background preloader

Former

Facebook Twitter

Roland Goigoux : quels savoirs utiles aux formateurs ? Roland Goigoux résume ici en une heure les quatorze heures de cours qu’il assure dans le master de formation de formateurs de Clermont. (ESPE Clermont Auvergne et laboratoire ACTé), conférence faite devant les candidats au CAFIPEMF et CAFFA (diplômes formateurs premier et second degré). Le texte ci-dessous résume son propos, selon le découpage présenté. player1 commande et raisonnement La demande adressée aux enseignants par l’institution s’est progressivement déplacée d’une obligation de moyens à une obligation de résultats.

La question du « professionnalisme enseignant » requiert du professeur non seulement de maitriser ce qu’il a à enseigner, mais aussi de devenir un spécialiste des apprentissages. Le rôle des enseignants-formateurs En conséquence, le travail du formateur consiste à apporter des connaissances sur les apprentissages et les conditions qui facilitent ces apprentissages. Un modèle de recherche de plus en plus prégnant : « évidence-based-policy » Selon R. 1. 2. 3. 4. 5. Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture. Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture présente ce que tout élève doit savoir et maîtriser à la fin de la scolarité obligatoire. Il rassemble l'ensemble des connaissances, compétences, valeurs et attitudes nécessaires pour réussir sa scolarité, sa vie d'individu et de futur citoyen. Le livret scolaire permet de rendre compte aux parents des acquis et des progrès de leurs enfants et restituer ainsi une évaluation complète et exigeante.

La maîtrise du socle est nécessaire pour obtenir le diplôme national du brevet (DNB). Le socle commun de connaissances, de compétences et de culture La scolarité obligatoire doit garantir à chaque élève les moyens nécessaires à l’acquisition d’un socle commun de connaissances, de compétences et de culture, auquel contribue l’ensemble des enseignements dispensés. Ce socle commun doit : permettre la poursuite d’études, la construction d’un avenir personnel et professionnel préparer à l’exercice de la citoyenneté. Conception de formation : cinq directions qui ne vont pas de soi. Lire ensemble le réel Lire le réel, c’est d’abord choisir les traces de ce réel que l’on peut utiliser en formation.

Elles sont soit issues des classes des formés, soit de classes d’enseignants inconnus. On peut citer : les documents du professeur,les travaux d’élèves,des éléments issus de co-observations,des vidéos d’une séance d’un pair,des vidéos génériques (banque de données BSD de Canopé ou neopass@ction),le questionnaire en ligne,l’instruction au sosie,l’entretien d’explicitation,les photos de situations de classe... Des modalités plus ou moins utiles, utilisables, acceptables Chacune de ces modalités va être plus ou moins utilisable selon les contraintes matérielles, le style du formateur, la thématique de la formation, les groupe de formés concernés, etc.

Un formateurGuillaume Caron, Former par le travail réel, quelle récolte des traces d’activité, quelles conditions ? C'est le travail du formateur avec le groupe qui va permettre de faire quelque chose de ces traces. Oser les outils. En quoi la formation continue des enseignants contribue-t-elle au. Les éléments qui contribuent à la formation, qu’elle soit initiale ou continue, restent bien souvent mystérieux, de l’ordre de la “ boîte noire ”. Cet article a le mérite de poser la question de cette élaboration, de cette percolation ou infusion, pour reprendre les deux métaphores les plus utilisées. Parler de “ formation tout au long de la vie ” est de nos jours une banalité. Pourtant, au moment où cette formation n’est pas seulement perçue comme le droit au développement personnel dont dispose tout individu, où elle est également considérée comme un devoir qui s’impose à chacun, tout au moins dans sa dimension de développement professionnel, il n’est pas illégitime de s’interroger sur les bénéfices attendus de cette dynamique largement véhiculée par le discours dominant, et de considérer la place spécifique de la formation continue des enseignants dans le développement des compétences professionnelles.

