background preloader

IPCC — Intergovernmental Panel on Climate Change

https://www.ipcc.ch/

Related:  EnvironnementEnvironnement et avenir de la planèteClimatRéchauffement climatiqueAutres sites

Des modèles stochastiques pour simuler le temps La production agricole dépend beaucoup du climat. La variabilité climatique naturelle, ou résultant du changement climatique dû aux émissions de gaz à effet de serre, a été identifiée comme un facteur clé pour un grand nombre d’activités humaines et pour de nombreux systèmes étudiés en écologie et en environnement. Disposer de séries de données météorologiques suffisamment longues pour un ensemble de variables climatiques (températures, précipitations, vitesse du vent, etc.) est donc primordial pour les études d’impact dans lesquelles interviennent le climat. Observatoire national sur les effets du réchauffement climatique – ONERC Rapports « Le climat de la France au XXIe siècle » Le ministère en charge de l’Environnement a sollicité, en 2010, l’expertise de la communauté française des sciences du climat afin de produire une évaluation scientifique des conditions climatiques de la France au XXIe siècle. Jean Jouzel a été chargé de diriger cette expertise, réalisée par des chercheurs du CNRS/INSU/IPSL et LGGE, de Météo-France, du BRGM, du CEA, du CETMEF et du CNES. La série « Le climat de la France au XXIe siècle » rassemble les résultats de ces travaux. Elle fournit les indices climatiques de référence qui doivent servir de base à l’élaboration des mesures d’adaptation au changement climatique. Cet outil est indispensable aux nombreux acteurs de l’adaptation que sont, notamment, les collectivités locales, le secteur économique public et privé, les associations, les services de l’État.

En France, 2019  a été la troisième année la plus chaude : visualisez la hausse dans votre ville En 2019, la France métropolitaine a connu deux canicules exceptionnelles, un pic absolu de chaleur (46 °C dans l’Hérault) et des records de températures dans la moitié des stations météo. Et pourtant, l’année écoulée reste, dans son ensemble, moins chaude que l’année 2018, et que 2014. Grand format : La moitié des températures maximales battues cette année en France Pour représenter les évolutions de températures sur plusieurs dizaines d’années, nous avons choisi les « warming stripes » (littéralement « bandes de réchauffement »), des graphiques de visualisation de données inventés par Ed Hawkins, climatologue de l’université de Reading (Royaume-Uni).

«La rapidité du réchauffement actuel est sans équivalent depuis au moins 8 000 ans» «Notre maison brûle et nous regardons ailleurs.» La formule prononcée par Jacques Chirac au Sommet de la Terre de 2002 n’a jamais été plus vraie qu’aujourd’hui. Pendant que nous assistons, sidérés, à l’emballement de l’actualité «chaude», à la multiplication des attentats et des crises géopolitiques, le globe se transforme – littéralement – en cocotte-minute. C’est moins spectaculaire, plus insidieux, mais les chiffres et les faits sont là, mois après mois. Le climat se réchauffe à un rythme inédit. VertigO - La revue en sciences de l'environnement sur le WEB, Vol 1 No 2 , Septembre 2000 LES CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET LEURS I 1Au travers des siècles, l’humanité a constamment dû relever des défis à court et à long terme. Son but semble essentiellement toujours le même: Que celle-ci prenne constamment un plus grand contrôle sur sa destiné et son environnement. Pour les sociétés industrialisées, l’ère technologique que nous vivons présentement semble donner un contrôle inégalé par le passé.

Réchauffement climatique et épisodes méditerranéens (cévenols) La Méditerranée figure parmi les « hot-spots » mondiaux du changement climatique. La diminution des précipitations moyennes et l'augmentation importante des températures en particulier en été conduiront à une diminution des ressources en eau et à une augmentation de la sévérité des sécheresses et des canicules. Rappel : les épisodes méditerranéens en vidéo Tout ce qu'il faut savoir sur les épisodes méditerranéens en une vidéo ! Des conditions climatiques particulières La présence d'une mer fermée bordée de reliefs, à l'est d'un vaste océan et au nord d'un des plus grands déserts du monde, confère au bassin méditerranéen un climat très particulier.

ImagoTV, le netflix gratuit du documentaire engagé et solidaire Un fond noir, un design sobre et épuré, la place au contenu – varié – et surtout une démarche claire et cohérente. Telle est la vocation d'Imago, née cette semaine (pile avant les fêtes !) après plusieurs mois de travail et d'investissement bénévole. Rencontre avec Nicolas, l'un des cofondateurs. Quelle est la vocation d'Imago ? Nous sommes motivés par le désir de vulgariser les enjeux écologiques en usant des supports vidéo et audio auxquelles nous avons la chance de pouvoir accéder aujourd'hui. [Infographie] Un million de Français connaîtront des inondations fréquentes d'ici 2050, à cause du réchauffement Alors que Venise a vécu trois graves inondations en l’espace d’une semaine, le sud-ouest de la France a battu le week-end dernier des records de précipitations. Fin octobre, des pluies diluviennes s’étaient également abattues dans l’Hérault mettant 54 communes en état de catastrophe naturelle. Cet automne marque-t-il la bande-annonce catastrophique de ce qui nous attend à l’avenir ? Oui, à en croire une nouvelle étude sur l’élévation du niveau de la mer (1), publiée par Climate Central, une organisation scientifique américaine. Les chercheurs ont estimé que les victimes d’inondations seraient trois fois plus importantes que prévu en raison d’un biais dans les données utilisées jusqu’ici. Celles-ci se basaient sur la hauteur des bâtiments ou des arbres, surestimant l’altitude de nombreuses parties du globe... et sous-estimant de fait les risques d’inondation.

