background preloader

Pédagogies nouvelles

Facebook Twitter

Apprendre avec les pédagogies coopératives. Démarches et outils pour. Quel est son propos ? Il s’agit de mettre en mains de tout enseignant débutant ou expérimenté la possibilité de s’insérer progressivement dans une révolution pédagogique qui va faire de l’élève, ou plus exactement des élèves, j’y reviendrai, les acteurs principaux de l’apprentissage. Le temps serait-il revenu pour les enseignants de marquer une indifférence aux acquis en termes de connaissances et de compétences ?

De s’adonner aux errances de l’autonomie utilisée comme un moyen et non comme un but à atteindre ? Il n’en est rien et il devient vite évident que Sylvain Connac se méfie d’une lecture trop angélique des outils des pédagogies Freinet et institutionnelle. Mises à toutes les sauces et souvent les plus indigestes, les institutions les plus connues que sont le conseil de classe et le « quoi de neuf ? » méritaient d’être replacés dans leur sens et cadrés dans leur fonctionnement. Entretien avec Sylvain Connac Dans l’ouvrage, il est question du « maître comme institution zéro ». Conférence André TRICOT Innovation de la Pédagogie par le Numérique, oui mais Pépinière 4 0. FSC 432 BAT BDnopub. Caractéristiques de l’innovation pédagogique. Principes de base.

Comprendre la pédagogie coopérative. Pour prendre sa place dans le monde, Il est nécessaire d’apprendre à travailler ensemble ; ce n’est pas inné ; cela suppose des compétences particulières qui mettent en œuvre des habiletés fondées sur les valeurs du vivre ensemble. « Dans les années 1970, les premiers modèles organisés de pédagogie coopérative connaissent un départ prometteur sous l’impulsion de chercheurs comme Roger et David Johnson, Robert Slavin, Spencer Kagan, Elisabeth Cohen et autres. Cette émergence plafonne rapidement jusqu’à ce que les différentes réformes pédagogiques viennent donner un souffle nouveau à la pédagogie coopérative. […] La simple transmission des savoirs ne suffit plus. Il faut désormais guider et soutenir la construction des connaissances… »* L’originalité de Jim Howden1 est « de définir une approche pédagogique complexe poursuivant la double visée d’apprendre à coopérer et coopérer pour apprendre, en se basant sur des valeurs qui lui sont propres »2.

Educ nouv malentendus. Une nouvelle génération de formateurs fait son entrée - We Are Learning. Pendant que toute une partie des enseignants, des formateurs, des éducateurs et du grand public, s'accroche à la vieille idée, dite de bon sens, que : "sans relations humaines directes, il ne peut pas y avoir de pédagogie valable et performante" ; pendant que toute une partie du monde de l'éducation ricane à l'évocation des e-learning, du blended learning, des MOOC, des serious games, de la gamification, des LMS "avancés"... et attend que cette "mode" se passe ("tout cela finira au placard, comme tant d'innovations techniques") ; pendant tout ce temps là, les formateurs nouvelle génération se forment, se perfectionnent, expérimentent et renouvellent en profondeur la formation professionnelle. Quels sont ces "formateurs nouvelle génération", ces révolutionnaires, nouveaux hussards de la République, qui sont disqualifiés par la masse des bien- pensants ?

Ils gèrent à la fois des connaissances, des expériences et de l'intelligence relationnelle Conclusion À propos de. Pédagogie inversée. E-FORMATION : tutorat et personnalisation 1/2 par Jacques Rodet. La différenciation pédagogique. Sur la différenciation pédagogique (diaporama, Ac de Dijon) La différenciation « La lutte contre les difficultés scolaires passe par la classe » S.Boimare Pour entrer dans la différenciation il faut accepter des pratiques qui favorisent les buts de maîtrises. Des pratiques qui favorisent des buts de maîtrise : Activités d’apprentissages qui rencontrent les centres d’intérêts des élèves Le degré d’autonomie accordé aux élèves dans le choix des tâches ou le rythme de travail L’attention portée à l’effort et aux progrès personnels La reconnaissance de l’erreur, « normal » dans l’apprentissage Ces pratiques développent des compétences de tous les élèves quel que soit leur niveau par rapport aux autres.