Ce qui revient à : Quelles compétences peut-on construire en formation continue ? Table ronde 2 « Les ESPE et la formation continue » Concevoir des formations, un livret ressource pour les formateurs. Une formation continue des enseignants aujourd'hui - page 5 Une formation continue des enseignants aujourd’hui. Pour « faire » quoi ? Pour le centre Alain-Savary, la formation continue doit donner des espaces et des temps disponibles aux enseignants afin de mieux comprendre la nature des difficultés ordinaires d’apprentissages que rencontrent les élèves. Elle doit permettre d’autre part de mieux comprendre les problèmes ordinaires d’enseignement auxquels sont confrontés les professionnels. On oppose souvent ces deux aspects, mais ils sont indissociables pour comprendre ce qui se passe dans la classe.

Didactique et didactique professionnelle, savoirs à enseigner et savoirs pour enseigner ne s’opposent pas, mais se combinent, s’articulent pour constituer « un milieu d’apprentissage » plus ou moins riche, plus ou moins susceptible de faire entrer des élèves dans les réquisits (souvent implicites) de l’École. Cinq directions pour la formation - page 7 Concevoir une formation - page 13. Quelle place pour les apprenants dans un mooc. Le succès d'un mooc est lié avant tout à l'activité des participants. Les vidéos et QCM sont essentiels, mais les personnes inscrites ont surtout l'occasion de jouer de nombreux rôles, de créer, d'échanger, de contribuer à la régulation du groupe, de se rendre visibles, de collaborer sur des projets, et même parfois de préparer leur embauche !

Panorama non exhaustif des activités proposées aux "moocers". Créer le cours, co-construire Grande révélation pédagogique des premières années mooc, le connectionnisme affirme que les compétences ne sont pas juste une série de savoirs, de savoir-faire et de comportements que nous agençons entre eux. Dès lors, développer les compétences, c'est aussi donner les moyens d'accéder à des personnes ressources et à des espaces de connaissances. Développer son image numérique Dans un article consacré à la motivation des apprenants d'un Mooc, Matthieu Cisel nous présente deux grandes catégories de motivations.

Échanger sur les forums : pour quoi faire ? Créer. TUTORAT MIXTE : PROFESSIONNALISATION ET CONCEPTION DES OUTILS. L'autoscopie ou analyser sa pratique professionnelle via l'outil vidéo. 2004 l observation de classes. Observationdesclasses. Réflexions sur l'observation d'une classe. Observer est une activité d’investigation qui oscille entre 2 attitudes : objective et subjective En sciences : observer s’apprend et développe des compétences : s’interroger, ordonner les observations, dégager des relations entre les éléments observés, analyser (sélectionner les éléments pertinents par rapport au questionnement), communiquer. Regard extérieur avec des outils (mesure, quantification) qui tent vers une attitude objective En observation d’un sujet sur d’autres, l’autre, les autres ne laissent pas indifférents ce qui amènera souvent à une attitude subjective L’articulation entre ces 2 attitudes est à construire : outil adapté ; référentiel : programmes, enjeux de l’école, ... nécessité d’une définition des objets à observer Ce qui peut être observé ?

Ce qui est intéressant d’observer. Des personnes : maître : pratique professionnel, réflexion pédagogique. Se limiter : Tout observer est impossible Vouloir tout observer simultanéiment , c’est ne rien voir . observation et mesures. Observation classe. Observer la classe.

Vidéoscopie

Vademecum TUTEUR TERRAIN 2nd DEFINITIF 449496. Dossier conduite entretien v2. En quoi la formation continue des enseignants contribue-t-elle au. Quel lien entre l’analyse de l’activité et l’analyse des pratiques professionnelles en formation ? Récit d’une expérience entre étudiants infirmiers spécialisés. Résumé La réflexion didactique nous a amené à construire une séance d’analyse des pratiques professionnelles (APP) en utilisant le modèle de l’analyse de l’activité entre étudiants infirmiers de bloc opératoire et étudiants infirmiers anesthésistes.

