background preloader

Abeilles et insectes

Facebook Twitter

Le nombre d'insectes a baissé de 78% depuis 1989. Un club d'entomologistes allemands a mesuré scientifiquement les insectes dans une réserve naturelle située au nord-ouest de l'Allemagne de 1989 à 2013.

Le nombre d'insectes a baissé de 78% depuis 1989

Elle a ainsi constaté une baisse de leur nombre de 78% en 24 ans. Les résultats de leur recherche ont été publiés dans "Science", indique mardi Natuurpunt (homologue flamand de Natagora). Le club allemand a utilisé, pour sa recherche, la technique dite du "piège malaise". Ressemblant à une tente, tous les insectes qui s'y aventurent par hasard atterrissent dans une solution alcoolisée. Alors qu'en 1989, de un à un kilo et demi d'insectes étaient ainsi attrapés dans les prés fleuris, seuls 300 grammes ont été capturés en 2013. Pour Wim Veraghtert de Natuurpunt, les changements dans l'utilisation des terres et la perte de l'habitat expliquent notamment cette baisse. Pesticides: gare aux expositions inattendues! L’utilité des insectes pollinisateurs et particulièrement des abeilles mellifères n’est plus à démontrer dans le contexte de la pollinisation des cultures agricoles.

Pesticides: gare aux expositions inattendues!

Une récente étude montre que les mécanismes d’exposition aux pesticides apportent encore des surprises. Abeilles et pesticides : les acrobaties statistiques du ministère de l’agriculture. L’Union nationale de l’apiculture française accuse le ministère de cacher les dégâts des pesticides sur les ruches. « Je ne crois aux statistiques que lorsque je les ai moi-même falsifiées. » L’Union nationale de l’apiculture française (UNAF) a fait sienne la boutade de Churchill et devait publier, vendredi 24 mars, une note critique sur le programme national de surveillance de la mortalité des abeilles.

Abeilles et pesticides : les acrobaties statistiques du ministère de l’agriculture

Conduit par les services du ministère de l’agriculture, ce programme est, selon l’UNAF, entaché de plusieurs biais et tours de passe-passe statistiques conduisant à minimiser le rôle des pesticides dans le déclin des abeilles. A l’automne 2016, le bimestriel La Santé de l’abeille publiait, sous la signature d’un expert du ministère de l’agriculture, un article concluant que seuls 13 des 195 cas de mortalités aiguës déclarés en 2015 en France étaient dus à des pesticides.

Xenus les Néonicotinoïdes. Survie abeilles vitalité. Une conséquence directe de l'intensification agricole est la raréfaction de la flore apportant des ressources alimentaires aux pollinisateurs.

survie abeilles vitalité

Notamment dans les zones de grandes cultures, le manque de ressources en fin de saison peut compromettre chez l’abeille mellifère la constitution des réserves (miel et pollen) importantes pour la survie des colonies durant l’hiver. Le faux miel envahit les rayons des supermarchés. Sa couleur de soleil aux reflets d’or souligne sa valeur, sa transparence est symbole de pureté.

Le faux miel envahit les rayons des supermarchés

Sucré et subtilement parfumé, nourrissant et antiseptique, il fait figure d’aliment miracle. Quoi de plus beau et bon que le miel, franchement ? Pourtant, il arrive qu’il ne soit pas si immaculé qu’il y paraît. D’après une série de tests menés par l’Union européenne, et dont les résultats préliminaires ont été livrés en décembre 2015, 32 % des miels analysés présentaient une non-conformité soupçonnée ou avérée. En particulier, 6 % avaient été dilués avec du sirop de sucre, et 11 % avaient possiblement subi le même traitement. Les nouveaux tests d’évaluation des pesticides ne sont pas appliqués. De mémoire d’apiculteur, on n’a jamais vu cela.

Les nouveaux tests d’évaluation des pesticides ne sont pas appliqués

En 2016, les ruches françaises n’ont produit que 9.000 petites tonnes de miel, encore moins qu’en 2014, pourtant considérée comme « pire année de l’apiculture française », par l’Unaf (Union nationale de l’apiculture française). Alors que nous sommes au cœur de l’hiver, les ruches dorment. Mais la question au printemps sera comme chaque année la même : combien de pertes ? Elles s’établissent désormais autour de 30 % en moyenne tous les ans. Quant à la production de miel en France, elle a été divisée par trois en 20 ans. 2017, année décisive pour les insecticides « tueurs d’abeilles » La Commission européenne a repoussé sa décision sur leur interdiction à l’automne, le temps pour l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) de réévaluer les risques.

