background preloader

Guerre du Nouvel état Islamique

Facebook Twitter

Irak: les djihadistes d'EIIL ont détruit la tombe du prophète Jonas à Mossoul, lieu de pèlerinage musulman. Les djihadistes de l’Etat ismalique en Irak et au Levant (EIIL) ont détruit jeudi 24 juillet la tombe du prophète Jonas à Mossoul, au prétexte qu’elle était devenue un lieu d’apostasie, c’est-à-dire de renoncement à la doctrine musulmane, et non plus un lieu de prière, rapporte le Guardian. Le site archéologique sur lequel le sanctuaire musulman avait été construit datait du VIIIe siècle avant J-C. Une vidéo impresionnante de l'explosion, qui n'a pas pu être immédiatement authentifiée par la CNN, a été postée sur Youtube jeudi: D’après les résidents de Mossoul qui se sont confiés à Associated Press sous réserve d’anonymat, les militants d’EIIL ont préalablement demandé à tout le monde d’évacuer le lieu saint, avant de le faire exploser.

La Bible et le Coran mentionnent tous deux le prophète Jonas, qui se fait avaler par une baleine et survit dans son ventre. Le patrimoine historique n’est jamais épargné par les exactions des groupes terroristes. Partagez cet article. Documents secrets : la décision d’occuper Mossoul prise à Amman. Le journal kurde Ozgur Gundem, appartenant au parti des travailleurs kurde, a révélé vendredi le plan global du groupe terroriste de l’Etat islamique en Irak et au Levant pour occuper la ville irakienne de Mossoul et d’autres régions du pays.

Ceci a eu lieu lors d’une rencontre dans la capitale jordanienne Amman le premier juin dernier, jour du déclenchement de la conquête de l’EIIL en Irak, sous le parrainage des Etats-Unis, d’Israël, de l’Arabie Saoudite, de la Jordanie et de la Turquie. Le chef du Kurdistan Massoud Barzani a ouvert la voie à cette réunion lors de sa visite à Amman, quatre jours avant la date de cette rencontre. Le journal a souligné que l’Iran fut directement au courant de ce plan, et a envoyé immédiatement Ahmad Jalabi à Barzani pour lui demander de retirer son soutien à ce plan, sinon, il le regretterait. L’objectif de la réunion fut l’occupation de Mossoul et l’avancée vers Bagdad. Traduit du site assafir Source : www.almanar.com.lb. Daech « Allah ne nous a pas ordonné de combattre Israël » Interrogé sur le fait de ne pas soutenir la cause palestinienne et de ne pas déclarer le jihad contre l’Etat Hébreu qui massacre des civils innocents, la mouvance pseudo jihadiste Daech (EIIL, l’État islamique en Irak et au Levant) a précisé dans un communiqué posté sur son compte Twitter que « Dans le saint Coran, Allah ne nous a pas ordonné de combattre Israël ou les juifs ». « Allah, dans le Coran, ne nous a demandé de combattre les juifs qu’une fois que nous nous serions débarrassés des renégats et des hypocrites » précise dans son communiqué l’organisation terroriste.

Et concernant les combats de l’EIIL contre les syriens et irakiens au lieu de mener leur combat contre les israéliens, daech dit, s’appuyant sur des versets du Coran : « quand Allah parle de l’ennemi le plus proche Il parle des hypocrites parce qu’ils sont plus dangereux que les non croyants, et la preuve est que Abi bakr Assidik a combattu les renégats en premier au lieu de libérer Al Qods. La Chine rejoint l’axe Syrie-Iran-Russie pour aider l’Irak. L’envoyé de Chine au Moyen-Orient a déclaré lundi que la Chine se tiendrait résolument aux côtés des Irakiens dans leurs efforts afin de préserver leurs souveraineté et indépendance et combattre le terrorisme. L’envoyé spécial chinois Wu Sike a rencontré le Premier ministre irakien Nouri al-Maliki lundi afin d’échanger leurs points de vue sur les liens bilatéraux et la situation actuelle en Irak, où le gouvernement s’efforce de repousser l’offensive sunnite ainsi qu’un éventuel éclatement.

M. Maliki a apprécié le fait que la Chine ait envoyé M. Wu dans son pays se trouvant dans des circonstances exceptionnellement difficiles, ajoutant que cela témoignait du fort soutien de la Chine à l’Irak. L’Irak et la Chine jouissent d’une confiance mutuelle et d’une amitié sincère, a dit le Premier ministre. M. La Chine reste inébranlable dans son soutien au gouvernement irakien afin qu’il protège sa souveraineté et son indépendance, et lutte contre le terrorisme, a dit M.

Xinhua. Le Kurdistan et le Califat, par Thierry Meyssan. Dès la chute de Mossoul, j’affirmais que l’actuelle guerre en Irak ne devait pas être interprétée comme une action de l’ÉIIL, mais comme une offensive combinée des jihadistes et du gouvernement local kurde afin d’appliquer le plan états-unien de remodelage du pays [1].

J’étais alors solitaire et cette vision des choses allait à contre-courant. Trois semaines plus tard, elle est devenue évidente. La création du Kurdistan Le 20 juin, Israël achetait au gouvernement local kurde le pétrole qu’il avait volé à Kirkouk malgré l’avis international émis par le gouvernement fédéral irakien [2]. Le transit du pétrole avait été facilité par l’ÉIIL qui contrôle le pipe-line et par la Turquie qui laissa la marchandise être chargée sur un tanker au port de Ceyhan. Le 25 juin, les partis politiques kurdes d’Irak mettaient de côté leurs désaccords et formaient un gouvernement d’union locale.

La question que tout le monde se pose, c’est quelle sera la politique étrangère de ce nouvel État. Le SBU est une organisation criminelle sous contrôle des US (conseiller de Poutine) Daech force des dizaines de milliers de Syriens à quitter leurs villages. Le groupe jihadiste de l'Etat islamique (EI, ou Daech) a expulsé plus de 30.000 habitants de leur village dans la province de Deir Ezzor, dans l'Est de la Syrie, ont indiqué dimanche l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH) et des militants. L'EI, un groupe extrémiste accusé des pires atrocités, "a contraint quelque 30.000 habitants à quitter leur village de Chouheil" qu'il a pris jeudi des mains du Front al-Nosra, la branche syrienne d'el-Qaëda, a affirmé l'OSDH.Par ailleurs, quelque 30.000 autres personnes ont été empêchées par l'EI de retourner à Khacham et Tabia, des villages de la même province, conquis fin juin par le groupe, selon l'OSDH.

Bien que l'EI et al-Nosra partagent la même idéologie jihadiste, les deux groupes s'affrontent depuis qu'Al-Nosra a rejoint les rangs d'une coalition de rebelles armés combattant l'EI. L'EI qui a conquis plusieurs régions en Syrie et en Irak, a annoncé l'établissement d'un califat à cheval sur ces deux pays voisins. Lire aussi. L’État Islamique, le « Projet Califat » et la « Guerre Mondiale contre le Terrorisme » La légende d’al-Qaeda et la menace d’un « Ennemi Extérieur » est entretenue par de nombreux médias et par la propagande gouvernementale. Dans l’ère post-11 septembre 2001, la menace terroriste d’al-Qaeda constitue la pierre angulaire de la doctrine militaire des USA/OTAN.

Elle justifie – sous un mandat humanitaire – la conduite « d’opérations anti-terroristes » à travers le monde. Connues et documentées, des entités affiliées à al-Qaeda ont été utilisées par les USA/OTAN dans de nombreux conflits comme des « membres actifs du renseignement » depuis les grandes heures du conflit entre l’Afghanistan et l’Union Soviétique. En Syrie, les rebelles d’al Nusrah et d’ISIS sont les fantassins de l’alliance militaire occidentale, qui à son tour supervise et contrôle le recrutement et l’entraînement de forces paramilitaires. Le projet Califat et le Rapport du Conseil National du Renseignement US Un nouveau flot de propagande a été mis en mouvement. La page 90 du rapport « Leçons à retenir » Les sukhoï irakien ont -il fait fuir le "chef" de Daech?!! Documents secrets : la décision d’occuper Mossoul prise à Amman.

Qui a libéré la cité industrielle d'Alep? les parachutistes d'Assad. IRIB-Jeudi à deux heures du matin, trois chasseurs bombardiers syriens apparaissent dans le ciel de Cheikh Najjar d'Alep (cité industrielle d'Alep) . ces avions font une démonstration de force au dessus d'une ville où des centaines de terroristes takfiris s'étaient retranchés . ces derniers en majorité membre de Daech connaissaient déjà le égoût" amer des bombes et des roquettes tirés par les avions syriens. aussitôt après l'apparition des chasseurs dans le ciel, les terroristes décident de prendre la poudre d'escampette . ils tentent de disperser à travers la ville et ses environs pour ne pas être pris pour cible en un seul lieu. il s'agissait en effet de trois chasseurs syriens qui ont survolaient Raqqa et sa banlieue pendant plus d'une heure. ils avaient brisé le mur du son provoquant une vague de panique dans les rangs des terroristes. mais ce n'était pas tout.

Cheikh Najjar est situé à 25 kilomètres à l'est de la ville de Raqqa. A qui profite l'avènement du nouveau califat ? Irak/Sukhoï : le coup de maitre anti US de Vladimir Poutine !!! Alors que les Etats Unis ont très clairement affirmé ne pas avoir l’intention de stopper l’avancée des terroristes de l’EIIL vers Bagdad, la Russie s’invite au jeu en livrant le premier lot de ses chasseurs « sukhoï 25″ à l’armée irakienne. Il s’agirait de neuf appareils qui viennent de débarquer dans un aéroport militaire de Bagdad attendant de partir en mission sous peu. Ces chasseurs mono ou bicoque SU-25 ont été conçus dans les années 70 et mis au service début des années 80.

L’Armée de l’air russe utilise ces appareils qu’elle surnomme « Corbeau noir » tandis que l’Otan leur attribue le nom de Frogfoot. C’est à partir des années 97 que ces mêmes avions ont servi de base à la fabrication des avions de combat ultra sophistiqués Sukhoï-39. Quelles sont les particularités de ces bombardiers qui les rendent si aptes aux combats contre les hordes takfiris passés maitres en combats asymétriques ? Quels sont leurs équipements? Source : french.irib.ir.

Quels sont les buts de la mise en scène de l’invasion de l’Irak par l’EIIL? 1. Général Hoteit, ne craignez-vous pas que Daech [EIIL : État Islamique en Irak et au levant] se déplace au Liban ? Considérons les évènements tels qu’ils sont et ne tombons pas dans les pièges des médias occidentaux qui nous laissent à penser que Daech est ce géant nanti d’une force contre laquelle nous ne pourrions résister.

Ce n’est pas vrai. 2. Nous disposons de suffisamment de renseignements sur les forces de cette organisation. Savez-vous que 25 000 hommes de la police et de l’armée de l’État irakien étaient présents à Mossoul et que Daech ne comptait que 500 combattants ? Il faut savoir qu’en cas de « guerre psychologique », la règle veut qu’une bonne partie de la population, plongée dans le « brouillard médiatique », attend de savoir qui est le plus fort pour décider de quel côté se ranger. Daech, en tant qu’organisation, a été créée en Irak en 2004. 3.

Non… tout cela relève de la « tactique » du maestro qui mène le jeu. 4. 5. 6. 7. Le Liban est sur la carte depuis le début. 8. L'Irak reçoit des avions russes, en pleine contre-offensive contre les insurgés. Pour l’Elysée, ce qui se passe en Irak, c’est la faute de Bachar ! Pathétique ! Pour Hollande et Fabius, le seul responsable du déferlement de ces hordes barbares financées et armées par le Qatar, l’Arabie saoudite et la Turquie, bref les amis de la France, est le président syrien Bachar al-Assad dont ces mêmes hordes takfiries avaient juré la perte. Annoncé en grande pompe à la suite des développements tragiques qui ne cessent de plonger l’Irak, encore une fois dans la tourmente et l’horreur, suite à l’avancée des groupes djihadistes et des forces tribales et bassistes sur la capitale Bagdad, le Conseil restreint de défense, réuni à l’Élysée ce jeudi 20 juin pour se pencher sur cette nouvelle donne, a accouché d’une souris.

Vu sur : ISIS Rape Christian Mother and Daughter, Kill 4 Christian Women for Not Wearing Veil. La Turquie : voie de transit et base arrière du terrorisme en Syrie. Tourisme djihadiste en toute liberté. Une personne qui prend régulièrement l’avion à Istanbul pour se rendre à Hatay (Antioche) rapporte avoir observé à maintes reprises parmi les passagers des individus du genre djihadiste. Placés dans les dernières rangées ils ne quittent pas l’avion en même temps que les autres passagers. Des véhicules les attendent sur le tarmac. Vont-ils rejoindre les groupes terroristes, qui entrent illégalement en Syrie par vagues incessantes, en collusion avec les autorités turques ?

Les pays de l’Union européenne sont-ils vraiment engagés à stopper le départ de leurs ressortissants en Syrie comme ils le prétendent ? Nous avons demandé à Bahar Kimyongür, dont la famille est originaire d’Antioche, ce qu’il pense de ce genre de « tourisme » djihadiste dans cette région. Voici sa réponse : Ingérence impérialiste en Syrie et en Irak… Quand les traces de l’EIIL mènent (aussi) au Mossad… EIIL… Cherchez aussi le Mossad ! 22 Juin 2014 url de l’article: Les services d’espionnage saoudiens et israéliens … …. ont joué un rôle important dans les opérations de l’EIIL en Irak.

