background preloader

CULTURE RELIGIEUSE

Facebook Twitter

Le mariage : entre tradition et nouveaux modes de vie. Et Dieu dans tout ça? À dieu et à diable. À dieu et à diable.

BOUDDHISME

Dans Rosemont–La Petite-Patrie, le vieux patrimoine religieux côtoie les églises de devanture. Montréal, cité des dieux. L'origine scientifique d'Halloween. Un texte de Ève Christian Avez-vous remarqué que la date de l'Halloween est située presque au milieu de l'intervalle de temps qui sépare l'équinoxe d'automne (autour du 22 septembre) du solstice d'hiver (environ le 21 décembre)?

L'origine scientifique d'Halloween

Le cours 'Éthique et culture religieuse' ne fait pas l'unanimité. Société Le cours Éthique et culture religieuse ne fait pas l'unanimité Le lundi 24 octobre 2016 L'ex-religieuse Andrea Richard s'oppose à l'enseignement de la religion à l'école.

Le cours 'Éthique et culture religieuse' ne fait pas l'unanimité

Au contraire, la professeure en éducation à l'Université de Montréal Mireille Estivalèzes estime que le programme actuel permet aux élèves ayant différentes croyances de mieux se connaître. Isabelle Craig discute avec ses invités de la pertinence du cours Éthique et culture religieuse, qui a remplacé l'enseignement de la religion catholique et de la morale. Créer un compte. La fin du kung-fu en Chine?

ICI Radio-Canada.ca Télé. Comment la méditation pleine conscience aide la psychothérapie. Les stupidités de la bible - L'anti-obscurantisme au quotidien. Erreur n°1 : la Terre est plate.

Les stupidités de la bible - L'anti-obscurantisme au quotidien

Les nouvelles mythologies (11) Durant la période estivale, cette chronique vous propose un voyage au coeur de quelques mythes qui construisent notre présent.

Les nouvelles mythologies (11)

Aujourd’hui, l’algorithme… Il y a comme un amour aveugle qui s’est installé entre le présent et les algorithmes, ces formules mathématiques complexes qui, dans les univers numériques, organisent l’information, la discriminent, la comparent, la structurent pour faciliter la prise de décision, les déplacements, les choix et l’affichage de données sur un écran. L’algorithme, c’est lui qui fait apparaître sur le coin d’une page Web la publicité qui vous cible directement en fonction de votre localisation, de votre âge, de vos amitiés, de votre historique de recherche en ligne. C’est lui qui décide du séquençage des nouvelles sur votre mur Facebook, qui identifie les personnes sur une photo numérique en analysant les visages, qui vous recommande des personnes à suivre, l’achat d’un livre, d’un film en fonction de vos intérêts ou des passions de vos amis. Quand un homme de Dieu rencontre Sarah.

En quête d’histoires d’amour réelles, Le Devoir s’est invité dans des mariages de diverses communautés culturelles, aux rites et traditions pluriels.

Quand un homme de Dieu rencontre Sarah

Notre série Quatre mariages et un enterrement vous promène de voeux en voeux dans des rituels qui soulignent l’amour… Et la mort. Deuxième de cinq textes. Rencontre au sommet entre les deux plus grandes religions du monde. VATICAN - Le pape François et le grand imam d'Al-Azhar, cheikh Ahmed al-Tayeb, se sont rencontrés lundi à la mi-journée au Vatican, pour une réunion historique entre les hauts représentants des deux plus importantes religions de la planète.

Rencontre au sommet entre les deux plus grandes religions du monde

Le «message, c'est notre rencontre», a affirmé le pape François à l'imam, considéré comme la plus haute autorité de l'islam sunnite, selon des propos rapportés par l'entourage du souverain pontife à la presse. Les deux hommes, qui ne s'étaient jamais vus jusqu'à présent, se sont donné une accolade à l'issue de leur entretien, qui a duré une petite demi-heure, selon un communiqué du Saint-Siège.

C'est la première fois qu'une telle rencontre se déroule au Saint-Siège. Le 24 février 2000, Jean-Paul II avait rendu visite au grand imam d'Al-Azhar, le cheikh Mohammed Sayed Tantawi, au Caire. Les deux hommes ont salué «la signification importante de cette nouvelle rencontre dans le cadre du dialogue entre l'Église catholique et l'Islam». Ce que dit la science sur la méditation pleine conscience. Ce magazine, à la fois ludique et rigoureux, traite de consommation et de santé, des sujets qui préoccupent nos contemporains.

Ce que dit la science sur la méditation pleine conscience

Sophie-Andrée Blondin et ses collaborateurs, présents durant toute l'émission, déboulonnent les mythes qui ont souvent cours dans ces domaines. Des experts sont invités en studio pour faire part de leur expérience ou de leur opinion sur un thème donné. Des capsules d'information alimentent la discussion. La vie après la mort. La mort a fait son temps. Urnes funéraires abandonnées, nouveaux cultes voués aux arbres, incinérations massives plutôt qu’inhumations : les rites funéraires changent au Québec.

La mort a fait son temps

Ce n’est pas sans motif que le gouvernement tente d’actualiser dans une loi ces nouvelles pratiques qui se conjuguent au commerce florissant de la mort. « La loi qui régit notre pratique date du début des années 1970. Les choses ont beaucoup changé depuis 40 ans », explique Denis Desrochers, président de la Corporation des thanatologues du Québec. La vérité scientifique et le saut du tigre, par Pablo Jensen (Le Monde diplomatique, décembre 2015) «Star Wars»: du film au phénomène. « Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine… » Projeté dans les cinémas du monde entier en 1977, le prologue de Star Wars entra d’office dans la culture populaire, à l’instar du film lui-même, premier opus d’une trilogie, sorti en français sous le titre La guerre des étoiles, puis rebaptisé Star Wars, épisode IV.

«Star Wars»: du film au phénomène

Un nouvel espoir après l’adjonction de trois antépisodes. Alors que Star Wars, épisode VII. Le réveil de la Force s’apprête à prendre d’assaut les multiplexes, on constate que la ferveur n’a fait que croître depuis lors. Une désignation trop forte pour rendre compte de la lutte du Jedi Luke Skywalker, du contrebandier Han Solo et de la princesse Leia contre Dark Vador et ses sbires de l’Empire galactique ; les premiers, tenants de la Force, et les seconds, de son côté obscur ? Cycle violence. RAWLS ET JÉSUS: Se faire accueillir vertueusement en s'intégrant à notre communauté d'accueil.

ICI Radio-Canada.ca.

SPIRITUALITÉS AMÉRINDIENNES

HISTOIRE / RELIGION. PATRIMOINE RELIGIEUX. SECTES. La chirurgie plastique, cadeau idéal pour les jeunes Colombiennes. Des dizaines de milliers de Tunisiens marchent contre le terrorisme. Drapeau tunisien Photo : Anis Mili / Reuters Des dizaines de milliers de personnes ont marché à Tunis « contre le terrorisme », en réaction à l'attentat survenu au musée du Bardo le 18 mars et qui a fait 22 morts, dont 21 touristes. « Tunisie libre, terrorisme dehors », « notre pays est plus fort que vous », pouvait-on entendre, alors que beaucoup de manifestants agitaient des drapeaux tunisiens.

Des dizaines de milliers de Tunisiens marchent contre le terrorisme

La marche a eu lieu sous très haute surveillance policière. Rituels et superstitions dans le sport. Répertoire des dépots d'objets d’apprentissage : 51 dépôts. Les objets d’apprentissage sont des «granules» de formation en principe réutilisables et réagencables selon différents objectifs ou environnements. Autrement dit, un bon objet d’apprentissage est complet en soi et fait le tour d’un point particulier de connaissance. Ainsi si quelqu’un a besoin de ce point de connaissance, il peut utiliser l’objet d’apprentissage.

À lui de l’intégrer dans une démarche cohérente. La taille et la complexité de l’objet ne sont pas considérés. Une simple photo peut-être considérée comme un objet d’apprentissage tout comme un cours complet. Aux objets d’apprentissage sont idéalement associées les métadonnées d’indexation, Ces métadonnées indiquent, en principe, le contenu, la technologie, les droits d’auteur et autres éléments pour faciliter le repérage, l’intégration technique et l’administration de l’objet d’apprentissage.

Une offre de ressources éducatives libres ne figure pas dans ce répertoire ? Your Bookmarks and favorites in the cloud.