2017, année décisive pour les insecticides « tueurs d’abeilles »

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart Les néonicotinoïdes et apparentés sont-ils entrés dans leur crépuscule ? La Commission européenne devait décider, fin 2016, de la suite à donner au moratoire partiel frappant, depuis 2013, certains usages de quatre insecticides suspectés d’être en cause dans le déclin des abeilles et des pollinisateurs. Le verdict n’est toujours pas tombé : la Commission maintient le moratoire et annonce au Monde avoir repoussé sa décision à l’automne 2017 – le temps pour l’Autorité européenne de sécurité des aliments (EFSA) de finaliser une réévaluation complète des risques. Jusqu’à quand ?

Mais, au Canada, un mouvement analogue est en cours. La production végétale française dépendant de l'action des pollinisateurs atteindrait 5 milliards. Une étude du CGDD montre que la part de la production végétale destinée à l'alimentation humaine qui dépend de l'action des insectes pollinisateurs représente en France une valeur comprise entre 2,3 et 5,3 milliards d'euros.

La production végétale française dépendant de l'action des pollinisateurs atteindrait 5 milliards

On sait que les pollinisateurs, et en premier lieu les insectes, jouent un rôle incontournable dans la production végétale mais l'évaluation économique du service de pollinisation n'est pas chose facile. Le Commissariat général au développement durable (CGDD) a pourtant mené à bien l'exercice dans le cadre d'un premier volet de l'Evaluation française des écosystèmes et des services écosystémiques (Efese). Les résultats de cette évaluation ont été publiés le 21 novembre. Le plan "France Terre de pollinisateurs" est renforcéSégolène Royal et Barbara Pompili ont annoncé ce mardi 22 novembre le renforcement du plan "France Terre de pollinisateurs" qui avait été lancé en mai 2015. Pourquoi les abeilles disparaissent. Ces vingt dernières années, les populations d’abeilles ont subi des pertes spectaculaires, jamais observées auparavant.

Pourquoi les abeilles disparaissent

L’agriculture intensive et l’utilisation massive de pesticides figurent au premier rang des coupables présumés. Mais certaines pratiques des apiculteurs seraient également en cause. « Le changement de reine a fonctionné, il y a des larves dans le couvain ! », s’enthousiasme Lionel Garnery en brandissant un cadre couvert d’ouvrières. Au fond des alvéoles, on distingue en effet de minuscules points blancs, preuve que la nouvelle reine installée dans la ruche a commencé à pondre. Un tiers de l’alimentation mondiale dépend de la pollinisation. . « Ces vingt dernières années, la production de miel dans l’Hexagone a été divisée par deux », confirme Vincent Bretagnolle, écologue au Centre d’études biologique de Chizé2, dans les Deux-Sèvres.

Chères abeilles, la ruche horizontale est faite pour vous ! Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor), reportage « C’est bien mignon ton truc, mais est-ce que ça marche au moins ?

Chères abeilles, la ruche horizontale est faite pour vous !

» Cette phrase, Pierre l’a entendue à plus d’une occasion. Abeilles : le pesticide fipronil altère la fertilité des mâles exposés, selon l'Inra. Les chercheurs de l'Institut national de recherche agronomique (Inra) démontrent, dans une nouvelle étude, que l'exposition des mâles d'abeille au pesticide fipronil "affecte indirectement la capacité de reproduction des reines". Leurs résultats sont parus le 23 août dernier dans "Scientific Reports".

Pour rappel, le fipronil appartient à la famille chimique des phénylpyrazoles. Le 31 décembre 2013, la Commission européenne avait interdit pendant deux ans son usage, pour le traitement des semences de tournesol et de maïs dans l'Union européenne. Cette restriction de l'insecticide faisait suite à un avis de l'autorité européenne pour la sécurité des aliments (Efsa) qui avait identifié en mai 2013 des risques pour les abeilles exposées aux émissions de poussières issues de ces semences.

Abeilles : la combinaison d'un néonicotinoïde et d'un parasite affecte très fortement la survie des reines. "L'exposition chronique et indirecte à une dose très faible d'un pesticide néonicotinoïde, ainsi que l'infection par un parasite commun des abeilles, affecte très fortement la survie des reines en conditions naturelles et modifie leur physiologie", indique ce mercredi 31 août, l'Institut national de recherche agronomique (Inra), qui publie les résultats d'une étude sur le sujet.

