background preloader

Choisir

Facebook Twitter

Choisir ou subir. «Que se passe-t-il quand vous prenez votre vie en main ?

Choisir ou subir

…. Ce début de citation d’Erica Jong pose d’emblée une question essentielle dans le domaine du leadership personnel: celle de la responsabilité. Qu’est ce qui affecte positivement ou négativement votre capacité à prendre votre vie en main? Dans cet article, je vous partage quelques distinctions simples entre le fait de Choisir ou celui de Subir. En effet, comme le dit le proverbe berbère, Qui ne veut rien faire trouve des excuses et qui veut faire quelque chose trouve un moyen. Cela ne dépend que de vous, vous avez le choix de prendre votre vie en main et d’adopter en chaque circonstance une posture de maitre (Choisir) ou une posture de victime (Subir).

Rassurez-vous cela nous arrive à tous d’adopter à certains moments la posture de la victime. Alors, qu’est-ce que Subir ? Subir, c’est en réalité et selon moi : Dépendre des raisons et conditions extérieures à soi-même. Qu’est-ce que Choisir ? Choisir, c’est en réalité: Tinder ou la théorie du choix. Récemment, une amie est venue dîner à la maison.

Tinder ou la théorie du choix

Célibataire, elle a décidé de s’inscrire sur Tinder. Bien que je connaissais cette fameuse application de rencontres, je ne l’avais jamais touchée. Encore moins essayée. J’ai pu donc me lancer dans le grand plaisir du swipe. Pour ceux qui l’ignorent, c’est le mouvement de pouce vers la gauche ou vers la droite sur une photo. Pour décider, vous n’avez comme seule information que des photos. A mon avis, le physique est le critère le moins important pour la stabilité d’un couple. Mais au fond, est-ce que Tinder a été fait pour chercher l’Amour ? Le lendemain, un de mes clients m’a demandé un conseil sur un recrutement. L'attention. Curiosité. Le courage. Regret. Injonctions. Choice.

Choix en groupe

Pourquoi les gens ne choisissent pas le contenu qu'ils consomment ? L'illusion du choix ! Les gens croient que c’est purement leurs choix, quand ils déterminent ce qu’il faut faire, où aller, quel type d’information consommer… Est-ce le cas ?

Pourquoi les gens ne choisissent pas le contenu qu'ils consomment ? L'illusion du choix !

Pas vraiment. Cela a commencé depuis longtemps et continue à ce jour, la majorité des actions des gens se fait sous l’influence de leurs groupes de référence. En sociologie, ce phénomène est appelé « socialisation secondaire ». Le lieu n’a pas d’importance, que ce soit à la maternelle, à l’école, au collège ou au travail, nous sommes fortement influencés par l’environnement, qui détermine une grande partie de ce que nous faisons… 3 niveaux d’illusion Rien n’a changé à ce jour où nous vivons dans une ère du numérique, omnicanal et autres choses cool. Partage. Dans le monde où tant de gens créent énormément de contenus pauvres, trouver quelque chose de précieux est perturbateur.

Donc nous avons un nombre grandissant de… d’influenceurs sociaux ! C’est pourquoi nous avons un simple fait. Les réactions sociales = SEO. Comprenez-moi bien. Procrastination. Procrastination. J'ai rien à me mettre. Échelle de maximisation : Que choisir? Ce test, l'Échelle de maximisation, publié par le psychologue américain Barry Schwartz et ses collègues (1), porte sur les façons de faire des choix dans la vie de tous les jours.

Échelle de maximisation : Que choisir?

Auteur du livre "The Paradox of Choice: Why More Is Less" ("Le Paradoxe du choix: pourquoi plus est moins") (2), le psychologue explique que si l'abondance de choix présente plusieurs avantages, elle peut aussi contribuer à diminuer le bien-être. Les choix à faire sont plus nombreux que jamais : marques de margarines ou de téléphones cellulaires, forfaits divers, couleurs de la décoration, destination de vacances, traitements médicaux, lieu de résidence, emploi... L'accumulation des occasions de choisir peut imposer une surcharge cognitive, une fatigue décisionnelle, un stress et éventuellement des regrets. Les occasions de choisir et les options sont trop nombreuses pour qu'il soit toujours possible de s'assurer de faire les meilleurs choix. Intelligence émotionnelle.