background preloader

Gestion émotions

Facebook Twitter

Dégoût. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dégoût

Ce phénomène a des racines à la fois biologiques et culturelles (Fischer le considère comme « bio-culturel »[2], avec une forte composante émotionnelle[3]. Utilisation[modifier | modifier le code] La notion est particulièrement utilisée dans le domaine de l'alimentation pour désigner des nourritures que le mangeur ne saurait ingérer du fait de raisons socioculturelles ou biologique. Néanmoins elle peut s'appliquer à toute chose, événement ou objet qu'une personne peut ne pas apprécier du tout: Analyses philosophiques et sociologique[modifier | modifier le code] Les philosophes et écrivains ont été nombreux à s'intéresser au jugement de goût, qui a des relations avec les notions de bien, de bon et de mal[14],[15] Une étude sociologique suggère que les femmes ont des scores bien plus élevés que les hommes sur l'échelle de sensibilité au dégoût[16].

Emot&PsychoT2Ch1. Albert Mehrabian. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Albert Mehrabian

Albert Mehrabian , né en 1939 en Iran, actuellement professeur émérite de psychologie à l'Université de Californie (Los Angeles), est devenu célèbre pour ses publications sur la différence d'impact entre les messages verbaux et non verbaux. Ses résultats sur les messages contradictoires des sentiments et des attitudes ont été cités dans le monde entier, dans des conférences sur les communications humaines, et sont également connus sous le nom de « règle des 7 % - 38 % - 55 % ». La règle des 7 % - 38 % - 55 %[modifier | modifier le code] La « règle du 7 % - 38 % - 55 % », également appelée « règle des 3V » est basée sur deux études publiées en 1967[1] et signifie que : États d'esprit et congruence[modifier | modifier le code] Pour parler efficacement et significativement de nos émotions, ces 3 formes de communication doivent correspondre entre elles (on parle de « congruence»).

Gestion émotions. Intelligence émotionnelle. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Intelligence émotionnelle

Cet article ou une de ses sections doit être recyclé (mai 2015). Une réorganisation et une clarification du contenu paraissent nécessaires. Discutez des points à améliorer en page de discussion ou précisez les sections à recycler en utilisant {{section à recycler}}. L'intelligence émotionnelle (IE) est un concept proposé en 1990 par les psychologues Peter Salovey et John Mayer, qui réfère à la capacité de reconnaître, comprendre et maîtriser ses propres émotions et à composer avec les émotions des autres personnes. Elle est proche du concept d'intelligence sociale. Des tests ont été développés pour étudier et valider ce concept, qui complémente utilement la notion d'intelligence humaine qui est définie surtout par des habiletés cognitives et une approche psychométrique.

Paul Ekman - Arte (1/5) - Le visage décrypté (documentaire) Micro-expression. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Micro-expression

Une micro-expression est une expression faciale brève et involontaire que le visage humain exprime en fonction des émotions vécues. Elles apparaissent généralement lors de situations où les enjeux qui en découlent sont élevés, quand des personnes ont quelque chose à gagner ou à perdre. À la différence des expressions faciales, il est très difficile de feindre ou d'imiter une micro-expression.

Les micro-expressions expriment, suivant les chercheurs, entre six à dix émotions universelles: le dégoût, la colère, la peur, la tristesse, la joie, la surprise, voire le mépris[1]. Une micro-expression peut se produire en un temps très court, de l'ordre d'1/15 à 1/25ème de seconde, ce qui la rend quasiment indétectable pour la très grande majorité des gens.

Paul Ekman. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Paul Ekman

Paul Ekman, né le , est un psychologue américain. Joie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Joie

Joie de vivre (sculpture de Richard MacDonald, 2002). Manie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Manie

Il ne faut pas confondre l’état maniaque avec des traits obsessionnels (obsession du ménage et de la propreté par exemple), acception pourtant retenue dans le langage courant. Symptômes et signes[modifier | modifier le code] Un épisode maniaque est caractérisé par une modification de l’humeur, et la survenue de certains symptômes tels ceux décrits ici. Bien évidemment, tous les symptômes ne sont pas présents à la fois chez un même individu. Tristesse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tristesse

Sépulcre (scène de l'onction du corps du Christ), 1672, montrant Marie-Madeleine en pleurs. Physiologie[modifier | modifier le code] Les expressions faciales de la tristesse exposant des petites pupilles sont significativement jugées plus intenses, et encore plus si les pupilles diminuent davantage[3]. Robert Plutchik. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Robert Plutchik

Robert Plutchik, né le 21 octobre 1927 et mort le 29 avril 2006, est un professeur et psychologue américain. Il fut professeur émérite de l'Albert Einstein College of Medicine et professeur auxiliaire de la University of South Florida. Il obtient son Ph.D. de l'université Columbia en 1952. Travail de deuil. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Travail de deuil

Le travail de deuil est une expression créée par Sigmund Freud dans l'article Deuil et mélancolie en 1915[1]. Il s'agit du processus intrapsychique consécutif à la perte d'un objet d'attachement, d'un être cher. De ce point de vue, toute perte peut nécessiter un travail de deuil. Ce travail s'accompagne de phases pouvant être décomposées classiquement en cinq étapes. Deuil. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ivan Kramskoy, Chagrin inconsolable, 1884. Généralités[modifier | modifier le code] Le mot deuil vient du bas-latin dolus (« douleur »), par l'ancien français duel (« douleur », « affliction causée par la mort de quelqu'un »)[1]. D'une manière générale, le deuil permet de surmonter un événement critique de la vie.

Il est souvent associé à la mort : « la mort d'une image parfaite des parents lorsque ceux-ci divorcent », « la mort de la confiance en une personne », « la mort d'une relation amoureuse lors d'une séparation », « la mort de quelqu'un ». Le deuil peut être réalisé par le biais de tous moyens d'expressions directement créatifs ou délégués (construction de monuments, funéraires ou non, commandes d'œuvres spécifiques en hommage à la personne disparue auprès d'artistes, etc.). Tristesse. Colère. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Étymologie[modifier | modifier le code] En français, colère descend du grec kholê, la bile, dont vient également le nom choléra.

Peur. Christophe André » Emotions, états d’âme et équilibre intérieur. Www.archipel.uqam.ca/1951/1/D1754.

Bodycard xxxx