Les chercheurs de l'Inra ont étudié le comportement de reines, exposées à un pesticide néonicotinoïde de façon indirecte et/ou à l'agent pathogène Nosema cerana. Quatre groupes de dix reines ont été élevés en laboratoire pendant deux ans : un groupe a été nourri par des ouvrières exposées à un pesticide néonicotinoïde (imidaclopride), un deuxième a été exposé au parasite Nosema cerana, un troisième aux deux stress et un quatrième constituait le groupe témoin. Loi biodiversité et néonicotinoïdes : L’UNAF et Agir pour l’environnement saluent l’interdiction mais dénoncent des délais trop tardifs. -Télécharger ce communiqué de presse en version PDF.- Au terme d’une procédure parlementaire particulièrement longue et riche en rebondissements, la loi pour la reconquête de la biodiversité a été adoptée en lecture définitive à l’Assemblée nationale le mercredi 20 juillet 2016.

Grâce au courage et à la détermination de quelques parlementaires, le principe de l’interdiction des néonicotinoïdes en septembre 2018 a été entériné, mais il est regrettable que des dérogations soient possibles jusqu’en juillet 2020. Pour l’Union Nationale de l’Apiculture Française et Agir pour l’Environnement, il s’agit d’une victoire incontestable tant les lobbies et certains membres du gouvernement ont œuvré contre cette interdiction. Pour Gilles Lanio, président de l’UNAF, « Cette décision est une première mondiale et elle vient récompenser 20 ans de combat des apiculteurs français contre ces insecticides. L'Assemblée nationale interdit les pesticides néonicotinoïdes en 2018. Les néonicotinoïdes seront interdits en France à compter du 1er septembre 2018.

Les solutions alternatives seront identifiées. Cette position de compromis a été votée à l'Assemblée nationale, malgré des débats et des actes parfois contradictoires. Néonicotinoïdes: Le Foll s’oppose à une «interdiction brutale» par les parlementaires. Le ministre de l’Agriculture, Stéphane Le Foll, s’oppose à «l’interdiction brutale» des insecticides néonicotinoïdes et s’en justifie auprès des députés, à l’occasion du débat sur le projet de loi biodiversité, qui a débuté mardi après-midi l’Assemblée. L’approche du ministre n’est pas de «multiplier les normes ou les interdictions brutales», car au contraire «c’est la transition vers une transformation des systèmes de culture dans leur ensemble qui nous permettra de réduire l’usage aujourd’hui nécessaire de certains produits», explique-t-il dans une lettre datée du 11 mars dont l’AFP a obtenu copie mardi.

M. Le Foll veut aussi éviter les «distorsions entre les agriculteurs français et le reste des agriculteurs européens» en interdisant ces substances en France uniquement, précise-t-il. Surtout, a-t-il insisté, «si on supprime les néonicotinoïdes, quelle est l’alternative? - «Pas d’alternative» - «Je n’ai aucun intérêt chez les grands producteurs de néonicotinoïdes», a répété M. Bataille à l’Assemblée pour faire interdire les pesticides tueurs d’abeilles. Pollinisateurs : le Giec de la biodiversité tire la sonnette d'alarme.

Les pesticides = faux problème de la disparition des abeilles ! - Le jardin vivant. « L’abeille est une vache à lait pour l’homme… » déclare Bernard Bertrand sur les ondes de France Culture dans Terre à terre de Ruth Stégassy ce dimanche 20 février 2016. Le déclin des pollinisateurs menace l’agriculture et l’alimentation de millions de personnes. Publié le vendredi 26 février 2016 à 17h11 Le déclin des pollinisateurs, insectes ou oiseaux, qui pour certaines espèces sont même en danger d'extinction, menace une partie de la production agricole mondiale. C'est le danger dont prévient ce vendredi 26 février la Plateforme intergouvernementale sur la biodiversité et les services écosystémiques (IPBES en anglais). Il s'agit d'un groupe de scientifiques mandatés par l'ONU qui, à l'instar du Groupe d'experts intergouvernemental sur le climat (Giec), est chargé de produire des rapports faisant la synthèse des connaissances sur le déclin des espèces animales et végétales et leurs écosystèmes qui constituent la biodiversité mondiale.

Selon l'IPBES, 5 à 8 % de la production agricole mondiale, soit entre 235 et 577 milliards de dollars, sont directement dépendants de l'action des pollinisateurs sur les cultures. Il existe plus de 20 000 espèces de pollinisateurs. Extractivisme (4/5) : On ne prête qu’aux ruches. Les insectes pollinisateurs, facteur le plus déterminant des rendements agricoles. Les abeilles valent 143 milliards d'euros. Trois fois plus que General Motors. En cette veille de COP21, la chaîne BBC Earth s'est demandé combien valait la nature. Les experts européens aggravent le cas des pesticides tueurs d’abeilles.

