background preloader

8 - Concurrence

Facebook Twitter

Avis en ligne: le-commerçant doit respecter des règles. DataMatch - Concurrence: qui sont les tricheurs? Exemple d'entente. Uberisation: le temps de la contre-attaque. Les chauffeurs de taxis ne sont donc pas les seuls à avoir perdu le sommeil.

Uberisation: le temps de la contre-attaque

Les grandes entreprises s’inquiètent elles aussi, du moins si l’on en croit Maurice Lévy, pour qui « se faire uberiser » est devenu la hantise numéro un des dirigeants! Au-delà du cas particulier des plateformes de la prétendue sharing economy, cette panique renvoie au sentiment d’une accélération brutale des transformations engagées depuis l’essor d’Internet il y a plus de deux décennies. Les barbares arrivent, et aucun secteur ne leur échappera ! Il est plutôt normal que les chauffeurs de taxi n’aient pas vu venir le phénomène puisque leur profession est régulée donc protégée, en théorie, des attaques extérieures. En revanche, il est plutôt surprenant de voir des dirigeants, rodés aux mécanismes de la libre concurrence, s’étonner que de nouveaux acteurs puissent menacer leurs positions acquises.

Protéger sa marque sur les réseaux sociaux. Les titulaires de marques ne peuvent plus ignorer l'importance des réseaux sociaux qui va croissante depuis plus de 10 ans.

Protéger sa marque sur les réseaux sociaux

Mais combien d'entreprises ont découvert ou vont découvrir, au moment d'ouvrir un compte, que leur propre marque est déjà utilisée à titre de username ? Peut on y remédier et comment éviter cette situation ? L'injonction faite aux marques d'être présentes sur les réseaux sociaux. Orange confirme son ambition bancaire en rachetant Groupama Banque. Stéphane Richard, PDG d'Orange, confirme les ambitions de son groupe dans la banque mobile en France, avec le rachat de Groupama Banque.

Orange confirme son ambition bancaire en rachetant Groupama Banque

L'opérateur mobile Orange va acquérir 65% de Groupama Banque pour lancer en France début 2017 son service bancaire, incluant l'épargne, les crédits et les contrats d'assurance. Le groupe propose déjà plusieurs services financiers mobiles : Money en Afrique/Moyen-Orient, Finanse en Pologne et Cash en France, avec Visa.

Comme il l’avait annoncé en mars dernier en présentant son plan Essentiels2020, Orange confirme sa volonté de développement sur la banque mobile en France, une stratégie déjà engagée depuis plusieurs années en Afrique et Moyen-Orient avec Orange Money. Après le lancement généralisé sur l’Hexagone de son service de paiement mobile Cash, en octobre dernier, l’opérateur de télécommunications a annoncé hier être entré en négociations exclusives pour acquérir 65% de Groupama Banque. Concurrence : amende record de 350 millions d’euros pour Orange. Le Monde | • Mis à jour le | Par Sarah Belouezzane et Sandrine Cassini.

Concurrence : amende record de 350 millions d’euros pour Orange

Concurrence : le gendarme français a dégainé deux fois cette semaine. Soupçons d’entente sur le marché des titres-restaurant. LE MONDE ECONOMIE | • Mis à jour le | Par Dominique Gallois Du papier à la carte de paiement, ou quand la modernisation d’un marché provoque son blocage.

Soupçons d’entente sur le marché des titres-restaurant

Lancée voici un an et demi, en avril 2014, la dématérialisation des titres restaurant suscite des remous. L’Autorité de la concurrence est saisie d’une plainte à l’encontre des quatre émetteurs « historiques » : Edenred (Ticket Restaurant), Sodexo (Chèque Restaurant), Groupe UP (Chèque Déjeuner) et Natixis (Chèque de table). Ensemble, ils contrôlent ce marché très rentable de 5,5 milliards d’euros. Resto Flash, nouveau venu à la table des émetteurs, a déposé fin octobre une saisine relative aux pratiques mises en œuvre par ces quatre sociétés.

Vodafone poursuit KPN pour entrave à la concurrence. L'UE ouvre une enquête sur le traitement fiscal de McDonald's. BRUXELLES (Reuters) - La Commission européenne a annoncé jeudi l'ouverture d'une enquête formelle sur un accord fiscal conclu entre McDonald's et le Luxembourg qui, selon l'exécutif européen, a permis au géant américain d'échapper à la taxation de ses redevances européennes tant au Luxembourg qu'aux Etats-Unis.

L'UE ouvre une enquête sur le traitement fiscal de McDonald's

La FTC veut empêcher la fusion Staples-Office Depot. WASHINGTON (Reuters) - La Commission fédérale du commerce des Etats-Unis (FTC) a annoncé lundi avoir déposé un recours contre le projet d'acquisition d'Office Depot par son concurrent Staples.

La FTC veut empêcher la fusion Staples-Office Depot

Staples, leader américain des fournitures de bureau, et son plus proche concurrent Office Depot ont fait savoir qu'ils déposeraient un recours, arguant qu'ils sont soumis à une rude concurrence de la part de producteurs qui vendent en direct, de vendeurs sur internet et d'autres intervenants. L'autorité américaine de la concurrence estime que l'opération portera préjudice aux gros clients qui veulent souscrire des contrats sur l'ensemble du territoire pour leurs fournitures de bureau.

Bruxelles accuse Qualcomm d’abus de position dominante. Les ennuis de Qualcomm avec la Commission européenne se précisent.

Bruxelles accuse Qualcomm d’abus de position dominante

Bruxelles lui a adressé, le 8 décembre 2015, deux communications de griefs d’abus de position dominante. Le géant américain des puces pour mobiles a trois ou quatre mois pour se faire entendre auprès de la direction de la concurrence de l’exécutif européen. Mais d’ores et déjà, l’issue s’annonce catastrophique pour Qualcomm. Il risque une amende équivalente à 10% de son chiffre d’affaires dans les modems 3G et 4G en 2014, soit près de 1,5 milliard d'euros, près de deux fois l’amende qui lui a été infligé par la Chine en février 2015.