background preloader

RACISME ANTISEMITISME

Facebook Twitter

L'association. L’association les Territoires de la Mémoire est un centre d’éducation à la Résistance et à la Citoyenneté.

L'association

Pour effectuer un travail de Mémoire auprès des enfants, des jeunes et des adultes, l’association développe diverses initiatives pour transmettre le passé et encourager l’implication de tous dans la construction d’une société démocratique garante des libertés fondamentales. Un engagement fondé sur la Mémoire À l’issue de la Seconde Guerre mondiale, nombreux furent ceux qui décidèrent de tout faire pour que l’horreur des conflits armés, des massacres de masse ainsi que des camps de concentration et d’extermination nazis ne se reproduise plus jamais. Nous pensions qu’en Belgique, la bête immonde était définitivement endormie. L'antisémitisme. Antisémitisme et antisionisme : une confusion malsaine qu'il faut dissiper. M.

Antisémitisme et antisionisme : une confusion malsaine qu'il faut dissiper

Valls, aux côtés de G. Bernheim et J. Mergui, lors de la célébration du Nouvel an juif, à Paris le 23/09/2012 (L. EREZ/SIPA) Lors des vœux adressés aux responsables communautaires pour le nouvel an juif dimanche 23 septembre à la Grande synagogue de la victoire, Manuel Valls a dénoncé "un nouvel antisémitisme qui se cache derrière un antisionisme de façade" qui, selon lui, aurait pris racine dans notre pays.

Le ministre de l’Intérieur a mis le doigt sur une réalité. Toulouse : enquête sur la "quenelle" devant l'école juive où Merah a tué quatre personnes. Geste de la quenelle Un homme s'est fait prendre en photo faisant une "quenelle", ce geste promu par Dieudonné, devant l'école juive où Mohamed Merah a perpétré ses crimes le 19 mars 2012.

Toulouse : enquête sur la "quenelle" devant l'école juive où Merah a tué quatre personnes

Pour les anti-racistes, c'est bien la preuve que ce geste est antisémite. Le parquet a ouvert une enquête. Par Fabrice Valery Publié le 30/12/2013 | 10:32, mis à jour le 01/01/2014 | 18:56 © DR L'homme photographié devant le lycée collège Ohr Torah Le procureur de la république de Toulouse, Michel Valet, a indiqué avoir ouvert une enquête sur la photo publiée mi-décembre d'un homme faisant une "quenelle" devant l'école juive où Mohamed Merah a perpétré 4 de ses crimes en mars 2012.

Devant l'école juive de Toulouse Sur ce cliché, non daté, on voit un homme seul, en tee-shirt et chapeau, devant le portail d'entrée du lycée-collège Ohr-Torah (ex-Ozar-Hatorah) à Toulouse, là où Mohamed Merah a tué un rabbin et trois enfants le 19 mars 2012. Une enquête ouverte par le parquet. Comment parler de l'affaire Dieudonné en classe ?LeWebPédagogique. Depuis plusieurs jours, « l’affaire Dieudonné » a pris une ampleur considérable.

Comment parler de l'affaire Dieudonné en classe ?LeWebPédagogique

En tant que professeur d’Histoire-Géo-Education civique, cette actualité fait écho à des sujets que j’enseigne au quotidien. Je travaille actuellement avec mes élèves sur l’exercice des libertés en France (4e) et sur l’antisémitisme à travers la montée du nazisme en Allemagne (3e). Bientôt, nous étudierons l’extermination industrielle des Juifs et des Tziganes lors de la Seconde Guerre mondiale. Alors que ces thèmes se retrouvent dans un débat public, faut-il parler de l’affaire Dieudonné en classe ? Oui, car c’est notre devoir d’éclairer les élèves sur ce qu’ils entendent et vivent, surtout quand cela peut les mettre en porte-à-faux avec ce que nous leur enseignons. En 2009, Dieudonné se présente aux élections européennes à la tête de la « Liste antisioniste ».

En 2008, le régisseur de Dieudonné se déguise en déporté juif pour remettre un « prix » au négationniste Robert Faurisson Quel public ? 2. 3. 4. La quenelle antisémite ou anti-système? Les chiffres ne mentent pas. Ce qui se dit sur les médias sociaux est aujourd'hui agrégeable, quantifiable et analysable.

La quenelle antisémite ou anti-système? Les chiffres ne mentent pas

Il n'est point nécessaire de travailler à la NSA ou à la DCRI pour le faire, ni probablement de faire partie du prétendu "système" pour y parvenir. Il est possible ainsi de traduire en chiffres les contenus des conversations sur le Web et en n'empiétant sur la vie privée de personne puisque toutes les données utilisées sont strictement publiques. Pierre-André Taguieff: Comment expliquer la violence de l'antisémitisme? Violences et modes de rationalisation Ce qu'il est convenu d'appeler d'une façon générale l'"antisémitisme" -improprement- ou la "judéophobie" pourrait être défini simplement, du point de vue des victimes, comme l'ensemble des violences subies par les Juifs dans l'Histoire.

Pierre-André Taguieff: Comment expliquer la violence de l'antisémitisme?

Mais l'existence de victimes juives implique celle de leurs agresseurs ou de leurs "bourreaux", dont les motivations et les actes peuvent être qualifiés, toujours aussi improprement, d'"antisémites" - car ce ne sont pas "les Sémites" qui sont visés par les "antisémites", mais bien "les Juifs". Comment clouer le bec à un ami raciste ? Tout d’abord, ce sont les pays du sud qui accueillent le plus d’immigrés et de réfugiés.

Comment clouer le bec à un ami raciste ?

L’immigration massive, si tant est qu’on puisse qualifier y accoler le qualificatif "massive", c’est d’abord et en majorité en direction des pays du sud. Dans un pays, mise à part des pays totalitaires (et encore…), Il y a des gens qui viennent et d’autres qui partent. Il y a des étrangers et Français venant en France, et des étrangers et français quittant la France. Ensuite, l’immigration n’est pas une. Loin s’en faut. J’avais lu, il y a pas si longtemps, que d’après L’INSEE, concernant la composition de la population immigrée, 40% venaient d’Europe, 45% d’Afrique(35% Maghreb, et 11% Afrique subsaharienne) et 15% d’Asie et d’Amérique.

Quand les politiques parlent d’entrée, ils omettent parfois de citer les ressortissants de type européen mais bon… Concernant l’immigration, beaucoup confondent l’immigration légale, illégale (estimé à 200 000 ou 400 000 ) et les français d’origine étrangère. Bref.