Tandis que le monde était surpris par les attaques rapides des terroristes de l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL) contre l’Irak, les analystes commencent à découvrir que c’était l’Arabie saoudite qui avait donné le feu vert aux terroristes liés à al-Qaïda d’attaquer le territoire irakien. Il y a aussi des documents irréfutables qui prouvent que le Mossad avait joué un rôle considérable pour transmettre des informations aux officiers saoudiens et français, et aide les terroristes de l’EIIL par la transmission des informations, afin de les aider à avancer dans différentes régions irakiennes.

Ingérence impériale en Syrie et en Irak… Plus dure sera la chute ! Pourquoi l’EIIL va t’il échoué plus rapidement en Irak qu’en Syrie ? Al Manar 20 Juin 2014 url de l’article: Le site panarabe Panorama al Charq al-Awssat prévoit la défaite cuisante de l’EIIL (Daesh) en Irak, "défaite qui se produira beaucoup plus rapidement que celle de cette milice en Syrie"! "L’échec des complots du Qatar et de l’Arabie saoudite, de la Turquie et des Etats Unis en Syrie ont poussé ces derniers à s’engager en Irak or la défaite en Mésopotamie sera encore plus cuisante, voire plus rapide". A peine quelques jours après, l’attaque des terroristes contre Ninive puis Al-Anbar et Salaheddine et la chute de Mossoul, des informations ont fait état de la complicité de certains responsables locaux avec les terroristes et des versement par le Qatar et l’Arabie saoudite des méga pot-de-vin aux Irakiens !

Syria in the Crosshairs - Obama Confirms Airstrikes Will Not Be Limited to Iraq | Freedom Informant Network. The Obama administration is making it clear that airstrikes targeting ISIS would extend into Syria Source: Storm Clouds Gathering One year ago the Obama administration was doing their very best to build up public support for U.S. military intervention in Syria. Even though that attempt failed, no one who has been following this crisis closely believed for a moment that this was the end. They would regroup and try again from another angle. The angle they chose was surprising. In our video “The Fall of Iraq What You’re Not Being Told” we covered the history of U.S. tinkering in Iraq dating back to 1963, and showed how the U.S. government’s push to topple Assad by funding and arming extremists in Syria enabled ISIS to gain a foothold in the region.

The Obama administration confirmed this when questioned yesterday on whether the U.S. military intervention in Iraq would be extended to Syria. “Clearly we’re focused on Iraq. All you need to know about ISIS and what is happening in Iraq. Comment les Etats-Unis arment les deux camps en conflit en Irak. Obama announces 275 troops to deploy to Iraq for embassy security in Baghdad | Freedom Informant Network. Irak : attentisme US ou piège tendu à l’Iran et à la Syrie. Les "idiots utiles" de la guerre en Irak. Irak : l'EIIL se nourrit de la guerre en Syrie. Avancée de Daech en Irak : quelles répercussions au Liban ? - Suzanne BAAKLINI.

Al Bagdadi, l'agent du Mossad, sa mission?! Hollande veut attaquer l’Irak ? Chiche. Traduction. La conquête du Nord de l’Irak n’est pas terminée, mais les affaires commencent pour Israël. Irak : Daesh, épée US contre les urnes. Irak : nouvelle alliance Moscou/Téhéran contre Washington ?! Focus Irak : Abou Bakr al Baghdadi, l’ISIS : Recrutement, financement et stratégie. René Naba.

Khamenei : l’Iran s’oppose fermement à toute intervention américaine en Irak. Comment l'Otan a organisé l'invasion de l'Irak. Jihadisme et industrie pétrolière, par Thierry Meyssan. Situation en Irak : résultat de la politique US & consorts. EPOUSTOUFLANT. Vidéo: Comprendre la guerre en Irak, avec le professeur Bassam Tahhan.

Pierre-Yves Rougeyron sur la situation en Irak. Bassam Tahhan analyse l'offensive jihadiste à Mossoul. Irak: Le surge de Dah’ech (ISIS) et sa signification – En point de Mire – Actualité et Flashback. Assad aux côtés des Irakiens!! Situation en Irak : résultat de la politique US & consorts. L’Amérique ment : Damas et Bagdad doivent s’unir!!