background preloader

Travailler Autrement

Facebook Twitter

« J’étais prof en fac et je suis devenu éclairagiste » : Pour vivre heureux, ... Chacun avait bien coché toutes les cases de la réussite : longues études, CDI, salaire confortable… A 25 ans, leur avenir était tout tracé, il ne leur restait plus qu’à passer en pilote automatique sur la « voie royale ».

« J’étais prof en fac et je suis devenu éclairagiste » : Pour vivre heureux, ...

Pourtant, un jour, ils se sont réveillés en plein cauchemar : « Tout ça pour ça ? » Et ils ont claqué la porte. « C’était une question de survie, témoigne Sidney Laurent, 29 ans, avocate dans sa première vie. Un soir, je sortais du Palais de justice, je m’étais fait rudoyer par une juge. J’ai pété les plombs. Je me suis sentie prisonnière. Yvan Xufré, 34 ans, diplômé d’une école de commerce, était chef d’enquête pour un institut de sondage. « C’était du marketing pur, mes sujets d’étude allaient du chocolat noir aux jantes de pneus de poids lourds ! Plus d'un salarié français sur deux voudrait devenir freelance. Comment les travailleurs européens envisagent-ils leur avenir professionnel?

Plus d'un salarié français sur deux voudrait devenir freelance

C'est la (vaste) question à laquelle tente de répondre l'étude* publiée mercredi 5 avril par le spécialiste de la paie, ADP. En interrogeant près de 10 000 salariés européens venus de huit pays, l'enquête aborde différents thèmes pour prendre le pouls du travail à l'échelle européenne. Travailler à l'étranger: oui, mais... Premier constat: l'humeur générale est positive. 78% des personnes interrogées disent se sentir "très ou assez optimistes" quant à leur avenir professionnel.

Une moyenne européenne qui cache, bien entendu, des disparités. L'entreprise n'est qu'un passage dans la vie d'un collaborateur, prêt à l'assumer ? - Les Echos. Virginie Raisson (Lépac): «​50% à 70% des métiers existants aujourd’hui auron... Et si nous apprenions les uns des autres. Organisation Le 07/06/2017 Pratiqué dès le XIXe siècle, l’apprentissage entre pairs mériterait de se refaire une place sur les bancs de l’école et au sein des entreprises.

Et si nous apprenions les uns des autres

Que faire pour apprendre aujourd’hui ? Chercher sur Wikipedia, regarder une vidéo postée par un amateur sur Youtube, naviguer sur des forums pour collecter des retours d’expérience, suivre un Mooc (massive open online course), poser une question sur la plateforme de questions-réponses Quora… A tout moment, dès que vous en avez besoin, il est possible d’apprendre de tous et par tous. Les jeunes privilégient le travail indépendant. Plébiscité par une majorité de Français, le salariat ne fait plus recette auprès des jeunes qui lui préfèrent de plus en plus le travail indépendant.

Les jeunes privilégient le travail indépendant

La preuve par le Credoc. 45 % des 18-24 ans estiment que travailler à son compte est une « situation plus enviable » que le salariat. Ce chiffre étonnant émane de la dernière enquête sur les « Conditions de vie et aspirations » du Centre de recherche pour l’étude et l’observation des conditions de vie (Credoc), publiée en avril dernier (*). Alors que 70 % des Français déclarent préférer le salariat à l'indépendance - un chiffre qui, en 16 ans, aura spectaculairement augmenté, puisque seuls 41% des Français plébiscitaient ce statut en 2000, les jeunes se différencient de leurs aînés quand il s’agit de leur statut d’emploi. La liberté avant tout Un développement de l’emploi occasionnel. Les métiers de demain sont à inventer. Les études américaines l’ont annoncé, des études françaises l’ont confirmé: 65 % des écoliers d’aujourd’hui exerceront des métiers qui n’existent pas encore.

Les métiers de demain sont à inventer

Quelques grandes tendances sont prévisibles. Les évolutions sociétales comme le vieillissement de la population, le besoin d’assistance, la prise de conscience environnementale ou le développement des réseaux sociaux impliquent des créations d’emplois et de métiers qui sont loin d’être satisfaites. Quant au développement du numérique, il ouvre un champ encore plus fertile de métiers inimaginables voilà encore quelques années.

Réinventerletravail.fr. Intuition Is The Highest Form Of Intelligence. A Lyon, la Myne expérimente l’entrepreneuriat coopératif. Lyon, correspondance (texte et photos) Le 18 mai, la Myne recevait les sociologues Michel Lallement, auteur de l’ouvrage de référence L’âge du faire, et Marie-Christine Bureau.

