background preloader

Inspirations

Facebook Twitter

Thomas More. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Thomas More

Pour les articles homonymes, voir More. Thomas More, latinisé en Thomas Morus (, Londres – , Londres), est un juriste, historien, philosophe, humaniste, théologien et homme politique anglais. Grand ami d'Érasme, érudit, philanthrope, il participe pleinement au renouveau de la pensée qui caractérise cette époque, ainsi qu'à l'humanisme, dont il est le plus illustre représentant anglais.

Nommé « Ambassadeur extraordinaire », puis « Chancelier du roi » par Henri VIII, il désavoue le divorce du Roi et refuse de cautionner l'autorité que s'était arrogée celui-ci en matière religieuse : il démissionne de sa charge en 1532. Devant la persistance de son attitude, il est emprisonné, puis décapité comme « traître ». Béatifié par l'Église catholique romaine en 1886, Thomas More est canonisé — saint Thomas More — en 1935.

Biographie[modifier | modifier le code] Famille[modifier | modifier le code] Thomas More et sa famille. Arthur Rimbaud. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Arthur Rimbaud

Jean Nicolas Arthur Rimbaud est un poète français, né le 20 octobre 1854 à Charleville et mort le 10 novembre 1891 à Marseille. Arthur Rimbaud écrit ses premiers poèmes à quinze ans. Lui, pour qui le poète doit être « voyant » et qui proclame qu'il faut « être absolument moderne », renonce subitement à l’écriture à l'âge de vingt ans. Henry Wallace. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Henry Wallace

Pour les articles homonymes, voir Wallace. Henry Agard Wallace (7 octobre 1888 – 18 novembre 1965) est le 33e vice-président des États-Unis sous le mandat de Franklin Delano Roosevelt (1941–45) jusqu'en 1944, date à laquelle le parti démocrate l'écarte en raison de ses convictions trop progressistes et confie la candidature de la vice-présidence à Harry S. Truman. Il a aussi exercé des fonctions ministérielles dans le domaine agricole et du commerce.

Albert Camus. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Albert Camus

Pour les articles homonymes, voir Camus. Albert Camus Albert Camus en 1957. Œuvres principales Compléments. Ahmed Chah Massoud. Renaud. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Renaud

Vous lisez un « article de qualité ». Renaud Renaud en 2006. Renaud Séchan, dit Renaud, est un auteur-compositeur-interprète et poète français né le 11 mai 1952 à Paris. Avec 23 albums totalisant quasiment 20 millions d'exemplaires, Renaud est l'un des chanteurs les plus populaires en France et l'un des plus connus dans la francophonie[1],[2]. Il s'est lui-même surnommé « le chanteur énervant » en raison de ses multiples engagements pour des causes comme les droits de l'homme, l'écologisme ou l'antimilitarisme qui transparaissent fréquemment dans ses chansons et qui ont suscité de nombreuses réactions tout au long de sa carrière. Flora Tristan. Jeanne Deroin. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jeanne Deroin

Jeanne Deroin Portrait de Jeanne Deroin vers 1880. Jeanne Deroin, née à Paris le 31 décembre 1805, morte à Londres le 2 avril 1894, est une féministe et socialiste française. Biographie[modifier | modifier le code] Ouvrière lingère autodidacte, elle obtient le brevet d'institutrice et rédige dès 1831 un plaidoyer contre « l'assujettissement de la femme ». En 1848, elle devient l’un des porte-voix de la revendication féministe : en juin 1848, elle fonde avec Désirée Gay La Politique des Femmes, « journal publié pour les intérêts des femmes et par une société d’ouvrières », et dont, sur décision administrative, elles doivent changer le titre : il devient L’Opinion des Femmes, « publication de la société d’éducation mutuelle des femmes ».

Rares sont les voix — y compris dans son camp — qui soutiennent cette candidature. Olympe de Gouges. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Olympe de Gouges

Marie Gouze, dite Olympe de Gouges, née à Montauban le 7 mai 1748 et morte guillotinée à Paris le 3 novembre 1793, est une femme de lettres française, devenue femme politique. Elle est considérée comme une des pionnières du féminisme français. Elle est souvent prise pour emblème par les mouvements pour la libération des femmes. Biographie[modifier | modifier le code] Montauban[modifier | modifier le code] Née le 7 mai 1748 à Montauban, Marie Gouze a été déclarée fille de Pierre Gouze, bourgeois de Montauban qui était boucher — il n’a pas signé au baptême car absent — et d’Anne Olympe Mouisset, fille de drapier[1], mariés en 1737[2].

Rosa Luxemburg. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rosa Luxemburg

Rosa Luxemburg Rosa Luxemburg en 1915. Rosa Luxemburg (nom parfois retranscrit en français Rosa Luxembourg) est une militante socialiste et théoricienne marxiste, née à Zamość (Empire russe, actuelle Pologne) le 5 mars 1871 (ou 1870). Ses idées ont inspiré des tendances de la gauche communiste et donné naissance, a posteriori, au courant intellectuel connu sous le nom de luxemburgisme. L'héritage de Rosa Luxemburg a cependant été revendiqué de manière contradictoire, par des mouvances politiques très diverses[1]. Biographie Enfance et jeunesse en Pologne Różalia Luksemburg est née le 5 mars 1870[2], ou plus probablement en 1871[3],[4] dans la ville polonaise de Zamość, non loin de Lublin.

Rosa Parks. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rosa Parks

Pour les articles homonymes, voir Parks. Biographie Rosa commence ensuite ses études secondaires à l’Alabama State Teachers College for Negroes, mais elle ne peut les suivre jusqu'à leur terme, car elle doit s'occuper de sa grand-mère puis de sa mère, qui tombe malade[5]. Elle se souvient que son grand-père montait la garde la nuit devant la ferme contre les actions du Ku Klux Klan. Sa jeunesse lui fait vite subir les affronts du racisme. Les autobus sont un bon exemple de cette ségrégation au quotidien. En décembre 1932, elle épouse Raymond Parks, un barbier militant de la cause des droits civiques, membre de l'Association de l'Alabama pour la promotion des gens de couleur (National Association for the Advancement of Colored People, NAACP).

Rosa Parks travaille en tant que couturière de 1930 à 1955, mais elle a aussi divers autres métiers tels qu'aide soignante[9]. Boycott des bus de Montgomery Les événements précurseurs. Simone de Beauvoir. Malala Yousafzai. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Malala Yousafzai

Malala Yousafzai Malala Yousafzai à Strasbourg en novembre 2013. Malala Yousafzai ou Malala Yousufzai (en ourdou : ملالہ یوسف زئی) est une militante pakistanaise des droits des femmes[1] née le 12 juillet 1997 à Mingora, dans la province de Khyber Pakhtunkhwa. Elle a vécu à Mingora, principale ville du district de Swat, dans le Nord-Ouest du Pakistan, une zone proche de l'influence des talibans. Symbole de la lutte pour l'éducation des filles et contre les talibans, elle a reçu plusieurs distinctions pakistanaises et internationales à la suite de ses prises de position alors que sa région était l'objet d'une lutte entre les talibans pakistanais et l'armée. En 2014, âgée de 17 ans, elle obtient le Prix Nobel de la paix avec l'Indien Kailash Satyarthi[2], ce qui fait d'elle la plus jeune lauréate de l'histoire de ce prix[3]. Biographie Prises de position Tentative d'assassinat Blessures et hospitalisation Réactions au Pakistan Enquête.