background preloader

Cinéma soviétique

Facebook Twitter

Братья Карамазовы (фильм, 1968) Sergueï Eisenstein. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sergueï Eisenstein

Sergueï Eisenstein Sergueï Eisenstein en 1935. Sergueï Mikhaïlovitch Eisenstein (en russe : Сергей Михайлович Эйзенштейн), né le 10 janvier 1898[1] ou le 23 janvier 1898[2] à Riga (gouvernement de Livonie, aujourd'hui Lettonie) et mort le 11 février 1948 (à 50 ans) à Moscou, est un réalisateur russe de la période soviétique. Dziga Vertov. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Dziga Vertov

Dziga Vertov en 1913. Si Vertov s'inscrit pleinement dans le mouvement de l'avant-garde cinématographique de la Russie des années 1920, notamment par la grande influence qu'exercent sur lui le futurisme et le constructivisme, et par les multiples expérimentations dont il est l'auteur, il n'en reste pas moins qu'il apparaît relativement isolé, surtout à cause de son attachement, jugé excessif, au documentaire. Yakov Protazanov. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Yakov Protazanov

Iakov Aleksandrovitch Protazanov (en russe : Яков Александрович Протазанов)[1] est un réalisateur, scénariste, acteur et producteur de cinéma russe et soviétique né le à Moscou (Russie impériale), mort le à Moscou (Union soviétique). Biographie[modifier | modifier le code] Protazanov termine en 1900 une école secondaire de commerce et travaille comme vendeur, puis comptable dans le magasin moscovite Schrader et compagnie, puis entre 1904 et 1906, il se rend avec ses économies en France, afin de poursuivre sa formation personnelle. À son retour, il devient traducteur dans la société de distribution et de production de films Gloria à Moscou. Alexandre Dovjenko. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alexandre Dovjenko

Biographie[modifier | modifier le code] Fils de Petro Semenovytch Dovjenko et d'Odarka Ermolaivna Dovjenko, Aleksandre est né dans le nord de l'Ukraine près de Tchernigov (aujourd'hui Tchernihiv). Le futur réalisateur est issu d'une famille de paysans ukrainiens, de cosaques venant de la province voisine de Poltava qui émigrèrent à Sosnytsa au XVIIIe siècle. 7e enfant d'une fratrie de 14, Aleksandre en devient l'aîné à la suite d'une succession de décès.

Des autres enfants, à l'âge adulte parviennent seulement sa sœur Pauline et le frère Trifon. Pour assurer les études du fils, le père d'Aleksandre vend une des sept dessiatines de ses terres. En 1911, il intègre l'université pédagogique de Hloukhiv dans l'oblast de Soumy. Diplômé en 1914, Dovjenko devient enseignant à l'école primaire de l'oblast de Jytomyr où il enseigne aussi bien les sciences naturelles que la gymnastique et le dessin.

Alexandre Askoldov. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Alexandre Askoldov

Alexandre Iakovlevitch Askoldov (en russe : Александр Яковлевич Аскольдов) est un réalisateur soviétique né à Moscou en 1932 en URSS (maintenant Russie). Il a d'abord fait des études littéraires avant de suivre l'enseignement des cours supérieurs de mise en scène à Moscou. Paradjanov. Vitali Kanevski. Nikolaï Batalov. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Nikolaï Batalov

Pour les articles homonymes, voir Batalov. Nikolaï Petrovitch Batalov (en russe : Никола́й Петро́вич Бата́лов) est un comédien russe puis soviétique né le 6 décembre 1899 à Moscou et mort le 10 novembre 1937 à Moscou[1]. Il est le frère du comédien renommé Vladimir et l'oncle d'acteur et réalisateur Alexeï Batalov. Années de formation[modifier | modifier le code] Nikolaï grandit dans une famille de la classe moyenne de Moscou, son père est greffier. Ioulia Solntseva. Куравлёв, Леонид Вячеславович. Le Cuirassé Potemkine. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Le Cuirassé Potemkine

Le Cuirassé « Potemkine »[1] (en russe : Броненосец «Потёмкин», Bronenossets « Potiomkine ») est un film soviétique muet réalisé par Sergueï Eisenstein, sorti en 1925. Il traite de la mutinerie du cuirassé Potemkine dans le port d’Odessa en 1905, de l’insurrection et de la répression qui s’ensuivirent dans la ville. Il est considéré comme l'un des plus grands films de propagande de tous les temps. Il est choisi, en 1958, comme le meilleur film de tous les temps par 117 critiques internationaux lors de l’exposition universelle de Bruxelles[2]. Le film est tombé dans le domaine public dans la plupart des pays du monde. Aelita (film) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Aelita (film)

Pour les articles homonymes, voir Aelita. L'histoire débute en décembre 1921. Un mystérieux message est envoyé aux radios du monde entier, simplement trois mots : « Anta… Odeli… Uta… » que les spécialistes ne peuvent déchiffrer. Oktober, Sergei Eisenstein - 1927. La Ligne générale - 1928 - Sergei Eisenstein - VOSTFR. La Terre (film, 1930) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

La Terre (film, 1930)

La Terre (Земля, Zemlia) est un film soviétique réalisé par Alexandre Dovjenko, sorti en 1930. En Ukraine, un vieillard, Semyon, meurt dans un verger. La collectivisation des terres crée des antagonismes dans le village, entre les anciens et les jeunes, les riches et les pauvres. Le jeune paysan Vassili, ardent communiste, démontre l'efficacité du nouveau tracteur tout en renversant le bornage des ex-propriétaires. Joël Chapron présente 'Quand passent les cigognes' de M. Kalatozov.

'Баллада о солдате' как драма о вечном. Sayat Nova (film) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sayat Nova (film)

Sayat Nova (en français : La Couleur de la grenade / Tsvet granata) est un film soviétique réalisé par Sergueï Paradjanov. Distribué une première fois en 1969, le film est retiré des écrans puis, à nouveau, diffusé dans une version remontée et abrégée par le réalisateur Serguei Youtkevitch, sous le titre La Couleur de la grenade en 1971. La vie de Sayat-Nova, poète arménien du XVIIIe siècle, en huit chapitres : I : L'enfance du poète.II : La jeunesse du poète.III : Le poète à la cour du prince/Prière avant la chasse.IV : Le poète se retire au monastère/Le sacrifice/La mort du katholikos.V : Le songe du poète/Le poète retourne à son enfance et pleure la mort de ses parents.VI : La vieillesse du poète/Il quitte le monastère.VII : Rencontre avec l'Ange de la Résurrection/Le poète enterre son amour.VIII : La mort du poète/Il meurt mais sa poésie est immortelle.

Коммунист / Сommunist. Утомлённое солнце. La Commissaire. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. La Commissaire (en russe : Комиссар) est un film dramatique soviétique réalisé par Alexandre Askoldov en 1967. Synopsis[modifier | modifier le code] Bouge pas, meurs, ressuscite. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Bouge pas, meurs, ressuscite (en russe : Замри, умри, воскресни, Zamri, umri, voskresni!) Est un film soviétique réalisé par Vitali Kanevski, sorti en 1990. Il est présenté dans la section Un certain regard au Festival de Cannes 1990 où il remporte la Caméra d'or. Не может быть! Ищите женщину (фильм, 1982) Опасно для жизни!

Место встречи изменить нельзя. Живёт такой парень. Вий (фильм, 1967) В 1970-х годах фильм был закуплен для зарубежного проката: в США, Аргентине, Финляндии и Франции. Не указаны в титрах: Идея экранизации «Вия» принадлежит тогдашнему директору киностудии Мосфильм Ивану Пырьеву. Лишь по причине острой нехватки времени он предложил снять картину двум учащимся Высших режиссёрских курсов Союза кинематографистов СССР. Руководитель курсов Леонид Трауберг выдвинул кандидатуры Константина Ершова и Георгия Кропачёва.

На роль Панночки сначала была утверждена Александра Завьялова (пробовались также Ёла Санько, Светлана Коркошко и Жанна Болотова). Во время съёмок полёта из-за сбоя в технике Наталья Варлей однажды выпала из гроба. Отснятый на натуре материал разочаровал руководство Мосфильма, оказавшись «слишком реалистическим». Золотой телёнок (фильм, 1968) Сергей Юрский в роли Остапа Бендера (1968) В ходе общения «молочных братьев» Бендер делится с Балагановым мечтой — заполучить пятьсот тысяч рублей и уехать в Рио-де-Жанейро, для чего ему нужно лишь встретить богатого индивида, который после этой встречи сам со временем «принесёт ему деньги на блюдечке». Балаганов в ответ взволнованно сообщает, что недавно узнал об одном таком подпольном миллионере, некоем Корейко из Черноморска.

Бендер безотлагательно выезжает с Шурой в этот город, сумев уговорить на дальнюю поездку арбатовского шофёра Козлевича (Николай Боярский), не снискавшего ожидавшегося им успеха на ниве местного автоизвоза. Адам Козлевич, раскаявшийся вор-неудачник, передвигается на раритетном автомобиле «Лорен-Дитрих» (по его утверждению), которому Бендер даёт новое имя — «Антилопа-Гну» (по свидетельствам знатоков, на самом деле в романе описан FIAT начала XX века с редким кузовом «тонно», в который входили сзади). Иван Васильевич меняет профессию. Сюжет[править | править вики-текст] Пролог[править | править вики-текст]

Семнадцать мгновений весны (телефильм) Mosfilm. "70 années de cinéma soviétique" par Joël Chapron. Films russes VF ou avec sous-titres en français (activer les sous-titres si nécessaire) Dessins animés russes - version française. Фрейлих, Семён Израилевич.