background preloader

Travaux de recherche, analyses, travaux dans les académies

Facebook Twitter

Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie - Contributeurs - Canal-U. GRCDI : L'EMI en question, journée d'études du 18 mars 2016. “L’EMI en partage” : texte, support et cartographies en ligne. Comme annoncé lors du 10ème Congrès de la FADBEN, « Enseigner – apprendre l’information-documentation : Approches didactiques et démarches pédagogiques pour développer la culture de l’information des élèves », qui s’est tenu à Limoges les 9-10-11 octobre, voici la publication du support de notre communication, ainsi que de notre matériau de recherche.Mise à jour du 26 octobre : Le texte intégral est également désormais en ligne sur ArchiveSic.

“L’EMI en partage” : texte, support et cartographies en ligne

Pour résumer notre intervention : “L’EMI en partage : essai de cartographie des acteurs” : A qui appartient l’EMI ? Depuis son inscription dans la Loi de Refondation de l’Ecole en juillet 2013, l’Education aux Médias et à l’Information a donné lieu à des publications, des définitions, des prises de positions, des approches différentes de plusieurs types d’acteurs. Ce travail a revêtu pour nous un double intérêt : – d’une part, par rapport aux résultats tout d’abord. Elisabeth Schneider, Alexandre Serres, Angèle Stalder. L'EMI, quel(s) enseignement(s) pour le professeur documentaliste ?

41- Rôle assigné par l'institution aux professeurs documentalistes Le CLEMI, opérateur historique de l'éducation aux médias en France, a été très tôt désigné pour être celui de l'EMI.

L'EMI, quel(s) enseignement(s) pour le professeur documentaliste ?

Si cet élargissement des compétences fondé sur une continuité de service peut paraître naturel à certains, il est pertinent de se demander si le même raisonnement pourrait être tenu s'agissant des professeurs documentalistes. Après tout, n'ont-ils pas été jusque là les acteurs pédagogiques in situ de l'éducation à l'information ? La question porte ainsi sur l'attribution, par le ministère, du rôle éventuel que pourrait – ou devrait – jouer le professeur documentaliste dans l'EMI. Son expertise pédagogique et didactique est-elle reconnue et mise au service de ce nouveau champ éducatif ? Pour le savoir, nous avons interrogé les textes institutionnels accompagnant l'émergence de l'EMI depuis ses origines. Avant le Référentiel des compétences professionnelles (juillet 2013) Bilan : une position intenable.

L’Éducation aux médias et à l'information (EMI) et la stratégie numérique : Le choc des cultures (Partie 1) L'EMI s'implante très vite dans le paysage éducatif, en témoignent son entrée dans la Loi d'orientation de 2013, précédée d'une conférence nationale, et la relance du CLEMI.

L’Éducation aux médias et à l'information (EMI) et la stratégie numérique : Le choc des cultures (Partie 1)

Cette rapide évolution se répercute tout naturellement dans l'univers des professeurs documentalistes : la mention de l'EMI dans le référentiel métier en 2013, un dossier dans SavoirsCDI1, deux numéros de Médiadoc2 et la parution d'un classeur de fiches pédagogiques dédiées3, au point de bousculer les habitudes et d'interroger une nouvelle fois les objets d'apprentissages info-documentaires et l'avenir de la profession. Il peut être dès lors intéressant de prendre un moment pour questionner l'origine de l'EMI et les raisons qui poussent le ministère de l’Éducation nationale à la mettre en avant. 1.1. Partie 2- L'EMI dans la stratégie numérique. 2.1- Canopé et le CLEMI, leviers de la transition numérique La mise en place de la stratégie numérique impulsée par le Ministère impliquait, comme le soulignait aussitôt l'IGEN Michel Reverchon-Billot dans une intervention devant les IATICE en février 2013, « une nouvelle forme de gouvernance réunissant la Dgesco et les opérateurs (Onisep, CNED, CNDP...) »1.

Partie 2- L'EMI dans la stratégie numérique

S'agissant de ces réorganisations de services, rappelons que la refondation du CNDP, épinglé par la Cour des comptes en février 2014, a été voulue et conduite pour l’adapter aux exigences du service public du numérique éducatif. Partie 3- Les enjeux économiques et industriels de la stratégie du numérique. Partie 4- Les professeurs documentalistes et l'EMI. Le professeur documentaliste De l’EMI à l’établissement apprenant. De bons outils pour traiter nos pratiques et nos usages numériques, encore plus quand il s’agit de traitements artistiques, qu’ils soient le fait d’amateurs ou d’artistes.

Le professeur documentaliste De l’EMI à l’établissement apprenant

Dans cette optique, l’image du labyrinthe utilisée par A. SERRES (dans un ouvrage intitulé Dans le labyrinthe au demeurant aujourd’hui incontournable) devrait être revue et revisitée. Le labyrinthe se fait et se défait dans le jeu de la communication et de « l’incommunication », le fil d’Ariane déplace les murs, il en crée d’autres, sans doute en effet ! Permet-il, parfois, de les traverser ! Avec une question à la clef : peut-on sortir de ce labyrinthe qu’est la signification ? Vous proposez là de nombreuses pistes didactiques, selon des modalités et des approches plurielles qu’il peut être difficile de parvenir à harmoniser. Le Référentiel propose une troisième avancée lorsqu’il insiste sur la dimension établissement.

Je vois, à cela, plusieurs conditions pour y parvenir. Je tiens à vous remercier. Les professeurs documentalistes dans le nouveau collège Etat des lieux en janvier 2016. Suite à la parution des nouveaux programmes dans le Bulletin officiel du 26 novembre 2015 [1], la FADBEN entend présenter ses conclusions sur une réflexion engagée il y a deux ans.

Les professeurs documentalistes dans le nouveau collège Etat des lieux en janvier 2016

Malgré la déception exprimée sur le manque d’ambition du programme d’Education aux Médias et à l’Information (EMI) [2], l’entrée en vigueur de ces programmes à la rentrée 2016 nous incite à questionner la faisabilité de leur mise en œuvre. La Loi pour la Refondation de l’École de la République, votée en 2013, se donne pour ambition que « la formation dispensée à tous les élèves des collèges [comprenne] obligatoirement une initiation économique et sociale et une initiation technologique ainsi qu’une éducation aux médias et à l’information » [3].

L’annexe de cette même loi précise que, « au collège, l’éducation aux médias, notamment numériques, initie les élèves à l’usage raisonné des différents types de médias et les sensibilise aux enjeux sociétaux et de connaissance qui sont liés à cet usage ». Intervention de M. Reverchon-Billot, I G EN dans le cadre du printemps de l emi à Toulouse. 4 questions sur l'EMI. Pour une éducation aux médias et à l'information, de la 6è à la 3è. Le CLEMI (Centre de Liaison de l’Enseignement et des Médias d’Information) a pour missions d’éduquer tous les élèves à une pratique citoyenne des médias (presse écrite ou en ligne, radio, télévision, Internet…) depuis 1983.

Pour une éducation aux médias et à l'information, de la 6è à la 3è

De l'EAM à l'EMI by CLEMI Bordeaux on Prezi.