background preloader

Racisme

Facebook Twitter

Petites notes sur l’appropriation culturelle. Concept du coup de clavier ici.

Petites notes sur l’appropriation culturelle

C’est à l’arrache. Condensé de commentaires sur l’appropriation culturelle. Parce qu’on en revient toujours là. Dans les discussions suscitées par cette affaire de policiers qui font une "soirée négro" (ouais, je sais, haut niveau), une énième affaire de blackface, on voit souvent s’élaborer une distanciation par rapport à ce comportement avec l’idée de justifier l’appropriation culturelle comme un ouverture au monde. Une large partie du développement est issue de lectures très intéressantes sur divers blogs francophones et anglophones. Quelle violence ! Un déséquilibre dans la force. Ma grand-mère maternelle est devenue nounou il y a quelques années, après avoir travaillé dans les champs et les usines.

Quelle violence ! Un déséquilibre dans la force

Elle a elle-même élevé quatre enfants alors l’expérience, elle en a. Elle fut un peu surprise en apprenant la limite légale d’enfants à garder en même temps. Il faut dire qu’elle a eu seize frère et sœur aussi… Elle n’a pas les mêmes limites que nous autres. Les mercredi après-midi et les week-end, je venais souvent chez elle et devenait nounou-lieutenant. Je suis aîné⋅e de six ans et demi de mon frère, après qui viennent des cousines plus jeunes encore et un petit bébé tout frais de 2013. . « Allo ? – Cool, j’arrive ! Ma mère et moi arrivons et ouvrons la porte pour faire face non pas à ma grand-mère mais au petit nouveau qui s’était précipité sur la porte pour nous tendre les bras et avancer ses lèvres pour faire un bisou.

FACHOS.COM by poisson rouge. Le racisme anti-blanc n\'existe pas, mais il a gagné. Un passage de l'émission du Grand 8, du 16 octobre, illustre parfaitement le problème : on était déjà en queue de comète de l'affaire des pains au chocolat, et c'est Guiullaume Peltier, le junior de la Droite Forte, qui était invité chez les copines d'Audrey, de Roselyne et de Laurence.

Le racisme anti-blanc n\'existe pas, mais il a gagné.

Elles ont parlé de la petite anecdote de Copé. Comme en France la politique c'est de la littérature, on a analysé le discours, décortiqué les stratégies, et on s'est mis d'accord. Evidemment c'est un appel du pied au FN, qui a popularisé le terme bien avant l'UMP. Alors passée la littérature, voilà qu'Audrey Pulvar ajoute pourtant que bien sûr que le racisme anti-blanc existe (il y a des cons partout). « Le racisme, c'est le racisme, c'est tout, qu'il soit dirigé contre les noirs, les blancs ou qui que ce soient ». Ce qui pose problème, selon elle, c'est de ne parler que du racisme anti-blanc, en oubliant les autres.

La philosophie française du racisme D'après lui, l'industrie des comics est raciste. Le « racisme anti-Blancs » déconstruit en un sketch. Le racisme anti-blancs, ou « racisme inversé », est au coeur de ce génial sketch par l’humoriste Aamer Rahman.

Le « racisme anti-Blancs » déconstruit en un sketch

Un must-see. Aamer Rahman, comédien de stand-up australien originaire du Bangladesh, fait partie du duo Fear of a Brown Planet aux côtés de Nazeem Hussain. Dans un sketch mis en ligne le 28 novembre, intitulé Reverse Racism (le racisme inversé), il aborde ce qu’on appelle en France le « racisme anti-blancs ». Et c’est une petite pépite. Le voici, avec sa traduction : Beaucoup de gens n’aiment pas mon humour. Portrait : Benoît, le fameux « ami noir » de tous les racistes. « Oui mais quand même, la religion, c’est mal » Relayer l’information de la énième agression d’une femme voilée, ou les propos haineux tenus sur l’islam par la représentante d’une organisation pseudo-féministe, revient immanquablement à emboucher l’appeau à trolls religiophobes.

« Oui mais quand même, la religion, c’est mal »

Que des femmes soient insultées et tabassées, que le féminisme serve de leurre pour répandre et banaliser le racisme le plus crasse, tout cela, le/la religiophobe s’en moque : dans un pays où médias et politiques, de façon plus ou moins insidieuse, désignent à longueur de temps les musulmans comme la cause de tous les maux de la société, son seul sujet d’anxiété est que son droit à « critiquer la religion » soit garanti. Qu’est ce qu’elle faisait dehors à cette heure-là ? Lorsqu'une femme est agressée, force est de constater que les réactions sont toujours du même type : elle l'a cherché.

