background preloader

Blockchain

Facebook Twitter

Lumo et TheSunExchange distribuent des SolarCoins à leurs crowdfunders. TheSunExchange et Lumo ont décidé de coopérer et d'annoncer le même jour la distribution de SolarCoins à leurs co-investisseurs.

Lumo et TheSunExchange distribuent des SolarCoins à leurs crowdfunders

SolarCoin à pile ou face ! Les plateformes de crowdfunding Lumo (www.lumo-france.com) et TheSunExchange (www.thesunexchange.com) permettent à tous d'investir dans des projets d'énergie renouvelable via leur site internet et elles viennent d'annoncer que leurs crowdfunders peuvent à présent recevoir des SolarCoins en récompense de leur investissement. SolarChange wins Blockchain Innonation Summit competition, 4th prize at EY “The Pitch” VC contest.

Primavera De Filippi. Bouygues Immobilier s’associe à Stratumn et Energisme pour déployer une blockchain pour smart grid. Permis par la promulgation de l'ordonnance de juillet 2016 de la CRE sur l'autoconsommation et la mutualisation de l'énergie, le projet de blockchain de l'énergie pour smart grid porté par Bouygues Immobilier va permettre que l'énergie photovoltaïque produite par chaque immeuble soit autoconsommée au sein du même quartier.

Bouygues Immobilier s’associe à Stratumn et Energisme pour déployer une blockchain pour smart grid

Explications ! Bouygues Immobilier a fait appel aux expertises énergie et blockchain de Energisme et Stratumn pour réaliser le projet de déployer une blockchain pour smart grid. Un démonstrateur de cette solution est présenté à l'occasion de la Blockchain Hackademy organisée dans le cadre de Microsoft experiences les 4 et 5 octobre derniers au Palais des Congrès, en la présence de Satya Nadella, CEO de Microsoft Inc. Lyon Confluence en test. How the blockchain will disrupt energy markets. Blockchain : l'Ethereum va-t-elle détrôner le Bitcoin ? Plus complète et plus sophistiquée, la crypto-monnaie laisse entrevoir des applications bien plus vastes.

Blockchain : l'Ethereum va-t-elle détrôner le Bitcoin ?

Mais son programme est encore peu mature et instable. Ethereum : ce nom quelque peu barbare est depuis quelques mois sur toutes les lèvres des adeptes de la blockchain. La blockchain créée en 2014, et dont la première version a été publiée en août 2015, est devenue la deuxième monnaie cryptographique décentralisée, après le Bitcoin. Son cours a explosé depuis janvier, sa valorisation est passée de 70,8 millions de dollars au début de l'année à 688 millions aujourd'hui. Lisk, la blockchain plus simple et plus rapide qui concurrence Ethereum. La crypto-monnaie a levé près de six millions de dollars et soulève l’intérêt des développeurs et spéculateurs.

Lisk, la blockchain plus simple et plus rapide qui concurrence Ethereum

Certes, les 27,6 millions d'euros de capitalisation de Lisk sont encore bien loin des 833 millions d'euros d'Ethereum. Mais la blockchain créée par deux anciens d'Ethereum présente des qualités qui fascinent les adeptes, au point de lever 5,7 millions de dollars dès sa création en mars dernier, lors de la plus importante levée en crowdfunding pour une crypto-monnaie.

Ripple, la blockchain qui secoue la finance mondiale. La start-up vient de lever 55 millions de dollars et compte 15 des plus grandes banques du monde comme clients.

Ripple, la blockchain qui secoue la finance mondiale

Son secret ? Révolutionner les transferts bancaires internationaux. Créée pour servir de crypto-monnaie, la start-up américaine Ripple a sans aucun doute fait un choix gagnant en décidant de pivoter vers le secteur bancaire. La blockchain propose désormais aux banques une solution peu coûteuse de transferts instantanés de fonds à l'international. Blockchain, la clé 'anglaise' de l'ubérisation. XEnvoyer cet article par e-mail Blockchain, la clé 'anglaise' de l'ubérisation XEnvoyer cet article par e-mailBlockchain, la clé 'anglaise' de l'ubérisation Innovation de rupture.

Blockchain, la clé 'anglaise' de l'ubérisation

Le vertigineux avenir des échanges exécutables. La 11e édition de la conférence Lift qui se tenait à Genève s’est ouverte avec une session sur la fameuse Blockchain.

Le vertigineux avenir des échanges exécutables

Cette technologie cristallise aujourd’hui tous les espoirs de décentralisation et d’autonomie, à la suite de tant d’autres technologies qui ont connu leur heure de gloire avant d’être assimilées sans avoir vraiment réalisé ces mêmes promesses. Comme si cette longue histoire de déceptions et d’échecs n’avait finalement eu aucun impact sur l’enthousiasme des évangélistes des nouvelles technologies. A croire que la révolution technologique est toujours une révolution à venir… De la finance à l'IoT, la révolution blockchain est en marche. Le protocole sur lequel repose le Bitcoin, un système d'échanges sécurisé et dénué de tout contrôle central, révolutionnera bien plus que la finance.

