background preloader

Covid 19 Détox

Facebook Twitter

Confinés hyperconnectés par jfiliol.pro sur Genially. Aplatissons la courbe de l-infodémie. Pour comprendre l’infodémie, il est essentiel d’apprendre à distinguer l’information, la fausse information et l’information trompeuse. Par information, nous entendons quelque chose qui est exact au regard de nos connaissances actuelles. Par exemple, « COVID-19 » signifie « maladie à coronavirus 2019 », qui est causée par le virus SARS-CoV-2. L’une des difficultés avec tout nouvel agent pathogène, comme ce coronavirus, c’est que l’information évolue au fil du temps à mesure que s’accumulent les connaissances scientifiques.

La fausse information, en revanche, est une information erronée. Il importe de noter qu’il s’agit d’informations erronées qui n’ont pas été créées dans l’intention de causer du tort à autrui. Covid-19 : « Décrypter la désinfo avec ma bibliothèque » « Décrypter la désinfo avec ma bibliothèque » est un programme de l’ADBU qui propose une analyse de la désinformation via une infographie, qui regroupe rappel de définitions, renvoi vers quelques sites utiles et fiables, outils gratuits accessibles en ligne face aux théories complotistes, rumeurs, fake news, deepfake qui se développent sur Internet.

Covid-19 : « Décrypter la désinfo avec ma bibliothèque »

Infographie : « Décrypter la désinfo avec ma bibliothèque » Un virus mal connu qui se diffuse très rapidement nous a plongé dans une crise sanitaire qui bouleverse nos vies en Europe depuis mars 2020. Cet isolement conduit à une perte de repères, à la diminution des échanges contradictoires entre amis, entre collègues. Des politiques publiques mouvantes, un horizon de sortie de crise inconnu, génèrent une période d’incertitude. Téléchargez l’infographie au format PDF Sélectionnez une infox et partagez votre analyse ! Téléchargez le formulaire en PDF pour le remplir. Voici un exemple dont vous pouvez vous inspirer.

Covid-19 : assez d’informations, place à l’éducation ! La pandémie de Covid-19 qui sévit dans le monde a désormais touché plus de 170 pays à travers la planète.

Covid-19 : assez d’informations, place à l’éducation !

À ce jour, alors que se mettent en place des dispositifs de déconfinement, les comportements de prévention de chaque citoyen se trouvent au cœur d’enjeux sanitaires. En effet, la capacité des personnes à prendre soin d’elles-mêmes à domicile tout en minimisant le risque d’infecter leurs proches s’inscrit dans une recherche d’équilibre visant à éviter la surcharge du système de santé, la reprise d’une activité sociale et économique et la conservation des libertés individuelles. Depuis le début de la crise sanitaire, les messages sur les gestes barrières ont été conçus avec leur déclinaison de spots, d’affichages et de tutoriaux pour être facilement compris. Cependant, il est difficile de mesurer leur bonne réception auprès du public. S’approprier l’information À lire aussi : L’épidémie de Covid-19 a révélé les lacunes de la culture de santé publique en France Parmi celles-ci : Coronavirus : sur le front scientifique.

Coronavirus : ce que sait la science ! Chez certains patients, la Covid-19 présente des formes particulièrement sévères.

Coronavirus : ce que sait la science !

On assiste, chez eux, à un affolement de la réponse immunitaire, cette réaction pourtant chargée de lutter contre les infections. Lors d’une infection, des globules blancs aptes à détruire les virus et les cellules infectées migrent vers la zone malade. Cet afflux est régulé grâce à des protéines appelées cytokines.

Avec le SARS-CoV-2 on constate une surproduction de cytokines. On parle d’« orage cytokinique ». La survenue de cet événement serait favorisée par un système immunitaire moins réactif aux nouvelles infections, comme celui des sujets âgés. Cependant, des individus relativement jeunes, dont quelques enfants, ont présenté des formes graves de la maladie en l’absence de ces facteurs. À ce titre, le consortium international Covid Human Genetic Effort (Covid HGE) analyse l’ADN complet de patients.

Coronavirus : attention aux fausses informations sur le COVID-19 circulant sur les réseaux sociaux. Tandis que l’épidémie de Covid-19 se propage en France, de nombreuses informations circulent sur les réseaux sociaux ou par le biais de plateformes de messagerie.

Coronavirus : attention aux fausses informations sur le COVID-19 circulant sur les réseaux sociaux

Ces messages contiennent parfois des informations erronées et s’appuient notamment sur la prétendue expertise de chercheurs de l’Institut Pasteur. L’Institut Pasteur vous invite à ne surtout pas prendre en compte ces informations et à ne pas les relayer. Si vous souhaitez des informations officielles sur les recherches menées à l’Institut Pasteur, cliquez ici. Vous pouvez également vous abonner aux comptes officiels de l’Institut Pasteur sur Facebook,Twitter, LinkedIn et Instagram. Les chercheuses et les chercheurs de l’Institut Pasteur sont mobilisés depuis les tout premiers jours de l’épidémie de Covid-19 pour faire face à cette situation exceptionnelle.

Mis à jour le 1er décembre 2020. Démenti du 22 octobre 2020. Explications 1 _ L’Institut Pasteur n’a pas inventé la Covid-19, ni le virus à son origine, le SARS-CoV-2 ! Coronavirus : Canal Détox coupe court aux fausses infos.