Le professeur vise l’équité : il favorise la coopération, l’élève se sent mieux à l’école et on note une diminution de l’évitement... Des pratiques qui favorisent des buts de performance : Pour entrer dans la différenciation, il faut accepter des pratiques qui favorisent les buts de maîtrises. 1-la différenciation. 2-Deux familles de différenciation. Éducation nouvelle. L'Éducation nouvelle est un courant pédagogique qui défend le principe d'une participation active des individus à leur propre formation. Elle déclare que l'apprentissage, avant d'être une accumulation de connaissances, doit être un facteur de progrès global de la personne. Pour cela, il faut partir de ses centres d'intérêt et s'efforcer de susciter l'esprit d'exploration et de coopération : c'est le principe des méthodes actives. Elle prône une éducation globale, accordant une importance égale aux différents domaines éducatifs : intellectuels et artistiques, mais également physiques, manuels et sociaux.

L'apprentissage de la vie sociale est considéré comme essentiel. Principes[modifier | modifier le code] L'éducation nouvelle s'appuie sur les principes de la pédagogie active et la confiance dans les ressources propres à chacun. Cependant, l'éducation nouvelle ne se limite pas à un enseignement par des méthodes actives venant se substituer à l'enseignement magistral.

Compétences

Didactique professionnelle. Didactique professionnelle | Un cours n'est pas conçu pour celui qui enseigne, mais pour celui qui apprend! Situations d'apprentissage. Mini-guide pédagogique1.pdf. Scénario pédagogique : guide pratique. Pédagogie. Plus généralement, l'expression « Faire preuve de pédagogie » signifie l'aptitude à enseigner et à transmettre à un individu ou un groupe d'individus — de tous âges et de toutes conditions — un savoir ou une expérience par l'usage des méthodes les plus adaptées à l'audience concernée.

Définitions[modifier | modifier le code] Le mot « pédagogie » dérive du grec παιδαγωγία, de παιδός (/'paɪdɔr/), « l'enfant », et ἄγω (/'a.gɔ/), « conduire, mener, accompagner, élever ». Dans l'Antiquité, le pédagogue était un esclave qui accompagnait l'enfant à l'école, lui portait ses affaires, mais aussi lui faisait réciter ses leçons et faire ses devoirs[2]. « Pédagogie » est un mot remontant à 1495 d'après le dictionnaire Le Robert[Lequel ?]. L'Académie française l'admet depuis 1762. Ferdinand Buisson, qui fut inspecteur général de l'instruction publique, donne cette définition : « science de l'éducation, tant physique qu'intellectuelle et morale » (Dictionnaire de pédagogie, 1887, col. 2 238 a).

Pédagogie numérique. Pédagogie différenciée. Fiche 8 pe´gagogie diffe´rencie´e. Pédagogie inversée. Pédagogie ouverte et triangle de Houssaye. J’ai cherché à voir quels liens on pouvait trouver entre la pédagogie ouverte et le triangle de Houssaye.

Il me semble que l’on peut placer les sommet de l’un entre les lobes de l’autre. L’enseignant se retrouve ainsi entre transparence et la participation, l’étudiant entre la participation et la coopération et le savoir entre la coopération et la transparence. Voyons ce que cela implique sur les différents processus définis par Housaye. 1 – Enseigner Ce processus est associé à la transparence de la pédagogie ouverte. Le savoir étant déjà distribué et accessible sur internet, il paraît caduque de poser une quelconque licence sur ses productions pédagogiques, il est ainsi préférable de partager avec la communauté dans une dynamique d’amélioration continue. De même, pourquoi ne pas utiliser toutes ces ressources accessibles (par exemple des vidéos) pour enseigner. 2 – Former 3 – Apprendre Cette association du processus apprendre avec la coopération est critiquable parce que restrictif.