background preloader

Multinationales

Facebook Twitter

CAC 40 : augmentation record des dividendes en 2016 avec 56 milliards d'euros. Les entreprises du CAC40 ont distribué 56 milliards d’euros en dividendes et rachats d’actions en 2016.

CAC 40 : augmentation record des dividendes en 2016 avec 56 milliards d'euros

Un niveau record depuis la crise financière de 2008 [1]. Ce sont 13 milliards de plus qui ont été versés aux actionnaires comparé à 2015 (43 milliards d’euros). En moyenne, les grandes entreprises françaises ont ainsi redistribué 57 % de de leurs bénéfices aux actionnaires, contre 51 % en 2015. Trois entreprises représentent à elles seules les deux tiers de ce montant : Sanofi et Total, les deux principales capitalisations boursières françaises, ainsi que Vivendi.

Appel aux dons : l'Observatoire des multinationales, un contre-feu démocratique plus nécessaire que jamais. Il y a un peu plus de trois ans, Basta !

Appel aux dons : l'Observatoire des multinationales, un contre-feu démocratique plus nécessaire que jamais

Lançait l’Observatoire des multinationales, un site d’information et d’enquêtes sur les multinationales françaises. Face au pouvoir grandissant qu’exercent les grands groupes sur les droits des salariés, les conditions de travail, l’environnement, le climat et la démocratie, ce travail de fond est plus que jamais nécessaire. En 2013, l’équipe de Basta ! S’est lancée dans une aventure inédite en créant l’Observatoire des multinationales. Notre objectif ? OGM : l’INRA pointe une recherche sous influence. Pas moins de 40 % de conflits d’intérêts.

OGM : l’INRA pointe une recherche sous influence

Le chiffre, frappant, caractérise tout un corpus d’articles scientifiques portant sur les organismes génétiquement modifiés (OGM). Voilà la première conclusion d’une étude publiée par une équipe de chercheurs de l’Institut national de la recherche agronomique (INRA) dans la revue scientifique PLOS ONE, le 15 décembre. Comment BASF a minoré sa facture fiscale de près d’un milliard d’euros. L’industriel allemand aurait allégé sa facture fiscale de près d’un milliard d’euros entre 2010 et 2014, selon les calculs d’un rapport commandé par les Verts européens dont « Le Monde » a obtenu l’exclusivité.

Comment BASF a minoré sa facture fiscale de près d’un milliard d’euros

LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Anne Michel et Cécile Ducourtieux (Bruxelles, bureau européen) Amazon, Apple, Google… ont défrayé la chronique de l’évasion fiscale ces derniers mois. Tous sont dans le collimateur de Bruxelles ou des administrationsfiscales nationales, pour n’avoir pas payé les impôts correspondant à leurs activités réelles sur le Vieux continent. Mais les géants américains des nouvelles technologies n’ont pas l’apanage de l’évitement de l’impôt. De grands groupes industriels européens plus traditionnels s’avèrent aussi être de véritables champions en la matière. Lire aussi : Bruxelles veut accélérer l’harmonisation fiscale Lire aussi : La Commission européenne lance une réforme majeure de la fiscalité des entreprises. Le Monde Festival : Les multinationales, sont-elles au-dessus des Etats ? Les multinationales sont-elles trop puissantes, en particulier face à des Etats fragiles comme en Afrique ?

Le Monde Festival : Les multinationales, sont-elles au-dessus des Etats ?

Le chiffre d’affaires de Total est 10 fois supérieur à la richesse produite chaque année par le Gabon (PIB) et 20 fois celle du Bénin. Résister à une telle puissance n’est pas évident. Lionel Zinsou, Patrick Pouyanné et Hubert Védrine ont, dimanche 18 septembre, à l’occasion du Monde Festival, discuté sur le thème des multinationales et leur puissance aujourd’hui. « L’ordre mondial de l’après-deuxième guerre mondiale s’est construit sans les états fragiles de l’Afrique qui n’existaient pas encore formellement, souligne l’économiste et financier Lionel Zinsou, ancien premier ministre du Bénin.

