background preloader

Comportement du consommateur

Facebook Twitter

Consommateur déconfiné, demandez le profil! Ne cachez pas cet avis client que vous ne sauriez voir ! 1/2. Souvent sollicités mais rarement écoutés, les avis clients sont parvenus désormais à faire entendre leur voix en dehors des canaux classiques censés recueillir les questions et les réclamations que marques et enseignes mettent en place. à un tel point que leur influence est devenue incontournable dans la relation client.

Ne cachez pas cet avis client que vous ne sauriez voir ! 1/2

Tour d’horizon d’un phénomène loin de se tarir et que les marques doivent intégrer dans leur stratégie d’acquisition et de fidélisation de leurs consommateurs. Il fut un temps où le client n’avait guère d’autre option que d’écrire un courrier postal ou électronique, d’appeler un numéro téléphonique dédié, voire de se déplacer en magasin pour faire valoir son avis. La probabilité d’être réellement entendu par la marque ou l’enseigne pouvait être alors très aléatoire. Ne cachez pas cet avis client que vous ne sauriez voir ! 2/2. Souvent sollicités mais rarement écoutés, les avis clients sont parvenus désormais à faire entendre leur voix en dehors des canaux classiques censés recueillir les questions et les réclamations que marques et enseignes mettent en place. à un tel point que leur influence est devenue incontournable dans la relation client.

Ne cachez pas cet avis client que vous ne sauriez voir ! 2/2

Conso : le digital s'est définitivement ancré dans le quotidien des français. Les internautes ne sont plus dupes des faux avis clients... Portrait du consommateur omnicanal en France. Marquée par la crise sanitaire, l’année 2020 aura apporté avec elle une accélération sans précédent de la digitalisation des services.

Portrait du consommateur omnicanal en France

De la société de consommation à la déconsommation. Conscients que leurs choix de consommation sont un moyen d'agir à leur échelle, les consommateurs sont de plus en plus nombreux à vouloir adopter une consommation responsable.

De la société de consommation à la déconsommation

Le ministère de la transition écologique et solidaire définit la consommation responsable comme la prise en compte des impacts environnementaux et sociaux dans les critères d’achat et ce, à toutes les étapes du cycle de vie du produit. Pour 57% des Français, consommer responsable, c'est avant tout consommer moins. Pour 38% des Français, c'est consommer autrement (en choisissant des produits labellisés, certifiés éthiques, locaux et moins polluants). La révolution des business models.

13 février 2018 au siège de Kering.

La révolution des business models

Ce jour-là, François-Henri Pinault, le PDG, présente les résultats de son groupe pour 2017. « Une année phénoménale », dit-il. Et il dresse les perspectives pour la suite, indiquant qu’il travaille « sur des scénarios de rupture ». « On ne peut pas gérer un groupe comme le nôtre à court terme », souligne le PDG qui a mis en place une équipe innovation chargée de travailler sur différentes hypothèses.

Kering a déjà vécu de profondes transformations. L’ancien groupe Pinault Printemps Redoute a cédé le Printemps (2006), la Fnac (2013), La Redoute (2014) pour devenir un « pure player du luxe », selon les mots de François-Henri Pinault cité par Fashion Network. [Infographie] Les jeunes et les réseaux sociaux. Le comportement des consommateurs. Untitled.

« Le confinement a accentué la fragmentation de la société » Peut-on s’attendre à une frénésie d’achats post-confinement, les consommateurs ayant été frustrés durant près de deux mois ?

« Le confinement a accentué la fragmentation de la société »

Pascale Hébel : Une étude de l’OFCE a montré que les Français avaient été contraints d’épargner 55 milliards d’euros durant le confinement. Une partie d’entre eux va naturellement avoir envie maintenant de se faire plaisir. Mais il ne peut pas y avoir de réponse unique. Sens du client - Le blog des professionnels du marketing client et de la relation client: Le client sera instantané - Tendances relation client 2020 (3/6) Tendances et préférences des consommateurs en ligne pour 2020. Quel est le profil du consommateur de la grande distribution? Source : Marguerite De Valois - stock.adobe.com La digitalisation des courses s'est fortement accélérée pour faire face à la crise sanitaire : le e-commerce gagne des parts de marché et s'ancre dans les habitudes, et le 2ème confinement va sans doute accentuer la tendance.

Quel est le profil du consommateur de la grande distribution?

D'après une étude menée par Budgetbox et Harris Interactive sur la deuxième partie de l'année 2020, 46% des Français utilisent le drive (soit +22 points vs 2018) et 34% se font livrer leurs courses après avoir commandé en ligne (+18 points vs 2018). Le taux de pénétration du e-commerce pour la grande distribution a ainsi presque doublé en 2 ans. Mais le magasin, même s'il connaît un ralentissement, est toujours fréquenté par presque la totalité des Français pour leurs courses. À noter qu'il connaît également une accélération de sa digitalisation avec l'utilisation du self-scanning qui a gagné 17 points depuis 2018, et concerne aujourd'hui 40% des Français. Décodez la prise de décision d'achat. Comment les Français se décident avant d’acheter. Les avantages produits : une valeur sûre Ce que nous avons appelé “catégories heuristiques” dans l’étude correspond aux avantages produits que nous prenons en compte avant d’acheter.

Comment les Français se décident avant d’acheter

Il peut s'agir, par exemple, de la mention "bio" ou "sans gluten" sur un produit alimentaire, ou de la quantité de données incluses dans un forfait téléphonique. Aux origines du Black Friday. « Les consommateurs ont besoin de repères dans le chaos » La digitalisation de la relation ne risque-t-elle pas de distendre les liens entre les marques et les consommateurs ?

« Les consommateurs ont besoin de repères dans le chaos »

Rémy Oudghiri : N’oublions pas que, dans la période actuelle, la digitalisation est devenue le passage obligé ! Sans digitalisation, il n’y a pas de client. C’est ce que j’appelle la revanche du virtuel. Avant mars 2020, on avait tendance à émettre des critiques sur la virtualisation de la relation, qu’il s’agisse des relations sociales ou des relations avec les marques. On avait le sentiment que se créait un rapport un peu froid, impersonnel, dominé par les algorithmes. Vous avez toutefois raison de poser la question.

Les marques face à la déconsommation. « Nous le constatons tous les jours : nos clients achètent moins mais plus de qualité. » Ce témoignage dans Les Échos de Thierry Cotillard, patron d’Intermarché, résume l’évolution de la consommation en France.

Les marques face à la déconsommation

Ainsi, selon Kantar Worldpanel, les volumes de produits de grande consommation achetés baissent. Et certains chiffres sont éloquents : sur le premier trimestre 2017, les ventes de produits d’hygiène et de beauté reculent de 3,2 %, celles des colas chutent de 5,6 %. Ce n’est pas uniquement une question de pouvoir d’achat, car dans le même temps, les achats progressent en valeur. Autrement dit, les Français consomment moins mais mieux. Kantar Worldpanel parle de « déconsommation ». Les marques de mode et de prêt-à-porter ne séduisent plus. Le secteur de l’habillement est en perte de vitesse, depuis un certain temps déjà. Entre déficit de repères, stratégies désordonnées et concurrence acérée ou hors contexte, les marques, faute de sens et de personnalité affirmée, ne séduisent plus et ne font plus recette.

Pourtant la bataille peut être gagnée car les leviers ne manquent pas. Décryptage à travers 3 macro tendances identifiées par Peclers Paris d’après une étude menée avec Kantar. Dans quel-le état-gère ? Pyramide de Maslow : motivez à partir des besoins. Définition de la théorie de Maslow Abraham Maslow est un psychologue américain né dans les années 1900 et père de la théorie en question. Ses recherches montrent que l es motivations des êtres humains naissent dans des besoins à satisfaire hiérarchisés en 5 niveaux . Une hiérarchie qui débute par les besoins physiologiques jusqu'à l'étape ultime, l'accomplissement de soi.