background preloader

Cerveau

Facebook Twitter

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation. Quels sont, à votre avis, les avantages et inconvénients des pédagogies actives, ludiques et participatives ?

5 principes issus des neurosciences pour favoriser l'apprentissage en formation

Si les entreprises semblent conscientes de la nécessité d’amorcer un virage pédagogique dans leurs formations, elles sont parfois réticentes à l’idée de passer à l’action : est-ce vraiment utile et pertinent ? De mon point de vue, la réponse est indéniablement : OUI ! Et les recherches scientifiques menées ces dernières années vont clairement dans ce sens. Suite à la présentation que j’ai eu l’occasion de réaliser au forum, je vous invite donc à découvrir ci-dessous 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux former et apprendre : Découvrez 5 principes essentiels issus des recherches en neurosciences pour mieux favoriser l’apprentissage dans vos formations. 1. Tous les êtres humains disposent d’une mémoire de travail.

De plus, les recherches montrent que l’attention des apprenants chute naturellement au bout d’environ 10 minutes. 2. 3. 4. 5. La plasticité cérébrale - Philippe Lambert, article Psychologie. Longtemps, les scientifiques ont cru que le cerveau, une fois mature, se caractérisait par la stabilité de ses connexions, jugées immuables.

La plasticité cérébrale - Philippe Lambert, article Psychologie

Depuis une trentaine d'années, cette vision de la structure et du fonctionnement cérébral a volé en éclats. Grâce à la plasticité cérébrale, le cerveau modifie l'organisation de ses réseaux de neurones en fonction des expériences vécues par l'organisme. Le cerveau est « informable » et déformable. Ainsi, s'il était le réceptacle de souvenirs figés qui remonteraient à la surface après avoir été extraits de la « boîte » où ils dormaient, comment, par exemple, reconnaîtrions-nous une personne que nous n'avons plus côtoyée depuis des années ? Sans un cerveau « plastique », à même de remodeler ses connexions en fonction de facteurs environnementaux et contextuels, de « remettre le passé au goût du jour », ce serait impossible. Darwinisme neuronal Traits d'union entre ceux-ci, les connexions synaptiques, elles, prolifèrent alors de façon exubérante.

Les Neurones Miroirs : rôle et utilité. Découverts dans les années 90 par Giacomo Rizzolatti, neurologue à Parme, les neurones miroirs sont une révélation majeure dont on n’a pas fini de faire le tour !

Les Neurones Miroirs : rôle et utilité

Les neurones miroirs signifient que le cerveau réagit non seulement à soi mais aussi à son semblable. Fondamentales donc dans notre système de relation, ces neurones miroirs font partie de nos 100 milliards de neurones. Ils s’activent (en miroir) lorsqu’il y’ a geste et également, chez l’homme, lorsqu’il y’ a intention de geste. Neuroéducation.

Emotions

CAFÉ SCIENTIFIQUE - TDAH : des réponses à travers la recherche - La discussion en vidéo! Plus d’un million de Canadiens sont touchés par le trouble du déficit de l'attention avec ou sans hyperactivité (TDA/TDAH) et c’est l’une des maladies comportementales la plus répandue chez l’enfant.Les chercheurs travaillent activement à trouver des réponses aux questions qui gravitent autour de ce trouble du développement qui est devenu un problème de société préoccupant qui touche les enfants et les adultes. Quelle est la validité des tests de diagnostic de TDA/TDAH? Quel est le rôle de la génétique dans le TDA/TDAH? La plasticité cérébrale ou la régénérescence du cerveau: Pierre-Marie Lledo at TEDxParis 2012.

LE POTENTIEL D'ACTION. Mon corps ce héros : Le cerveau - 03/03. Mon corps ce héros : Le cerveau - 02/03. Mon corps ce héros : Le cerveau - 01/03. Conférence de Philippe van den Bosch (UCL) sur les fonctions cérébrales : Sculpter son cerveau ! Le circuit de la récompense - Jean Pol Tassin et les neurones. Accueil - Mon Cerveau à l'école. L'acquisition de la connaissance. La connaissance ?

L'acquisition de la connaissance

Elle peut se définir comme l’activité théorique de l’homme, comme l’opposé de l’action dans le monde. Les grands principes de l'apprentissage (Stanislas Dehaene) Les 4 mécanismes psychologiques de l'apprentissage. Cerveau droit, cerveau gauche, la différences entre les hommes et les femmes. Vous avez de la chance aujourd’hui : vous aurez droit à deux conférences… Et comme je dispose de peu de temps, je ferai ces deux conférences en même temps !

Cerveau droit, cerveau gauche, la différences entre les hommes et les femmes

… Une pour les femmes ; une autre, pour les hommes ! … D’ailleurs, j’ai déjà commencé ! Les quelques mots que je viens de prononcer, les femmes et les hommes ici présents ne les ont pas entendus de manière identique ! Tout d’abord, les femmes, (en moyenne statistique, bien entendu, et avec de larges variations individuelles)(3) • entendent deux fois plus fort (2,3 fois, en moyenne)(5) : elle m’entendent donc « crier » — et me croient agressif ou en colère… Tandis que les hommes ont le sentiment que je parle de manière « confidentielle et complice »… • elles m’entendent avec leurs deux hémisphères, tandis que les hommes m’écoutent essentiellement avec l’hémisphère gauche, verbal, logique — et donc, critique.

En fait, nous appartenons à deux « espèces » différentes ! Untitled. Lucy : n'utilise-t-on que 10% de notre cerveau ? « On utilise en moyenne 10% de nos capacités cérébrales.

Lucy : n'utilise-t-on que 10% de notre cerveau ?

Elle est à 100% ». Voilà l’annonce faite dans l’affiche de Lucy, le dernier film de Luc Besson. Certes il s’agit d’un film de Science-Fiction destiné à nous distraire car la belle Scarlett Johansson va bien au-delà des possibilités du cerveau humain, en voyant par télépathie à très longue distance et possédant des pouvoirs magnétiques qui nécessiteraient des aimants de plusieurs tonnes !!!