background preloader

Réflexions autour du Numérique

Facebook Twitter

Des réflexions autour du numérique au sein de l'école.

Modules pédagogiques. Introduction - qu’est-ce que le numérique ?

Modules pédagogiques

Adolescents / adultes Modules en autonomie - écriture collaborative : adolescents / adultes - écriture interactive : adolescents / adultes - écriture multimédia : adolescents / adultes - écriture des traces : adolescents / adultes - écriture sous modèle : adolescents / adultes Module sur la littérature numériqueœuvres numériques : adolescents / adultes Fiche enseignant - écriture collaborative (niveau collège) GlossaireTermes du glossaire (adultes) Ordinateur : pédagogie. Eidos 64 : Pour un humanisme numérique à l’Ecole. Si la révolution numérique est à la mesure de celle de l’imprimerie, en quoi est-elle susceptible de refonder l’humanisme : de changer notre façon de nous cultiver, notre façon de construire notre relation au savoir et aux autres ?

Eidos 64 : Pour un humanisme numérique à l’Ecole

Comment l’Ecole peut-elle aider à instituer l’élève comme cet être de culture, doué d’un certain savoir-vivre jusque sur internet ? « Forger l’honnête homme 2.0, citoyen numérique » : tel était le thème du Forum Eidos 64 qui s’est tenu à Bayonne le 27 janvier 2016. Organisée par le département des Pyrénées-Atlantiques en partenariat avec l’Education nationale, la journée a permis de partager les réflexions, de Milad Doueihi ou de Franck Amadieu, et les expériences de nombreux acteurs de terrain pour nous inviter et nous aider à relever le défi … De l’intelligence artificielle aux humanités numériques. Milad Doueihi est historien des religions, titulaire de la Chaire de recherche sur les cultures numériques à l’université Laval au Québec.

De l’intelligence artificielle aux humanités numériques

Il a publié Pour un humanisme numérique (Seuil, 2011), La grande conversion numérique (Seuil, 2011), Solitude de l’incomparable, Augustin et Spinoza (Seuil, 2009), Le Paradis terrestre : Mythes et philosophies (Seuil, 2006), Une histoire perverse du cœur humain (Seuil, 1996). Il prépare un nouveau livre sur le concept d’intelligence. Jean-Gabriel Ganascia est informaticien et philosophe, spécialiste d’intelligence artificielle et de sciences cognitives, professeur à l’université Pierre et Marie Curie (UPMC) et chercheur au LIP6. Il est aussi directeur adjoint du Labex OBVIL au sein duquel son équipe collabore avec les équipes de littérature de l’université Paris-Sorbonne pour promouvoir le versant littéraire des humanités numériques.

Ce qui m’a intéressé, c’est l’évolution de ce modèle de l’intelligence vis-à-vis de la technique. Quand les troubadours mouraient à cause du livre - Ceci n'est pas un blog. Le web est un lieu merveilleux où l’on tombe, si l’on cherche bien, sur des documents magnifiques.

Quand les troubadours mouraient à cause du livre - Ceci n'est pas un blog

Ainsi hier, mes déambulations numériques m’ont-elles amené jusqu’à ce texte, qui fait miraculeusement échos à notre conversation. Il date du début du 16ème siècle, je l’ai un peu modernisé. « Nous, troubadours et trouvères, alertons les populations sur la disparition prochaine de notre profession. Bientôt, nous n’arpenterons plus les routes qui mènent à vos hameaux, bientôt nos voix ne résonneront plus sur les places de villages. Notre ennemi n’a pas de corps ni d’âme, notre ennemi ne mange ni ne boit, notre ennemi ne souffre pas ni ne meurt, notre ennemi s’appelle livre. Le livre, petit à petit, envahit tout.

Savez-vous ce que vous faites ? Et puis, que sait-on d’un conte quand la voix n’est pas là pour le porter. Le livre est un maître trop exigent. Peuples de France, si nous mourrons, ce qui mourra avec nous, ce sont épopées sans fin, les romans qui durent toujours. Pourquoi le numérique est-il une culture ? Penser le numérique. Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures. Par Hubert Guillaud le 04/01/13 | 14 commentaires | 12,711 lectures | Impression Maryanne Wolf, directrice du Centre de recherche sur la lecture et le langage de l’université Tufts est l’auteur de Proust et le Calmar (en référence à la façon dont ces animaux développent leurs réseaux de neurones, que nous avions déjà évoqué en 2009).

Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures

Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel au Centre Pompidou, la spécialiste dans le développement de l’enfant est venue évoquer “la modification de notre cerveau-lecteur au 21e siècle” (voir et écouter la vidéo de son intervention)… Image : Maryanne Wolf face au public sur la scène du Centre Pompidou, photographiée par Victor Feuillat. Comment lisons-nous ? “Le cerveau humain n’était pas programmé pour être capable de lire. La présentation de Marianne Wolf via l’IRI. Pour autant, le circuit de la lecture n’est pas homogène. La lenteur, la concentration et le processus cognitif encouragent le cerveau lecteur. Notre avenir cognitif en sursis ? Les enjeux du numérique pour l'école citoyenneté, culture. Pedagogie numerique.