background preloader

Distraction

Facebook Twitter

Tittytainment. Connaissez-vous Vance Packard ? Il fut le premier, avec son ouvrage The Hidden Persuaders1, à attirer dès 1957 l’attention du public sur les techniques de manipulation mentale. Vous savez, ces techniques que la loi antisecte a finalement renoncé à interdire… peut-être parce qu’elles sont plus souvent utilisées par les publicitaires que par les sectes. En 1964, il publie un autre ouvrage, Une société sans défense, sur la surveillance et le fichage de la population par la police, mais surtout par les entreprises, où cette fois il n’hésite pas à comparer la société dans laquelle il vit, l’Amérique des années 1960, aux œuvres d’anticipation de George Orwell et d’Aldous Huxley : 1984 et Le Meilleur des mondes. Le temps a passé depuis mais les livres de Vance Packard, de George Orwell et d’Aldous Huxley n’ont rien perdu de leur actualité. Le monde dans lequel nous vivons correspond à peu de choses près à ce qui était à l’époque imaginé comme un cauchemar.

Philippe Laporte. Pour Alain Delon, les émissions de Cyril Hanouna sont faites pour « des millions de cons » Si Touche pas à mon poste est l'un des talk-shows les plus populaires du moment, Alain Delon, lui, ne supporte pas Cyril Hanouna et ce genre d'émissions de divertissement… Le 2 novembre prochain, Alain Delon fera l'objet d'un documentaire sur France 3 baptisé Alain Delon, cet inconnu. L'occasion pour le comédien de faire un peu de promo et de s'exprimer sur des sujets divers et variés. Et quand il s'agit de télévision, ce dernier se lâche totalement. « Elle m'emmerde et on n'apprend rien. J'ai l'impression qu'il n'y a plus que l'audience qui compte. Il m'arrive de regarder un bon documentaire et, lorsque l'actualité l'impose, je me rabats sur BFMTV. J'étais accro à la télévision, mais maintenant c'est terminé », confie-t-il à TV Mag.

Quasiment jamais assis devant sa télé, Alain Delon a également un avis bien à lui concernant Cyril Hanouna et son succès d'audience avec Touche pas à mon poste. « Il ne va pas être content, car je n'en pense rien (rires) . « Il n'y a pas que lui. "Hanouna, c'est la normalisation de l'humiliation" - Les Inrocks. Bruno Donnet, chroniqueur dans l’Instant M sur France Inter, a été “estomaqué” par l’émission de Cyril Hanouna, Touche pas à mon poste, qu’il a regardée lundi dernier.

Il dit avoir assisté à une scène “sans précédent dans l’histoire de l’abjection”. Et de raconter que depuis septembre, la nouvelle recrue de l’émission, Matthieu Delormeau, est devenu […] La normalisation de l'humiliation : Bruno… par franceinter Bruno Donnet, chroniqueur dans l’Instant M sur France Inter, a été « estomaqué » par l’émission de Cyril Hanouna, Touche pas à mon poste, qu’il a regardée lundi dernier. Il dit avoir assisté à une scène « sans précédent dans l’histoire de l’abjection ». Et de raconter que depuis septembre, la nouvelle recrue de l’émission, Matthieu Delormeau, est devenu un véritable souffre-douleur à qui l’on fait subir toutes sortes de sévices.

La télévision, machine à abrutir, par Pierre Jourde (Le Monde diplomatique, août 2008) Jusqu’à présent, la qualité des médias audiovisuels, public et privé confondus, n’était pas vraiment un sujet. Puis le président de la République découvre que la télévision est mauvaise. Il exige de la culture. En attendant que la culture advienne, l’animateur Patrick Sabatier fait son retour sur le service public. En revanche, des émissions littéraires disparaissent. Avec l’alibi de quelques programmes culturels ou de quelques fictions « créatrices », les défenseurs du service public le trouvaient bon.

