background preloader

LE SOMMEIL

Facebook Twitter

La pleine lune perturbe le sommeil, montre une convaincante étude. La pleine lune perturbe le sommeil, montre une étude convaincante publiée dans la revue Current Biology.

La pleine lune perturbe le sommeil, montre une convaincante étude

Entre 2000 et 2003, Christian Cajochen de l'Université de Bâle (Suisse) et ses collègues ont recueilli, pendant 64 nuits, des données détaillées sur la structure du sommeil de 33 personnes en santé, âgées de 20 à 74 ans, qui participaient à une étude sur les effets du vieillissement sur le sommeil. Au moyen de l'électroencéphalographie (EEG), la profondeur et la durée de sommeil étaient enregistrées dans un environnement contrôlé en laboratoire sans aucune lumière naturelle. Des années plus tard, assis à un pub un soir de pleine lune, ils ont eu l'idée d'analyser leurs données pour vérifier la présence de liens entre le sommeil et les cycles de la lune. Une association frappante entre un mauvais sommeil et ces cycles a été constatée. L'étude, commentent des experts, est convaincante d'autant plus que les participants et les expérimentateurs ne pouvaient être biaisés.

Sommeil et médecine générale - Accueil. Importance du sommeil dans l'apprentissage et la mémoire. Des études mettent en avant l'impact des insomnies sur la mémorisation, le développement cérébral et la régulation de l'appétit.

importance du sommeil dans l'apprentissage et la mémoire

Malgré les obstacles - absence de modèle naturel de l'insomnie chez l'animal et limites de l'expérimentation chez l'homme -, des progrès considérables ont été réalisés en quelques années dans la compréhension du sommeil. Sur son rôle, d'abord. Il est constitué de phases de sommeil dit lent, parce que le cerveau produit des ondes électriques lentes, qui se terminent par du sommeil profond. Ces phases de sommeil lent sont entrecoupées de 4 à 5 épisodes de sommeil paradoxal caractérisés par un relâchement musculaire total associé à une intense activité cérébrale. «Le sommeil paradoxal dure beaucoup plus longtemps chez le bébé que chez l'adulte et pourrait jouer un rôle dans le développement cérébral», explique Pierre-Hervé Luppi. Beaucoup d'hypothèses sont émises sur le rôle du sommeil lent sur la mémoire. «Interactions» » Somnifères : pas plus de quelques jours. Que se passe-t-il au cours d'une nuit de sommeil.

Que se passe-t-il au cours d'une nuit de sommeil?

Que se passe-t-il au cours d'une nuit de sommeil

Notre sommeil d'adulte est, dans les conditions habituelles (civilisation occidentale, travail de jour), essentiellement nocturne. Le besoin de sommeil survient généralement chaque soir à la même heure, annoncé par une sensation de fatigue, de faible activité mentale, de froid. Si nous nous couchons au moment où ces signes apparaissent, l'endormissement est rapide. La latence d'endormissement, temps qui s'écoule entre le moment où l'on a decidé de dormir, éteint la lumière, fermé les yeux et le moment où l'on s'endort vraiment sera brève, généralement moins de dix minutes. Ce paramètre est très important. Figure 9 : Le train du sommeil Quelques points intéressants: La durée d'un cycle est de lh 30 à 2 heures.

Figure 10 : Déroulement d'une nuit de sommeil (hypnogramme) Dormir permet au cerveau de se débarrasser de ses toxines. Une nouvelle recherche suggère que le sommeil nettoie littéralement le cerveau… Cette nouvelle étude apporte la preuve que nous avons besoin d’une certaine quantité de sommeil chaque nuit, car le cerveau se sert de cette période pour se débarrasser des sous-produits métaboliques toxiques qui, autrement, s’y accumuleraient et perturberaient les fonctions du cerveau, détruisant les neurones et pouvant potentiellement causer des troubles neurodégénératifs.

Dormir permet au cerveau de se débarrasser de ses toxines

L’une des principales fonctions du système lymphatique est d’évacuer les déchets du corps. Un liquide appelé lymphe baigne les cellules et les tissus du corps, recueille les déchets cellulaires et les décharges dans la circulation sanguine pour être filtrés par le corps. Mais le cerveau n’a pas de vaisseaux lymphatiques. Il a son propre écosystème interne et il est entouré par la barrière hémato-encéphalique, qui contrôle ce qui entre et sort de l’organe.

Tout savoir sur le sommeil. SylvieRoyant-Parola Psychiatre Domaine en pleine exploration, le sommeil ne révèle ses secrets qu’au fur et à mesure des travaux des chercheurs et des cliniciens.

Tout savoir sur le sommeil

Curieusement alors qu’il occupe le tiers de notre vie, l’Homme éveillé a longtemps ignoré la physiologie et les pathologies liées au sommeil. Nos connaissances ne progressent que depuis les années 1950. C’est dire combien la discipline est nouvelle. Le sommeil nous fascine tous, car il nous concerne intimement. Sommeil et médecine générale - Accueil. Forum ProSmg / Insomnie. Vidéos Dr Mullens. Accueil du site Sommeil Vigilance Somnolence-