background preloader

Comment composer avec la résistance au changement? — RIRE

Comment composer avec la résistance au changement? — RIRE
Le 31 mai dernier, dans le cadre d’une activité organisée par l’Association des conseillères et des conseillers pédagogiques du Québec (ACCPQ), Benoit Petit, conseiller pédagogique à la Commission scolaire de St-Hyacinthe, a animé un atelier interactif nommé « Composer avec l’affectif ». Au cours de cet atelier, le conseiller pédagogique a abordé le thème de la résistance au changement dans le milieu de l’éducation. Le défi de l’actualisation des pratiques enseignantes Dans le monde de l’éducation, l’actualisation des connaissances, des pratiques et des raisonnements, constitue un défi de taille. Dans le cadre de leur pratique professionnelle, les conseillers pédagogiques, tout comme les acteurs du milieu de l’éducation ayant à cœur le renouvèlement des pratiques, rencontrent plusieurs résistances au changement. Les « résistants » au changement le sont-ils vraiment? Le rôle des agents de changement Cinq gestes pour bien accompagner le changement à l’école Les autres présentations Related:  cordraynicolas

Conseils de (vieux) prof... “Ne soyons pas trop généreux de conseils ; gardons-en pour nous-mêmes.” John Locke Il y a toujours beaucoup de prétention à s’ériger en donneur de conseils. D’abord parce que le “conseilleur” n’est pas forcément lui même un modèle ni un exemple et peut avoir du mal quelquefois à appliquer ses propres conseils... Tout ne se joue pas lors de la première heure ! L’autorité ça s’apprend et ça se construit : une autre fausse évidence souvent entendue est celle sur l’ “autorité naturelle”. Dire ce que l’on va faire, faire ce que l’on a dit : ce qui importe pour un enseignant (et au final pour tout adulte) c’est d’être cohérent et prévisible. Cela veut dire aussi qu’il ne faut pas annoncer et promettre des choses qu’on ne peut pas tenir. Donner des repères va dans le même sens. En cas de conflit, décalez et dépersonnalisez : lorsqu’il y a de la tension, on perd (souvent) la raison. Ne pas confondre la classe et les individus : une classe c’est plus que l’addition de 30 ou 35 individualités.

Pourquoi je n’enseigne pas comme j’apprends ? J’ai récemment fait le point sur ma démarche d’apprentissage en réalisant un schéma dans le cadre d’ITyPA2 et je constate qu’il apparaît, dans une première approche, assez éloigné de la pédagogie ouverte que je prône comme démarche pédagogique. Il me semble utile de se pencher sur cet écart pour l’identifier, l’analyser et le comprendre. 1 – Comment j’apprends ? Mon apprentissage (détaillé ici) s’organise en trois temps : repérage des informations ou situations qui méritent d’être creusées,analyse, approfondissement, confrontation à mes connaissances du moment,formalisation. Une fois appropriés et formalisés, je partage à mon réseau ces nouveaux apprentissages (parce que cela les intéresse peut-être …) J’ai représenté cette démarche comme suit : Mon EAP en 2013 Si l’on décortique cette approche à partir du modèle pragmatique de Marcel Lebrun, on peut faire l’analyse suivante 2 – Comment j’enseigne ? pédagogie ouverte Si l’on reprend la même grille d’analyse, on retrouve : 3 – Comparaison

Les archives de la presse française en ligne — Enseigner avec le numérique RetroNews permet aux internautes visiteurs de rechercher et de consulter gratuitement mais sans possibilité de téléchargement, des contenus constitués principalement d’archives de presse ancienne publiées entre 1631 et 1945 et de contenus éditoriaux. La consultation de ces contenus et l'accès à certaines fonctionnalités sont soumis à l'ouverture gratuite d'un compte sans lequel la navigation au sein du site demeure fortement limitée. La formule gratuite de découverte du fonds périodiques autorise l'utilisateur inscrit à lancer une requête en plein texte via l'outil de recherche interne. À ce niveau, il sera plus pratique de lancer une recherche sur Gallica (dans « la presse et revues ») qui favorise la réutilisation non commerciale libre et gratuite des reproductions numériques d’œuvres tombées dans le domaine public provenant des collections de la BnF, dans le respect de la législation en vigueur et notamment du maintien de la mention de source. Sources Réseaux et médias sociaux

La pédagogie active Dans son article, Un monde en changement (2015), Isabelle Senécal évoque l’importance d’instaurer une pédagogie active dans les écoles. Ce changement dans les pratiques nécessite : d’en comprendre les caractéristiques et les modèles de classe (le quoi) d’en reconnaître la pertinence (le pourquoi) de valoriser les initiatives des leaders pédagogiques qui œuvrent en ce sens (le comment) C’est ce que nous développerons dans le présent dossier. Cette publication est appelée à être révisée et enrichie encore à l’avenir. Être premier plutôt que septième de la classe, c’est souvent être plus attentif, plus sensible aux formes, plus soigneux, plus ordonné. État de la question Qu’est-ce que la pédagogie active? Les méthodes d’apprentissage actives ont en commun de placer les étudiants au centre du processus d’apprentissage. La pédagogie active s’inspire de contextes réels qui sont signifiants pour l’étudiant, ce qui peut augmenter son niveau de motivation pour les tâches qui lui sont proposées. 1.

