background preloader

Dilemme

Facebook Twitter

Jusqu’où obéir. Quinze volts ?

Jusqu’où obéir

Soixante ? Quatre cents ? Quelles décharges électriques auriez-vous accepté d’envoyer à un innocent cobaye si on vous en avait donné l’ordre ? Retour sur la célèbre expérience de Stanley Milgram à l’occasion de la sortie mercredi dans les salles du biopic «Experimenter». Sophie Richardot, spécialiste de psychologie sociale, livre son analyse.

Jusqu’où sommes-nous capables d’obéir ? Les participants criaient à 120 volts et ne répondaient plus à 300 volts... L’expérience de base était la suivante : deux personnes1 étaient conviées dans un laboratoire, un sujet (un individu volontaire) et un complice de l’expérimentateur (présenté comme un autre sujet), pour participer à une prétendue expérience sur l’apprentissage et la mémoire mettant face-à-face un « professeur » et son « élève », en présence d’un expérimentateur. Lors de la Shoah, quel fut le rôle de l’obéissance à des figures incarnant l'autorité ? Dilemme 1. Dilemme 2. Les films de Woody Allen nous rendent-ils meilleurs? Je me rappelle parfaitement de ma toute première fois.

Les films de Woody Allen nous rendent-ils meilleurs?

C'était l'hiver 1998, j'avais 17 ans, et le film s'appelait Harry dans tous ses états. Un premier Woody Allen, ça ne s'oublie pas. L'univers du cinéaste new-yorkais est si singulier que sa découverte peut constituer un petit choc esthétique. Comme de rencontrer le parler si particulier des films d'Éric Rohmer. Avant cela, j'ai quelques souvenirs épars d'œuvres plus adultes –comme d'avoir pleuré au cinéma devant Secrets et mensonges de Mike Leigh–, mais l'essentiel de ce que j'allais voir pouvait être classé dans la catégorie films adolescents, de Scream au Cinquième élement (vu deux fois).

Woody Allen a changé mon rapport au cinéma et sans doute à la vie. L'homme irrationnel, très bonne cuvée 2015. Dilemme du prisonnier. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dilemme du prisonnier

Stades du développement psychosocial. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Stades du développement psychosocial

Les stades du développement psychosocial d’Erik Erikson s’articulent autour de huit stades permettant un développement psychologique humain sain depuis la petite enfance jusque la vieillesse. À chaque stade, la personne est confrontée à, et peut maîtriser, de nouveaux défis. Chaque stade se construit sur les bases construites lors des stades précédents. Théorie du développement moral de Kohlberg. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Théorie du développement moral de Kohlberg

Lawrence Kohlberg est un psychologue américain ayant développé à partir de sa thèse de doctorat The Development of Modes of Thinking and Choices in Years 10 to 16 de l'Université de Chicago[1] (1958) un modèle du développement moral par stades, inspiré par le modèle du développement cognitif par paliers d'acquisition de Jean Piaget. Kohlberg développera cette théorie toute sa vie durant, elle sera l'objet de nombreuses discussions en psychologie morale (constituant pendant plus de 30 ans le paradigme de la discipline). Parmi les autres chercheurs ayant contribué à l'approfondissement du modèle de Kohlberg citons Elliot Turiel et James Rest.

LA LOI DU MARCHÉ Bande Annonce (Vincent Lindon - 2015) SUFFIT-IL D'ÊTRE DIFFERENT DES AUTRES POUR ÊTRE SOI-MÊME? décembre 2007 - DILEMMES.com. Suffit-il : est-ce la seule condition, seulement nécessaire pour… Nécessaire : caractère de ce qui ne peut pas ne pas être. d’être différent des autres : Différence : - rapport d’altérité entre des choses qui ont des éléments identiques : « On appelle différent ce qui est autre tout en étant le même à certains égards : non seulement le même numériquement, mais en espèce, en genre, en analogie. » ARISTOTE ex : chien, loup, renard. - en morale, le droit à la différence serait surtout le droit d’un individu ou d’une communauté à choisir ses valeurs, son genre de vie, contre une conformité imposée au nom de l’égalité.

SUFFIT-IL D'ÊTRE DIFFERENT DES AUTRES POUR ÊTRE SOI-MÊME? décembre 2007 - DILEMMES.com

C’est ainsi que la différence sexuelle, celle des rôles féminins et masculins, est revendiquée dans l’égalité politique, sociale, professionnelle. Le devoir d'histoire, condition du devoir de mémoire, par Henri PENA-RUIZ - DILEMMES.com. LE MONDE | 19.02.08 | 14h04 Les enfants juifs assassinés par les nazis n'avaient commis qu'une "faute" : celle d'être nés.

Le devoir d'histoire, condition du devoir de mémoire, par Henri PENA-RUIZ - DILEMMES.com

Telle est la barbarie raciste : s'en prendre à un peuple comme tel. Comment comprendre ce crime collectif, dans son caractère spécifique, sans une claire distinction du crime de guerre et du crime contre l'humanité, ce crime qui vise l'humanité de l'homme et cherche à la détruire après l'avoir mise à nu ? Les distorsions entre le mythe et la réalité. - DILEMMES.com. Chp III LES DISTORSIONS ENTRE LE MYTHE ET LA REALITE.

Les distorsions entre le mythe et la réalité. - DILEMMES.com

Dans les années 1960, les féministes américaines remettent en cause « les fondements et les implications de la conception féminine de la féminité ». Peut-on détruire le « mythe freudien de la femme normale, passive et masochiste … de la mère naturellement dévouée, faite pour le sacrifice » ? . Une autre nature féminine ? « Freud avait décrit l’homme actif, conquérant, en prise avec le monde extérieur. Nous avons vu que l’envie du pénis constitue la base de l’interprétation freudienne de la personnalité féminine ; c’est une des idées clés qui méritent un examen critique. LE SILENCE A-T-IL UN SENS? - DILEMMES.com. LE SILENCE A-T-IL UN SENS ?

LE SILENCE A-T-IL UN SENS? - DILEMMES.com

Lorsque nous ouvrons un dictionnaire, nous constatons que le mot « silence » possède de nombreuses significations. Le premier est de ne pas parler, donc de se taire. Le silence est ainsi l’absence de parole, l’absence de mots ; Le fait de ne pas s’exprimer, de ne pas employer de langage articulé. Il s’agit de savoir si le silence a un sens ou non. S’il possède des significations, des explications cachées. Une approche philosophique du rire : on peut rire de tout mais pas avec n'importe qui... et pas n'importe comment.