background preloader

Vegh_groupeb

Facebook Twitter

Vegh-Bruwaene Judit

Je suis étudiante en Psychologie par correspondance et je travail en psychiatrie en tant que déléguée médicale. Je m'intéresse aux comportements des individus, aux interactions sociales, à l'évolution de la société, à l'épanouissement dans ce monde de changements...

Numérique. Exemple : Les données numériques sur la taille de l'alinéa ci-dessus sont phrases = 2mots = 56caractères = 376ponctuation = 7 Le membre de gauche de chacune des équations désigne la grandeur dont il est question, le nombre indique la mesure correspondante. Ces données vont permettre l'étude par comparaison avec d'autres objets de la même classe. Simultanément, le secteur des télécommunications a développé la conversion des signaux électriques en suites de nombres, dans le but d'améliorer l'efficacité des transmissions.

La théorie de l'information associée à cette transformation indique que tout message peut être codé sous forme numérique. Après sa conversion en données numériques, les ordinateurs peuvent traiter l'information qui décrit les supports de ces messages. L'électronique numérique a ainsi rejoint l'informatique pour traiter une quantité croissante de documents. . « Numérique » et « digital»[modifier | modifier le code] Définition des données numériques[modifier | modifier le code] Travail numérique. Histoire[modifier | modifier le code] Antécédents théoriques[modifier | modifier le code] Immaterial labour : Les processus par lesquels les publics contribuent à la création de valeur, notamment dans les industries culturelles.Audience labour : Travaux se concentrant essentiellement la télévision.Invisible labour[3] : Domaine de recherche apparaissant dans les années 1960 sur les activités productives réalisées en dehors des lieux de production (exemple : la mère au foyer).

Des activités qui pour certaines seraient indispensables pour le bon fonctionnement du capitalisme.Consumer work : L'exemple des caisses automatiques. Externalisation des processus d'affaires[modifier | modifier le code] L'histoire du travail numérique est étroitement lié à l'histoire d'Internet et de l'externalisation (outsourcing) des processus d'affaires ou business process outsourcing (BPO)[4]. Au milieu du XXème siècle, les premières formes d'externalisation à l'étranger commencent à apparaître. Travail collaboratif. La notion de travail collaboratif désigne un travail qui n'est plus fondé sur l'organisation hiérarchisée traditionnelle, et plus spécifiquement un mode de travail (éventuellement intégré dans un modèle économique de production) où collaborent de nombreuses personnes grâce aux technologies de l'information et de la communication, notamment les plateformes internet.

Les outils informatiques permettent de maximiser la créativité et l'efficience d'un groupe associé à des projets d’envergure même si elles sont très dispersées dans l'espace et le temps. Synoptique des communautés de production pair à pair (dont certains s'inspirent pour promouvoir le "collaboratif") Définitions[modifier | modifier le code] Pour certains consultants il ne faut pas confondre « travail collaboratif » et « travail coopératif » : Prérequis[modifier | modifier le code] Pour comprendre et apprécier cette catégorisation des modes de collaborations, voici quelques pré-requis utiles[2] : Origine[modifier | modifier le code] 154000646. Numérique et transformations du monde du travail : vers de nouveaux équilibres. Dossier24/06/2014 Le travail ne cesse de se réinventer sous le coup d’innovations technologiques radicales.

Si l’on s’en tient au seul siècle dernier, l’apparition de la machine à vapeur à la fin du 19e siècle est à l’origine de l’ère industrielle, associée de formes et organisations totalement nouvelles de travail. Urbanisation, grandes entreprises, fordisme puis toyotisme, généralisation du salariat, développement des fonctions d’encadrement puis des emplois tertiaires, mise en place de normes légales : un cadre de référence totalement nouveau a émergé, qui s’est renforcé durant les Trente Glorieuses.

L’avènement du tout numérique vient à son tour rebattre les cartes. Processus novateurs, l’informatique et le développement des réseaux ont d’abord servi un modèle industriel désormais mondialisé. Les codes ont (encore) changé Destruction, création, transformation L’organisation du travail, ou l’histoire d’un renouvellement permanent Une présence toujours plus distante Développer. Le numérique au travail, une opportunité qui effraie les salariés.