Les dividendes des entreprises françaises sont en nette hausse. Prix des médicaments : la campagne choc de Médecins du monde. Médicaments innovants : les labos accusés de "marges exorbitantes" Le Ciss, collectif interassociatif de défense des patients, a dénoncé lundi 20 juin 2016 "les marges exorbitantes" réalisées par les laboratoires pharmaceutiques avec les médicaments innovants et réclamé un nouveau mécanisme de fixation des tarifs pour mettre fin à "l'envolée" des prix.

Médicaments innovants : les labos accusés de "marges exorbitantes"

L'objectif "n'est pas de jeter l'opprobre sur l'industrie du médicament, mais plutôt de comprendre les ressorts, trop souvent opaques, de l'envolée des prix des traitements 'innovants' qui semble ne plus connaître de limites", prévient le Collectif interassociatif sur la santé (Ciss), réuni en assemblée. Le collectif, qui souhaite inscrire le débat dans la campagne présidentielle, plaide pour que la fixation des prix des médicaments innovants ne soit plus basée sur la "seule valeur thérapeutique", mais inclue également "le critère du coût (recherche, développement, production...) aujourd'hui non pris en compte". Contre une approche spéculative de la santé. Main basse sur les semences. Des sponsors toujours aussi peu reluisants. On croyait les équipementiers sportifs réconciliés avec la responsabilité sociale.

Des sponsors toujours aussi peu reluisants

Une vaste perquisition menée dans les locaux de Google à Paris. Une vaste perquisition a eu lieu, ce mardi 24 mai, dans les locaux de Google à Paris, dans le cadre d’une enquête pour fraude fiscale, a annoncé le parquet financier, confirmant les informations du Parisien et du Monde.

Une vaste perquisition menée dans les locaux de Google à Paris

Selon Le Parisien, pas moins d’une centaine de fonctionnaires du fisc et de la brigade de répression de la grande délinquance financière (BRGDF), dont 25 experts en informatique, et cinq magistrats du Parquet national financier, participaient à cette opération. Cette perquisition a eu lieu dans le cadre d’une enquête, ouverte en juin 2015, « sur des faits de fraude fiscale aggravée et de blanchiment en bande organisée de fraude fiscale aggravée », a précisé le parquet financier. « Le pouvoir exorbitant des multinationales peut être l’un des nouveaux visages du despotisme. Dominique Potier est député socialiste de la 5e circonscription de Meurthe-et-Moselle depuis les élections de juin 2012, remportées face à Nadine Morano.

« Le pouvoir exorbitant des multinationales peut être l’un des nouveaux visages du despotisme

Agriculteur-exploitant de profession, il a signé l’« Appel des 100 » députés socialistes pour plus d’emploi et de justice sociale. Avec ses collègues Danielle Auroi (EELV) et Philippe Noguès (PS), il est à l’origine d’une proposition de loi sur le « devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre » (lire le texte de loi). Pourquoi le gouvernement protège-t-il les multinationales ? Partager cet article En pleine COP 21, alors que la planète entière est réunie à Paris pour tenter de s’accorder sur des principes de solidarité et de responsabilité, le gouvernement français va-t-il prendre la défense de l’opacité financière et des stratégies d’optimisation fiscale des multinationales?

Pourquoi le gouvernement protège-t-il les multinationales ?

C’est malheureusement ce qui se profile. Un vote important va en effet avoir lieu ce vendredi 4 décembre à l’Assemblée nationale, dans le cadre du projet de loi de finances rectificative. Les députés doivent se prononcer sur un amendement qui introduit un reporting public pays par pays pour les entreprises multinationales. Ces multinationales qui polluent les eaux chinoises. Agence QMI Certaines grandes marques internationales travaillent avec des fournisseurs chinois qui polluent les rivières en rejetant des produits chimiques toxiques entraînant des problèmes hormonaux, a indiqué un nouveau rapport de Greenpeace mercredi. «Nos tests ont montré la présence de produits chimiques toxiques qui n'ont pas leur place dans l'environnement», a révélé Vivien Yau, responsable de l'association.

