background preloader

La Blockchain

Facebook Twitter

La Blockchain pose de sérieux problèmes de confiance, de droit... et de sécurité. L’annonce d’un grand chambardement La blockchain, ou chaîne de blocs, est née avec le Bitcoin, crypto-monnaie sulfureuse qui s’est développée depuis 2009 dans le web profond avec l’anonymat qui la caractérise.

La Blockchain pose de sérieux problèmes de confiance, de droit... et de sécurité

C’est ce qui a sous-tendu son développement et sa valorisation monétaire (environ 600 € pour 21 millions d’unités au total). Aujourd’hui, qui ne connaît pas la blockchain ? On est largement sorti du discours des seules entreprises Fintech, les medias et les politiques parlent de la Blockchain en tant que technologie de rupture ("disruption") qu’elle provoquera avec le développement de ses applications dans tous les secteurs d’activités, privés et publics.

L’Union européenne (Commission et Parlement) observe, avant de proposer des solutions de régulation. Une technologie de confiance ? Blockchain, une architecture du contrôle. Gouvernance d’entreprise : la Blockchain comme ingrédient de nouvelles innovations de rupture. Apparu en 2008 et créé par le « toujours » énigmatique Satoshi Nakamoto, le concept de blockchain (BC) a consisté initialement en une combinaison originale des mécanismes de cryptographie et de l'architecture pair à pair (P2P) dédiée à la mise en œuvre d'une monnaie virtuelle, le Bitcoin.

Gouvernance d’entreprise : la Blockchain comme ingrédient de nouvelles innovations de rupture

"Bitcoin et Blockchain sont dans un bateau... " Longtemps les termes de Bitcoin et de Blockchain ont été synonymes. Pourtant, la BC constitue le grand livre comptable qui enregistre l'ensemble des transactions en bitcoin. Aussi, elle grandit à la fois au rythme des échanges, mais aussi à celui de la création de monnaie réalisée grâce aux opérations de mining. "La révolution Blockchain" : entre fantasme et réalité. Lorsque l'on tente de s'informer sur le sujet, on se rend vite compte que la Blockchain, c'est complexe.

"La révolution Blockchain" : entre fantasme et réalité

À chaque fois que l'on croit y comprendre quelque chose de nouveau, c'est le double de questions en plus et le doute sur ce que l'on avait compris la dernière fois. Peut-être que le terme « Bitcoin » vous est plus familier ? A l'ère numérique, le capitalisme compatissant, par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo, 2 juillet 2016) Depuis plus d’un an, on salue la technologie numérique comme la panacée contre la crise des réfugiés.

A l'ère numérique, le capitalisme compatissant, par Evgeny Morozov (Les blogs du Diplo, 2 juillet 2016)

Les médias regorgent de reportages sur les applications, les hackathons et les annonces pour des formations au codage, sans compter les déclarations des géants de la technologie engagés pour la cause humanitaire. Airbnb, Uber et même cette Université de la singularité aux allures de secte se sont empressés de prendre le train en marche. On croule sous les solutions innovantes, comme Karim, le robot conversationnel qui, grâce à un programme d’intelligence artificielle, dispense ses conseils aux réfugiés ; ou encore le service d’identification basé sur les blockchains (« chaînes de bloc » (1)), qui aide les sans-papiers à prouver leur identité.

Le message est sans équivoque : certes, la technologie est entre les mains des entreprises privées, mais ces mains sont si douces et généreuses, si humaines et attentionnées qu’elles continueront de donner éternellement. La blockchain expliquée à un enfant de 5 ans. Pour mieux faire comprendre le fonctionnement et le potentiel de la technologie blockchain le Collectif Bam et Blockchain France ont utilisé la métaphore d’un scénario qui parle à tous : la corvée de vaisselle.

La blockchain expliquée à un enfant de 5 ans

Nous reproduisons ce texte avec leur aimable autorisation. Léo, Jules, Marie et Elsa sont 4 frères et soeurs vivant dans la même maison. Comme dans beaucoup d’autres familles, la corvée de vaisselle, imposée par les parents, est un sujet sensible et propice à de nombreuses discordes. Arcade City : « On est un anti-Uber et on l'assume ! » Lancé en janvier aux USA par Christopher David, Arcade City utilise la blockchain pour connecter passagers et chauffeurs sans intermédiaire.

Arcade City : « On est un anti-Uber et on l'assume ! »

Objectif : éviter les commissions des plateformes comme Uber et améliorer les conditions de travail des conducteurs. Côme Bastin : Arcade City est-il le nom d’un nouveau jeu vidéo ? Christopher David : Non ! C’est un réseau de chauffeurs décentralisé qui a pour but d’entrer en compétition avec Uber et de résoudre les problèmes qu’il pose. Uber, tout comme Lyft, maltraite ses chauffeurs.

Vous n’êtes donc pas fatigué d’être présenté comme l’« Anti-Uber » ? Des députés veulent donner à la blockchain une valeur légale incontestable - Business. Une dizaine de députés Les Républicains emmenés par Laure de la Raudière souhaitent donner une valeur probante aux enregistrements de transactions authentifiés par une technologie de type blockchain.

Des députés veulent donner à la blockchain une valeur légale incontestable - Business

Faut-il prendre les promesses de la Blockchain au sérieux. Par Hubert Guillaud le 09/06/16 | 2 commentaires | 1,347 lectures | Impression Parmi les nombreux gourous dont aime à se doter le monde des technologies, Don Tapscott (@dtapscott) joue un rôle à part.

Faut-il prendre les promesses de la Blockchain au sérieux

Certainement parce que ses nombreux bestsellers interrogent toujours l’impact des transformations technologiques sur le monde du travail – enfin le monde du business, l’endroit où l’on fait de l’argent. Depuis Digital Economy en 1997, jusqu’au célèbre Wikinomics en 2006, les intuitions de Tapscott ont toujours épousé les transformations technologiques de leur temps. La blockchain décryptée – les clefs d’une révolution – Blockchain France. Le premier livre en français entièrement dédié à la blockchain Pourquoi ce livre ?

La blockchain décryptée – les clefs d’une révolution – Blockchain France

Dans le monde numérique, et au-delà, la blockchain s’est imposée comme le grand sujet de l’année 2016. “Technologie révolutionnaire”, “machine à créer de la confiance”, “innovation de rupture d’une ampleur inédite”… : les superlatifs s’accumulent peu à peu dans les médias au fil des semaines. Pourtant, tout comme le phénomène d’uberisation avait cannibalisé l’année 2015 en étant employé parfois de façon excessive, la blockchain court aujourd’hui le danger de devenir un simple buzzword, brandi comme symbole d’une “disruption ultime”, sans être pourtant véritablement compris par ceux qui en parlent. Pour dépasser les effets d’annonce, il nous a donc semblé important de mettre pause sur cette machine médiatique, afin de prendre le recul nécessaire pour analyser les ressorts du phénomène blockchain.

"Uber, t'es foutu, la blockchain est dans la rue" Lancé en janvier aux USA par Christopher David, Arcade City utilise la blockchain pour connecter passagers et chauffeurs sans intermédiaire.

"Uber, t'es foutu, la blockchain est dans la rue"

Objectif : éviter les commissions des plateformes comme Uber et améliorer les conditions de travail des conducteurs. Cet article a été initialement publié sur le site ConsoCollaborative. Arcade City est-il le nom d’un nouveau jeu vidéo ? Christopher David. Non ! Vous n’êtes donc pas fatigué d’être présenté comme l’« Anti-Uber » ? Que nous veut la blockchain ? — Open EdTech. Ces 3 derniers mois, je me suis plongée dans le sujet technique et abstrait de la blockchain, afin de comprendre comment le rendre plus abordable. Au travers de mon regard de designer et de pédagogue (mes domaines d’activité habituels), je me suis posée les questions de sa diffusion au plus grand nombre, et cette série d’articles est un résumé de mes observations.

Une première partie pour découvrir le sujet. Une deuxième partie pour réfléchir aux rôles du designer. Et une troisième partie pour parler des outils, des exemples et de la place de la pédagogie. Avec "TheDAO", la Blockchain passe à la vitesse supérieure. Plus de 100 millions d’euros levés en 2 semaines par un fonds d’investissement décentralisé fonctionnant sur Blockchain, ça donne le vertige. Entre crowdfunding, fonds d’investissement et organisations décentralisées : décrypt(o)age. A l’heure où j’écris ces lignes, la crowdsale de TheDAO approche des 12 millions d’ether (environ 110 millions d’euros) et vient, deux semaines à peine après son lancement, de battre le record de la plus grosse campagne de financement participatif de l’histoire. Au royaume de la blockchain, les anticonformistes sont rois – Les Bricodeurs. En février 2016 se tenait la conférence Lift, rassemblant à Genève les technologistes et anticonformistes de tout bord.

La journée du jeudi abordant des thèmes techniques comme la blockchain ou les ondes gravitationnelle était l’occasion d’un débat plus large sur repenser notre société. Premières notes. Blockchain et la transformation des organisations Nous étions avertis dès l’introduction, il serait moins important de tout comprendre que de rester curieux. Blockchain : de quoi parle-t-on ? Nous n’en sommes pas encore au stade de remplacer les fonctions traditionnelles de l’Etat, comme la gestion des élections par exemple – la Blockchain est une technologie qui n’est pas encore assez mature -, mais certains pays, tels que l’Estonie et les Honduras sont déjà en train d’expérimenter avec les Blockchains au niveau des cadastres publics notamment, car cela présente une alternative incorruptible et décentralisée à tout ce qui demande le stockage sécurisé de données.

Blockchain Ensuite, l’intérêt pour la Blockchain varie selon les profils : les cypherpunks ou les libertariens sont intéressés par le fait qu’elle permet de simuler de façon technologique des mécanismes qui n’existent aujourd’hui que grâce au droit ; et donc, de s’en passer. Blockchain : la nouvelle infrastructure des échanges. La 11e édition de la conférence Lift qui se tenait à Genève s’est ouverte avec une session sur la fameuse Blockchain. Cette technologie cristallise aujourd’hui tous les espoirs de décentralisation et d’autonomie, à la suite de tant d’autres technologies qui ont connu leur heure de gloire avant d’être assimilées sans avoir vraiment réalisé ces mêmes promesses.