De la finance à l'IoT, la révolution blockchain est en marche

Tandis que l'adoption généralisée du bitcoin tant espérée par ses adeptes semble bel et bien relever du mirage, la blockchain, la technologie qui se cache derrière la monnaie virtuelle, connaît une popularité exponentielle. Le protocole décentralisé qui permet d'enregistrer des transactions sécurisées et anonymes en résolvant un problème mathématique complexe se dissocie désormais de l'image sulfureuse du bitcoin et révèle un potentiel longtemps sous-estimé. La blockchain est une succession de blocs dont chaque élément contient le calcul du bloc précédent, formant ainsi un chaîne dont tous les maillons sont connectés et chronologiques. Le système est sécurisé (chaque acteur ajoutant un bloc signe avec sa propre clé), immuable (l'historique ne peut être modifié) et infalsifiable.

La situation du bitcoin et de la blockchain inquiète Joi Ito du MIT. Dans un édito sur son blog, Joi Ito met en garde contre les promesses révolutionnaires de la blockchain pour la banque, l’assurance, l’économie du partage, le crowdfunding, etc.

La situation du bitcoin et de la blockchain inquiète Joi Ito du MIT

Pour éviter tout conflit d’intérêt avec la Digital Currency Initiative du Media Lab, le directeur du Media Lab du Massachusetts Institute of Technology (MIT) s’est publiquement désengagé des entreprises impliquées dans le bitcoin ou la blockchain, et, le jour même, publiait cet édito que nous reprenons et traduisons avec son aimable autorisation, sous licence CC by 3.0 (nous avons ajouté quelques liens hypertextes pour faciliter la compréhension globale). « J’ai déjà exprimé ma conviction que la blockchain peut potentiellement bouleverser et débloquer autant de possibilités et d’innovation que l’Internet, et qu’elle pourrait devenir un réseau omniprésent, interopérable, fiable et peu cher pour toutes sortes de transactions. La Blockchain pour les nuls. La Blockchain pour les nuls NB: Le genre masculin est utilisé sans aucune discrimination et dans le seul but d’alléger le texte.

La Blockchain pour les nuls

Beaucoup d’articles publiés actuellement analysent le phénomène d’uberisation. Ce changement de modèle modifie en profondeur les circuits d’intermédiation. Bien que cette mutation profonde n’en soit qu’à ses débuts, une autre innovation de rupture commence à être perceptible. la Blockchain, le phénomène d’uberisation de l’uberisation !!!

Blockchain : de quoi parle-t-on ? "La Blockchain, c'est un peu comme le gluten : tout le monde en parle, mais personne ne sait vraiment de quoi il s'agit", ironisait récemment Tim Swanson, directeur d'études de marché chez R3CEV. Mais derrière la "hype" supposée, que se cache-t-il derrière cette -pas si- nouvelle technologie qui affole les milieux de la finance, du droit et du libre ? Hacktiviste, artiste et chercheuse entre le Cersa (département du CNRS) et le Berkman Center (rattaché à l'Université d'Harvard), Primavera de Filippi concentre ses travaux sur les enjeux du droit liés à la Blockchain.

Rencontre. Concrètement, comment définiriez-vous la Blockchain ? La blockchain expliquée à un enfant de 5 ans. Pour mieux faire comprendre le fonctionnement et le potentiel de la technologie blockchain le Collectif Bam et Blockchain France ont utilisé la métaphore d’un scénario qui parle à tous : la corvée de vaisselle. Nous reproduisons ce texte avec leur aimable autorisation. Léo, Jules, Marie et Elsa sont 4 frères et soeurs vivant dans la même maison. Comme dans beaucoup d’autres familles, la corvée de vaisselle, imposée par les parents, est un sujet sensible et propice à de nombreuses discordes.

Entre celui qui prétend avoir effectué sa corvée plus souvent, celle qui a oublié son tour, et le dernier qui affirme avoir plus travaillé il y a deux semaines, le cassetête est infini ; la confiance envers les uns et les autres disparaît peu à peu. "La révolution Blockchain" : entre fantasme et réalité. Lorsque l'on tente de s'informer sur le sujet, on se rend vite compte que la Blockchain, c'est complexe.

À chaque fois que l'on croit y comprendre quelque chose de nouveau, c'est le double de questions en plus et le doute sur ce que l'on avait compris la dernière fois. Peut-être que le terme « Bitcoin » vous est plus familier ? « La blockchain est aussi révolutionnaire que l'arrivée d'Internet » - Point de vue influenceur. Primavera de Filippi est chercheuse rattachée au Cersa (Centre d'études et de recherche en sciences administratives et politiques), une unité mixte du CNRS et de l'université Paris-II... La blockchain, un registre numérique de transactions inaltérable et décentralisé, a été inventée en même temps que la crypto-monnaie bitcoin afin d'éviter les fraudes. Mais il s'avère que cette technologie possède d'autres applications intéressantes pour des secteurs comme l'Internet des objets ou la finance.

Primavera De Filippi, chercheuse au Cersa et à l'université d'Harvard, analyse son impact sur les entreprises et l'économie. Pourquoi les entreprises s'intéressent-elles tant à la blockchain en ce moment ? Primavera De Filippi : Cela dépend des entreprises.