background preloader

Lectures et Journal de lecture

Facebook Twitter

Inventez votre carnet de lecture (21 avril) - Vidéo Français. Le prof de français Olivier propose un cours pour apprendre à conserver une trace de ses lectures en créant son carnet de lecteur.

Inventez votre carnet de lecture (21 avril) - Vidéo Français

L'objectif du cours • Adapter ses pratiques et les varier : du florilège au texte créatif et critique. • Le carnet de lecture remplit plusieurs fonctions : une inscription dans une histoire de la lecture et des lecteurs ; un lieu d’expression de ses émotions et de ses jugements ; un support de partage. Retrouvez les textes étudiés en PDF.

Votre liste quelques titres en ligne

Méthodologie, conseils et partage. Debout les morts de Fred Vargas. Petit pays . Gaël Faye. Le Passe-Muraille et autres nouvelles de Marcel Aymé. A l’occasion de cette nouvelle année, rêvons avec Marcel Aymé d’un monde plus ouvert où la fantaisie l’emporte sur la noirceur humaine et sur le cynisme. Il y avait à Montmartre, au troisième étage du 75 bis de la rue d'Orchampt, un excellent homme nommé Dutilleul qui possédait le don singulier de passer à travers les murs sans en être incommodé.

Il portait un binocle, une petite barbiche noire, et il était employé de troisième classe au ministère de l'Enregistrement. Cette étrange faculté, qui semblait ne répondre à aucune de ses aspirations, ne laissa pas de le contrarier un peu. Il alla donc trouver un médecin pour lui exposer son cas. Le docteur put se convaincre qu'il disait vrai et, après examen, découvrit la cause du mal dans un durcissement hélicoïdal de la paroi strangulaire du corps thyroïde... C’est avec le personnage surréaliste du Passe-Muraille, parmi les plus célèbres nés de sa plume, que nous ouvrons cette émission dédiée au nouvelliste Marcel Aymé.

"Gatsby, le magnifique" de Francis Scott Fitzgerald. Tout a commencé un soir d’été, en juillet 2018 au Festival d’Avignon, avec la création de Gatsby le magnifique, dans le cadre des productions en public de France Culture au musée Calvet.

"Gatsby, le magnifique" de Francis Scott Fitzgerald

Sofiane Zermani interprétait Gatsby. Ce spec­tacle radiophonique eut un tel succès que nous avons tous souhaité le reprendre à Paris, à la Maison de la radio, au studio 104. Entouré de ses complices, comédiens et musiciens, Sofiane Zermani reprend donc ce rôle, près d’un an plus tard, et incarne avec bonheur le personnage flamboyant et noir de Gatsby, mystérieux, insaisissable. Car qui est Gatsby ? Une légende ? C’est l’histoire d’une rencontre et d’un désir partagé. C'est l'histoire d'une rencontre avec Sofiane Zermani et désir de partager avec le plus grand nombre de spectateurs et spectatrices, toutes générations confondues, un roman culte.

Librement adapté par Pauline Thimonnier ; Musique originale d’Issam Krimi ; Traduction Jacques Tournier ; Réalisation Alexandre Plank. "Rebecca" de Daphné du Maurier. Un manoir majestueux : Manderley.

"Rebecca" de Daphné du Maurier

La Quête d'Ewilan 1 - D'un monde à l'autre" de Pierre Bottero. "Le vampire" de John William Polidori. Soirée spéciale avec Mauvais genres à l’occasion de l’exposition Vampires, de Dracula à Buffy jusqu'au 20 octobre 2020 à la CinémathèqueLe Vampire de John William Polidori, traduit par Alain Morvan est paru dans La Pléiade Dracula et autres écrits vampiriques en avril 2019. « Été 1816 : Lord Byron loue une villa au bord du lac Léman, la villa Diodati, en compagnie de Mary Shelley, Percy Shelley et John William Polidori.