Les médias ont su donner des dimensions monstrueuses à l’universel désir de stupidité qui sommeille même au fond de l’intellectuel le plus élitiste. Lorsqu’on les attaque sur l’ineptie de leurs programmes, les marchands de vulgarité répliquent en général deux choses : primo, on ne donne au public que ce qu’il demande ; secundo, ceux qui les critiquent sont des élitistes incapables d’admettre le simple besoin de divertissement. Taille de l’article complet : 1 716 mots. De l'abrutissement général par la télévision - edhelas.movim.eu. Les grands esprits discutent des idées, les esprits moyens discutent des événements et les petits esprits discutent des gens. -- Citations de Hyman G.

Rickover Je ne regarde pas la TV, du moins je ne la regarde plus depuis que je me suis installé en appartement pour mes études. Je n'ai jamais ressentit le besoin d'acheter un poste de télévision afin de recevoir les chaines nationales (voir les bouquets Canal+ ou autres). Internet me suffit. Pourquoi ? Il m'arrive quelques fois de retrouver chez des amis, la famille, un poste de télévision allumé. Dans une société du divertissement, des médias, de l'information continuer à se cantonner à cette source audio-visuelle relève selon moi du tour de force.

Ai-je peut être tort de me priver de ça ? Cette méthodologie journalistique se retrouve aussi parfaitement à la télévision. Ce processus de remplissage par le vide semble de plus en plus prendre de l'ampleur. Saisissez cette opportunité. Aux origines de la télé-réalité. En ce moment au Québec, « Loft story » est devenu l’objet d’un engouement pour le moins massif. Mais rares sont les téléspectateurs qui savent que ce genre de programmes n’est absolument pas le fruit du hasard.

L’idée a subi un cheminement très particulier. La littérature, le cinéma, l’évolution de la télévision, Internet et les penchants des téléspectateurs pour l’exhibitionnisme et le voyeurisme, ont tous permis, d’une manière ou d’une autre, l’éclosion de l’idée de ces émissions de la télé-réalité et par la suite leur succès phénoménal. La première trace romanesque de la surveillance par le biais des caméras est attestée dans un roman intitulé 1984 -inversion de sa date de publication à savoir 1948- de l’écrivain anglais, Georges Orwell.

G. Les gens ne peuvent en aucun cas échapper au contrôle de " Big Brother ". Pour autant, la première illustration visuelle de la télé-réalité se trouve probablement dans Rear Widndow, un film réalisé, en 1954, par d’Alfred Hitchcock. Téléréalité et aliénation | Pour que Demain soit. La société est malade. On nous sert quotidiennement des inepties sur les chaînes télévisuelles afin de combler le néant de nos vies et nous faire oublier la fin des temps qui sonne à notre porte. La diminution des bénéfices des grands réseaux câblés pousse ces derniers à inventer n’importe quelle programmation au contenu superficiel et voyeuriste abrutissant le plus grand nombre et déviant l’attention de la population des véritables enjeux de notre civilisation.

La télévision est-elle devenue tellement monotone que l’on s’abaisse à une telle piètre qualité de thèmes comme dans les émissions Loft Story, Occupation Double ou Le Banquier? Toutes ces émissions ne font que faire miroiter l’acquisition de biens matériels et moussent la vente des produits de consommation proposés par les grandes entreprises qui les financent. Parlons du populaire show télévisé Le Banquier qui n’est qu’un clone d’une émission américaine du même genre. WordPress: J'aime chargement… Trop de machos et de bimbos à la télé (CSA) La télévision continue à être largement porteuse de stéréotypes sexistes, particulièrement dans les divertissements de type téléréalité qui présentent souvent l'homme comme macho et la femme comme une bimbo, mais aussi à travers les séries TV, selon des études du CSA publiées aujourd'hui.

Dans une première étude portant sur les émissions de divertissement, le Conseil supérieur de l'audiovisuel souligne que celles-ci "sont particulièrement vecteurs de stéréotypes, que ce soit par les profils mis en scène dans ces programmes que par les rapports hommes-femmes qui y sont présentés". De "L'amour est dans le pré" à "Bachelor le gentleman célibataire" "Ainsi, les hommes y sont aussi stéréotypés que les femmes: l'homme est macho, la femme est bimbo", poursuit le CSA, qui a étudié dix programmes diffusés entre janvier et mai "portant sur des jeux de séduction, sur l'apparence physique ou qui suivent au quotidien des personnes dans leurs faits et gestes".

Les séries passées au crible. "Bimbos" ou "femmes sacrificielles": les stéréotypes féminins à la télé. Quelle image de la femme la télévision véhicule-t-elle? Le CSA vient de publier une première étude sur les stéréotypes dans les séries de fiction, les émissions de divertissement et d'animation. Le résultat de cette analyse de plus de 70 programmes audiovisuels intervient juste après l'adoption par l'Assemblée nationale du projet de loi sur l'égalité réelle entre les hommes et les femmes, qui entrera en vigueur dès septembre. Interrogée par L'Express, Sylvie Pierre-Brossolette, la présidente du groupe "Droits des femmes" au CSA, estime que ce travail était nécessaire pour évaluer la situation afin de lutter contre une vision stéréotypée des rapports entre les genres.

Quel est l'objectif de cette étude? Le projet de loi pour l'égalité réelle entre les femmes et les hommes prévoit que le CSA veille à la lutte contre les stéréotypes. Avant d'entamer le dialogue avec les chaînes, je voulais avoir un état des lieux le plus impartial possible. Non. Avez-vous été surprise par le résultat? "Rendez-vous en terre inconnue" : l'émission qui vous prend pour des cons - le Plus. C’est encore un carton d’audience que France 2 a réalisé hier soir avec la diffusion de "Rendez-vous en terre inconnue", présenté par Frédéric Lopez. Près de 7,7 millions de téléspectateurs ont suivi les aventures du rugbyman Frédéric Michalak chez les Lolo noirs, au Vietnam, à peine moins que les 8 millions enregistrés lors de la précédente émission, tournée en Mongolie avec Virginie Effira. Initialement programmé sur France 5, "Rendez-vous en terre inconnue" poursuit tranquillement sa route depuis 2004, au rythme de deux épisodes par an, suivant un concept immuable : un people, une ethnie vivant à l’écart de la société moderne, et une rencontre entre deux cultures qu’à priori tout oppose.

"Rendez-vous en terre inconnue" : Frédéric Michalak chez les Lolo Noirs Une émission au concept éthique, avec de vrais morceaux d'émotion dedans Les clés du succès tiennent en deux mots : émotion et éthique. Manipulation des téléspectateurs : une mise en scène soigneusement étudiée 1. Jeux télé : voici les astuces des productions pour limiter les gains des candidats. Les jeux télé nous promettent d'énormes gains en cas de victoire. Si l'appat du gain attire les téléspectateurs, les producteurs, eux, auraient tout prévu pour ne pas signer de gros chèques tous les jours. Les jeux télé attirent de plus en plus de candidats. En temps de crise, de nombreux téléspectateurs rêvent de décrocher le jackpot pour s'offrir des vacances ou simplement arrondir leurs fins de mois.

Forcément, lorsque Julien Courbet nous promet 100 000 euros dans A prendre ou à laisser ou Laurence Boccolini 250 000 euros avec les trappes de Money Drop, la tentation est forte ! Surtout qu'il est, a priori, plus facile (encore faut-il avoir le profil recherché) de se faire sélectionner et de repartir avec quelques milliers d'euros que de gagner la somme équivalente dans les jeux à tirage ou à gratter. Mais comme au casino, les chaînes et les productions ne veulent pas prendre le risque de reverser de telles sommes tous les jours. Vols, malfaçons, mises en scène, humiliations : une famille de "Tous Ensemble" dégoûtée par l'émission - RTL People. Une mère de famille qui avait fait appel à l'émission de TF1 a décidé de livrer toute sa colère après le passage de Marc-Emmanuel et de ses bénévoles dans sa maison.

Elle dénonce des pratiques peu glorieuses de la part des équipes de production et de tournage. C'est sur le site Basta que cette dame a exposé son mécontentement. Elle décrit une situation bien loin de l'ambiance chaleureuse et solidaire qui ressort de l'émission. "Un matin, à 9 heures, les camé­ras ont débarqué", explique-t-elle. "Dans l'après-midi, l'ani­ma­teur de l'émis­sion, Marc-Emma­nuel, sonne à la porte.

On vous condi­tionne jusqu'à son arri­vée. Quand il arrive, vous craquez, vous pleu­rez. Sur le chantier : vols et malfaçons en série Après les travaux, la famille a constaté qu'une partie de ses objets personnels avait disparu. Et ce n'est pas tout. Les enfants privés d'école pendant trois semaines Outrée, la maman continue son récit, révélant l'envers du décor de l'émission. "Nous ne faisons pas de miracles! " Tous ensemble... faire pleurer dans les chaumières | La déco de Félicie, le blog déco de Félicie le Dragon. Encore un scandale autour de la déco et de la télé? Une famille ayant fait appel à Tous Ensemble ose se plaindre de malfaçons. Cela prouve encore une fois que la télé ce n’est pas de la déco. Merci pour la démo, mais on le savait déjà. Dans l’article 10 mensonges de la déco à la télé je vous le faisais déjà remarquer (non sans m’attirer l’hallali d’une horde de marouflettes vexées) que la télé ne reflète pas la réalité des étapes d’un projet de rénovation.

La télé fait des cadeaux… mais d’abord à elle-même. Confieriez-vous votre coupe de cheveux à votre maçon? Je suppose donc que vous êtes heureux quand votre belle-mère vous offre un foulard qu’elle a porté dans les années 70. Le VRAI donc, n’est-il pas de faire aussi bien que si la prestation était rémunérée? Thierry LINDAUER (La Montagne)La télé se tire une balle dans le pied toute seule Mais la vraie responsabilité n’est-elle est pas celle de la télé?

Il faut que cela soit clair pour chacun. Tout est scénarisé. . – Quoi? Téléthon : Le cri d'alarme du Pr Testard - ° DEVENIR LUCIDE ° L'ULTIME TRANSGRESSION : Refaçonner l'homme Un livre d’une brûlante actualité : une quantité impressionnante d’expériences folles sont menées à bien par des scientifiques sans foi ni loi. Toutes ces découvertes ( dont beaucoup d’exemples sont donnés dans l’ouvrage) posent la question de l’avenir de l’homme. Beaucoup convergent dans une même direction : « REFACONNER L’HOMME ». Comment survivre en ville en période de guerre civile Voici le témoignage d’un homme qui a survécu pendant un an dans une ville de 60 000 habitants durant l’effondrement de la Bosnie, en 1992. Sans eau, sans électricité, sans pétrole, sans système de santé, sans protection civile, sans système de distribution ou de réseaux traditionnels, ce survivant témoigne sans détour d’une survie urbaine crue et pragmatique.

Pour mieux comprendre ce qu’est réellement l’euthanasie (à lire avec intérêt) Bien se nourrir, condition de la survie d'un peuple Nous voyons depuis quelques décennies se développer toutes sortes de techniques. La grande escroquerie du Téléthon Le professeur Testard dénonce une "mystification" Autres articles "C’est scandaleux. Le Téléthon rapporte chaque année autant que le budget de fonctionnement de l’Inserm tout entier. Les gens croient qu’ils donnent de l’argent pour soigner. Or la thérapie génique n’est pas efficace. Si les gens savaient que leur argent va d’abord servir à financer des publications scientifiques, voire la prise de brevets par quelques entreprises, puis à éliminer des embryons présentant certains gènes déficients, ils changeraient d’avis.

Le professeur Marc Peschanski, l’un des artisans de cette thérapie génique, a déclaré qu’on fait fausse route. On progresse dans le diagnostic, mais pas pour guérir. Testard écrit aussi sur son blog : "Les OGM sont disséminés sans nécessité puisqu’ils n’ont pas démontré leur potentiel et présentent des risques réels pour l’environnement, la santé et l’économie. Dernière citation pour la route, extraite de l’ouvrage de Testard, Le vélo, le mur et le citoyen : "Technoscience et mystification : le téléthon. Serge Beketch : La grosse arnaque du téléthon.

Les Enfoirés: "Ce spectacle où des millionnaires demandent à des smicards de donner pour des RMIstes"