background preloader

L'économie autrement - comprendre les limites

Facebook Twitter

La nouvelle économie. Modèles alternatifs. Thomas Piketty : "Avec la Grèce, on invente la pénitence éternelle" Piketty. L’imposture économique, ça continue !/ Steve Keen et Gaël Giraud : « L’économie est semblable à l’astronomie d’avant Copernic » LA BANQUE. La grande arnaque de la dette publique : ce graphique qui dit tout.

Ce graphique (élaboré par André-Jacques Holbecq) s’en passerait presque de commentaires.

La grande arnaque de la dette publique : ce graphique qui dit tout

Si l’Etat empruntait auprès de sa Banque Centrale, notre endettement public serait simplement de l’ordre de 30% par rapport au PIB. Où est passée la différence ? Ce sont tout simplement de l’ordre de 1400 milliards d’euros d’intérêts versés aux banques (qui elles empruntent à taux quasi nul à la banque centrale européenne) et aux rentiers (pas les petits, bien sûr). Le système actuel de la dette publique est donc un terrible artifice anti-redistributif qui conduit le citoyen, essentiellement classes populaires et moyennes étant donné la structure actuelle de notre fiscalité[i], à subventionner le monde de la finance !

ÉPUISEMENT DES RESSOURCES. "Le jour où la finance a tué l'économie", par Eva Zaki. BlendWebMix - Le hold-Up du numérique. Discours de la servitude volontaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Discours de la servitude volontaire

Discours de la servitude volontaire. Le Discours de la servitude volontaire ou le Contr'un est un ouvrage rédigé en 1549 par Étienne de La Boétie à l'âge de dix-huit ans. Sa première publication date de 1574. La DETTE. Audition de M. Pierre Larrouturou, co-pdt de Nouvelle donne - Jeudi 9 Octobre 2014. Le traité transatlantique (TAFTA) expliqué en quelques minutes. Comment Cuba survécut en 1990 sans pétrole. Jeremy Rifkin : “Ce qui a permis le succès inouï du capitalisme va se retourner contre lui” Pr Roger SUE, Bien commun, Economie de la société quaternaire et Ressource. V... Révolution monétaire – Débat avec Stéphane Laborde et Jean-Baptiste Bersac : les perspectives d’émancipation politique offertes par le chartalisme et par la théorie relative de la monnaie (TRM)

Pour nous aider tous à progresser sur le sujet central de la monnaie, il y a longtemps que je pense à réunir devant quelques caméras deux jeunes spécialistes des problèmes monétaires, Stéphane Laborde (TRM) et Jean-Baptiste Bersac (néo-chartalisme), dont je trouve le travail stimulant, prometteur et utile au bien commun.

Révolution monétaire – Débat avec Stéphane Laborde et Jean-Baptiste Bersac : les perspectives d’émancipation politique offertes par le chartalisme et par la théorie relative de la monnaie (TRM)

Il me semblait utile de faire ensemble, publiquement, le point sur leurs propositions dans des termes compréhensibles par tout le monde. Ce moment est arrivé dans les premiers mois de 2014 et, grâce aux jeunes gens qui ont bien voulu filmer cette rencontre et se charger ensuite du travail de montage, vous pouvez découvrir à votre tour ces deux alternatives monétaires, aussi étonnamment méconnues qu’enthousiasmantes : Pour bosser la question : • Le blog de Stéphane Laborde (Création Monétaire.info) : • Le site de la TRM (théorie relative de la monnaie) : • Le site de Jean-Baptiste Bersac (« Frapper monnaie ») : A l'origine de la crise, des idées fausses. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien de Tricornot Il y aura certainement un avant et un après dans le débat public, quand l'ouvrage du chercheur australien Steve Keen L'Imposture économique sera paru.

A l'origine de la crise, des idées fausses

Disponible en librairie le 9 octobre, la traduction de la dernière édition de son Debunking Economics (Zed Books, 2011) remet complètement à plat les théories communément admises : l'école néoclassique – qui domine actuellement avec son dérivé néokeynésien –, mais aussi classique – qui lui préexistait, ou encore marxiste. Le professeur de l'université Kingston à Londres, où il dirige le département Economie, histoire et politique, nous explique comment des hypothèses arbitraires et contradictoires donnent naissance à des lois fausses, lesquelles ne sont pas remises en question sauf pour tenter d'en corriger à la marge les résultats.

Avis critique ou explication sur l'économie. Du capitalisme au XXIe siècle - Les Echos. Politique Conférence : François Hollande «espère» des résultats avant 2017 Le choix du soutien à la compétitivité est « irrévocable », a affirmé François Hollande lors de sa conférence de presse.

Du capitalisme au XXIe siècle - Les Echos

Sur la défensive, il a... Budget fiscalité Déficit, réformes : Hollande tient tête à Merkel Pas question de faire plus d’économies ou de réformes que nécessaire, a prévenu François Hollande pendant sa conférence de presse. Hollande partage les rôles avec Valls Lors de sa conférence de presse, François Hollande a coupé court à toute conjecture sur une rivalité entre lui et Manuel Valls dans la perspective de 2017.

Moins de croissance, c’est plus d’emploi. Il n’est pas d’antienne plus tenace que celle de la croissance, rabâchée en choeur par les médias perroquets.

Moins de croissance, c’est plus d’emploi

C’est qu’il s’agit là d’une croyance quasiment mystique : « Pour combattre le chômage, il faut une croissance forte. » Mais en fait, moins de croissance serait au contraire bénéfique à l’emploi. Nous avons vécu pendant des décennies sur une croyance qui avait une (relative) validité : pour créer de l’emploi et combattre le chômage, il faut une croissance « suffisamment forte ». Vidéos / Documentaires Economie. Finance/économie.