A Lyon, la Myne expérimente l’entrepreneuriat coopératif

C’est que la Myne a un nouveau projet qui intéresse les deux spécialistes du travail : développer une entité interne au hackerspace qui permettrait de gérer les partenariats économiques et les opportunités commerciales. « Un piratage juridique » baptisé Oxamyne, explique-t-on à la Myne. Il faut dire que depuis son ouverture il y a deux ans, la Myne et ses 40 membres actifs ont fait fructifier leurs activités.

Côté entreprises aussi, la Myne attire : Veolia, Bouygues ou Nexity se sont montrés intéressés, ainsi que des PME de l’économie numérique. Bref, « le carnet de commandes est plein », fait savoir Benjamin Chow-Petit, membre actif, qui annonce 150000€ d’activités pour l’année à venir, et ce, « avant même d’avoir fait de la prospection commerciale ». Quand les surdiplômés déclarent la guerre aux «jobs à la con » Dans son ouvrage La Révolte des premiers de la classe paru ce mois-ci aux éditions Arkhê, le journaliste Jean-Laurent Cassely décrypte le phénomène des «néo-artisans», ces jeunes cadres brusquement reconvertis au travail manuel par quête de sens et peur du déclassement social.

Quand les surdiplômés déclarent la guerre aux «jobs à la con »

Faut-il faire un CAP cuisine après Sciences po et HEC? Il y a quelques années encore, la question aurait paru franchement déplacée. Mais face à l'émergence d'un véritable phénomène - celui de ces diplômés de l'enseignement supérieur reconvertis au travail manuel - elle a perdu beaucoup de son incongruité, jusqu'à devenir presque banale. 74 % de "talents gâchés" en France, selon une étude : Comment y remédier ? La France souffrirait d’un "immense vivier de talents trop souvent non exploité".

74 % de "talents gâchés" en France, selon une étude : Comment y remédier ?

(Crédit : Pabak Sarkar/Flickr) Depuis janvier, il existe une nouvelle unité de mesure : l'indice de "gâchis de talents en France", soit le rapport entre "les Français qui ont envie d'agir moins ceux qui agissent". Les « labs » s’essaient à l’innovation managériale. Effet de mode ou révolution dans l’entreprise, ces espaces collaboratifs repensent les pratiques de management.

Les « labs » s’essaient à l’innovation managériale

Les « labs », ces espaces collaboratifs d’innovation, poussent comme des champignons. Difficile d’en dresser une typologie tant ces structures tiennent de l’auberge espagnole. Chacun y amène en effet sa conception du lab : quand certains sont réservés aux salariés d’une entreprise, d’autres jouent la carte intersociétés, voire associent clients, collaborateurs et partenaires. Si les « fablabs » (pour Fabrication Laboratory) visent l’innovation technique, d’autres espaces, loin des commandes numériques, des machines-outils et autres prototypes, ont pour objectif l’innovation dans l’organisation et le management. C’est le cas notamment du LabRH, association qui réunit 370 start-up, 40 grands comptes (dont Engie, BNP Paribas, Adecco ou Chanel) et des institutionnels (Caisse des dépôts,…), autour de l’innovation des ressources humaines. Theconversation. Il existe un fossé considérable entre le droit et les pratiques liées à l’économie collaborative, alors que cette dernière est célébrée (de manière quasiment unanime) et consacrée par les médias.

theconversation

Se pose alors la question du rôle de l’État, apprenti sorcier en matière de régulation de l’économie 2.0 ou économie collaborative. Cette économie rencontre un certain succès dans la communauté scientifique et dans la société. L’économie collaborative prône un partage des ressources et la décentralisation (via des réseaux de pairs) ; elle repose sur la confiance et permet de créer du lien social. « Le télétravail et le freelancing précipitent la fin de la firme traditionne... "Notre défi, c'est la montée en gamme du capital humain" Gilles Babinet. LA TRIBUNE - Quels sont les enjeux de l'élection présidentielle pour le numérique GILLES BABINET - Le bilan des deux précédentes mandatures est maigre : la French Tech, la BPI... alors que le coeur du réacteur de cette révolution, ce sont les politiques structurelles, l'éducation, l'enseignement supérieur, la modernisation de l'État, sujets sur lesquels la France n'a pas fait grand-chose, contrairement à ce que l'on croit généralement.

