background preloader

Théorie de l'acteur-réseau

Théorie de l'acteur-réseau
Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cette approche se distingue des théories sociologiques classiques parce qu'elle prend en compte dans son analyse, au-delà des humains, les objets (« non-humains ») et les discours. Ces derniers sont également considérés comme des « acteurs » ou des « actants », selon un concept emprunté à la sémiotique de A.J. Greimas qui désigne ainsi toute entité sans distinction ontologique entrant dans un processus sémiotique. Effet réseau (Network effect) Principes fondateurs[modifier | modifier le code] Pour ces théoriciens, le monde ne doit pas être pensé en termes de groupes sociaux, mais en réseau (en un sens précis qui ne correspond aucunement à celui de réseau Internet). De cette façon, le social est appréhendé comme étant un effet causé par les interactions successives d'actants hétérogènes, c'est-à-dire de l'acteur-réseau. Concepts et Méthode[modifier | modifier le code] Concepts de base[modifier | modifier le code] Critiques ↑ H.

http://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_de_l%27acteur-r%C3%A9seau

Claude Lévi-Strauss, la révolution du regard A l'occasion de la mort de l'ethnologue Claude Levi-Strauss, retour sur l'oeuvre de l'auteur de Tristes Tropiques (1965), antidote aux clichés sur la "guerre des civilisations"… En travaillant sur les mythes et les structures inconscientes des sociétés, Claude Lévi-Strauss invente une approche où universalisme et différence ne sont pas contradictoires. Cette année, Tristes Tropiques aura cinquante ans. Et jamais peut-être sa lecture n'aura paru aussi nécessaire. Michel Callon Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Michel Callon (né en 1945) est un sociologue et ingénieur français. Depuis 1967, il est professeur à Mines ParisTech et chercheur au Centre de sociologie de l'innovation (CSI) qu'il a dirigé de 1982 à 1994[1]. Son domaine de recherches principal est les science and technology studies.

L’immense chantier du Smart Grid Ils en sont tous fous ! Après Intel, Google ou General Electric, c’est au tour de Cisco Systems d’annoncer cette semaine sa volonté de passer à la vitesse supérieure dans le « Smart Grid ». Une bonne occasion de revenir sur ces solutions technologiques qui visent à rendre « intelligents » nos vieux réseaux électriques. Etat des lieux. Et pour commencer, un simple chiffre : 11. Qui a peur de Bruno Latour ? LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Patrice Maniglier, philosophe Pour la postérité aussi, il y a des effets cliquets. Un auteur semble hésiter au seuil de l'éternité. Puis un livre vient, qui ne laisse plus aucun doute : on sait que la série des livres publiés jusqu'alors constitue une des grandes aventures intellectuelles de notre époque. L'Enquête sur les modes d'existence de Bruno Latour est de ceux-là. Elle impose Latour comme un de ces auteurs qui démentent l'idée reçue d'une décadence de la pensée française.

sfhd - Histoire du sarcopte de la gale Michel JANIER Hist.Sci.Méd., 1994 , 28 La gale est une maladie de la peau produite par un parasite animal, le sarcopte ou Acarus scabiei et caractérisée par une lésion spécifique, l'éminence acarienne et le sillon. Cette définition de Bazin dans le dictionnaire Dechambre de 1880 est proche de la définition actuelle: ectoparasitose cutanée due à un acarien Sarcoptes scabiei hominis, strictement humain. Une définition simple pour une maladie simple dont l'étiologie parasitaire évidente aurait pu être affirmée dès le début du 17è siècle (invention du microscope) voire avant, le parasite pouvant être distingué à l'oeil nu un peu myope, si les préjugés des théoriciens du monde médical avaient été prêts à accepter une telle hypothèse. Or, il faudra attendre la fin du 19è siècle pour que l'origine parasitaire de la gale ne soit vraiment acceptée.

Théorie de l'acteur réseau Le sujet de ce livre se laisse énoncer très simplement : lorsque les chercheurs en sciences sociales ajoutent l’adjectif « social » à un phénomène, ils désignent un état des choses stabilisé, un... Paris se donne si facilement au regard des peintres et des touristes, on l’a si souvent photographiée, on a publié sur la Ville Lumière tellement de beaux livres, qu’on oublie les difficultés des... Lui — Je suis en retard ? Elle — Oui, mais bon, privilège des mecs. Lui — Avant c’était plutôt les filles, non, qui avaient le droit d’être en retard ? Elle — C’est ce qu’on appelle la parité :... Pensée complexe Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Ce concept exprime une forme de pensée acceptant les imbrications de chaque domaine de la pensée et la transdisciplinarité. Le terme de complexité est pris au sens de son étymologie « complexus » qui signifie « ce qui est tissé ensemble » dans un enchevêtrement d'entrelacements (plexus). Définition d'Edgar Morin[modifier | modifier le code] Nuage de tags « complexe » « Quand je parle de complexité, je me réfère au sens latin élémentaire du mot "complexus", "ce qui est tissé ensemble".

Le rationalisme, au risque du biais "anti-écolo" LE MONDE SCIENCE ET TECHNO | • Mis à jour le | Par Stéphane Foucart En France, le courant rationaliste - opposé au relativisme incarné par le sociologue Bruno Latour - est principalement représenté par deux associations : l'Union rationaliste (UR) et l'Association française pour l'information scientifique (AFIS). Très proches, les deux structures ont longtemps partagé la même adresse, rue de l'Ecole-Polytechnique à Paris, et ont en commun bon nombre de membres. Présidée par le physicien Edouard Brézin, la première va au-delà de son credo - "faire connaître dans le grand public l'esprit et les méthodes de la science" - en s'engageant en faveur de la laïcité, considérée comme une conséquence naturelle du rationalisme. L'AFIS n'hésite pas à critiquer vertement les médias ou les personnalités qui diffusent des informations en flagrant décalage avec l'état des connaissances scientifiques, sur les sujets à l'interface entre la science et la société. Ce qui ...

Nouvelle lumière sur la Peste Noire : La connexion cosmique © InconnuPeinture médiévale de la Peste Noire Nouvelle lumière sur la Peste Noire - la connexion cosmique par le dendrochronologue1Mike Baillie de la Queen's University de Belfast en Irlande. Je viens de finir de lire ce livre et tout ce que je peux dire est : Wow ! C'est un livre intense ! Pas un livre long, d'ailleurs - juste 208 pages y compris les annexes. Il est concentré et économique sans mots inutiles ou vains radotages. Les limites de la symétrie 1La « théorie de l’acteur-réseau » est devenue dans le monde des sciences sociales anglophones une référence habituelle (« Actor-Network Theory », ANT), associée en général aux travaux de Bruno Latour. Ce dernier, un peu effrayé par les multiples interprétations impliquées dans la diffusion de l’expression, a tenté il y a quelques années de la renier (Latour, 1999). Puis, acceptant l’idée qu’il ne pouvait de toute façon arrêter le processus, et bombardé de questions sur la notion d’acteur-réseau par des étudiants ou des chercheurs, il a décidé d’assumer l’expression et d’expliciter (de construire ?) la fameuse « théorie » générale qu’elle est censée désigner. C’est l’objet de ce livre, d’abord publié en anglais (Latour, 2005) et proposé ici avec quelques adaptations en version française. 3Chacun lira et jugera ce livre selon ses convictions théoriques et ses engagements.

Syndrome de l'île de Pâques Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Image satellitale de l’île Le syndrome de l'île de Pâques (Easter Island Syndrome en anglais) est un concept créé par J.F. Richard en 2005 à partir d'un scénario fictif concernant les causes de la disparition d'une des deux cultures humaines présentes sur l'île de Pâques.

Related:  théorie de l'acteur réseauEcologie relationnelle