Les films - Le changement par la consommation. "Le progrès est une idée très récente" - François Jarrige Ce soir ou Jamais. René Passet : « Il faut prendre du recul pour voir qu’un autre monde est en train de naître. Basta !

René Passet : « Il faut prendre du recul pour voir qu’un autre monde est en train de naître

: Notre manière de penser l’économie dépend de notre perception du monde. Ces sept cracks français "façonnent" la pensée économique du monde (selon le FMI) Certains sont déjà des"stars" comme Esther Duflo et Thomas Piketty.

Ces sept cracks français "façonnent" la pensée économique du monde (selon le FMI)

Les autres sont peut-être un peu moins dans la lumière, mais leur influence dans le monde des idées n'en serait pas moins forte. En tout, sept jeunes économistes "frenchy" ont été distingués avec 18 autres chercheurs de moins de 45 ans qui, selon le Fonds monétaire international (FMI) "façonnent la manière dont nous pensons l'économie mondiale". Ces membres de la "future génération" ("Generation Next") sont listés dans le numéro d'une publication trimestrielle du FMI datée de septembre et déjà parue en ligne. Carmen Rollins, chercheuse travaillant pour l'organisation, a réuni les avis d'économistes internationaux mais aussi de rédacteurs en chef et de lecteurs de la revue à laquelle elle participe (Finance and Developpment).

Ester Duflo (42 ans) Formée à l'Ecole normale supérieure, cette enseignante du Massachusetts Institute of Technology (MIT) fait partie des conseillers économiques de Barack Obama. René Passet : « Il faut prendre du recul pour voir qu’un autre monde est en train de naître. Youtube. Intel col innovation. Economie Hétérodoxe. Monnaies alternatives. Cinq questions sur la déflation, ce grand mal qui guette la France. Par Ilan Caro Mis à jour le , publié le "Il y a un vrai risque déflationniste en Europe.

Cinq questions sur la déflation, ce grand mal qui guette la France

" Avec cette petite phrase, lâchée au Monde dimanche 3 août, juste avant de partir en vacances, François Hollande confirme l'analyse formulée quelques jours plus tôt par son Premier ministre, pour qui "le risque de déflation est réel". Connecting the Collaborative Economy. Ecoconception Biomimétisme. La nouvelle économie. Monnaies locales. Ces agriculteurs et ingénieurs qui veulent libérer les machines. Et si on créait une civilisation en « open source » ?

Ces agriculteurs et ingénieurs qui veulent libérer les machines

Yann Moulier Boutang : « L’usine du futur, c’est l’université » Pour Yann Moulier Boutang, nous sommes tous des abeilles. Qui est Paul Singer, le milliardaire intraitable qui a ruiné l'Argentine. L'Argentine est, depuis jeudi 31 juillet, en défaut de paiement sur sa dette. En cause: l'absence d'accord entre des fonds spéculatifs américains et les autorités de Buenos Aires. Cet épisode marque la dernière étape d’une bataille judiciaire qui dure depuis plus de dix ans. Pour rappel, les fonds "vautours" NML Capital et Aurelius Management réclament au pays de Cristina Kirchner 1,3 milliard de dollars, après avoir racheté, pour une bouchée de pain, ses dettes, après la faillite du pays en 2001. Contrairement à 93% des autres créanciers de l'Argentine qui ont accepté de perdre de l'argent en trouvant un terrain d'entente avec Buenos Aires, ces deux fonds veulent, eux, récupérer la totalité de leur mise initiale, avec plus-value.

L'affaire s'est donc retrouvée devant les tribunaux américains… qui ont donné raison aux fonds. Le Club de Rome confirme la date de la catastrophe: 2030. Cette célébration a donné lieu à un symposium le 1er mars 2012, dont les conclusions sont présentées sur le site du Club de Rome. Dans le même temps, un des organisme en charge du rapport, le Smithsonian Institution, rend public une version actualisée pour 2012 du rapport de 1972. Il s'agit, en fait d'un second rapport, utilisant la même méthodologie que le premier, avec les mêmes acteurs, le Club de Rome commanditaire et le MIT exécutant. Les instruments d'analyse ont cependant été modernisés, pour tenir compte des importants progrès accomplis dans les méthodes d'observation et de prévision.

Décroissance | BASE de réflexion. Nous sommes au bout du modèle fordiste, il faut passer à un modèle contributif. Bernard Stiegler est philosophe, théoricien de l’évolution des systèmes techniques. Il a découvert les modèles du libre de façon presque accidentelle, en tant que Directeur de l’INA. Initiateur et président du groupe de réflexion philosophique Ars industrialis créé en 2005, il dirige également depuis avril 2006 l’Institut de recherche et d’innovation (IRI) qu’il a créé au sein du centre Georges-Pompidou.

Le revenu universel est en marche. A Lyon, une boulangerie bio livre à vélo et carbure à l'autogestion. Un boulanger qui ne travaille ni la nuit ni le week-end, c’est possible. Les fonds vautours, rapaces attirés par les pays en difficulté. Actualisation : samedi, aucun accord n'était encore trouvé entre l'Argentine et les fonds qui possèdent sa dette. Nous sommes au bout du modèle fordiste, il faut passer à un modèle contributif. Fonds vautours: l'Argentine dit "merde" à ses créanciers. L'Argentine et les fonds spéculatifs ne sont pas parvenus à s'entendre sur le remboursement de la dette de Buenos Aires. La Locale. Thomas Piketty. « Il faut reprendre le mouvement historique de la baisse du temps de travail »