background preloader

Coronavirus : notre guide pour distinguer les fausses rumeurs des vrais conseils

Coronavirus : notre guide pour distinguer les fausses rumeurs des vrais conseils
Les écoles fermées pendant plusieurs semaines, les déplacements réduits à leur portion congrue, des événements culturels et sportifs annulés par centaines, une économie grippée, un déconfinement progressif et complexe… L’épidémie due au coronavirus continue de perturber le quotidien en France et dans le monde. Ce contexte d’incertitudes et de questionnements est propice à la diffusion de rumeurs. « Remèdes miracles » contre le Covid-19, intox sur l’origine du SARS-CoV-2, fausses informations sur les conséquences de l’épidémie… Les Décodeurs vous aident à faire le tri. 1. La prévention du Covid-19 2. Le confinement et le déconfinement 3. 4. 5. 6. 1. La maladie se transmet par les postillons (éternuements, toux). se laver les mains très régulièrement ;tousser ou éternuer dans son coude ;se saluer sans se serrer la main, éviter les embrassades ;utiliser des mouchoirs à usage unique ;maintenir une distance d’un mètre avec les autres ou porter un masque. 2. 3. 4. 5. D’où vientn ce virus ? 6.

https://www.lemonde.fr/les-decodeurs/article/2020/03/13/coronavirus-petit-guide-pour-distinguer-les-fausses-rumeurs-des-vrais-conseils_6032938_4355770.html

Related:  Conseils pour se protéger de l'épidémie de "fake news"Fake news, infox, désinformation, théories du complot et esprit critique (Complément de la collection Information / Désinformation)Info ou IntoxCOVID-19 : RessourcesSARS-CoV-2

COVID-19 : dépister la désinformation Théories du complot, faux remèdes, fausses origines du virus : vous en avez vu passer, vous en verrez passer d’autres. Tout le monde a son rôle à jouer pour éviter la propagation d’informations mensongères. Voici notre petit guide d’autodéfense en temps de COVID-19, à prescrire à tous ceux qui utilisent régulièrement les réseaux sociaux. Gardez la tête froide La pandémie touche tout le monde, et il est parfois difficile de mettre ses émotions de côté. Toutefois, il est important de reconnaître que notre sens critique peut « prendre le bord » sous le coup des émotions. sans titre Comme le rappelle l’entrée dédiée du Publictionnaire, en France comme ailleurs dans le monde, de plus en plus de médias traditionnels, sans oublier les géants du Net (AFAMA) disposent et/ou mettent à disposition des outils, des rubriques ou chroniques consacrées à ce que les professionnels de l’information appellent le fact-checking. Cette pratique journalistique qui vise, selon Françoise Laugée, à « contrôler l’exactitude des informations ou la cohérence des propos délivrés par les hommes politiques » se démarque donc du fact-checking étatsunien des origines (années 1920) consistant « à vérifier noms, dates, chiffres et faits dans l’ensemble des productions, mais aussi à vérifier et à recontacter les sources énonciatrices de telle ou telle citation alimentant le récit, voire des sources complémentaires, avant d’échanger à nouveau avec le rédacteur à l’origine de l’article ». Sources

Des images manipulées sur le net? Support de séance en Education aux médias (CDI) – 6e : sur internet et les réseaux sociaux, on a tendance à partager facilement n’importe quelle information, sans vérifier ! Souvent, lorsque l’on tombe sur une image incroyable, on s’empresse de la diffuser. Mais qui a créé cette image? Dans quel but? Faire rire? ARS IdF-Coronavirus (Covid-19) : Recommandations aux professionnels de santé Infirmiers, médecins : aidez les plus démunis Les personnes à la rue, ou hébergées collectivement, sont à la fois plus exposées à la contamination et plus fragiles. Leur accès aux soins est plus difficile. Pour les aider, et aider les structures d’hébergement à gérer l’épidémie, l’ARS et le Préfet d’Île-de-France mettent en place, avec l’appui des associations, des lieux pour permettre la prise en charge des personnes atteintes ne nécessitant pas d’hospitalisation, et des équipes mobiles pour aller dans les centres d’hébergement. Il est aussi nécessaire de renforcer les maraudes sociales existantes. Vous êtes médecin ou infirmier et vous voulez vous engager dans cette action ?

Quand et comment pourrons-nous ressortir de chez nous ? Les enjeux du « déconfinement » expliqués en schémas La question à se poser sur la fin du confinement n’est pas seulement « quand », mais aussi « comment ». Car, au fil des semaines, se dessine un scénario beaucoup plus complexe qu’une levée pure et simple des mesures mises en place en France contre le Covid-19 depuis le 17 mars à midi. Le premier ministre doit présenter mardi 28 avril à 15 heures, le plan de déconfinement du gouvernement, mais il est acquis que la menace du coronavirus SARS-CoV-2 planera sur la durée, posant de nombreuses questions. Que se passe-t-il si on lève le confinement d’un coup ?

Dans la tête d'un conspirationniste La pandémie de la COVID-19 nous a fait réaliser beaucoup de choses… comme le fait que nous avons tous des conspirationnistes parmi nos amis et dans notre famille. Il faut savoir que la pensée conspirationniste, on l’a tous à un certain degré. Ce sont en fait des mécanismes qui font partie du cerveau humain normal. Mais on ne devient pas tous des conspirationnistes pour autant, parce qu’on se raisonne et on constate que ça n’a pas d’allure. Chez les conspirationnistes, ce raisonnement normal n’arrive jamais, parce que ça fait partie de leur personnalité et de leur identité. Logiciel BULLE INFINIE pour débattre en sciences Sommaire Quelles sont les compétences travaillées avec le logiciel BULLE INFINIE ? Comment fonctionne le logiciel ? Quand et comment utiliser le logiciel en classe ? Quels sont les scénarios disponibles ? Quelles sont les compétences travaillées avec le logiciel BULLE INFINIE ?

Séance : chercheurs de fake Pour faire suite à l’article EDW du 17 mai 2019 "Fake news" , voici un exemple d’activité à proposer aux élèves pour les sensibiliser aux images trompeuses qui circulent sur le net. Mots-clés : Désinformation, fake news, rumeurs, hoax, manipulation, complotisme Cadre : lycée, collège Durée et nombre de séances : de 1 à 4 séances en fonction du niveau, du nombre d’images à évaluer et des prolongements possibles Disciplines impliquées (au choix) : documentation, EMC, EMI, lettres, histoire-Géo, ICN, SNT, arts appliqués, arts plastiques Déroulement 1- Mener l’enquête Travail individuel ou par groupes de 2 élèves :

Coronavirus : courbes épidémiques par pays Le Monde et des tiers selectionnés, notamment des partenaires publicitaires, utilisent des cookies ou des technologies similaires. Les cookies nous permettent d’accéder à, d’analyser et de stocker des informations telles que les caractéristiques de votre terminal ainsi que certaines données personnelles (par exemple : adresses IP, données de navigation, d’utilisation ou de géolocalisation, identifiants uniques). Ces données sont traitées aux fins suivantes : analyse et amélioration de l’expérience utilisateur et/ou de notre offre de contenus, produits et services, mesure et analyse d’audience, interaction avec les réseaux sociaux, affichage de publicités et contenus personnalisés, mesure de performance et d’attractivité des publicités et du contenu. Pour plus d’information, consulter notre politique de confidentialité.

sans titre s'informer Depuis son éclosion, la « crise du coronavirus » est marquée par une vague de désinformation préoccupante.Pourtant, agir en citoyen, c'estAUSSI savoir s'informer ! passer l'intro Infox : nouvelle épidémie du web ? Depuis plusieurs mois, les journalistes et experts partenaires de Mes Datas et Moi se sont penchés sur la question des fausses nouvelles. Nous avons interrogé le rapport à l’information des Français, et mis le projecteur sur de belles initiatives liées à l’éducation aux médias : nous avons donné la parole à des professeurs, des chercheurs, des professionnels… Afin de clôturer cette séquence de travail autour des fakes news, nous publions une étude sur comment se prémunir contre les risques de manipulation de l'opinion ? Intitulée “Infox : la nouvelle épidémie du web ?”

Non, une enseignante de 42 ans n'est pas morte du Covid-19 après avoir gardé des enfants de soignants Question posée par Hauss le 27/04/2020 Bonjour, Vous êtes nombreux à nous interroger sur un message devenu viral ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Il en existe plusieurs versions, mais la plus courante est celle-ci : «Elle était instit en Alsace, mariée et mère de trois enfants. Elle a travaillé durant le confinement et gardé les enfants dont un semblant n’avoir qu’un rhume.

COVID-19 et soins critiques (décembre 2020) ATTENTION : ce MOOC est actuellement terminé, sans forum ni suivi de l’équipe pédagogique, et aucune attestation de suivi avec succès ou de certificat ne sera plus délivré. Merci de bien vouloir vous rendre sur la nouvelle session du cours, qui ne délivre pas non plus d'attestation, mais qui est en cours de diffusion sur toute l'année 2021 : À propos du cours / About this course C’est tout l’objet de ce cours qui se présente sous forme d’un « mini MOOC » qui nécessite 2 heures d’investissement au maximum. / This is the whole purpose of this course, in the form of a "mini MOOC" requiring a maximum of 2 hours of time investment. Il se décompose en deux parties : une première consacrée au b.a.

COVID-19: pourquoi les mesures d’éloignement social sont présentement nécessaires? L’objectif des mesures de prévention et de contrôle de la COVID-19 est donc de diminuer le R0 sous le seuil critique de 1 afin de freiner l’épidémie. Pour ce faire, on doit savoir que les principaux facteurs qui influencent le R0 d’un virus sont : 1) le nombre de contacts avec des individus infectés, 2) la transmissibilité du virus et 3) la durée de la période infectieuse. Le seul moyen efficace dont nous disposons présentement pour réduire le R0 de la COVID-19 en dessous de 1 est la diminution des contacts avec des individus infectés. Toutefois, le travail de prévention est compliqué par le fait que certaines personnes pourraient transmettre le virus sans même avoir de symptômes. Cette caractéristique de la COVID-19 est différente du SRAS, qui se transmettait davantage par des personnes symptomatiques, et elle explique pourquoi l’isolement des personnes symptomatiques ne serait probablement pas suffisant pour freiner la propagation l’épidémie. Mélanie Drolet, PhD, Épidémiologiste

Related: