière de souligner que la réforme portée par Mme El Khomri, et qui fait bondir à gauche, correspond en grande partie à des idées défendues par la droite.