Mais où sont donc passés les climato-négationnistes Climatosceptique : « Douter, sinon du réchauffement climatique, du moins de la responsabilité des activités humaines dans ce phénomène. » C’est en ces termes que les linguistes ont fait entrer les climatosceptiques, aussi appelés climato-négationnistes [1] dans le dictionnaire en 2015. Mais sont-ils toujours actifs en France ? L’une des figures les plus présentes dans les médias en la matière est le géochimiste Claude Allègre. Dans son livre, L’imposture climatique paru en 2010, l’ancien ministre du gouvernement Jospin accuse notamment les climatologues d’avoir « cadenassé les revues scientifiques » à l’aide d’un « système mafieux et totalitaire » pour imposer leurs vues aux contradicteurs. Il admet bien la réalité du réchauffement climatique mais, selon lui, les activités humaines n’y seraient pas pour grand-chose...

Effet de serre Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. L'expression effet de serre résulte d'une analogie entre l'atmosphère et les parois d'une serre. Son usage s'est étendu dans le cadre de la vulgarisation du réchauffement climatique causé par les gaz à effet de serre qui bloquent et réfléchissent une partie du rayonnement thermique [1]. Or le bilan thermique d'une serre s'explique essentiellement par une analyse de la convection et non du rayonnement : la chaleur s'accumule à l'intérieur de la serre car les parois bloquent les échanges convectifs entre l'intérieur et l'extérieur. Aussi, le terme scientifique, utilisé par la communauté des climatologues pour décrire l’influence des gaz à effet de serre, composants de l'atmosphère bloquant le rayonnement infrarouge, sur le bilan thermique de la Terre, est forçage radiatif.

Pluies extrêmes en France métropolitaine - Bienvenue sur le site des pluies extrêmes sur la France métropolitaine Ce portail donne accès aux pluies les plus remarquables observées en France métropolitaine. Les sites des Pluies Extrêmes des départements d’outre-mer : Guadeloupe et ses îles, Martinique, Guyane, La Réunion et Mayotte, sont accessibles par les liens en haut de cette page. L’ensemble a été développé par Météo-France en collaboration avec les services climatologiques des directions régionales métropolitaines et des régions outre-mer (Antilles-Guyane et Océan-Indien). Liste de scientifiques sceptiques sur le réchauffement climatique Cette liste de scientifiques sceptiques sur le réchauffement climatique liste les scientifiques à travers le monde qui sont climatosceptiques, c'est-à-dire sceptiques sur la réalité d'un réchauffement climatique exceptionnel, son origine humaine ou sur le fait qu'il ait des conséquences négatives. Ils sont Prix Nobel, Ph.D., lauréats de nombreux prix, auteurs d'articles majeurs. Les idées de ces scientifiques sont détaillées sur leurs articles. Elles montrent (fait connu depuis 2008 avec la Manhattan Declaration) qu'il n'y a pas de consensus scientifique sur la réalité d'un réchauffement climatique d'origine humaine.

En Indonésie, la mer monte et les îles disparaissent Deux îlots ont été engloutis au large de Sumatra à cause de la montée des eaux et de la mauvaise gestion des activités humaines autour de ces îles. Parmi les prochaines îles menacées, certaines sont habitées. “Deux îles de la province de Sumatra du Sud ont disparu en raison de la montée du niveau de la mer, causée par le changement climatique, tandis que quatre autres îles sont sur le point d’être englouties”, déplore le Forum indonésien pour l’environnement (Walhi), comme le rapporte le Jakarta Post.

Trier, manger bio, prendre son vélo… ce n’est pas comme ça qu’on sauvera la planète En décembre 2016, des milliers de citadins chinois asphyxiés par le smog ont dû se réfugier à la campagne dans l’espoir d’y trouver une atmosphère plus respirable. Cette «airpocalypse» a affecté 500 millions de personnes. Dans les grandes agglomérations, la vie quotidienne a pris les apparences d’un film post-apocalyptique: les passants équipés de masques à gaz circulaient dans un sinistre brouillard qui recouvrait les rues comme une chape. Ce contexte a clairement fait apparaître la séparation des classes: avant que le brouillard n’amène à fermer les aéroports, seuls ceux qui avaient les moyens de s’acheter un billet d’avion ont pu quitter les villes. Afin d’exonérer les autorités, les législateurs pékinois sont allés jusqu’à envisager de classer le smog au nombre des catastrophes météorologiques, comme s’il s’agissait d’un phénomène naturel, et non d’une conséquence de la pollution industrielle. L’écologie est-elle réactionnaire?

Related:  EcologySources mémoireIndispensablesArcticObjectif 13 : Prendre d’urgence des mesures pour lutter contre les changements climatiques et leurs répercussionsPost PeakLa thèse du réchauffementEDD- les ressources pour mieux comprendre