background preloader

Neurosciences

Facebook Twitter

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique. Le psychologue Abraham Maslow a établi une hiérarchie des besoins en faisant des recherches sur la motivation. Il a ainsi réalisé, dans les années 1940, la pyramide des besoins. Le fonctionnement doit être perçu tel un escalier. L’individu doit satisfaire les besoins qui sont à la base afin de pouvoir réaliser ceux qui sont au niveau supérieur. Le plus haut niveau étant le besoin de s’épanouir. Mémorisation: l'effet de supériorité du dessin a été démontré. Impressionnant: sept expériences scientifiques récentes confirment toutes que dessiner permet de mieux mémoriser les mots que de les écrire.Les expériences Ils ont recruté 55 étudiants âgés de 18 à 47 ans.Le test consistait en une série de 80 mots plutôt simples à dessiner (pomme, ballon,fourchette…) que les volontaires devaient, en 40 secondes, soit recopier sur un bloc de papier – autant de fois que souhaitées –, soit dessiner.

Mémorisation: l'effet de supériorité du dessin a été démontré

Par la suite, ils devaient en restituer un maximum en une minute. Les volontaires ont essayé, dans le cadre de l'expérience, de retenir ces mots soit en les écrivant, soit en les dessinant, soit en listant leurs caractéristiques. Les résultatsLors du test final de restitution, les participants qui avaient dessiné l'objet de l'exercice ont obtenu, quelque-soit le groupe, des résultats nettement supérieurs à ceux qui avaient privilégié d'autres techniques. « La qualité des dessins réalisés n’a pas semblé être importante, déclarait Jeffrey Wammes, un des chercheurs.

La pyramide des besoins de Maslow d’un point de vue pédagogique. Les 4 piliers du bonheur selon les neurosciences. Memorisation. Pourcentage moyen de la rétention du contenu après 24 heures, selon la méthode d'enseignement. Les 7 clés de la mémoire. Comment retenir ?

Les 7 clés de la mémoire

Comment mémoriser son cours en vue des examens ? Comment retenir des listes de chiffres ou de noms ? Au-delà des techniques mnémotechniques – que j’aborderai dans d’autres billets – il y a quelques principes à pratiquer d’urgence pour favoriser une bonne mémoire. J’en ai illustré 7 sur cette carte heuristique. Le cerveau n'entend pas la négation. Nos émotions commandent-elle notre raison ou notre intelligence doit-elle effacer nos sentiments ?

Le cerveau n'entend pas la négation

On sait qu'après avoir essayé de mesurer l'intelligence par le Quotient Intellectuel, très controversé, les scientifiques ont étudié le QE, le Quotient émotionnel. Or la bonne gestion des émotions contribue à la performance de notre intelligence individuelle et collective. Roland Jouvent, Directeur de recherche au CNRS, a créé le "Centre Emotions" de la Salpêtrière et est intervenu lors de la dernière formation 1 soir 1 jour "Profession manager : passer de l'athlétisme au championnat olympique".

Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences. D’après Stanislas Dehaene, psychologue cognitif, neuroscientifique et professeur au Collège de France, les neurosciences cognitives ont identifié au moins quatre facteurs qui déterminent la vitesse et la facilité d’apprentissage. Neuropedagogie.com. Né en 1920, Antoine de la Garanderie est un pédagogue de grande renommée, fondateur de la Gestion Mentale.

Neuropedagogie.com

Docteur en philosophie, il est également professeur certifié en biologie animale et en biologie végétale. Les capsules pédagogiques – Pour stimuler l'envie d'apprendre des collégiens et des lycéens. Working Memory French. Neurosciences : comment notre cerveau réagit-il aux flux numériques ? Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene. L’enfant est doté d’intuitions profondes en matière de repérage sensoriel du nombre.

Les quatre piliers de l’apprentissage - Stanislas Dehaene

Avant tout apprentissage formel de la numération, il évalue et anticipe les quantités. Apprendre à compter puis à calculer équivaudrait à tout simplement tirer parti de ces circuits préexistants, et, grâce à leur plasticité, à les recycler. L’apprentissage formel de l’arithmétique se « greffe » sur le « sens du nombre » présent chez l’enfant, et sollicite la même zone cérébrale. Le maître-mot, alors, est la plasticité cérébrale. Car c’est précisément ce qui nous permet d’apprendre. Les circuits cérébraux : des capacités disponibles dès l’origine Les circuits cérébraux qui sous-tendent les apprentissages ne sont d’ailleurs pas si variés. L’apprentissage de la lecture active une région spécifique, mais il mobilise et active aussi d’autres zones.

Différentes zones du cerveau Mais ce recyclage n’est pas une simple réutilisation. Comment alors passe-t-on d’une lecture ânonnante à une lecture fluide ? Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences. Stanislas Dehaene - Psychologie cognitive expérimentale. Comment étudier? Perspective de la neuroscience.

Shutterstock / Antonio Guillem Le 10 mai dernier, Steve Masson, professeur à la faculté des sciences de l’Éducation de l’UQAM, a présenté un webinaire intitulé « Comment étudier?

Comment étudier? Perspective de la neuroscience

Perspective de la neuroscience ». La présentation avait pour but de fournir à des élèves du secondaire des stratégies d’étude efficaces appuyées par certains principes neuroscientifiques. Les stratégies d’étude privilégiées par les étudiants À l’approche d’un examen, relire les notes de cours et surligner les passages clés seraient deux stratégies d’étude souvent utilisées par les étudiants. Apprendre, c’est changer son cerveau D’abord, Masson explique qu’apprendre, c’est modifier les connexions entre les neurones de notre cerveau. Apprentissage : Le cerveau est comme une forêt Pour apprendre, on doit donc « activer » son cerveau (les connexions neuronales) à plusieurs reprises. Stratégie 1 : S’entrainer à activer son cerveau Stratégie 2 : Espacer les périodes d’apprentissage [Écoutez le webinaire] Psychologie cognitive et Neurosciences: Mayer (2009). théorie de l’apprentissage multimédia – les douzes principes.

See on Scoop.it – Instructional Design Mayer (2009).théorie de l’apprentissage multimédia – les douzes principes Multimedia learning principes conception web design principe cohérence principe signalisation principe redondance principe continuité contiguité spatiale principe continuité… See on psychologie-cognitive.blogspot.fr J'aime : J'aime chargement… Sur le même thème LA GRA­TUITE DES CONTENUS UNI­VER­SI­TAIRES est peut-​​être à nos portes !

Psychologie cognitive et Neurosciences: Mayer (2009). théorie de l’apprentissage multimédia – les douzes principes

See on Scoop.it - Apprentissage en ligneUn MOOC c’est un des leviers de trans­for­mation les plus per­cu­tants de l’enseignement supé­rieur, actuel­lement. Les 4 piliers de l'apprentissage d'après les neurosciences. Stanislas Dehaene - Psychologie cognitive expérimentale.