Au cours de l’instruction au sosie et du travail de groupe, nous avons remarqué des effets sur l’évolution de l’activité mais également sur les pratiques professionnelles, plus précisément sur la manière concrète d’exercer une activité. Nous nous sommes interrogés sur l’utilisation de cette analyse et le possible enclenchement des étudiants dans une démarche d’APP. Cette séquence pédagogique répond-elle aux critères d’une séance d’APP ? Nous exposerons des hypothèses de réflexion sur le lien entre l’analyse de l’activité et l’APP. Mots-clés instruction au sosie, activité constructive, activité pré-réfléchie Catégorie d’article Texte de réflexion en lien avec des pratiques Référencement Domec, M. 1. 1.1 Du déroulement de la séquence 1.3 Mise en œuvre. THESE Claire MATTEI MIEUSSET. Entretien d'autoconfrontation. Cet article a été rédigé dans le cadre du cours Semactu 2010-2011 1 Introduction Dans l’éventail des méthodologies de recherche en sciences humaines, la démarche d’autoconfrontation est principalement utilisée dans le cadre de la psychologie du travail.

Nous avons ici décidé de présenter les divers aspects de cette méthodologie : son origine, ses différentes déclinaisons, son mode de fonctionnement, etc. Vous trouverez donc ci-dessous un essai de définition, un regard critique sur ses apports et ses limites, puis un exemple concret de recherche ayant adopté cette démarche méthodologique. 2 Définitions Avant toute chose, il convient de définir les caractéristiques de cette démarche méthodologique, puis d’en distinguer les différents types et les phases successives. Le cadre dialogique : dans la perspective des travaux de Bakhtine à la fin des années 70, “le dialogisme constitue le principe directeur et la source [de ce] dispositif méthodologique” (Faïta & Vieira, 2003, p.124). 5 Apports. Le référentiel de compétences des métiers du professorat et de l'éducation.

La liste des compétences que les professeurs, professeurs documentalistes et conseillers principaux d'éducation doivent maîtriser pour l'exercice de leur métier est publiée au Bulletin officiel du 25 juillet 2013. Ce référentiel de compétences a plusieurs objectifs : affirmer que tous les personnels concourent à des objectifs communs et peuvent se référer à la culture commune de leur professionreconnaître la spécificité des métiers du professorat et de l'éducation, dans leur contexte d'exerciceidentifier les compétences professionnelles attendues. Celles-ci s'acquièrent et s'approfondissent dès la formation initiale et se poursuivent tout au long de la carrière par l'expérience professionnelle et l'apport de la formation continue Les compétences professionnelles attendues des métiers du professorat et de l'éducation Compétences communes à tous les professeurs et personnels d'éducation Les professeurs et les personnels d'éducation, acteurs du service public d'éducation.

Gestes professionnels, gestes de métier : de l’analyse à la formation. Le 5 février dernier, la Chaire UNESCO « Former les enseignants au XXIe siècle » organisait une journée d’étude sur « Les gestes professionnels des enseignants comme objet d’étude et objet de formation ». La colonne vertébrale de cette journée a été deux extraits vidéos, des moments de vie d’une même classe et deux enseignants, l’une de français, l’autre de maths.

Dans son introduction à la journée, Luc Ria a posé le décor, sur le fond et sur la forme que pouvaient prendre les réflexions et travaux sur les gestes professionnels[1]. Quelles méthodes pour les étudier ? Existe-t-il une culture partagée sur des gestes professionnels ? Les enseignants sont isolés, dans des espaces clos et s’ils inventent, testent des gestes professionnels, ils peuvent avoir des difficultés à partager ces gestes, à créer des référentiels.

Ces gestes professionnels sont-ils révélateurs des préoccupations des enseignants ? Visionnage des vidéos et réactions à chaud de collègues formateurs Agir en tension. L'évaluation de l'efficacité d'une formation. L'évaluation de l'efficacité des actions de formation est aujourd'hui plus que jamais une nécessité évidente. Plus aucune organisation (entreprise, administration, association,…) ne peut se contenter de " former pour former ". Former coûte cher et prend du temps. Plus encore que pour un investissement matériel, il importe de connaître ou de situer le retour d'investissement de la formation pour être sûr de le rentabiliser. Pourtant, dans la plupart des organisations, les opérations d'évaluation des actions de formation sont relativement rares.

Elles se limitent souvent à un " questionnaire de satisfaction " rempli rapidement à la fin de la formation. Ce paradoxe est lié à deux difficultés principales : l'évaluation de l'efficacité d'une action de formation est complexe ; les outils opérationnels d'évaluation font défaut. Nous voudrions ici analyser la complexité de cette évaluation, afin de proposer quelques pistes susceptibles de la réduire. 2. Impact = Pertinence x Acquis x Transfert. Comment composer avec la résistance au changement?

Le 31 mai dernier, dans le cadre d’une activité organisée par l’Association des conseillères et des conseillers pédagogiques du Québec (ACCPQ), Benoit Petit, conseiller pédagogique à la Commission scolaire de St-Hyacinthe, a animé un atelier interactif nommé « Composer avec l’affectif ». Au cours de cet atelier, le conseiller pédagogique a abordé le thème de la résistance au changement dans le milieu de l’éducation. Le défi de l’actualisation des pratiques enseignantes Dans le monde de l’éducation, l’actualisation des connaissances, des pratiques et des raisonnements, constitue un défi de taille.

Dans le cadre de leur pratique professionnelle, les conseillers pédagogiques, tout comme les acteurs du milieu de l’éducation ayant à cœur le renouvèlement des pratiques, rencontrent plusieurs résistances au changement. Les « résistants » au changement le sont-ils vraiment? Le rôle des agents de changement Cinq gestes pour bien accompagner le changement à l’école Les autres présentations. Ingénierie de formation. L'ingénierie de formation est la démarche de conception des formations. On peut la résumer rapidement en trois étapes: Analyse (du besoin, contexte, objectifs, etc) / Conception / Réalisation. Un formateur d'enseignants est généralement aussi ingénieur de formation.Pour réussir dans cette tâche, il doit s'appuyer sur des supports théoriques et des réflexions de chercheurs permettant d'éclairer les différentes étapes de la démarche d'ingénierie.

Les liens suivants offrent un premier éventail de réponses: *Références très exhaustives sur la formation des enseignants sous différents axes: *Le dossier de l'IFé, excellent, sur l'animation d'une action de formation : * Dossier très intéressant des cahiers pédas : Ingénierie et conseil pédagogiques : quelles formations ? Les gestes professionnels des enseignants comme objet d’étude et objet de (...) "On fait un geste non seulement pour agir, mais encore pour que les autres hommes et les esprits le voient et le comprennent" (Marcel Mauss, 1935) Problématique : La notion de geste professionnel envahit actuellement le domaine de l’éducation. Après des formations des enseignants très orientées sur le contrôle des publics scolaires (« tenue de classe » ou « gestion de classe »), une des nouvelles tendances en formation s’attache à l’analyse des gestes d’enseignement, des gestes de métier à la fois ordinaires et effectifs pour des fonctions de transmission et d’éducation.

Pour les enseignants, le geste fait sens, il émerge de l’action, il est visible, il peut être reconnu ou au contraire surprenant, plébiscité (et donc partageable sous certaines conditions) ou encore récusé par la communauté de pratique. Mais si la notion de geste professionnel est accrocheuse, elle n’en est pas moins polysémique et ambiguë. Pause méridienne Revue de presse : Article de ToutEduc- Claude Baudoin. Roland Goigoux : quels savoirs utiles aux formateurs ? Viaéduc : le nouveau réseau professionnel des enseignants. Conseil numéro 33 Soyez pro, préparez, anticipez, ayez toujours une longueur d'avance. 50 conseils pour développer l'envie d'apprendre.

Former des enseignants, ça ne s’improvise pas ! Formation des enseignants Meyrieux. Le forum de discussion en formation : un espace potentiel d’accès au rapport qu’entretient autrui avec les objets d’apprentissage. Roland Goigoux : quels savoirs utiles aux formateurs ? Fiche formateur. Livret formateur parcours gerer les eleves perturbateurs version finale. Des parcours de formation hybrides conçus par le centre Alain-Savary.

M@gistère

Meyrieux: Enseigner : un vrai métier qui exige une vraie formation. Meirieu Bon Formation.