Qu'est-ce que l'image ? — Enseigner avec le numérique Jean-Paul Achard, docteur en Sciences de l'Information et de la Communication, est le concepteur d'un site ressource très complet sur l’analyse et les fonctions de l’image. Le sommaire général affiche les entrées suivantes : Qu'est ce qu'une image ? Qu'est ce que cadrer ? De la perspective dans l'image, Le temps dans l'image, De la couleur dans l'image, De la lumière en cinéma, vidéo..., L'image en mouvement, Signe, sémiologie, indice, icône, symbole..., Fétichisation de l'image, Le genre documentaire, Dialectiques de l'image, Schématisation de la communication audiovisuelle, Éléments pour l'analyse de l'image, Image et pédagogie, pédagogie de l'image. L'auteur distingue deux grandes familles d'images, les images mentales (ou images psychiques) et les images perceptives correspondant à la vision naturelle et aux reproductions (images reproduites par le biais d’un support intermédiaire). Sources Veille Éducation Numérique - Publication du Centre de documentation de la DGESCO

10 raisons de cultiver la sérendipité pour innover | Innovation et Sérendipité 1 Parce que nous naviguons dans un océan d’incertitude Lire : sérendipité posture nécessaire et Edgar Morin : Les Sept savoirs nécessaire à l’éducation du futur2 Parce que, selon Peter Drucker, c’est la première source d’#innovation ! (source : Les Entrepreneurs, Ed° Hachette). Pour aller plus loin et quelques exemples : 6 types de sérendipité3 Parce que les innovation qui en sont issues offrent le plus court délai entre le démarrage de leur réalisation et l’obtention de résultats mesurables (Peter Drucker)4 Pour ne plus passer à côté d’opportunités aussi inattendues : Christophe Colomb est mort 14 après la découverte de l’Amérique, en proclamant toujours être allé aux Indes !

3000 ouvrages de sciences humaines et sociales à découvrir sur OpenEdition Books – L’Édition électronique ouverte La plateforme OpenEdition Books vient de passer la barre les 3 000 ouvrages en ligne. Le pari de la diffusion électronique de livres de sciences humaines et sociales est en passe d’être remporté. Et ces livres rencontrent de manière croissante leur public, un public bien plus large que la communauté scientifique et universitaire. Cette plateforme de livres est la dernière-née d’OpenEdition qui comprend aussi Revues.org (plateforme de revues), Calenda (calendrier des sciences humaines et sociales) et Hypothèses (plateforme comprenant de blogs et carnets de recherche). Aujourd’hui, cinquante-six éditeurs présentent une sélection de leur catalogue sur la plateforme, une vingtaine d’autres vont les rejoindre dans les prochains mois. 80 % des ouvrages sont en accès ouvert, une proportion destinée à augmenter encore.

La photographie, intensificateur d’expérience – L'image sociale Musée Condé, Chantilly, 2016 (photo AG). (Chronique Fisheye #22) La photographie vernaculaire compte parmi les pratiques les plus dénigrées. Sa seule utilité reconnue est sa fonction de mémoire familiale. On pourra désormais répliquer à la photophobie qu’elle se fourre le doigt dans l’œil. Particulièrement robustes, les résultats de cette enquête détaillée sont sans équivoque: l’expérience est vécue plus intensément lorsqu’elle est photographiée. Augmentant l’engagement du sujet, la photographie apparaît comme un exhausteur de la qualité de l’expérience, plutôt que comme une activité parasite. Toute entière vouée à établir les faits, l’enquête américaine ne propose pas d’explication du phénomène observé. Choisir un point de vue, appuyer sur le déclencheur, produire une image: si un touriste affronte de façon moins dramatique la beauté d’un site ou l’émotion de l’histoire, l’appareil photo restitue là aussi un rôle d’acteur à celui qui n’était que spectateur. Sur le même thème 6 mai 2015

Les images sont-elles encore produites pour être regardées par les humains Pour l’artiste Trevor Paglen (@trevorpaglen, Wikipédia), qui s’intéresse depuis longtemps à la surveillance de masse (voir le portrait de lui que réalisait la Gaîté Lyrique), la culture visuelle, radicalement transformée par le numérique, est pourtant en grande partie devenue invisible. « Une majorité écrasante d’images sont désormais faites par des machines pour d’autres machines, mettant rarement des humains dans la boucle », explique-t-il dans le New Inquiry. Nous entrons dans l’ère des images invisibles ! L’image n’est plus produite pour être regardée par des humains Les spécialistes de la culture visuelle pensent que la relation entre les humains et les images a changé avec l’arrivée du numérique, c’est certainement vrai reconnaît Paglen, mais la révolution n’est peut-être pas où l’on pense. « Ce qui est vraiment révolutionnaire dans l’avènement des images numériques, c’est qu’elles sont fondamentalement lisibles par des machines », indépendamment du sujet humain. Hubert Guillaud

Une ressource : la bibliothèque de New York met en ligne 180 000 images libres de droit - Histoire-géographie - Éduscol Au cours des dernières années, un mouvement d’ouverture des bases de données et une diffusion large des ressources numérisées se sont développés dans les bibliothèques et les musées du monde entier, avec des millions de livres et d’images mis en ligne. La NYPL (bibliothèque publique de la ville de New York) s’inscrit dans ce mouvement alors qu’entrent dans le domaine public des trésors de la collection de la bibliothèque de New York City, qui porte notamment sur « des cartes historiques, illustrations botaniques, manuscrits, photographies uniques, et anciens textes religieux ». Cette bibliothèque met ainsi à disposition plus de 180 000 images libres de droit qui comprennent : L’exploration et le téléchargement des images se fait via un outil de visualisation particulièrement simple et original, très accessible aux élèves comme aux non anglophones. Les images peuvent être triées par siècles, par couleurs, par genres, ou par segments de la collection de la bibliothèque.

Lire et écrire La recherche Lire et Ecrire : Ce programme de recherche constitue une première en termes de quantité et de variété de données recueillies. Il a permis de constituer une base de données d’importance inégalée, qui a été mise à la disposition de la communauté scientifique. En bref : un rapport, sa synthèse, les vidéos du colloque (cf ci dessous) , une plateforme : Anagraph Lire et Ecrire c'est : Une vaste enquête effectué entre 2013 et 2015 intitulée : « Étude de l’influence des pratiques d’enseignement de la lecture et de l’écriture sur la qualité des premiers apprentissagesUne première en France, par son ampleur, sa durée et le volume des données recueillies. Colloque (25 septembre 2015) de présentation des premiers résultats de la recherche coordonnée par l’Institut français de l’Éducation / ENS de Lyon : étude de l’influence des pratiques d’enseignement de la lecture et de l’écriture sur la qualité des premiers apprentissages (LireEcrireCP) En savoir plus Trois questions à...

Comment consolider les apprentissages en HG en collège ? | Histoire et géographie Le mois de juin est là, les examens commencent. Moment difficile pour tous face aux apprentissages à réaliser et qui ne sont pas toujours à la hauteur des attentes. Comment accompagner les élèves ? Comment consolider les acquis pour qu’ils perdurent au delà de la révision de l’interrogation ? 1 . Les avancées des sciences cognitives ont mis en évidence l’importance de contacts répétés avec l’objet d’apprentissage. Forts de ce constat, certains professeurs essaient de proposer aux élèves de multiples occasions d’être confrontés aux objets d’apprentissages en ayant recours à l’affichage notamment. L’équipe du collège C.Fauqueux de Beauvais a, de son côté, imaginé un sous-main plastifié à disposition des élèves, regroupant les principaux repères et démarches attendus. Sous-main collège C.Fauqueux Beauvais format PDF - 1 Mo 2 . Nous avons déjà évoqué les fiches de révision. Certains diront que le suivi d’un tel outil d’une année à l’autre est difficile. 3 . Mise à jour : 26 août 2016

L'Amérique de la conquête peinte par les indiens du Mexique — HEG L’étude du monde au temps de Charles Quint et Soliman le Magnifique nous invite à étudier les modalités de la rencontre entre les Européens et les « autres mondes » au XVIème siècle A travers une démarche inductive, les élèves peuvent découvrir la complexité de la construction de l’identité et les concepts d’hybridation et de métissage culturels au XVIème siècle. L’étude proposée ici intègre une démarche d’histoire des arts. Le scénario pédagogique s’appuie sur une démarche d’enquête et investit une pédagogie coopérative. Accéder à la ressource : récit d'expérience - annexe1 - annexe2 Une proposition réalisée sous la responsabilité pédagogique de Madame Natalie MALABRE, IA-IPR dans le cadre d'une commande de la Direction générale de l'enseignement scolaire (Dgesco) et de la présentation des nouveaux programmes en académie Monsieur Aurélien PREVOST, Collège Madame de Sévigné, Roubaix

Affiches – portraits de femmes – L'Histoire par les femmes Découvrez et téléchargez des portraits de femmes qui ont marqué l’Histoire, sous forme d’affiches. Après la réalisation d’affiches présentant des femmes qui ont marqué l’Histoire par thèmes, j’ai créé une série d’affiches présentant des portraits de femmes : elles comprennent des images et un résumé de leur histoire. Ces affiches sont disponibles ci-dessous, au format .pdf. Comme d’habitude, je suis preneuse de tous vos retours ! Les portraits de femmes version image Les portraits de femmes version pdf Adrienne Bolland / Alice Guy / Angelique du Coudray / Camille Claudel / Cixi / Enheduanna / Fatima el Fihriya / Harriet Tubman / Hatchepsout / Helen Keller / Huda Sharawi / Ida B Wells / Jane Addams / Juana Azurduy de Padilla / Marguerite Porete / Maya Angelou / Murasaki Shikibu / Myeongseong / Nettie Stevens / Olympe de Gouges / Phillis Wheatley / Qiu Jin / Sappho / Viola Desmond / Zitkala Sa WordPress: J'aime chargement… Sur le même thème Affiches : Les femmes dans l'Histoire

Related: