background preloader

Emotions

Facebook Twitter

11 informations étonnantes sur les émotions. L’intelligence émotionnelle est la capacité à identifier les émotions (les siennes et celles des autres), à reconnaître les effets des émotions et à utiliser les informations fournies par les émotions pour guider les actions.

11 informations étonnantes sur les émotions

On a coutume de nommer 6 émotions primaires : la peur (qui alerte sur un danger ou l’inconnu)la colère (qui alerte sur une frustration, une injustice ou une atteinte de l’intégrité)la tristesse (qui alerte sur une perte et vise à attirer le réconfort)l’amour (qui est l’émotion du lien)le dégoût (qui alerte sur la nocivité ou le viol)la joie (qui est l’émotion de la réussite, de la rencontre) Voici onze informations utiles pour cultiver cette intelligence émotionnelle. 1.L’intelligence émotionnelle commence par le fait de se poser les bonnes questions. Age par âge, savoir favoriser les compétences pro-sociales des enfants. Dés la première année : des comportements affiliatifs à encourager Avant ses un an, un bébé présente des compétences que l’adulte peut soutenir.

Age par âge, savoir favoriser les compétences pro-sociales des enfants

Par exemple entre 9 et 12 mois, le tout-petit commence à être capable : • D'attention conjointe avec l’adulte et les pairs : cela correspond à la période du « pointage ». 8 points clés pour favoriser la résilience chez les enfants. La résilience est définie comme « l’art de naviguer dans les torrents » par Boris Cyrulnik.

8 points clés pour favoriser la résilience chez les enfants

C’est la capacité à rebondir après des événements douloureux et à surmonter les épreuves de la vie. La résilience est un processus entre des caractéristiques individuelles et l’environnement dans lequel l’individu évolue. On peut voir le concept de résilience comme une balance entre les expériences positives et les expériences négatives avec les gênes en guise de pivot. 25 outils et méthodes pour la gestion des émotions des enfants. Le cerveau des enfants est immature.

25 outils et méthodes pour la gestion des émotions des enfants

Ce qui implique qu’ils ont des difficultés à gérer leurs émotions, d’où les tempêtes émotionnelles qu’ils subissent. Mais, nous pouvons les aider développer leur intelligence émotionnelle. Voici quelques ressources pour cela. 4 rituels qui rendront parents et enfants plus heureux (selon les neurosciences) 14 manières d'être ferme sur le comportement et souple sur les émotions. Arnaud Deroo explique que l’autorité éducative se pense en termes de responsabilité, pour rendre l’enfant acteur et responsable de ses actes.

14 manières d'être ferme sur le comportement et souple sur les émotions

Qui vient aujourd'hui ? Par Arnaud Deroo. LES 4 ACCORDS TOLTÈQUES EXPLIQUÉS AUX ENFANTS - Kaléidoscope Kids Arlon. Pas évident de transmettre des valeurs humanistes à un enfant sans le brusquer ni imposer ses idéaux.

LES 4 ACCORDS TOLTÈQUES EXPLIQUÉS AUX ENFANTS - Kaléidoscope Kids Arlon

Une courte vidéo change la donne en exprimant simplement, à l’aide de dessins, les 4 grands accords Toltèques de Miguel Ruiz, pour leur permettre d’appréhender le monde sereinement et en toute liberté. Comment donc rendre accessibles aux enfants des valeurs qui les arment à la fois de tolérance, de patience et de courage pour affronter un avenir incertain ? Il existe bien des ouvrages alternatifs qui s’y risquent, comme ceux des éditions Chant d’Orties, mais rares sont les vidéos pédagogiques adaptées aux très jeunes.

Une vidéo produite par Mélissa Monnier, étudiante à la Haute école d’art et design de Genève (HEAD) vient en aide aux parents qui cherchent une introduction simplifiées à des valeurs libres et non-dogmatiques pour leur enfant. Ce qui n’est pas impeccable : la manipulation, le mensonge, la critique, l’insulte… Avouons que cela demande un brin de pratique ! Les caprices des enfants, ça n’existe pas  !  – Happynaiss. ​La figure d’attachement : oui, et après ?

Les caprices des enfants, ça n’existe pas  !  – Happynaiss

Vous avez été très nombreux et nombreuses à réagir à mon article sur la figure d’attachement et à me faire part de votre soulagement face à l’explication de ce phénomène de décharge souvent mal interprété (et j’en suis ravie, un pas vers la paix des foyers !). J’ai aussi reçu des questions, des demandes de conseils et des remarques qui m’ont montrées qu’il était nécessaire d’aller un peu plus loin et de poursuivre sur le sujet de ces « crises » de nos enfants qui nous dépassent, sur ces fameux « caprices » (mot que je déteste) en tous genres et sur les réactions à avoir.

En effet, certains d’entre vous m’ont dit « Mais comment vont-ils comprendre qu’ils ne doivent pas se comporter ainsi, si on ne dit rien, si on câline et qu’on laisse passer leurs caprices ? ». Effectivement, avec nous (figure d’attachement) les enfants sont « vrais », ils se lâchent, se déchargent, se confient, évacuent. Un conte thérapeutique pour aider les enfants à avoir confiance en eux. « Je suis nul », « je rate toujours tout », « Les autres font mieux que moi », « Je n’y arriverai pas »… Face à de nouvelles expériences, les enfants peuvent remettre en cause leurs capacités, éprouver une peur bloquante et perdre totalement confiance en eux.

Un conte thérapeutique pour aider les enfants à avoir confiance en eux

Cet état, si nous ne réagissons pas, va s’installer dans le temps car les croyances limitantes vont s’auto-alimenter. Ainsi, l’enfant interprétera chaque acte comme preuve qu’il n’est pas la hauteur. Afin de casser ce cercle vicieux, je vous invite à découvrir un conte thérapeutique qui raconte l’histoire de Nuage, un faucon pétri de doutes et qui souffre de la comparaison avec ses pairs plus zélés. Tellement, qu’il en perd tous ses moyens. Tout d’abord, je tiens à souligner que ce conte est magnifique. Sensible, trop sensible ? Vous ne comprenez pas toujours les réactions excessives de votre enfant.

Sensible, trop sensible ?

Vous pensez qu’il est trop sensible, voire hypersensible et vous ne savez pas bien comment vous y prendre avec lui ? Cette sensibilité peut prendre de multiples formes, notamment sur le plan sensoriel : l’enfant est sensible à la lumière : par exemple, les néons ou certaines lumières artificielles provoquent une grande fatigue ou des irritations des yeux, pouvant aller jusqu’aux maux de tête.il est sensible aux sons : les bruits l’agressent, il a du mal à s’extraire des bruits de fond. L’hypersensibilité peut donc prendre différentes formes ! Explications. Sans titre. La pulsion agressive chez le jeune enfant sans handicap. Lorsque nous travaillons auprès de jeunes enfants nous sommes souvent confronté à leurs pulsions agressives.

La pulsion agressive chez le jeune enfant sans handicap

Tels que les morsures, griffures, des enfants qui se tapent, qui se poussent les uns les autres. Il est très difficile pour nous en tant que professionnel d’accepter cela car généralement lorsque nous sommes témoins de ces scènes nous pouvons nous sentir nous-même agressés. Et puis, cette agressivité nous renvoie à des choses très personnelles. Le langage des émotions. Quand une émotion d'enfant en cache une autre. De nombreux livres traitant d’éducation se rejoignent sur ce point : les enfants peuvent envoyer des messages « cachés » difficiles à déchiffrer pour les parents, que ce soit par des comportements inappropriés ou par des émotions incohérentes, voire disproportionnées avec la situation concrète.

Dans Au coeur des émotions de l’enfant, Isabelle Filliozat explique bien la notion de distorsion : un enfant qui pleure pour un vêtement trop serré éprouve peut-être de la colère pour un tout autre motif, un enfant terrifié par un chien qu’il connaît pourtant a sûrement peur d’une autre chose plus importante qu’il n’ose pas révéler. Dans ce cas, nous parents avons tendance à sur réagir : soit en nous énervant parce que nous sommes exaspérés, soit en entrant dans des jeux de pouvoir avec l’enfant, ou encore en nous lançant dans des justifications et explications sans fin.

Pourtant, Isabelle Filliozat écrit que Votre énervement vous indique que l’émotion montrée en cache une autre. Les colères des enfants - Blog de Christel, assmat à Guignen. Dans son livre AU COEUR DES EMOTIONS DE L'ENFANT, Isabelle Filliozat parle entre autre de la colère. Elle permet de poser un autre regard sur cette émotion NORMALE, SAINE et STRUCTURANTE. Elle distingue également la colère de la violence : « la violence est destructive, la colère en revanche est constructive. (…).

La colère est affirmation de soi en face de l’autre, précision des limites à ne pas dépasser, refus de ce qui fait souffrir. Du fait que nous ne savons pas gérer la colère, nous entrons dans la violence. La violence est très différente de la colère, en fait elle en est l’opposé. La violence parle de l’autre, elle accuse, cherche à blesser, à détruire. La violence est une ultime tentative pour faire entendre un message, mais le message est alors si déguisé que rares sont ceux qui le comprennent. (…).

La réaction de projection est un mécanisme de défense primaire universel. « T’es méchant(e) » signe la difficulté de l’enfant à tolérer le malaise de la frustration. Ecole des émotions d'Isabelle Filiozat. 5 blessures émotionnelles d'enfance qui persistent à l'âge adulte - Nos Pensées. Les problèmes rencontrés dans l’enfance prédisent comment sera notre qualité de vie lorsque nous serons adultes. En outre, ils peuvent influencer de manière significative la façon dont les enfants d’aujourd’hui agiront demain et par ailleurs ils auront une influence sur notre manière de faire face à l’adversité.

Donc, en quelque sorte, à partir de ces 5 blessures émotionnelles ou expériences douloureuses d’enfance, nous allons former une partie de notre personnalité. Dans les lignes qui suivent, nous allons voir quelles sont nos blessures définies par Lise Bourbeau. Boris Cyrulnik : « Peu d’enseignants ont conscience de leur impact affectif sur les enfants »

Boris Cyrulnik est le ‘psy’ le plus célèbre et le plus apprécié de France. Alors que les réformes du collège et des programmes alimentent les débats, il nous livre son diagnostic sur l’école. B.Cyrulnik (c)DRFP Odile Jacob Vous avez cosigné une tribune du Monde intitulée « Contre l’école inégalitaire, vive le collège du XXIe siècle ». L'enfant éponge. Les parents devraient TOUS lire ceci ! - Toute la vérité - Vraiment.CA. L'enfant est comme une éponge qui s'impreigne de ses parents...

Chaque enfant apprend par l'exemple... Pendant la petite enfance (jusqu'à environ 7 ans), l'enfant ne fait pas bien la différence entre ses émotions et celles de ses parents. Il se transforme en véritable éponge par rapport à ce qui se vit à la maison ou dans son environnement proche. Voici un petit texte qui fait réfléchir: S'il vit entouré de critiques... il apprend à blâmer. S'il vit entouré d'hostilité... S'il vit entouré de moquerie... il apprend à être timide. S'il vit entouré de honte...

Le langage des émotions.