"Le vampire" de John William Polidori

La pluie incessante oblige tous ces jeunes gens à se réfugier dans la lecture, notamment celle de Fantasmagoriana, un recueil d’histoires de fantômes. Sur une proposition de Byron, chacun est invité à écrire une histoire fantastique : Mary Shelley invente la créature de Frankenstein, et John Polidori entame la rédaction d’une nouvelle dans laquelle apparaît pour la première fois la figure bientôt célèbre du vampire. Pierre Senges Traduction : Alain Morvan Adaptation : Pierre Senges Réalisation : Jean-Matthieu Zahnd. "Meurtre à Sciences Po" de Victoria Kaario.

Suicide ou meurtre ?

"Meurtre à Sciences Po" de Victoria Kaario

Plessis menait des recherches sur un sujet polémique : le nucléaire. Et le point de vue de ce brillant chercheur n’était pas pour plaire à tout le monde. "Jane Eyre" de Charlotte Brontë – "Le Noël d’Hercule Poirot" d'Agatha Christie. Frère d'exil - Kochka - Flammarion jeunesse. Divergente, 1. Veronica Roth. 5 petits cochons de Agatha Christie. Double assassinat dans la rue Morgue d’Edgar Allan Poe. A l'occasion de la sortie le 18 Octobre chez Phébus, Nouvelles intégrales Volume 1, 1831-1839 d'Edgar Allan Poe(Nouvelle traduction et nouvelle organisation chronologique de textes courts d'E.

Double assassinat dans la rue Morgue d’Edgar Allan Poe

A. Poe, écrits entre ses vingt et trente ans), nous vous proposons d'écouter ou réécouter "Double assassinat dans la rue Morgue" Adaptation : Pierre Senges Réalisation : Cédric Aussir Conseillère littéraire Caroline Ouazana Enregistré en public au théâtre de La Criée à Marseille dans le cadre du Festival Mauvais Genre le 17 novembre 2012 La rue Morgue, née de l’imagination d’Edgar Alan Poe, ne se trouve sur aucun plan de Paris, d’aujourd’hui ou d’hier. Cette adaptation radiophonique transporte Dupin dans le Paris de l’Exposition Universelle tout en restant fidèle à la nouvelle d’Edgar Poe et à ce qui en fait encore aujourd’hui la richesse : la cruauté exceptionnelle d’un crime et, face à cet absurde déchaînement de violence, le raisonnement le plus logique, accompli avec virtuosité. "Les Histoires extraordinaires" d'Edgar Poe : frissons d'outre-tombe. "La femme au collier de velours" de Alexandre Dumas.

1793 à Mannheim.

"La femme au collier de velours" de Alexandre Dumas

Hoffmann, un jeune homme de 18 ans, un peu musicien, peintre et poète, est follement amoureux d’Antonia, la fille du chef d’orchestre maître Gottlieb. Mais il ne peut se résoudre à renoncer à la promesse qu’il a faite à son ami Zacharias Werner : celle d’aller le rejoindre à Paris. Sa fiancée l’encourage à accomplir son projet mais elle lui fait jurer de lui rester fidèle et de ne pas jouer, sans quoi elle mourrait.A son arrivée dans la capitale, Hoffmann assiste par hasard à l’exécution de Madame du Barry que l’on guillotine place de la Révolution.

Hanté par cette scène, il se décide à aller à l’Opéra où l’on joue un ballet pantomime, « Le jugement de Pâris ». "Le train" de Georges Simenon. La guerre en 1940, celle des civils, leur exode vu d’un quai de gare.

"Le train" de Georges Simenon

Les trains, les troupes, les réfugiés sont les acteurs de cette catastrophe de masse. Tout un peuple pris de vagabondage dans la panique de l’avancée allemande. Et parmi eux, dans la promiscuité d'un wagon bondé, un Français banal et une mystérieuse étrangère font connaissance et s’étourdissent dans une liaison sans lendemain… Ces moments-là, Georges Simenon les a vécus aux premières loges. Pour une fois, il fut un acteur de l’Histoire en marche avant d’en faire une histoire, lorsqu’il fut chargé de diriger avec les moyens du bord le centre d’accueil aux réfugiés belges à la gare de La Rochelle. "Le fantôme de l'opéra" / partie 1 de Gaston Leroux. Lorsque Richard prend la direction de l’Opéra de Paris, il a bien entendu quelques rumeurs à propos d’un fantôme, mais il est plus que surpris par la mise en garde de son prédécesseur, Poligny : ce fantôme existe bel et bien, et le directeur se doit de lui verser une mensualité ainsi que de mettre à sa disposition la loge n° 5 à chaque représentation.

