background preloader

Hôpitaux : Pendant la crise sociale et sanitaire 2020 / 2021

Facebook Twitter

Youtube. Le SCANDALE des lits d'hôpitaux en France : confinement, coronavirus et échec politique. Malgré les déclarations d’Olivier Véran, suppressions de lits et fermetures d’hôpitaux se poursuivent. Il y a un mois, Basta !

Malgré les déclarations d’Olivier Véran, suppressions de lits et fermetures d’hôpitaux se poursuivent

Publiait la carte des suppressions de lits dans les hôpitaux publics. Depuis, le ministre de la Santé répète vouloir en finir avec ces fermetures de lits. Pourtant, sur le terrain, les projets de restructuration sont toujours à l’ordre du jour. Et les personnels toujours très inquiets. « Je sors totalement du dogme de la réduction des lits lorsqu’il y a des transformations de projets hospitaliers. 3400 lits hospitaliers ont été fermés en 2019, 4000 en 2018. Voir en plein écran Cliquer sur une étiquette pour lire les détails.

Soutenez Basta Soutenez une information indépendante Jusqu’au 31/12/2020 40 % des maternités françaises ont déjà disparu. Le gouvernement continue de supprimer des lits d’hospitalisation : la carte des hôpitaux concernés. Gouvernement et autorités sanitaires continuent de fermer des centaines de lits dans les hôpitaux, malgré la pandémie.

Le gouvernement continue de supprimer des lits d’hospitalisation : la carte des hôpitaux concernés

Voici la carte des suppressions de lits à venir que nous publions en exclusivité. On aurait pu penser qu’avec la première vague du Covid qui a déferlé au printemps, les autorités sanitaires, les Agences régionales de santé (ARS), les directions des hôpitaux auraient remis en question la politique de suppression de lits d’hôpitaux qui prime depuis des années.

Il n’en est rien. Coronavirus: la stratégie de la France pour passer à 14000 lits de réanimation. Publié le : 29/03/2020 - 23:34 Pour répondre à l'épidémie de coronavirus, le gouvernement français a dit samedi 28 mars vouloir atteindre un objectif de « 14 000 à 14 500 lits de réanimation sur tout le territoire national ».

Coronavirus: la stratégie de la France pour passer à 14000 lits de réanimation

Pas si simple. Avant le coronavirus, il y avait 5 000 lits de réanimation en France ; le gouvernement veut désormais porter leur nombre à 14 000 voire 14 500. Mais on ne crée pas un lit de réanimation en claquant des doigts. Le code de la santé publique est très clair et contraignant. Ces machines doivent être servies par toute une équipe. Comment faire pour les multiplier quasiment par trois ? Coronavirus: un vaste hôpital ouvre à Londres, la reine va s’exprimer. Un immense hôpital de campagne installé en neuf jours a ouvert vendredi à Londres pour accueillir la déferlante de malades du nouveau coronavirus qui a déjà fait plus de 3.600 morts au Royaume-Uni, avant une rarissime allocution de la reine Elisabeth II attendue dimanche.

Coronavirus: un vaste hôpital ouvre à Londres, la reine va s’exprimer

Signe de la gravité du moment, la souveraine de 93 ans a enregistré une allocution pour les habitants du Royaume-Uni et des pays du Commonwealth liée à la pandémie, a annoncé le palais de Buckingham. Il s’agit de la quatrième intervention extraordinaire d’Elisabeth II en 68 ans de règne. En fin de matinée, son fil le prince Charles, 71 ans, tout juste remis du Covid-19 après une semaine de quarantaine, a inauguré par vidéo-conférence l’hôpital de Nightingale à Londres. Construit avec le concours de l’armée, l’établissement dispose d’une capacité initiale de 500 lits, qui pourra atteindre 4.000 lits, soit l’équivalent de dix hôpitaux classiques. Covid-19 : combien y a-t-il de lits en réanimation en France, va-t-on en manquer. Question posée par jal le 18/03/2020 Bonjour, Un lit en réanimation répond à plusieurs critères : un lit en tant que tel, bien sûr, mais aussi un appareillage permettant de fournir une assistance respiratoire (généralement appelé respirateur), et du personnel soignant, sous la responsabilité d’un cadre infirmier, à hauteur (minimum) de deux infirmiers pour cinq patients, et d’un aide-soignant pour quatre patients, selon le code de la santé publique.

Covid-19 : combien y a-t-il de lits en réanimation en France, va-t-on en manquer

Dans son dernier point de situation, jeudi soir, le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, indiquait que sur les 4461 personnes hospitalisées en France en raison du Covid-19, 1122 se trouvaient dans un état grave et étaient placées en réanimation (dont 50% de moins de 60 ans). Ils étaient 931 la veille, 699 mardi et 285 dimanche. Soit une multiplication par près de quatre en cinq jours. Des tensions dans certaines régions Les capacités hospitalières vont-elles pouvoir suivre ? Ile-de-France : les vétérinaires au secours des services de réanimation. 37% des hospitalisations liée au Covid-19 (28/3/2020) Le CHRU de Nancy dénonce les suppressions de postes prévues après l'épidémie. En Alsace, la faillite d'Etat sur les masques a mis les soignants en danger.

Le 31 janvier 2020, plusieurs infirmières du centre hospitalier de Guebwiller ont alerté leur direction sur le manque de masques chirurgicaux de type II-R.

En Alsace, la faillite d'Etat sur les masques a mis les soignants en danger

Sans réponse satisfaisante, elles rédigent une seconde déclaration « d’événement indésirable » mi-février. Rien n’y fait : « Jusqu’au 25 mars, une partie du personnel soignant n’a porté que des masques chirurgicaux simples alors qu’ils étaient en contact avec des patients Covid », constate Guillaume Raimondi, secrétaire général CGT de l’hôpital haut-rhinois. À la mi-mars, 15 membres du personnel soignant de Guebwiller étaient diagnostiqués positifs au coronavirus. Selon l’infirmier Guillaume Raimondi, le port de masques FFP2 ou II-R aurait pu permettre d’éviter ces contaminations. Le masque FFP2, ou masque de protection respiratoire individuelle, est « destiné à protéger le porteur contre les risques d’inhalation d’agents infectieux transmissibles par voie aérienne. Covid-19 : la réanimation de SOS santé saturée. Réanimation saturée Ce mardi matin, à 9 h, les 17 lits de réanimation étaient une fois de plus tous occupés.

Covid-19 : la réanimation de SOS santé saturée

Soit 17 malades dans un état critique suivis au centre hospitalier. Depuis le 7 avril, ce service est totalement saturé.