Adidas, Nike (NKE), Calvin Klein ou encore Lacoste, Li Ning font partie des entreprises identifiées à la suite d'une enquête sur deux grands fournisseurs chinois, Youngor Textile City Complex et Well Dyeing Factory. Pendant près d’un an, Greenpeace a pris des échantillons d’eaux usées provenant des rejets des deux usines dans les deltas du Yangtze et la Rivière des perles. L’éolien français profite aux grands groupes du nucléaire et aux fabricants étrangers. Après des années de tergiversations, la France va se doter de ses premières éoliennes offshore. Lundi 12 juillet, le gouvernement a présenté les modalités de son appel d’offres pour la réalisation, d’ici 2015, de cinq parcs éoliens en mer, soit quelque 600 turbines au large des côtes françaises, représentant une puissance totale de 3 000 MW. Un second appel à projets sera lancé en avril 2012, pour une puissance équivalente. Sur le plan environnemental, l’objectif est de porter à 20 % la part des énergies renouvelables en France, comme prévu par le Grenelle de l’environnement.

Quant à l’économie, le gouvernement mise sur un développement de la filière éolienne, avec 10 000 emplois créés. Mais en réalité, ces appels à projets devraient en premier lieu profiter aux grands groupes industriels français du nucléaire ainsi qu'aux leaders étrangers de l’éolien. Scandaleux : l'impôt des groupes privés du CAC 40 n'est que de 3,3% ! Ce que cache l'unité entre entrepreneurs allemands et français sur l'euro. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Stéphane Madaule, essayiste, maître de conférence à Sciences-Po Paris La prise de position commune des dirigeants de grandes entreprises françaises et allemandes dans le journal Le Monde daté du 20 juin 2011 intitulée "La crise européenne est une crise de la dette, pas une crise de l'euro" semble au premier abord très pertinente tant elle permet de dégager une vision commune de l'Union où les intérêts des uns coïncident avec ceux des autres.

Pourtant, on s'étonne que des industriels allemands et français puissent partager ce même constat alors que les résultats globaux obtenus par l'économie allemande sont bien meilleurs que ceux enregistrés par l'économie française. Que cache en réalité cette belle unité de façade ? Aitec.reseau-ipam.org/IMG/pdf/AITEC-OE-BAT-BD-2.pdf. Ressources naturelles : quand les multinationales dictent leur loi à l'Europe - Lobbies. S’assurer un accès aux matières premières à moindre coût. L’enjeu est de taille au vu de la concurrence mondiale. À Bruxelles, lobbies industriels et miniers sont mobilisés pour la conférence qui doit définir la nouvelle stratégie européenne sur les ressources naturelles.

The Corporation : Multinationales, profits et pouvoir – Vostfr. Peut-on domestiquer les multinationales? Les multinationales des pays émergents (2/2) - une vidéo Actu et Politique. Les multinationales des pays émergents (1/2) - une vidéo Actu et Politique. Evasion fiscale: les multinationales doivent redoubler de transparence (ONG) Des dizaines de milliards d’euros échappent aux pays en développement en raison de l’évasion fiscale des multinationales, selon un rapport publié mardi par l’ONG CCFD-Terre solidaire, qui demande au G20 et à l’Union européenne (UE) d’obliger ces entreprises à renforcer la transparence. « Chaque année, l’évasion fiscale des multinationales fait perdre aux pays en développement 125 milliards d’euros de recettes fiscales, soit quatre fois le montant nécessaire estimé par l’Organisation des Nations unies pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) pour éradiquer la faim », affirme le Comité catholique contre la faim et pour le développement (CCFD).

Les multinationales réclament l'allégement du droit fiscal américain. Le premier envol des multinationales. Qu'est-ce qu'une multinationale ?