Le numérique au travail est perçu de prime abord positivement par les salariés et chefs d'entreprise dont les points de vue sont beaucoup plus mitigés lorsqu'il s'agit de ses effets sur les conditions de travail, selon une enquête* TNS Sofres présentée lundi 13 juin à Paris. Selon cette enquête, réalisée pour l'Agence nationale pour l'amélioration des conditions de travail (Anact), le numérique est perçu comme une "opportunité pour 57% des salariés et pour 72% des chefs d'entreprise". LIRE AUSSI >> Ces patrons trop frileux face aux réseaux sociaux Globalement, la plupart d'entre eux s'estiment "à l'aise" avec les technologies numérique (86% des salariés et 93% des chefs d'entreprise). Plus particulièrement, les salariés jugent leur entreprise "avancée" concernant l'usage du numérique (à 67%) et sont "optimistes" quant aux conséquences du numérique sur l'avenir de leur société (73% ).

Des effets négatifs sur la charge de travail LIRE AUSSI >> Le droit à la déconnexion est-il possible ? Cartographie des grandes transformations du travail à l’ère du numérique. Le premier atelier réunissant les participants de l’expédition “Digiwork” a été l’occasion de se questionner collectivement sur les effets impliqués par l’utilisation toujours croissante des outils numériques dans nos environnements de travail. Ces réflexions ont alimenté l’élaboration d’un état des lieux se présentant sous la forme d’une cartographie dynamique. Elle se structure autour de quatre thématiques se déclinant en une multitude de sujets d’intérêt. Chacun d’entre eux est étayé par des références bibliographiques ou des articles qui illustrent et explicitent les dimensions retenues. Vous y accéderez directement en cliquant sur les icônes et en activant les liens qui vous renverront vers les pages internet dédiées (après être passé en mode plein écran sur slideshare ou avoir télécharger le fichier sur votre ordinateur).

Sources et commentaires. Le travailleur nomade, ce travailleur des temps modernes - Pour travailler autrement. Travailleur nomade, portrait-robot À quoi il ressemble ce travailleur nomade dont le nom invite au voyage et qui donne l’impression qu’il a tout compris à la vie et au travail, tellement il semble épanoui dans sa vie ? Tout d’abord, c’est un homme ou une femme, freelance de préférence, ayant surtout besoin d’internet et d’un téléphone pour exercer son art.

Dans certains cas, il peut être salarié dans l’une des quelques entreprises françaises qui se sont laissées tenter par le télétravail et qui offrent des conditions plus souples à leurs collaborateurs. Enfin, dans des cas plus rares, le travailleur nomade (appelons-le Camille) est bien celui qui voyage, qui passe de New York à Tombouctou en passant par Shanghai dans le week-end, et qui passe la moitié de son temps dans les transports. Notez que New York, Shanghai et Tombouctou peuvent aisément être remplacés par Paris, Bordeaux ou Arras par exemple. Le travailleur nomade peut travailler sous différentes échelles. Aspirations & Ambitions. Sources et commentaires. Savoir et travail partagés : le travail collaboratif en entreprise. RenaissanceNumérique (@RNumerique) | Twitter. Mission Société Numérique (@MissionSoNum) | Twitter. Métiers de demain : comment le numérique transforme l'entreprise.

Le numérique transforme radicalement le visage de l’économie et des entreprises. Le monde du travail est profondément impacté par ces changements technologiques. Microsoft et le cabinet IDC se sont penchés sur l’évolution des métiers liés à la transformation numérique. L’étude a été réalisée en janvier 2014 auprès de 255 décideurs issus d’entreprises basées en France de plus de 500 salariés.

