background preloader

Les classiques de la littérature

Facebook Twitter

"Fahrenheit 451", le roman culte de Ray Bradbury. Adapté au cinéma en 1966 par François Truffaut, le livre de Bradbury décrit une société où les livres sont interdits et brûlés.

"Fahrenheit 451", le roman culte de Ray Bradbury

Ouvrons ce livre-brûlot, véritable plaidoyer pour la mémoire vivante de la littérature. François Truffaut à propos de "Farenheit 451" "Depuis Les 400 coups, je voulais faire un film où les livres seraient les héros de mon propos. Un producteur m'a parlé du livre de Ray Bradbury. Mais à l'époque je détestais la science-fiction. "Martin Eden", de Jack London. Albert Camus (suite) Albert Camus.

Balzac

Maupassant. L’Éducation Sentimentale, de Flaubert, avec Fanny Ardant. Le Capitaine Fracasse, de Théophile Gautier. Les Trois Mousquetaires, d'Alexandre Dumas. Le Comte de Monte Cristo, d'Alexandre Dumas. Germinal, d’Émile Zola. Le chef-d'œuvre de George Orwell, « 1984 » Le Rouge et le Noir, chef-d'œuvre de Stendhal. La Chute de la maison Usher d’Edgar Allan Poe. La Chute de la maison Usher (The Fall of the House of Usher) est une nouvelle fantastique écrite par Edgar Allan Poe.

La Chute de la maison Usher d’Edgar Allan Poe

Elle fut publiée pour la première fois en septembre 1839 dans la revue littéraire Burton's Gentleman's Magazine. Cette nouvelle figure parmi les textes des Nouvelles histoires extraordinaires. Le narrateur a reçu une lettre de l’un de ses camarades d’enfance, qu’il n’a pas vu depuis plusieurs années, Roderick Usher. Celui-ci évoque une grave maladie physique et un désordre mental qui l’oppresse, et réclame la présence de son ami. Le narrateur obéit à cette convocation et par une journée morne et sombre d’automne, arrive à la Maison Usher.

. « À plus d’un titre, une nouvelle traduction des récits d’Edgar Allan Poe s’imposait comme une nécessité. Christian Garcin et Thierry Gillyboeuf. Les Misérables de Victor Hugo. 3 avril 1862 : publication des Misérables. Victor Hugo a 60 ans et sa gloire va atteindre une dimension planétaire inconnue jusque-là dans le domaine littéraire. France Culture fête le cent-cinquantième anniversaire de la publication des Misérables, le grand roman de Victor Hugo. Exilé à Guernesey, il avait soixante ans lorsqu’il le termina. Dès sa parution, le 3 avril 1862, les lecteurs s’arrachent le livre. « Lire « Les Misérables » de Victor Hugo vous fait pénétrer dans la langue de notre grand poète français. "L'Ecume des jours", de Boris Vian. "Zadig ou la destinée" de Voltaire : une épopée contre la bêtise. Les épreuves du bac de philo approchent...

"Zadig ou la destinée" de Voltaire : une épopée contre la bêtise

Révisons nos classiques ! Ouvrons "Zadig" de Voltaire, un roman épique et exotique où se déploie toute l’ironie du philosophe. Extrait de "Zadig ou la destinée" « Du temps du roi Moabdar, il y avait à Babylone un jeune homme nommé Zadig, né avec un beau naturel fortifié par l’éducation. Quoique riche et jeune, il savait modérer ses passions ; il n’affectait rien ; il ne voulait point toujours avoir raison, et savait respecter la faiblesse des hommes. Une croisade contre la bêtise Ce jeune homme aux vertus prometteuses est le héros d’un célèbre roman qui porte son prénom : Zadig, ou la destinée, né sous la plume d’un grand philosophe du Siècle des Lumières : François-Marie Arouet, dit Voltaire.Publié clandestinement à Amsterdam en 1747, Zadig est une véritable satire sociale, qui dénonce les maux de son époque. "Madame Bovary" de Gustave Flaubert – série de podcasts à écouter – France Culture.

Moby Dick. Les métamorphoses d'Ovide avec Irène Jacob. "Vingt mille lieues sous les mers" de Jules Verne. "Le Capitaine Fracasse" de Théophile Gautier, récit baroque et fantastique. Ouvrons ce récit baroque, mélange de fantaisie et de fantastique, qui fait l’éloge du théâtre et fait revivre la tradition de la commedia dell’arte, tout en pastichant, au passage, quelques célèbres répliques de Molière, Cyrano de Bergerac, ou Shakespeare... Paru en 1863, ce récit d’aventure, parsemé de coups de théâtre et de coups du sort, a bien failli ne jamais voir le jour. Alors que la publication est annoncée pour 1836, l’écrivain mettra vingt-cinq ans à achever son œuvre. En 1851, un procès oppose l’auteur à la Revue des Deux-Mondes, qui lui a versé une avance, et pour laquelle il n’a encore rien écrit.

Le Passe-Muraille et autres nouvelles de Marcel Aymé. A l’occasion de cette nouvelle année, rêvons avec Marcel Aymé d’un monde plus ouvert où la fantaisie l’emporte sur la noirceur humaine et sur le cynisme. Il y avait à Montmartre, au troisième étage du 75 bis de la rue d'Orchampt, un excellent homme nommé Dutilleul qui possédait le don singulier de passer à travers les murs sans en être incommodé.

Il portait un binocle, une petite barbiche noire, et il était employé de troisième classe au ministère de l'Enregistrement. Cette étrange faculté, qui semblait ne répondre à aucune de ses aspirations, ne laissa pas de le contrarier un peu. Il alla donc trouver un médecin pour lui exposer son cas. Notre-Dame de Paris – série de podcasts à écouter – France Culture.