background preloader

Quelle représentativité ?

Facebook Twitter

A part les notables ?

Les leçons du 29 mai. TRIBUNE. "Pour une démocratie vraiment ascendante" 23h00 , le 24 août 2019 Voici leur tribune : "La coopération citoyenne à l'échelle des communes révèle les projets collectifs les plus ­aboutis et les plus généreux.

TRIBUNE. "Pour une démocratie vraiment ascendante"

Nous en avons fait l'expérience : la légitimité des ­représentants ne dépend pas ­seulement de l'élection, mais aussi de la façon dont le pouvoir est exercé, en associant les citoyens aux projets et aux décisions. Mais attention, la démocratie ­participative peut devenir une mode… et un masque permettant à la "vieille politique" de se maintenir à flot. Si les partis politiques ont bien sûr toute leur place dans la vie démocratique, aucun ne devrait piloter une liste participative. Les convictions d'un individu le structurent, mais une démarche réellement coopérative le dépasse. "Nous vous appelons à vous impliquer fortement, pour les ­élections municipales qui viennent, dans la commune, premier échelon de la démocratie" Réenchanter la politique implique de sortir d'un face-à-face ­mortifère. POUR UNE VRAIE DÉMOCRATIE, DÉBARRASSONS-NOUS DES POLITICIENS. JUAN BRANCO - "Macron a été élu par une mafia !" - (Thinkerview ILLUSTRÉ, 2019)

Institutions. Défiance à l’égard des élus : les raisons de la colère. Le café, niché dans le 11e arrondissement de Paris et réquisitionné pour le « grand débat » par la République en marche (LaREM), est coupé en deux en cette fin janvier.

Institutions. Défiance à l’égard des élus : les raisons de la colère

D’une part, les habitants sont invités à débattre de la fiscalité. Mais ils ont du mal à s’entendre car, de l’autre, on se coupe, s’interpelle. Le thème qui enflamme l’assemblée : la démocratie. référendum d’initiative citoyenne (RIC), référendum de 2005, « privilèges » des élus, nécessité de baisser les salaires des hauts fonctionnaires, homogénéité sociale des élus, affaires après lesquelles certains ne sont pas « virés »... les sujets se bousculent de manière décousue. Sous les yeux médusés du député de la majorité, Pacôme Rupin (LaREM), qui peine à défendre les idées de la Macronie. «les citoyens veulent que les élus se consacrent à l’intérêt général » Cette crise démocratique, que ne veut pas entendre la majorité présidentielle, s’est exprimée de façon condamnable ces dernières semaines.

Débat de folie à l'Assemblée sur le nombre de parlementaires ! Les députés, ces professionnels de la politique. Le président Macron nous promet pour dimanche un renouvellement du personnel politique grâce aux députés En Marche !

Les députés, ces professionnels de la politique

« issus de la société civile ». Davantage de femmes certes, mais l’Assemblée nationale sera-t-elle réellement plus démocratique et représentative ? Pas vraiment, quand on voit que ces « candidats issus de la société civile » sont surtout des cadres supérieurs et des chefs d’entreprise, quand ils ne sont pas tout simplement dans le sérail politique depuis longtemps, sans jamais avoir été élus pour l’instant. À la veille du second tour des législatives, le sociologue Étienne Ollion a enquêté, avec Julien Boelaert et Sébastien Michon sur les députés, ces professionnels de la politique. Troisième partie de notre rencontre avec l’équipe du Monde diplomatique du mois de juin, avec Étienne Ollion : « profession : député ».

Un entretien de Jonathan Duong. 03. Télécharger le MP3 - Écouter dans une nouvelle fenêtre Programmation musicale : Pontis : L’indemnité parlementaire. Assemblée nationale: vers un renouveau à géométrie variable. Pourquoi si peu d’ouvriers dans les conseils municipaux ? Les ouvriers représentent le plus important groupe d’actifs dans les territoires ruraux.

Pourquoi si peu d’ouvriers dans les conseils municipaux ?

Ils sont pourtant très peu présents dans les conseils municipaux, et représenteraient moins de 5% des maires ruraux. Souvent exclus de la vie politique des grandes villes, les ouvriers sont aussi marginalisés de la vie municipale des communes rurales. Une situation qui s’aggrave avec le développement de la précarité.

Entretien avec Julian Mischi, sociologue à l’Institut national de la recherche agronomique. Cet article a initialement été publié par Transrural initiatives. Quelles sont les caractéristiques de la « classe ouvrière rurale » que vous avez étudiée ? Julian Mischi [1] : En France, la majorité de la population active se trouve en ville. À la différence des cadres, les ouvriers ruraux vivent et travaillent souvent dans le même espace. L’ancrage local des ouvriers semblait être un facteur majeur d’engagement au sein des conseils municipaux.

Sur le premier point, il est difficile de trancher. Ô surprise: la France reste une République de notables - Page 2. Fredem60 : L'origine sociale des députés...