background preloader

Shrinking cities

Facebook Twitter

Notion à la une : shrinking city. La shrinking city fait partie de ces notions au nom trompeur, dont la traduction stricte en ville rétrécissante ne colle souvent pas à la réalité observée.

Notion à la une : shrinking city

Si une shrinking city connaît une contraction, celle-ci est rarement spatiale : une shrinking city peut continuer à s’étaler. La ville de Leipzig, dans le Land de Saxe en Allemagne de l'Est, en donne un exemple saisissant : sa population actuelle est la même que celle de 1918, mais elle s’étend sur quatre fois la surface antérieure. La ville de Leipzig 1918-2016 : le même nombre d’habitants, un fort étalement Un autre exemple de shrinking city qui s'étale : Baltimore aux États-Unis La face sombre de la mondialisation et les spirales du déclin Le terme désigne en fait une conjonction de processus relativement connus, mais qui ont connu une acuité nouvelle depuis une vingtaine d’années.

Ville et Ruine © Upload Charline Sowa.

Ville et Ruine ©

Shrinkingcities network. ENS LYON Shrinking cities Définition. Le terme de "shrinking city", traduit par ville rétrécissante, désigne un phénomène de rétrécissement urbain qui touche les villes sur trois plans : démographique, par la perte de population ; économique, par la perte d'activités, de fonctions, de revenus et d'emplois ; et social, par le développement de la pauvreté urbaine, du chômage et de l'insécurité.

ENS LYON Shrinking cities Définition

Les shrinking cities sont d'abord associées au "déclin urbain" ou encore à la "décroissance urbaine" des villes industrielles états-uniennes et allemandes (schrumpfende Städte) dans les années 1970-1980 et touchent désormais un certain nombre de grandes villes du monde, d'abord européennes et, depuis les années 1990, des pays émergents. WIKIPEDIA en Shrinking cities. Shrinking cities are dense cities that have experienced notable population loss.

WIKIPEDIA en Shrinking cities

« Déclin urbain » et Shrinking Cities : une évaluation critique des approches de la décroissance urbaine. La campagne électorale pour les élections municipales de 2008 a mis sous la lumière médiatique un phénomène peu discuté en France : le déclin des villes.

« Déclin urbain » et Shrinking Cities : une évaluation critique des approches de la décroissance urbaine

Différents articles de presse (Les Échos, 12 février 2008) ont évoqué les difficultés de villes devant faire face à la fois à des mutations économiques et à une perte de population. Alors que les analyses du déclin étaient en France cantonnées jusque-là surtout aux espaces ruraux et aux régions industrielles en crise, ces analyses électorales témoignent de l’émergence dans notre pays d’un enjeu qui occupe et anime depuis déjà plusieurs années la scène politique et les débats académiques dans d’autres pays. Le déclin des villes n’est pas un phénomène récent. Can shrinking cities be filled with happy people? — Per Square Mile. There’s been so much noise made about the resurgence of cities that it’s easy to forget how many are shrinking in population.

Can shrinking cities be filled with happy people? — Per Square Mile

Carnet de recherche / Villes en voie d'extinction. Detroit, de "Motor City" à "shrinking city": - le lien hgec. Detroit est une shrinking city, c'est-à-dire une ville qui connaît la désurbanisation et la désindustrialisation.

Detroit, de "Motor City" à "shrinking city": - le lien hgec

La ville retrécit. En effet si en 1950, Detroit comptait 1,8 million d'habitants, elle n'enregistre aujourd'hui que 706 000 personnes. Detroit (USA) : « Shrinking city », ville fantôme sans avenir ? Avec notre envoyée spéciale à Détroit, Murielle Paradon Ils sont des dizaines à attendre dehors, de pouvoir entrer à leur tour.

Detroit (USA) : « Shrinking city », ville fantôme sans avenir ?

De l’extérieur, le bâtiment aux allures de hangar ne paie pas de mine mais il abrite l’une des plus vénérables institutions humanitaires de la ville : Capuchin soup kitchen, la « soupe populaire des capucins », crée en 1929 pendant la Grande Dépression, pour nourrir les plus pauvres. Déjà… Detroit détruit, par Pierre Rimbert (Le Monde diplomatique, juin 2011) Une école ravagée au milieu d’un champ, les suites d’un hôtel de prestige livrées au pillage, un théâtre délabré où Iggy Pop et les Stooges se produisirent dans les années 1970, un cimetière de gratte-ciel occupés par un capharnaüm prodigieux, des photographies de suspects éparpillées dans un commissariat, un entrepôt où se coudoient toutes les nuances du gris.

Detroit détruit, par Pierre Rimbert (Le Monde diplomatique, juin 2011)

Et de vastes usines en béton armé conçues par l’architecte Albert Kahn pour Ford, des chaînes de montage inertes, des compresseurs grippés. How to save Detroit: Shrink the city and add more people. Photo by Bill Pugliano/Getty Images Detroit is filing for bankruptcy to get out from under crushing debts incurred to bondholders and pensioners during decades of economic decline and financial mismanagement.

How to save Detroit: Shrink the city and add more people.

Détroit. Obama à Flint, ville contaminée. De « Charm City » à « Farm City » : la reconquête des espaces en déshérence par l’agriculture urbaine à Baltimore. Baltimore est à un tournant décisif de son histoire. Jadis grand centre industriel organisé autour de son port et nœud ferroviaire sur la côte Est des États-Unis, la ville a dû affronter la désindustrialisation, la fermeture des chantiers navals et la récession économique depuis les années 1970. Frappée de plein fouet par la Grande Récession de 2008, elle enregistre une baisse régulière de sa population, qui, avec 621 849 habitants en 2015 [1], ne représente plus que 65 % de celle de 1950. How to Shrink a City. Betty Corley is happy where she is. Corley and her sister Claudette own a tidy two-story house with a well-tended garden on Dubois Street on Detroit's east side, where they've lived their entire lives.

Betty has an easy five-minute drive to her job at a mental-health center on Woodward Avenue. "Nobody ever bothers us," she says, "and we don't bother anybody. " Certainly not the neighbors — because on Betty Corley's block, there aren't any. Whereas 26 houses once stood on this stretch of Dubois Street, today only Corley's remains. But if city officials ask Corley to relocate, as political winds blowing through Detroit indicate they soon might, she's not budging.

Just as she had to deal with the discovery of a man's burned torso in the underbrush across the street a few months ago. Now Detroit has to change in ways that contradict the expansive vision it was built on. Detroit's crisis is unique only in its scale. So how do you remake a crippled city and perhaps see it prosper? La "Stadtschrumpfung" ou "rétrécissement urbain" en Allemagne : un champ de recherche émergent. Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI.

Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org. Bundesamt für Bauwesen und Raumordnung, 2007, Städte im demographischen Wandel, Berlin. Beauregard R., (2003), Voices of Decline. The Postwar Fate of US Cities, Blackwell. Bernt M., 2003, Risiken und Nebenwirkungen des Stadtumbaus.

Revue Géocarrefour 2011/2, Villes rétrécissantes en Allemagne. Page 75 à 80 Les « villes rétrécissantes » en Allemagne Articles. Bonn, la ville qui devait rétrécir. Shrinking Cities, villes en décroissance : une mesure du phénomène en France. Ostie. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Cet article concerne le port de la Rome antique. Pour l'interjection québécoise, voir Sacre québécois. Pour l'article homophone, voir Hostie. Ostie (en latin Ostia, ostium signifiant « embouchure d'un fleuve » ; en italien Ostia Antica) était le port de la Rome antique, situé à l'embouchure du Tibre, à 35 km au sud-ouest de Rome (du fait de l'ensablement, le site se trouve désormais à l'intérieur des terres). Le port antique importait les céréales, l'huile d'olive, le vin, le garum et les autres marchandises en provenance de tout le monde romain, qui étaient ensuite acheminés jusqu'au port fluvial de l'Emporium.

Regio I - Insula XII - Caseggiato dei Triclini (I,XII,1) Ghost Towns and History of the American West. Namibie: Une ville fantôme dans le désert. - Website of the City of Pripyat - Chernobyl disaster, news, articles, media. Birmanie : Naypyidaw, une cité fantôme. Les journalistes de France 2 se sont rendus en Birmanie, dans la capitale, Naypyidaw. À 18 heures, un vendredi soir, les artères sont désertes. Pourtant, la mégalopole est six fois plus étendue que New York. Tout y est neuf. Mais sur les bords des routes, les seuls piétons sont les jardiniers chargés de l'entretien.