Songez que la dernière grande innovation, le paiement numérique de l'impôt, date de... 2004 ! The meaning of life in a world without work. Most jobs that exist today might disappear within decades. As artificial intelligence outperforms humans in more and more tasks, it will replace humans in more and more jobs. Comment les nouvelles générations de jeunes diplômés fuient les "métiers à la...

Avec son concept, éclairant pour beaucoup, de “métier à la con“, (“bullshit job“) désignant un ensemble de tâches professionnelles sans utilité sociale et sans satisfaction personnelle, l’économiste libertaire David Graeber a posé en 2013, de manière intuitive, un constat édifiant sur le monde du travail du 21ème siècle. Services financiers, télémarketing, ressources humaines, relations publiques…, l’économie tertiaire est pleine de ces métiers à la con qui ne cessent de croître.

Jusqu’à l’absurde, c’est à dire sans que personne ne puisse en définir l’intérêt, en dehors de celui de frissonner au simple son des intitulés de métiers moins sophistiqués qu’abscons. La perte de sens du travail lui-même “Une réécriture des codes de la réussite sociale, et de l’épanouissement au travail“ #HRevolution : RH, quelle volonté de transformation dans les entreprises ? - ...

Depuis quelques années, le marché du travail opère une mutation sans précédent, bousculant des codes ancrés tant dans les organisations que dans la culture française. Exit la hiérarchie pyramidale et les recrutements archaïques, bonjour aux nouvelles techniques de management, à l’importance de la marque employeur, et au positionnement “employee-centric”… Les initiatives qui s’attachent aujourd’hui à libérer les pratiques de recrutement de leurs carcans pullulent, au point qu’il devient même difficile de les lister.

Alors comment tirer le meilleur du numérique et de l’émergence des 350 startups RH existantes pour réinventer le marché de l’emploi ? Comment, notamment, attirer les meilleurs talents, et en particulier les digital natifs ? Qu’attendent aujourd’hui les candidats ? Comment éviter les erreurs de recrutements ? 74 % de "talents gâchés" en France, selon une étude : Comment y remédier ? Dans cette start-up e-commerce, robotisation n'est pas synonyme de chômage. La robotisation des opérations logistiques ne rime pas forcément avec suppression d'emplois.

C'est ce que veut prouver Boxed, une start-up américaine spécialisée dans la vente en ligne de produits en gros. Le 27 avril dernier, l'entreprise a annoncé avoir déployé un nouveau système robotique au sein de son entrepôt basé à Union, dans l'Etat du New Jersey. Particularité de cette mutation : elle s'accompagne du maintien de tous les emplois attachés à ce centre logistique grâce à un important plan de formation des collaborateurs, rapporte le magazine spécialisé Retail Dive. 115 emplois transformés... mais maintenus Après 22 mois de conception, d'intégration et de développement logiciel, le hub logistique, déployé sur trois étages, accueille désormais un module de plus de 20 mètres, le long duquel plusieurs robots iBots réaliseront des tâches de picking et d'emballage.

Travail : 4 propositions pour éviter la précarisation généralisée. L'agir humain en entreprise, la meilleure réponse au numérique. En février 2014, Now Social - « agence communautaire » spécialisée dans le conseil et dans la stratégie - publiait son Livre Blanc, plaidoyer pour une conception plus horizontale et humaine de l'entreprise, accessible en ligne. Les 10 tendances qui traversent le monde du travail – My Happy Job. La Relève et La Peste. Bardés de diplômes, sortis des plus grandes écoles, ils sont nombreux à se tourner ensuite vers un métier manuel.

Le télétravail augmente la productivité et favorise la collaboration entre le... Si choisir son lieu de travail est un rêve pour beaucoup de salariés, il s'agit déjà une réalité pour plus d'un actif sur deux en France et dans le monde. MOOC "Gouvernance Partagée" Qui sont les "nouveaux travailleurs" ? Neuf caractéristiques d'une culture ém...

Remix est la plus grande communauté de coworkers à Paris - 4 espaces et 300 coworkers. Travail : 4 propositions pour éviter la précarisation généralisée. « Uber, c’est la possibilité pour les jeunes défavorisés de creuser eux-mêmes... « La robotisation nous transforme en fossoyeurs involontaires du salariat » #RH : Tous travailleurs indépendants d'ici 2030 ? - Maddyness. The key to responsible and responsive leadership – the humanities. In our complex and interconnected world, we need leaders of imagination, understanding, and emotional intelligence—men and women who will move beyond polarizing debates and tackle the challenges we face. Etude freelance 2017. L’intrapreneuriat : les grandes entreprises passent aussi à l’action ! - SeeMy : Plateforme collaborative pour l'innovation. Usbek & Rica. Pourquoi Google n'embauche pas nécessairement les étudiants les plus diplômés - Les Echos. L’autogouvernance peut-elle devenir un modèle de société ?