L’étude souligne l’impact du numérique sur l’entreprise, mais aussi sur les nouveaux métiers qui émergent grâce à ces technologies. Des salariés de plus en plus compétents sur les outils numériques Les entreprises de plus de 500 salariés semblent avoir des salariés à même de suivre les transformations numériques du monde du travail. 36,6% des effectifs dans les directions marketing, finance et RH disposent de compétences numériques.

Les métiers de demain. OpinionWay pour Les BigBoss x Monetize Angels Les entreprises françaises et la transformation digitale Juin 2017. Transformation digitale : l’évolution des mentalités avant tout. Lorsque l’on parle de transformation digitale, il est souvent commun de se concentrer sur l’évolution technologique, la mise à disposition de nouvelles technologies (le big data, les objets connectés …). En somme, on innove et on se modernise afin d’être plus efficace. Mais cela va plus loin et les mentalités jouent un rôle essentiel. Devenir une entreprise « digitale » demande une vraie volonté de changer. © Pixabay La transformation digitale est ainsi bien plus que la seule accumulation d’actions isolées (présence sur les réseaux sociaux, utilisation des médias digitaux, mise en place de nouvelles technologies dans les métiers de l’entreprise).

L’humain au coeur de la transformation digitale 57 % des entreprises françaises déclarent que la transformation numérique fait partie de leurs axes stratégiques à moyen terme. Si l’objectif premier d’une entreprise reste la satisfaction de ses clients (sans négliger la profitabilité), l’enjeu est de savoir comment y répondre plus efficacement. Télétravail : Les avantages et inconvénients pour les entreprises.

Le Règlement Général sur la Protection des Données (RGPD), appelé aussi General Data Protection Regulation (GDPR), encadre l’usage des données personnelles par les entreprises. Les données personnelles représentent toutes données étant attachées à l’identité d’une personne (nom, coordonnées, historique de navigation, etc...). Entrée en vigueur et obligation pour le citoyen Cette mesure de protection, entrée en vigueur le 25 mai 2018, est obligatoire et donne à chacun le pouvoir de maîtriser les informations lui appartenant lors de la navigation sur Ies canaux digitaux. Tous les citoyens de l’Union Européenne doivent autoriser ou refuser la collecte et le traitement de leurs données personnelles pour un usage déterminé par une entreprise. 5 principes clefs Le consentement sous le RGPD doit être : donné librementpour un but précis et explicitenon équivoquesoumis au droit de rétractationsoumis au droit de portabilité. Loi Travail : mesures d'adaptation du droit du travail à l'ère du numérique.

Dématérialisation du bulletin de paie L'employeur pourra procéder à la remise du bulletin de paie sous forme électronique, le salarié qui le souhaite pouvant toutefois conserver le format papier du bulletin de paie. Les règles d'option sont donc inversées. Le cas échéant, à la demande du salarié, cette transmission pourra prendre de droit la forme d'hébergement du bulletin de paie dans le cadre des services en ligne associés au compte personnel d'activité (CPA), dans des conditions garantissant l'intégrité des données.

Droit à la déconnexion La loi travail à paraître crée un nouvel item de la négociation relatif à la qualité de vie au travail, portant sur les modalités du droit à la déconnexion et la régulation de l'usage des outils numériques. Il s'agit de garantir l'effectivité du droit au repos, qui vise particulièrement les salariés au forfait en jours, utilisateurs fréquents des outils numériques, ainsi que le respect de la vie personnelle et familiale de ces salariés. Fs rapport rec vppec numerique 8juin final 0. Vers un « droit à la déconnexion » au travail. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Bertrand Bissuel La réforme du droit du travail intégrera des mesures destinées à encadrer « la transformation numérique de notre économie ». Manuel Valls l’a dit, le 9 septembre, quelques instants après s’être vu remettre le rapport de l’ex-directeur général du travail, Jean-Denis Combrexelle, qui encourage le développement de la négociation collective pour élaborer les normes sociales.

