background preloader

Environnement

Facebook Twitter

Reponse d'une lectrice suite a l'article du Nouvel Observateur "Utopie du bio" Réponse de Bénédicte Delloye, à la suite de l'article "L'utopie du bio", paru dans le Nouvel Observateur en novembre 2012.

Reponse d'une lectrice suite a l'article du Nouvel Observateur "Utopie du bio"

Bénédicte est maraîchère bio et ancienne stagiaire à la ferme de Sainte Marthe.Contact : bdelloye@gmail.comSon site : www.benedictealacampagne.com Bruxelles, le 12 novembre 2012 Cher Monsieur Gruhier, Permettez-moi de vous envoyer quelques mots à propos de votre article « L’utopie du bio » paru dans le Nouvel Obs du 1er novembre dernier. Sa lecture m’a à la fois mise en colère et attristée tant par son contenu, son angle de vue, son argumentaire que par l’impact néfaste qu’il peut avoir sur le public. Alors que ce même Nouvel Obs se faisait il y a quelques semaines le défenseur de Gilles Séralini et de l’étude sur les OGM, voilà qu’aujourd’hui, on peut lire dans vos colonnes des choses sur le/la bio – on s’en fiche un peu non ?

Je ne connais pas votre niveau de maîtrise et d’intérêt sur le sujet, ni même votre motivation à écrire sur le bio. France Nature Environnement. « Graines de rebelles » : reportage sur ces semeurs résistants. La bataille des graines a commencé. Les crises climatique et écologique frappant à nos portes, l’agriculture industrielle s’imposant triomphalement, la croissance à tout prix exigeant des rendements au détriment du vivant, de plus en plus de « résistants » s’organisent dans les marges de la société pour assurer, non sans mal, la préservation de la diversité des semences, leur échange libre et leur culture.

Leur combat est présenté dans un court reportage du 13.15 sur France 2. Le constat est sans appel : les trois quarts des fruits, légumes et céréales ont disparu en un siècle sans même que l’information fasse la Une des journaux. Course à la productivité oblige, les normes de la monoculture se sont généralisées et la plupart des espèces furent reléguées aux pages de l’Histoire pour laisser place à une poignée de grands noms vendeurs, plus colorés, plus lourds, plus ronds, plus propres dans les étales des magasins.

Démocratie. Voter pour des soumis à Monsanto et pour manger n’importe quoi. (proposition UMP) Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Angela Bolis Dans le champ de l'agriculture, l'usage libre et gratuit des graines ne sera bientôt plus qu'un doux souvenir rappelant des méthodes paysannes d'un autre temps.

Démocratie. Voter pour des soumis à Monsanto et pour manger n’importe quoi. (proposition UMP)

Surnommées "semences de ferme", ces graines étaient jusqu'alors sélectionnées par les agriculteurs au sein de leurs propres récoltes et replantées l'année suivante. Depuis plusieurs décennies, ces pratiques n'allaient déjà plus de soi lorsque ces semences étaient protégées par un Certificat d'obtention végétale (COV) – à savoir le droit de propriété des "obtenteurs" de l'espèce.

Ressemer ces graines était théoriquement interdit. Mais cet usage demeurait, dans les faits, largement toléré en France. "Sur les quelque 5 000 variétés de plantes cultivées dans le commerce, 1 600 sont protégées par un COV. Ce qui change Depuis 2001, cette taxe est appliquée pour une seule espèce : le blé tendre. Vers une privatisation des semences ? Vers une perte de biodiversité ? Connaissez Vous Vraiment Les Abeilles [Superbe Documentaire] LA GUERRE DES GRAINES [officiel]

Vous Souhaitez Éviter les Produits Monsanto ? Voici La Liste des Marques à Connaître. Impliqué dans des scandales sanitaires à répétition, Monsanto est plus que jamais montré du doigt.

Vous Souhaitez Éviter les Produits Monsanto ? Voici La Liste des Marques à Connaître.

Si vous souhaitez boycotter Monsanto, voici la liste des sociétés qui utilisent leurs produits si controversés. En boycottant ces marques, vous choisissez d'éviter de donner de l'argent à Monsanto pour protéger la santé de votre famille, de vos enfants et des générations futures. La Liste des Marques à Éviter Nous avons obtenu la liste des sociétés utilisant les produits Monsanto sur le blog américain Collective Evolution. Comme ces sociétés sont peu connues en France, nous avons répertorié pour vous les marques qu'elles possèdent et qui sont vendues sur le marché français et européen. Cliquez ici pour accéder à la version imprimable. Comme vous pouvez le voir dans cette liste, un grand nombre de marques de notre quotidien et celui de nos enfants appartiennent à des sociétés utilisant les produits Monsanto.

/root/ Concevoir un jardin en permaculture - partie 1. Le monde selon Monsanto [VF] - film complet.