Mapping the emerging post-capitalist paradigm, and its main thinkers. Cohome - Laura Choisy. Holacratie… est-ce que ça marche ? The Silver Lining Of Anti-Globalism Might Be The Creation Of A True Digital Economy. Les métiers du futur ont besoin de mixité - Les Echos. Cut the bullshit: organizations with no hierarchy don’t exist. #RH : Le télétravail, moteur de croissance ? L’exemple de Trello et d’une pol... Emploi. Taxer les robots, une idée pas si folle. L’entrepreneuriat-alterné : en finir avec le mythe d’une société post-salariale ? Entreprise Libérée : Utile Ou Indispensable ? "On ne discute plus assez du travail dans les entreprises" Le chômage, une opportunité ? Des réseaux de demandeurs d'emploi y travaillent. Quand les jeunes prennent le pouvoir chez Pernod-Ricard. Notefjj-revenubase. La France postsalariale ou la grande rébellion des citoyens.

Non, le travail n'est pas en train de disparaître. Productivité et convivialité au bureau : et si on réinventait enfin les open spaces ? Relations humaines : au-delà du rêve de « l’entreprise libérée » Le revenu universel entraînera-t-il la fin du travail ? Les jeunes préfèrent l'entrepreneuriat au CDI. Des jeunes diplômés en quête de sens bousculent le monde du travail. Pour que l'ubérisation profite aux travailleurs, pas seulement aux start-up. Autonomie au travail : le secret du bonheur ? — madmoiZelle.com. Pour être plus efficaces, vivons pleinement les émotions au travail ! Pour que l'ubérisation profite aux travailleurs, pas seulement aux start-up. Le futur du travail par McKinsey. Créer un million d'emplois pour le climat d'ici 2020, c'est possible et finan...

En entreprise, comment quadras et quinquas peuvent-ils rester compétitifs fac... Ce que le burn out d'un salarié dit des dysfonctionnements de son entreprise. Le mécénat de compétences pour ouvrir des perspectives. Adresses des entreprises d insertion. Les travailleurs indépendants heureux sont ceux qui ont choisi de l?être. Claudie Haigneré : "Le courage, c’est savoir affronter sa peur" Le théâtre : pour rendre les collaborateurs acteurs de la RSE. Des plateformes collaboratives pour challenger ses salariés. Enspiral, l'alternative néo-zélandaise à l'ubérisation. L’engagement compte plus que la rémunération pour les salariés et dirigeants du secteur associatif. Le futur du travail et la mutation des emplois. Chez Orange, les IFRS deviennent un jeu d'enfant, Normes comptables. The Conversation : des analyses de l’actualité par des universitaires et cher...

Dans un monde de petits boulots précaires propulsés par des plateformes numériques, comment réinventer des solidarités de travail. On vous partage cet article passionnant... - La Coding School. Paul Duan, l'entrepreneur social qui veut faire baisser le chômage. Découvre Caroline, Happy Team Leader chez MakeSense – The Young Thinker. Les grandes entreprises vont perdre la bataille des talents. Rebelle et parcours hors norme : ces profils atypiques séduisent les entreprises. Le télétravail, symbole de l'inadéquation du droit du travail à l'ère numérique.

Les nouveaux modèles de la réussite. Alliancequaliquanti. Pourquoi la société salariale a besoin de nouveaux valets, par André Gorz (Le... La fin du salariat - Diana FILIPPOVA - WEB2DAY 2016. Travail. Plaidoyer pour un autre monde. "Le bien-être au travail va devenir une nécessité absolue pour créer de la valeur", prévient le consultant Eric Albert - Ressources humaines.

Faut-il des super-pouvoirs pour trouver un job? La Région Ile-de-France, accélérateur de projets. Great Place To Eat - Cuisines Ixina. Le partage du pouvoir au cœur de l’entreprise de demain. Médias : les 5 voeux de la génération qui vient. «Les carrières linéaires vont laisser place à des chemins plus singuliers» Le secret des équipes les plus productives est simple: la gentillesse.