Le premier ministre considère que le développement des technologies digitales dans le monde de l’entreprise a des « impacts sociaux sur la vie au travail qui seront de plus en plus lourds ». Dès lors, il convient d’agir. Le sujet sera probablement abordé lors de la conférence sociale du 19 octobre. Des dispositions devraient également être inscrites dans le projet de loi que Myriam El Khomri présentera, fin 2015 ou début 2016, afin d’accorder plus de place aux accords de branche et d’entreprise dans « notre système de relations professionnelles ». « Infobésité » Comment le numérique impacte le travail des salariés. Publié le 17/02/2017 Pour 88 % des salariés français, le numérique change leur travail et plus de la moitié (55 %) considère avoir une bonne, voire très bonne, maîtrise des outils numériques, selon une enquête du HRM Digital Lab de Télécom École de Management. 40 % des salariés français estiment que le numérique va modifier leur métier et le rendre plus intéressant En effet, seuls 26 % considèrent l’impact du numérique comme négatif, soit en faisant disparaître leur métier (4 %), soit en le rendant moins intéressant (22 %).

C’est ce que révèle le livre blanc "Les salariés français à l’ère de la transformation digitale" réalisé auprès d’un échantillon représentatif de 1 000 salariés français autour de trois axes : le recrutement digital (pratiques des candidats et des recruteurs), l’impact du digital sur les compétences dans les entreprises et les organisations, et le management intergénérationnel. Lire aussi >> Moins de 10% des emplois sont menacés par les nouvelles technologies Ajouter. La gueule de l'emploi: L’effet du numérique : Avantage ou Inconvénient pour le marché du travail ?

Depuis le tournant de l’an 2000, les plus grandes métropoles des quatre coins du monde font face à une montée croissante de ce qu’on appelle, le numérique. Cette ère du numérique, << où les informations circulent de façon prédominante sous codage informatique >> fait aujourd’hui parti de notre quotidien, du moins en Amérique du Nord, où l’utilisation du numérique monta en flèche par l’apport abondant de l’internet, des téléphones intelligents, des tablettes numériques, et des réseaux sociaux et même par la télévision qui passa à un codage numérique.

Cette semaine, le journal La Presse fit l’annonce de la suppression de 158 postes, pour lesquels, selon le président du journal, une centaine de ces postes sont reliés à la version papier. Ces postes subissent, ainsi, les effets associés à cette ère du numérique. En effet, le journal La Presse décida de mettre fin à sa version papier en l’adaptant à une version numérique disponible sur tablettes et téléphones intelligents.

Dalia Bahidj. Le numérique polarise le monde du travail. Le nombre de travailleurs indépendants s’accroit avec le numérique, mais, ceux-ci, selon un rapport du CAE n’ont pas toujours le souci de leur protection sociale. Le Conseil d’Analyse Economique vient de consacrer une note de fond à l’économie numérique. Quatre des meilleurs économistes sur la question ont essayé de synthétiser les caractéristiques de cette économie. Et bien entendu ils proposent, entre autre, une analyse des répercussions du numérique sur l’emploi sans nier qu’elle provoque la disparition tendancielle d’un certain nombre de professions.

Ce phénomène est perceptible dans toutes les économies avancées, la France se distinguant toutefois par sa difficulté à créer ces emplois peu qualifiés : « la moitié de la différence entre le taux d’emploi aux États-Unis et en France s’explique par un déficit d’emploi dans le commerce et l’hôtellerie restauration, secteurs intensifs en main d’œuvre peu qualifiée ». 2018 01 23 CP Malakoff Mederic Etude Teletravail. #RH : Le télétravail, moteur de croissance ? L’exemple de Trello et d’une politique RH qui fait des émules - Maddyness. Travailler ailleurs qu’au bureau: libération ou nouvelle aliénation. Révolution numérique : quelles conséquences pour les entreprises ? 6 avantages liés à la gestion du travail collaboratif. Travail collaboratif.

Le digital labor : une question de société. Le numérique augmente-t-il nos heures de travail ? Huit scénarios extrêmes pour imaginer comment nous travaillerons demain. Avantages du numérique au travail. L'évolution du travail avec le numérique: Avantages et inconvénients. LE TRAVAIL COLLABORATIF.