Qu’est ce qu’elle faisait dehors à cette heure-là ?

Il est particulièrement stupéfiant de lire les réactions à l'agression d'une femme pour constater que nous ne sommes jamais à notre placez, toujours dans l'erreur, dans le mensonge ou dans l'exagération. « il y a très, très longtemps, les femmes dirigeaient le royaume. Les hommes commencèrent à trouver que ce n’était pas une bonne chose, et appelèrent à une réunion pour discuter de ce qu’il y avait lieu de faire. Ils décidèrent de réunir les femmes et de les faire danser nues devant eux. Comment expliquer à quelqu'un qu'il a dit quelque chose de raciste ? - Les Indivisibles. 184507_648792451815213_105442207_n.png 650 × 511 pixels. «Brasiers et Cerisiers. Il se trouve encore des gens, parfois complètement intégrés dans le « paysage médiatique », pour défendre Dieudonné, qui serait « victime de l’ambiance de l’époque ».

«Brasiers et Cerisiers

Soi-disant Desproges et Coluche faisaient des trucs qu’on ne pourrait plus faire aujourd’hui, qu’ils ont pu faire des blagues sur les Juifs sans susciter les mêmes réactions que Dieudonné. Sauf que Desproges ou Coluche n’ont jamais invité des nazis dans leur théâtre1 (ou alors pour leur faire un procès) ont toujours entretenu une large distance avec l’extrême droite, quand Dieudonné s’y est complètement intégré. Lorsque Coluche a fait sa campagne présidentielle et s’est rapproché du poujadiste Gérard Nicoud , ça lui a déjà un peu flingué son projet (qui n’était déjà pas forcément sérieux) et ça lui a été reproché.

Et pourtant ça restait très soft par rapport aux fréquentations de Dieudonné. « Ils imaginent un mariage blanc entre Français ou quoi ? » Hayette, d’origine algérienne, et H., d’origine tunisienne, voulaient se marier.

« Ils imaginent un mariage blanc entre Français ou quoi ? »

Questions intimes, enquête de voisinage : ils ont été victimes d’un « délit de faciès ». La robe de mariée de Hayette (Mathieu Deslandes/Rue89) C’est une histoire d’orgueil et de préjugés. Elle commence l’an dernier, quand Hayette et H. décident de se marier. Intouchables (2011) : L’intouchable domination masculine. Si le racisme de ce film et la représentation qu’il donne des rapports entre les classes ont pu être l’objet de critiques de la part de la presse française (Libération notamment), son sexisme structurant a quant à lui été systématiquement ignoré alors qu’il est pourtant à bien des égards le moteur de la narration.

En effet, Intouchables nous conte l’histoire de deux hommes que tout oppose : l’un est tétraplégique, l’autre est valide et sportif ; l’un est blanc, l’autre est noir ; l’un est riche, l’autre est pauvre ; l’un loge dans un hôtel particulier à Paris, l’autre est un jeune des banlieues qui a fait de la prison ; l’un écoute de la musique classique, l’autre Earth, Wind and Fire, etc. Deux hommes donc que tout oppose. Tout ? Pas exactement. Anti-homophobie et anti-racisme: la question de l’intersectionnalité. Le titre de cet article fait référence à la polémique liée à l’essai Les féministes blanches et l’empire de Stella Magliani-Belkacem et Félix Boggio Ewanjé-Epée (La Fabrique, 2012).

Anti-homophobie et anti-racisme: la question de l’intersectionnalité

Une polémique cantonnée, certes, aux milieux militants de gauche, mais sur laquelle il me semble important de revenir, ce qui me permettra de développer la définition du concept d’«intersectionnalité » évoqué dans un précédent article. Le « racisme anti-Blancs » déconstruit en un sketch. Le sexisme et le racisme ont les mêmes processus mentaux. Les attitudes portant sur les préjugés reposent sur des suppositions généralisées à propos de certains groupes sociaux, et pourraient bien être un trait de personnalité.

Le sexisme et le racisme ont les mêmes processus mentaux

Des chercheurs de l’Université du Pays Basque ont confirmé un lien entre les deux types de comportements discriminatoires : le sexisme et le racisme. Ils conseillent aussi de favoriser l’éducation visant à encourager l’égalité.