background preloader

Test PCR

Facebook Twitter

Réalisation de tests PCR avec un facteur d’amplification (30 à 50) bien au-dessus de la norme adaptée (<25), qui fait apparaître un nombre considérable de faux positifs.

Tests PCR l'arnaque des cas positifs avec le Dr Pascal Sacré. Posted on October 19, 2020.

Tests PCR l'arnaque des cas positifs avec le Dr Pascal Sacré

Les procès contre les tests PCR sont imminents - Reiner Fuellmich. Des Tests PCR qui contiennent de l’Argent nano – Michel Dogna. …pour programmer le cerveau sur commande par le Dr Buttar Ceci est une info très inquiétante vu le nombre de gens et d’enfants qui ont subi un voire des tests PCR, car il est possible qu’ils aient déjà de ce fait un implant pouvant être activé et programmé à tout moment par le WIFI, le téléphone portable, le Linky, la 4G ou la 5G.

Des Tests PCR qui contiennent de l’Argent nano – Michel Dogna

Une infirmière dénonce l'arnaque des tests PCR. Live Nanoparticles on the COVID-19 PCR Swab Test - Morgellons Disease Parasite Infestation. Le test PCR - Dr Buttar. UNE BOMBE A LIRE DE TOUTE URGENCE .. L’étau se resserre sur la clique de Davos – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie. Rappelons en préambule que le procès intenté contre le Dr Drosten par l’avocat allemand Reiner Fuellmich a pour but de le poursuivre pour crimes contre l’humanité, pour avoir faussé le protocole des tests PCR pour le compte de la clique de Davos, qui a amené les gouvernements occidentaux à prendre toutes les décisions ravageuses de confinements, couvre-feux, distanciations sociales et port du masque obligatoire.

UNE BOMBE A LIRE DE TOUTE URGENCE .. L’étau se resserre sur la clique de Davos – PAGE GAULLISTE DE RéINFORMATION . Les médias nous manipulent et nous mentent, sachons trier le bon grain de l ivraie

En préconisant des valeurs de réglage CT jusqu’à 45, les résultats des tests devenaient presque tous positifs, même avec des traces infimes de virus, dans le but de continuer à alimenter la peur généralisée. Voici le résumé traduit de la dernière communication du Docteur Fuellmich du 11/01/20211 ~ Jean-Michel Grau. par Reiner Fuellmich. « En outre, l’affirmation de Drosten, selon laquelle il existe des infections asymptomatiques, est également fausse. Parce qu’il n’y a rien de tel, comme l’a récemment prouvé une grande étude de Wuhan, concernant 10 millions de personnes ». source :

Bon timing avec Biden : L’OMS admet que les tests PCR à seuil de cycle élevé produisent des faux positifs pour le Covid-19. Les « complotistes » ont-ils eu raison du « faux plan de sauvetage » de COVID ?

Bon timing avec Biden : L’OMS admet que les tests PCR à seuil de cycle élevé produisent des faux positifs pour le Covid-19

Les « scientifiques » viennent-ils d’obtenir la confirmation que ce plan était finalement politique ? La réponse courte à ces deux questions est OUI et OUI ! Au cours de ces derniers mois, nous avons décrit en détail la controverse entourant le COVID « casédémique » américain et les résultats trompeurs du test PCR. Pour rappel, les « seuils de cycle » (Ct) sont le niveau auquel le test d’amplification en chaîne par polymérase (PCR), largement utilisé, peut détecter un échantillon du virus COVID-19. Plus le nombre de cycles est élevé, plus la charge virale de l’échantillon est faible ; plus les cycles sont faibles, plus le virus était répandu dans l’échantillon initial. Et maintenant, comme Lennox l’explique, nous avons eu raison à 100% car moins d’une heure après l’inauguration du président Biden, l’OMS nous a donné raison.

Les laboratoires des États-Unis utilisaient un Ct de 37-40. L’OMS a poursuivi en déclarant. Peter Moore - Fiabilité zéro des tests PCR.mp4. WHO Information Notice for IVD Users. Le Monde complotiste ? ^^ Covid-19 : « Des biais amplifient artificiellement le nombre de cas positifs et faussent la perception de la gravité de l’épidémie »

Tribune.

Le Monde complotiste ? ^^ Covid-19 : « Des biais amplifient artificiellement le nombre de cas positifs et faussent la perception de la gravité de l’épidémie »

Les meilleures décisions lors d’une crise sanitaire sont fondées sur des données scientifiques solides pour être ensuite arbitrées politiquement. Or, si les décisions concernant la gestion de la crise du Covid-19 depuis mi-mars reposaient sur le nombre de personnes admises en réanimation et le nombre de décès liés à ce virus, les autorités sanitaires ont changé d’indicateur pour s’appuyer essentiellement sur le taux d’incidence.

« Le test PCR va au tribunal » : au Portugal, mais aussi en Allemagne et dans de nombreux pays. Poursuite intentée à Berlin - infections non détectables Traduction libre du communiqué de presse fourni par l’avocat Reiner Fuellmich par mail.[1] « Le test PCR est suspendu comme une épée de Damoclès sur des millions d'Allemands depuis des mois.

« Le test PCR va au tribunal » : au Portugal, mais aussi en Allemagne et dans de nombreux pays

Selon le résultat, il existe un risque d’interruptions massives dans la vie quotidienne. Ce test a maintenant trouvé son chemin vers les tribunaux : une action a été déposée auprès du tribunal régional de Berlin. Portuguese Court Rules PCR Tests "Unreliable" & Quarantines "Unlawful" L'arnaque des tests PCR enfin dénoncée par le journal Le Monde ! Covid-19 : « Des biais amplifient artificiellement le nombre de cas positifs et faussent la perception de la gravité de l’épidémie » Your Coronavirus Test Is Positive. Maybe It Shouldn’t Be. But yes-no isn’t good enough, he added.

Your Coronavirus Test Is Positive. Maybe It Shouldn’t Be.

It’s the amount of virus that should dictate the infected patient’s next steps. “It’s really irresponsible, I think, to forgo the recognition that this is a quantitative issue,” Dr. Mina said. 0c7f978d94e54aa0a29d82ed29d97c29.mp4. David Camille - une preuve vivante, (elle n'a rien caché,... The COVID-19 Test Wasn’t Meant for Detecting Viruses – Delgado Protocol. The number of people infected with COVID-19 continues to climb, but what no one seems to be asking is how accurate are these numbers and the tests we’re using to determine them?

The COVID-19 Test Wasn’t Meant for Detecting Viruses – Delgado Protocol

How many of us are actually infected and how scared should we really be? I’ve done some digging and the answers may shock you. The Test and the Numbers are Grossly Inaccurate. Angelo Marchese - Test PCR positif sans contact. Kary Mullis : "Le test PCR ne permet pas de savoir si vous êtes malade" Dernière mise à jour de la situation épidémiologique (1) Tests antigéniques en Flandres, tests PCR en Wallonie. Santé Canada confirme la contamination de 380 000 tests de dépistage. Radio-Canada révélait le 15 avril, que le Nouveau-Brunswick avait reçu 6400 trousses de dépistage inutilisables.

Santé Canada confirme la contamination de 380 000 tests de dépistage

Le 11 avril 2020, l’entreprise responsable de l’importation de ces écouvillons au Canada, ESBE Scientific, a diffusé un rappel en raison d’un problème de stérilisation des tests de dépistage. Santé Canada affirme que ESBE Scientific s’est engagée à prendre des mesures correctives et à remplacer le produit. COVID19 : 90% des tests PCR sont des FAUX POSITIFS. « Tout ça, c'est une imposture. » Pr Christian Perronne. À propos des tests par PCR. Lettre ouverte à mes collègues qui conseillent nos gouvernements – Kairos. Par le Prof.

À propos des tests par PCR. Lettre ouverte à mes collègues qui conseillent nos gouvernements – Kairos

Dr. Martin ZIZI, MD-PhD, Biophysicien. Ancien Directeur Scientifique Médical à la Défense belge, Ancien Directeur de la Division Épidémiologie et Biostatistiques, Ancien Président du Comité Éthique BE Def. Je mets au défi tout scientifique belge ou étranger de démontrer que mes explications sur ces tests PCR, selon que l’on soit symptomatique ou non, sont erronées Depuis un peu plus de 2 semaines, la plupart des pays de l’UE confinent à nouveau leurs citoyens, en justifiant ces mesures comme nécessaires pour limiter la propagation humaine d’un virus qui n’est même pas propre aux hommes(1). Comprendre en 2 minutes l'abominable but inavouable des tests PCR avec le docteur Henrion Caude. Tout ce que l’on ne nous dit pas sur les tests PCR. "Epidémie de tests" « Ce n’est pas une épidémie de covid-19 que nous vivons, mais une épidémie de tests » déclare le Dr Laurent Toubiana épidémiologiste.

Ces fameux tests PCR qui étaient absents en mars deviennent critiques en septembre au point d’engendrer des queues et des files d’attentes incroyables. L’IHU de Marseille a depuis le début de l’épidémie mis en place une politique sanitaire claire de dépistage afin d’identifier, d’isoler et de traiter les malades en tout début d’infection.

Dépister est donc essentiel. La longueur anormale de l'écouvillon du test PCR n'a pas d'explication scientifique ! Les tests PCR font encore parler d’eux et remettent en cause la politique sanitaire française. Après la baisse du taux d’incidence du virus en Espagne, objet d’un article précédent, et la controverse hier sur la différence qui existe en les chiffres de l’ARS des Bouches-du-Rhône et la Direction Générale de la Santé, c’est aujourd’hui le seuil de cycles en France qui est en question. Plus particulièrement en fonction du type de réactifs utilisés, dont les dotations se font au niveau européen. Rappelons que le seuil de cycles (Ct pour « cycle threshold ») est le nombre de cycles utilisé par la machine pour détecter le virus.

Plus ce chiffre est élevé, plus la sensibilité de la machine à la détection du virus est forte. Les professeurs Raoult et Yazdanpanah étaient d’accord pour faire usage d’un seuil de cycles entre 30 et 35 afin de ne pas mesurer de faux positifs ou des patients porteurs de résidus d’ARN du virus dans leurs fosses nasales. Lors d’un de nos articles précédents, nous avions fait état que le seuil de cycle utilisé était de 42, ce qui avait deux conséquences.

Bétail 436463546. Test covid - la médecine du bétail. La professeure généticienne Alexandra Henrion-Caude ancienne directrice de recherche à l’Inserm nous informe sur l’un des buts réels et inavouables des tests PCR. Le Dr Édouard Broussalian explique que des tests PCR neufs sont positifs.