background preloader

Alexpeype

Facebook Twitter

Travailler en îlots. Nous profitons de la sortie du livre de Marie Rivoire sur le travail en îlots pour lancer une discussion sur les conditions d’un travail de groupes réussi.

Travailler en îlots

Deux réactions à ce livre sont à découvrir : une recension élogieuse, par Raoul Pantanella. Les compétences et le travail de groupe, pour une évaluation positive. Au collège Gérard Philipe de Niort, l’équipe pédagogique expérimente un système qui allie l’évaluation par contrat de confiance (EPCC) d’André Antibi et l’évaluation par compétences - continue, différenciée et bienveillante. Conférence nationale sur l’évaluation des élèves Réunis à l’initiative du gouvernement les 11 et 12 décembre, à Paris, lors de la Conférence nationale sur l’évaluation des élèves, des inspecteurs de l’éducation nationale (IEN) et des enseignants se sont succédés pour présenter les projets d’établissements scolaires expérimentant de nouvelles formes d’évaluation. Au-delà du débat sur l’utilisation des notes, l’un des cas concret présentés concernait l’évaluation positive des élèves au collège.

A Niort, au collège Gérard Philipe, l’équipe pédagogique expérimente depuis 2011 un système qui allie l’évaluation par contrat de confiance (EPCC) d’André Antibi et l’évaluation par compétences. Une échelle de 0 à 4 niveaux Des échelles descriptives © Christian Schwier – Fotolia.com. Vers la fin de l'échec scolaire ?  Malgré les 140 milliards d'euros que la nation consacre à son système d'enseignement, l'échec scolaire laisse un cinquième des élèves quitter le système scolaire sans véritable formation, ni diplôme.

Vers la fin de l'échec scolaire ? 

Au-delà de l'incalculable désespoir individuel, c'est un énorme coût pour la nation. Malgré ce tableau noir, se dessine désormais une solution numérique pour éradiquer rapidement l'échec scolaire : la pédagogie adaptative à base de cartographie des savoirs et des compétences (l'adaptive learning, déjà très présent dans les pays anglo-saxons). Grâce aux travaux de chercheurs, de start-up et à la massification de l'usage numérique, il est désormais possible d'avancer dans cette voie révolutionnaire. Comme le souligne Benoit Thieulin, Président du Conseil National du Numérique, D'après une étude du département d'état d'éducation américain, l'enseignement traditionnel avec des classes de 30 élèves procure un taux moyen d'acquisition des connaissances de 50%,. Lire aussi: Les systèmes pédagogiques adaptatifs. Adapter les décisions pédagogiques aux compétences et besoins particuliers de chaque apprenant… Rien que ça !

Les systèmes pédagogiques adaptatifs

Voilà l’objectif ambitieux des systèmes pédagogiques adaptatifs. A la croisée des chemins entre psychologie, intelligence artificielle et éducation, ces systèmes pédagogiques adaptatifs (adaptive learning) promettent de prendre en considération le profil de l’apprenant (ses connaissances, ses préférences, ses aptitudes…) dans la construction d’un parcours pédagogique unique et adapté Magnifique me direz-vous ! Sur le papier en effet, la promesse est belle. En réalité, on est loin d’avoir obtenu les résultats escomptés. Si la promesse de proposer un apprentissage plus efficace car adapté à l’individu cible est belle, cette innovation reste « confidentielle », surtout en Europe comme le suggère Anthony Hié. Qu’est-ce que l’Adaptive Learning ? Outils web 2.0. La classe inversée. Bilan-classe-inversee-aout-2013.pdf. Enseignante d'une classe inversée – Lauréate du prix Enseignante de l'année 2014 de l'AEFNB.

Causerie avec Marcel Lebrun : Flippons nos cours - AIPU2012. YouTube. Ma classe inversée. Picto. MOOCs, hybridations et classes inversées. La classe inversée, un véritable bouleversement pédagogique ? #1 Est-ce si nouveau ?

La classe inversée, un véritable bouleversement pédagogique ?

Depuis plusieurs mois, les classes inversées s'immiscent dans pratiquement toutes les conversations. Schématiquement, il s'agit de faire travailler les étudiants en amont du cours, pour consacrer le temps où ils sont présents avec le professeur à d'autres activités : approfondissement de certaines notions, réponse aux questions des étudiants, mais aussi mise en commun des productions, échanges et débats.

Présentée de la sorte, cette pédagogie n'est pas franchement nouvelle : professeur à l'université catholique de Louvain, Marcel Lebrun, notamment, raconte avoir lui-même eu un enseignant qui pratiquait cette méthode lorsqu'il était étudiant. Comment expliquer un tel engouement ? "Les classes inversées sont au point de rencontre de plusieurs éléments qu'elles fédèrent, analyse Marcel Lebrun : l'approche compétences, les méthodes actives et le numérique. 5 conseils pratiques d'enseignants. L’engagement et le mythe technologique en classe.

Beaucoup de gens du milieu scolaire croient que les élèves sont très engagés quand ils utilisent la technologie.

L’engagement et le mythe technologique en classe

Cependant, sont-ils vraiment engagés dans la tâche, ou sont-ils tout simplement excités par la nouveauté? Voici différentes pistes de réflexion sur la question. Le 28 février dernier, la soirée TEDxWilfridBastienEd sur l’éducation a eu lieu à Montréal. L’un des conférenciers était l’enseignant et auteur Yves Nadon. Il y a raconté comment, depuis les 30 dernières années, il a vu l’arrivée de plusieurs technologies dans les écoles. George Couros, directeur à l’innovation en enseignement et en apprentissage pour le Parkland School Division, en Alberta, est en train d’écrire une série d’articles sur les mythes reliés à la technologie en préparation d’une présentation qu’il donnera à la prochaine conférence ISTE 2014, qui se tiendra à Atlanta.

Selon lui, il est important de faire la distinction entre excitation face à la nouveauté et engagement.