background preloader

L'ordre de Thulé & les SS

Facebook Twitter

Création de Ordre des Germains. Création de Ordre des Germains. ‪Secrets of the 3rd reich-Part 1 of 5.wmv‬‏ Zodiac & the Swastika by Wilhelm Wulff, Astrologer to Himmler's Court: Introduction. Introduction: Why I Wrote This Book One of the strangest features of the National Socialist regime was that while it persecuted astrologers and murdered some of them in concentration camps, it saw no harm in employing them for its own purposes at the same time.

Zodiac & the Swastika by Wilhelm Wulff, Astrologer to Himmler's Court: Introduction

The fate of Karl Ernst Krafft, the Swiss astrologer, provides a tragic example. He was a strange and gifted man, a pioneer in the application of statistics to astrological investigations, and something of a mystic. He more or less emigrated from Zurich to the Black Forest district in southern Germany in 1937, largely because he felt that his abilities were not appreciated in Switzerland.

He had an uncritical admiration for the Nazis and hoped to make a career of some kind in Germany. Krafft, however, soon regretted his connection with Section VII and the Propaganda Ministry and during the spring of 1940 found himself a job as a translator in the Deutsche Nachrichtenbüro, the official government news agency. Svastika.

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Svastika

Cette page contient des caractères spéciaux. Si certains caractères de cet article s’affichent mal (carrés vides, points d’interrogation, etc.), consultez la page d’aide Unicode. Svastika. Cet article concerne la croix gammée en général. Société Thulé. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Société Thulé

Pour les articles homonymes, voir Thulé. La Société Thulé ou l'ordre de Thulé (en allemand Thule-Gesellschaft) a été une société secrète allemande de Munich, qui à l'origine était un groupe d'études ethnologiques s'intéressant tout spécialement à l'Antiquité germanique et au pangermanisme aryen. Ses mythes racistes et occultistes inspirèrent le mysticisme nazi et l'idéologie nazie.

Historique[modifier | modifier le code] Origines[modifier | modifier le code] Au départ, Thulé était une société de recherches ethnographiques. Dr. Friedrich Krohn. Oswald Pohl. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Oswald Pohl

Pour les articles homonymes, voir Pohl . Oswald Pohl, tribunal militaire américain à Nuremberg, 1947. Oswald Pohl (30 juin 1892 - 7 juin 1951) était un officier nazi et un Obergruppenführer (équivalent à général de corps d'armée) SS. En tant que directeur du WVHA (Office central de l'administration et de l'économie de la SS), il organisa l'exploitation de tout ce qui provenait des Juifs depuis les camps de concentration. Né le 30 juin 1892 à Duisburg-Ruhrort, il est le fils du serrurier Hermann Otto Emil Pohl et d'Augusta Pohl (née Seifert). Le premier juin 1935, il est nommé trésorier du Reich et chef de l’administration de la SS et met alors sur pied l’organisme qui veillera à l’administration des camps de concentration.

En 1944, on retire des mains de Pohl l’administration des camps de concentration pour confier celle-ci au Ministère de l’Armement. Après la défaite allemande, Pohl se cache en Bavière, puis près de Bremen. Rudolf von Sebottendorf. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Rudolf von Sebottendorf

Rudolf von Sebottendorf Le baron Rudolf von Sebottendorf, de son vrai nom Adam Alfred Rudolf Glauer, (né à Hoyersweda, et mort le ), ingénieur allemand naturalisé turc, fut un des hommes qui menèrent la Société Thulé. Il était franc-maçon, pratiquait la numérologie, l'astrologie, l'alchimie et était adepte du soufisme et de la théosophie et de l'Ordre des Germains. Biographie[modifier | modifier le code] Établi en Turquie en 1908, et naturalisé Turc en 1911, il fut initié au sein d'une confrérie musulmane soufie des Bektashi.

Glauer-Sebottendorf revint en Allemagne vers 1913 sous le nom de baron von Sebottendorf pour y mener l'action de la Société Thulé. La Société Thulé fut une société « secrète » allemande qui est supposée avoir donné une base idéologique aux Nazis aux prémices de la Seconde Guerre mondiale, en mêlant une idéologie d'extrême-droite antisémite et pangermaniste à l'étude des Runes et des anciennes légendes germaniques. The Stange Case of Rudolf von Sebottendorf. Soufisme. Mein Kampf. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mein Kampf

Rédaction[modifier | modifier le code] Lors de son emprisonnement, Hitler dicte son texte à plusieurs de ses camarades emprisonnés, dont Rudolf Hess et Emil Maurice. Originellement intitulé : Viereinhalb Jahre [des Kampfes] gegen Lüge, Dummheit und Feigheit (« Quatre ans et demi [de lutte] contre les mensonges, la stupidité et la couardise »), l'ouvrage prend son titre définitif : Mein Kampf. Eine Abrechnung (« Mon Combat. Un bilan ») sur une idée de l'éditeur Max Amann[1]. Le texte originel a été remanié à plusieurs reprises par l'entourage de Hitler pour lui donner une forme plus cohérente et plus lisible[2]. Un succès de librairie tardif[modifier | modifier le code] Le premier volume est publié le ; le second le se termine avec une dédicace à son « professeur » Dietrich Eckart. Un mariage en Allemagne en 1936. « Le chancelier Hitler a décidé d'offrir à chaque ménage, à l'occasion de leur mariage, un exemplaire de son livre Mein Kampf ».

Dietrich Eckart. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dietrich Eckart

Journal Auf gut Deutsch.