"Le fantôme de l'opéra" / partie 1 de Gaston Leroux

Amusé, et soupçonnant dans un premier temps une blague potache, Richard ne tarde pas à déchanter : Joseph Buquet, un machiniste, est retrouvé pendu dans des conditions mystérieuses, le plus beau cheval de l’écurie disparaît. Et puis, le Fantôme exige qu’une jeune chanteuse, Christine Daaé, remplace la grande Carlotta dans le rôle de Marguerite, faute de quoi il arriverait un grand malheur… Amoureux de Christine Daaé, le jeune vicomte Raoul de Chagny, souffre du comportement étrange de la jeune fille qui finit par lui avouer qu’elle est sous l’emprise de l’Ange de la musique à qui elle doit tout son talent… "Le fantôme de l'opéra"/ partie 2 de Gaston Leroux. Lorsque Richard prend la direction de l’Opéra de Paris, il a bien entendu quelques rumeurs à propos d’un fantôme, mais il est plus que surpris par la mise en garde de son prédécesseur, Poligny : ce fantôme existe bel et bien, et le directeur se doit de lui verser une mensualité ainsi que de mettre à sa disposition la loge n° 5 à chaque représentation.

"Le fantôme de l'opéra"/ partie 2 de Gaston Leroux

Amusé, et soupçonnant dans un premier temps une blague potache, Richard ne tarde pas à déchanter : Joseph Buquet, un machiniste, est retrouvé pendu dans des conditions mystérieuses, le plus beau cheval de l’écurie disparaît. Et puis, le Fantôme exige qu’une jeune chanteuse, Christine Daaé, remplace la grande Carlotta dans le rôle de Marguerite, faute de quoi il arriverait un grand malheur… Amoureux de Christine Daaé, le jeune vicomte Raoul de Chagny, souffre de son comportement étrange. Alors qu’accompagné de son frère Philippe, il s’apprête à entrer dans la loge de la chanteuse, il entend une mystérieuse voix d’homme. "Le chat" de Georges Simenon. Avec Le Chat et à partir de ce roman-là, donc de 1967, Simenon a essayé de retirer tout le pittoresque de son écriture, cette atmosphère qui était devenue son poncif plus ou moins volontaire dans ses romans précédents.

En tentant cette fois de s’en débarrasser, lui qui prétendait chercher l’homme nu ne voulait garder que l’être humain dans ses histoires et le fond de ses personnages. L’être humain, c’est ce qui reste quand on a tout enlevé : apparence sociale, réussite professionnelle etc…Cette histoire parmi les plus oppressantes qu’il ait écrites, les plus irrespirables à lire, de deux personnages en quête d’amour, ce drame de l’incommunicabilité dans le couple, lui avait été inspiré à la suite d’un séjour qu’il avait fait chez sa mère à Liège dans les années 50. Pierre Assouline. "Voiles de mort" de Didier Daeninckx. A l'été 2013, France Culture s’associait au Monde et à SNCF pour présenter la collection « Les Petits Polars du Monde ».

Treize nouvelles inédites écrites par les meilleurs auteurs de polar français. Les nouvelles illustrées étaient alors publiés par Le Monde et disponibles en kiosque chaque jeudi.Voiles de mort de Didier Daeninckx avec des illustrations de Loustal. « Bungalow les pieds dans l’eau, bouteille de kava, thon mi-cuit… La vie pourrait ressembler au paradis, dans ce comptoir d’Océanie où Michel a trouvé refuge après quelques soucis du côté de Paris.

Romeo et Juliette.