Comme si cette longue histoire de déceptions et d’échecs n’avait finalement eu aucun impact sur l’enthousiasme des évangélistes des nouvelles technologies. La Blockchain, cette technologie qui pourrait changer nos vies... et que la France ne doit pas rater. De gauche à droite : Alexandre Stachtchenko, Antoine Yeretzian et Clément Jeanneau (Crédit : DR) Connaissez-vous la blockchain, cette nouvelle technologie de stockage et de transmission de données à coût minime, décentralisée, et totalement sécurisée ?

Passionnés d'innovation, trois étudiants de l'école de management ESCP Europe nous expliquent les enjeux de cette révolution annoncée, dont ils suivent l'actualité sur leur blog, Blockchain France. Consacrée en septembre “Méga-Trend” par le World Economic Forum, la blockchain est un sujet crucial qu’il est urgent de s’approprier. À Brooklyn, les habitants échangent de l'énergie solaire locale grâce à la blockchain. Brooklyn Bridge (Crédit : hjjanisch/FlickR) C'est le quartier le plus peuplé de New York, et l'un des plus branchés. Mais saviez-vous qu'au delà de sa renaissance culturelle, Brooklyn renferme des initiatives inédites en faveur des énergies renouvelables ?

L’une d’entre elles, soutenue par l’État de New York, combine énergies propres et économie de partage. « La blockchain est utile dès que l'on a besoin d'un système de confiance » - Point de vue IBM. À Brooklyn, les habitants échangent de l'énergie solaire locale grâce à la blockchain. Cinq questions pour percer le mystère de la blockchain - Point de vue ClesDeDemain. « La blockchain est aussi révolutionnaire que l'arrivée d'Internet » - Point de vue influenceur. Primavera de Filippi est chercheuse rattachée au Cersa (Centre d'études et de recherche en sciences administratives et politiques), une unité mixte du CNRS et de l'université Paris-II... Blockchain : la nouvelle infrastructure des échanges.

Vers une convergence entre Blockchain et les licences Creative Commons ? – – S.I.Lex – A la fin du mois dernier, Creative Commons France a publié sur son blog un très intéressant billet pour rendre compte des premiers résultats d’un projet pilote conduit avec le service Ascribe.io pour permettre aux créateurs d’enregistrer leurs oeuvres sous licence Creative Commons via le protocole Blockchain.

Pour faire simple et sans m’étendre trop longuement, Blockchain (ou « chaîne de blocs » en français) correspond à la technologique utilisée à l’origine pour développer des cryptomonnaies comme le Bitcoin. After The Social Web, Here Comes The Trust Web. Editor’s note: David Cohen is the founder and Managing Partner of Techstars, the #1 ranked Internet startup accelerator in the world.

William Mougayar is an entrepreneur turned angel investor, founder of Startup Management, and currently raising his first fund. “You never change things by fighting the existing reality. To change something, build a new model that makes the existing model obsolete.” – Buckminster Fuller The bitcoin train is really made up of two revolutions in one: money and finance, based on the bitcoin protocol, and exploiting the “currency programmability” aspects; and decentralized applications, based on the blockchain’s distributed technology capabilities.

Both are grounded in similar roots (crypto-technology), but they have different branching. To fully understand the blockchain concept and the benefits of cryptography in computer science, we need to first understand the concept of “decentralized consensus,” a key tenet of the crypto-based computing revolution. From Competition to Cooperation. Decentraliser OuiShare avec Blockchain : Expérience n°1. Blockchain a probablement été l’un des mots qui a suscité le plus de fantasmes dans la communauté tech en 2015. Depuis sa création, une multitude d’applications émergent peu à peu. Nous avons donc voulu tenter l’expérience : décentraliser OuiShare avec Blockchain, qu’est-ce que cela pourrait bien vouloir dire ? Blockchain : de quoi parle-t-on ?

La situation du bitcoin et de la blockchain inquiète Joi Ito du MIT. Dans un édito sur son blog, Joi Ito met en garde contre les promesses révolutionnaires de la blockchain pour la banque, l’assurance, l’économie du partage, le crowdfunding, etc. Blockchain : la révolution technologique qui va bousculer les institutions. «Blockchain», la chaîne qui libère? Vitalik Buterin : «Les blockchains géreront des milliards d'utilisateurs d'ici 5 ans» Bitcoin fr. La' Zooz, Killer App du covoiturage ? La' Zooz, et si c'était la Killer App du covoiturage quotidien ? Gouvernance, le talon d’Achille de la blockchain. Synereo, le Facebook de la blockchain – Blockchain France. Blockchain : définition, explication, évolution - Bolden.

La blockchain Bitcoin. Focus sur La`Zooz, le covoiturage version blockchain – Blockchain France. Blockchain, une technologie tout aussi innovante qu’internet par Mark O'Byrne. La blockchain pour horizontaliser le monde – Blockchain France. Qu’est-ce que la blockchain ? – Blockchain France.