Néonicotinoïdes : l'europe méfiante. L'essaimage · Des Goûts et des COULEURS. L’essaimage est un phénomène qui force mon admiration. Il s’agit d’un ballet naturellement millimétré, où chacun à son rôle. Techniquement, il s’agit du processus de division de la population d’une ruche en deux. Cri d’alerte contre les néonicotinoïdes, ces pesticides tueurs d’abeilles. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martine Valo. L'apipuncture, guérir grâce au venin des abeilles. Les abeilles méritent mieux qu’un bord de route. A la veille de la journée mondiale de la nature, et après l’annonce d’une mortalité record de pollinisateurs aux Etats Unis, Ségolène Royal s’engage vers la protection de ces insectes essentiels. Mortalité des abeilles : on connait maintenant le coupable.

Bambi, Equinoxe, Cruiser, Gaucho, Poncho, Confidor, Proteus : autant de produits phytosanitaires comprenant des molécules néonicotinoïdes aux noms tout aussi barbares (acétamipride, clothianidine, dinoturéfane, imidaclopride, nitempyrane, thiaclopride et thiaméthoxane). Ségolène et les abeilles. Abeilles : sur proposition de Gérard Bapt, l'Assemblée nationale vote l'interdiction des néonicotinoïdes en 2016. Les insecticides, la drogue des bourdons?

Au sujet de l’effondrement des colonies d’abeilles... Pesticides contre abeilles : le combat continue sur tous les fronts. Charente et Charente-Maritime : c'est l'hécatombe dans les ruches d'abeilles. Si l'abeille disparaissait de la planète ... Les insecticides néonicotinoïdes tuent les abeilles, en voici une preuve de plus. La folie des néonicotinoïdes. Des microplastiques jusque dans le miel ! Stéphane Le Foll veut réduire l'usage des pesticides de 50 % en 10 ans. Des pesticides dans nos assiettes - rts.ch - émissions - temps présent - environnement. Pour sauver les abeilles, changeons de modèle agricole. Mortalité des ruchers pyrénéens : l'Unaf veut la reconnaissance officielle de la responsabilité des pesticides. Insecticides : le grand massacre. EMMENTAL: Deux laboratoires expliquent l'hécatombe d'abeilles - Culture. Apiculture : forte baisse des récoltes en 2014, l'Aquitaine s'en sort mieux.

Du miel, sans abeille. Le déclin massif des insectes menace l'agriculture. Les néonicotinoïdes font la manchette en Ontario. Les néonicotinoïdes, fléau environnemental? - rts.ch - découverte. Il faut sauver l'abeille noire. Disparition des insectes : une catastrophe silencieuse. Les abeilles comme vous ne les avez jamais vues. Les abeilles meurent bien intoxiquées dans les Pyrénées-Orientales. Y'a-t-il une lutte entre scientifiques et industriels. Les néonicotinoïdes, pas seulement une plaie pour les abeilles. Perpignan: manifestation d’apiculteurs contre l’hécatombe des abeilles.

Ces zones où les abeilles n'ont plus le droit d'exister. Une nouvelle étude confirme le rôle des pesticides dans la mortalité des abeilles. Pesticides : quand les abeilles ont le bourdon … Greenbees : manifestation massive des abeilles dans la rue. Protégeons les abeilles. Conférence du professeur Joyeux, cancérologue à la faculté de médecine de Montpellier : Les abeilles au service de la santé de l’homme.

Le Parlement européen confirme l'accord en trilogue pour que le pollen ne soit pas considéré comme un ingrédient du miel, mais comme un composant naturel, afin de permettre de contourner l’obligation d’étiquetage du pollen OGM - Europaforum Luxembourg - A. Déclin des abeilles : les mots qui fâchent. Monsanto veut contrôler le business des abeilles. Un tueur d’abeilles croupit dans les flaques. Les apiculteurs victimes des néo-politicoïdes. Ouessant, sanctuaire des abeilles d'intérêt planétaire. Maria Spivak: Pourquoi les abeilles disparaissent. La récolte de miel au plus bas en 2013, les apiculteurs s'alarment. Hémorragie des abeilles : le cri d'alarme des apiculteurs. Abeilles : la faillite de l'évaluation des pesticides.