background preloader

ETAT ISLAMIQUE

Facebook Twitter

« Donnons-nous les vrais moyens d’éradiquer le djihadisme » LE MONDE IDEES | • Mis à jour le | Par Patrick Karam (Docteur en Science politique et Président de la Coordination des Chrétiens d’Orient en Danger (CHREDO)) Le sang des victimes de Nice n’avait pas fini de sécher qu’une polémique sur les responsabilités des failles du dispositif de sécurité opposait la classe politique sur les solutions à apporter à une violence qui s’installe durablement.

« Donnons-nous les vrais moyens d’éradiquer le djihadisme »

"La France se fait infiltrer par l'islamisme radical" Lyoncapitale.fr : Un camion qui fonce sur la foule à Nice, que vous inspire ce mode d'action ?

"La France se fait infiltrer par l'islamisme radical"

Pierre Martinet : Ce mode d'action existe depuis des années, notamment en Israël. Laurent Fabius assure que le Qatar ne finance pas le terrorisme : le ministre a menti. Quand Hillary Clinton disait: « Nous avons financé Al-Qaïda  Wikileaks Actu Francophone. En tant que responsable de ce blog, je voudrais sensibiliser les lecteurs à la continuelle propagande qui est faite contre le monde musulman, et notamment sur les causes du terrorisme international, surnommé Al-Qaïda.

Wikileaks Actu Francophone

Un titre récent m’interpelle: « Al-Qaïda, plus forte et dangereuse que jamais, selon les experts« , peut-on lire dans plusieurs titres de presse. Les médias occidentaux, semble-t-il volontairement ou involontairement, quelques jours après le vote de la LPM [Loi de Programmation Militaire] en France, continuent de relayer une propagande qui vise à effrayer les citoyens du monde entier face à la menace terroriste, à influencer nos esprits pour nous faire croire qu’il existe toujours une guerre de civilisations et que les lois sur l’espionnage sont ainsi justifiées, mais sans pour autant expliquer les vraies raisons du terrorisme et sans expliquer qu’il y a des solutions faciles à trouver pour que tout le monde vive en paix sur cette planète, à l’abri du terrorisme.

«Le but de Daech était de ne laisser aucune fille vierge» «Les hommes du califat ?

«Le but de Daech était de ne laisser aucune fille vierge»

Ce ne sont pas des êtres humains, ce sont des bêtes !» S’écrie Adar (1) en tordant nerveusement ses doigts sur sa robe de velours noir. La petite maison délabrée de Dohouk, au Kurdistan irakien où elle est réfugiée, donne sur une cour de terre battue, avec quelques poules déplumées, où les gamins jouent pieds nus, le visage couvert de mouches. Où est Charlie ?  CHARLIE HEBDO - Parfois l'éloignement peut avoir du bon, mais là... il est cruel.

Où est Charlie ? 

Je suis au Mexique, décrit comme le paradis des Narcos qui massacrent des étudiants sur ordre des pouvoirs publics, et depuis trois jours j'assiste -hébété- à l'enfer dans lequel est entré mon pays. Et c'est bien pire qu'ici... Le plus sidérant, c'est que les premières victimes de cette guerre contre un ennemi invisible -qui en aucun cas n'est l'islam-, de cette guerre civile, ont été des gens que je connaissais de très longue date, et à qui notre "génération Canal+" doit énormément. Quand je dis ça je pense évidemment à Wolinsky et à Cabu, et je me revois, j'ai 18 ans, je me dis: "où est Charlie? " Et, direct, je viens zoner à Charlie Hebdo pour essayer de placer mes petits dessins... Ils étaient attirants et accueillants, ces mecs, il flottait là-bas un air de liberté paillarde, de gauchisme gaulois.

Arabie saoudite, Turquie, Koweït, Qatar - Les alliés des États-Unis financent et soutiennent l’EIIL en Irak et en Syrie. Arabie saoudite, Turquie, Koweït : les alliés des États-Unis financent et soutiennent le groupe djihadiste de l’EIIL/ISIS !

Arabie saoudite, Turquie, Koweït, Qatar - Les alliés des États-Unis financent et soutiennent l’EIIL en Irak et en Syrie

AC, le Vendredi 22 août 2014 Quand est évoquée la question du financement, des soutiens des djihadistes de l’EIIL/ISIS (Etat islamique de l’État et du Levant), la réponse semble « complexe », « obscure », rétive aux explications « simples ». Terroristes islamistes : "C'est la même mécanique que pour les nazis".

E passage à Bordeaux vendredi pour la parution de son dernier livre "Les âmes blessées" (Odile Jacob) et la commémoration de la rafle des juifs, le neuropsychiatre Boris Cyrulnik a participé à l'émission "Point de vue" sur TV7 Bordeaux (à voir aussi sur le site de TV7).

Terroristes islamistes : "C'est la même mécanique que pour les nazis"

Il y a longuement commenté l'actualité, le dramatique attentat de Charlie Hebdo et la prise d'otages de Vincennes. En voici les principaux extraits. Les Etats-Unis aident l’Etat Islamique et jouent avec le feu! - Media décryptage investigation journalistique géopolitique. Des cargaisons d’armes et de munitions larguées par l’aviation américaine au dessus de Ain-Al-Arab/Kobané en Syrie septentrionale afin d’aider les milices kurdes ont atterri en plein territoire contrôlé par les éléments de Daech (acronyme arabe de l’Etat Islamique d’Irak et du Levant) lesquels assiègent la ville kurde.

Les Etats-Unis aident l’Etat Islamique et jouent avec le feu! - Media décryptage investigation journalistique géopolitique

Un avion cargo C-130 de l’armée américaine a effectué plusieurs largages de matériels fournis par les autorités kurdes d’Irak pour permettre aux assiégés dans la ville de Kobané de résister à l’offensive du groupe Etat islamique (EI). Une partie de ce matériel est tombée sur les zones contrôlées par les terroristes de Daech qui ont filmé ces armes et munitions. Erreur de largage? Cela reste à démontrer puisque ce cas n’est pas le premier en son genre. Il s’est reproduit plus d’une vingtaine de fois en Irak. Jusqu’ici, des avions US ont bombardé à deux reprises des positions de l’armée irakienne alors que cette dernière était engagée contre Daech. Israël pays allié de l’EI? Comment et pourquoi les États-Unis ont créé l'État islamique… L’État islamique ne surgit pourtant pas de nulle part.

Comment et pourquoi les États-Unis ont créé l'État islamique…

Il est le fruit de la politique impérialiste étasunienne au Moyen-Orient dont les racines remontent au chaos irakien post-Saddam Hussein et au récent conflit syrien. Pour bien comprendre son rôle exact, il convient d’analyser brièvement la politique étasunienne dans le monde arabe dans les trente dernières années. L’islamisme a été au cours de cette période l’allié objectif de l’Oncle Sam au Moyen-Orient. Il est aujourd’hui le prétexte qui permet aux États-Unis d’intervenir dans les pays arabes, soit pour défendre les « bons musulmans » dans leur quête de liberté, soit pour combattre les « mauvais » qui menacent la sécurité de la planète. Pendant la Guerre froide, l’islam conservateur était l’allié des États-Unis.

La stratégie opère un nouveau virage avec Obama.