background preloader

Shrinking cities

Facebook Twitter

Notion à la une : shrinking city. Bibliographie | citer cet article Le regard des enseignants Shrinking city ou « ville rétrécissante », est une notion complexe à laquelle les professeurs sont de plus en plus confrontés en abordant en terminale la mondialisation et le continent américain (en DNL ou non) Ce court article permet de comprendre la complexité de la notion avec des exemples concrets, européens pour la plupart. L’article permet d’actualiser les connaissances et d’améliorer la maîtrise de ce concept assez récent dans la géographie scolaire et de ne pas le cantonner au seul continent américain, ouvrant l’utilisation de la notion vers les horizons des programmes de seconde et de première. A. F. / Atelier pédagogique de l’APHG de Lyon La shrinking city fait partie de ces notions au nom trompeur, dont la traduction stricte en ville rétrécissante ne colle souvent pas à la réalité observée.

La ville de Leipzig 1918-2016 : le même nombre d’habitants, un fort étalement Les spirales du déclin, un processus pérenne. Ville et Ruine © Upload Charline Sowa Loading... Working... ► Play all Ville et Ruine © by Charline Sowa26 videos21 viewsLast updated on Apr 27, 2016 Quand les ruines des villes (en déclin) servent de décors dans les clipvideos.Réflexion conduite par OVMH Play all Sign in to YouTube Sign in History Sign in to add this to Watch Later Add to Loading playlists... Shrinkingcities network. ENS LYON Shrinking cities Définition. Le terme de "shrinking city", traduit par ville rétrécissante ou ville en déclin désigne les conséquences d'un phénomène de rétrécissement urbain, le shrinkage, qui touche les villes sur trois plans : démographique, par la perte de population ; économique, par la perte d'activités, de fonctions, de revenus et d'emplois ; et social, par le développement de la pauvreté urbaine, du chômage et de l'insécurité.

Les shrinking cities sont d'abord associées au "déclin urbain" ou encore à la "décroissance urbaine" des villes industrielles états-uniennes et allemandes (schrumpfende Städte) dans les années 1970-1980 et touchent désormais un certain nombre de grandes villes du monde, d'abord européennes et, depuis les années 1990, des pays émergents. Ainsi, par exemple les shrinking cities de la Rust Belt sont marquées depuis les années 1970 par la perte d'activités, de revenus et d'emplois, ainsi que par le déclin démographique, tant au profit des suburbs que des villes de la Sun Belt. WIKIPEDIA en Shrinking cities. Shrinking cities are dense cities that have experienced notable population loss. Emigration (migration from a place) is a common reason for city shrinkage. Since the infrastructure of such cities was built to support a larger population, its maintenance can become a serious concern. A related phenomenon is counter urbanization. Definition[edit] See also: Shrinking cities in the United States Origins[edit] Causes[edit] There are various theoretical explanations for the shrinking city phenomenon.

Effects[edit] Economic[edit] The shrinking of urban populations indicates a changing of economic and planning conditions of a city. Social and infrastructural[edit] Shrinking cities experience dramatic social changes due to fertility decline, changes in life expectancy, population aging, and household structure. Political[edit] Historically, shrinking cities have been a taboo topic in politics. International perspectives[edit] Theories[edit] Deindustrialization[edit] Post-World War II politics[edit] « Déclin urbain » et Shrinking Cities : une évaluation critique des approches de la décroissance urbaine. La campagne électorale pour les élections municipales de 2008 a mis sous la lumière médiatique un phénomène peu discuté en France : le déclin des villes.

Différents articles de presse (Les Échos, 12 février 2008) ont évoqué les difficultés de villes devant faire face à la fois à des mutations économiques et à une perte de population. Alors que les analyses du déclin étaient en France cantonnées jusque-là surtout aux espaces ruraux et aux régions industrielles en crise, ces analyses électorales témoignent de l’émergence dans notre pays d’un enjeu qui occupe et anime depuis déjà plusieurs années la scène politique et les débats académiques dans d’autres pays.

Le déclin des villes n’est pas un phénomène récent. Jusqu’aux années soixante-dix et 80, le déclin urbain était l’apanage quasi exclusif des pays développés, qui accueillaient environ 70 % des villes en décroissance, particulièrement concentrées aux États-Unis, au Royaume Uni et en Allemagne. Can shrinking cities be filled with happy people? — Per Square Mile. There’s been so much noise made about the resurgence of cities that it’s easy to forget how many are shrinking in population. There’s been a lot of kvetching about what to do as one city loses people to another, or as people move to the suburbs. Detroit has become the poster child of the shrinking cities trend, and its dramatic decline has spooked some people into believing that the taste of many future cities will be laced with a dystopian sourness.

Shrinking cities are nothing new. Many East German cities lost thousands of residents following reunification with West Germany, and Pittsburgh and other American rustbelt cities have been declining for decades. Hell, most of Europe depopulated thanks to the Black Death. And while Detroit may be the most arresting modern example, it is by no means the only one. The notion that population growth is necessary to sustain residents’ happiness is a logical one. The second study looked at the infamous shrinking East German cities. Sources: Carnet de recherche / Villes en voie d'extinction. SHRINKING CITIES: Buffalo NY, Youngstown OH, and of course Detroit MI are three textbook examples of contracting cities in America. Much of their populations emigrated, due to the collapse or outsourcing of a key local industries. As noted by Johnny Magdaleno in his recent article in Next City (23 September 2016), planners are still figuring out how to reverse the outflow or at least dull its economic impact on those who’ve stayed behind.For her co-authored new book Shrinking Cities: Understanding Urban Design in the United States, Sharmistha Bagchi-Sen, a geography professor at University at Buffalo, and three other geographers spent two years researching the phenomenon.

Detroit, de "Motor City" à "shrinking city": - le lien hgec. Detroit est une shrinking city, c'est-à-dire une ville qui connaît la désurbanisation et la désindustrialisation. La ville retrécit. En effet si en 1950, Detroit comptait 1,8 million d'habitants, elle n'enregistre aujourd'hui que 706 000 personnes. La ville a perdu la moitié de sa population. En 2011, les 35 % du territoire municipal sont inhabités. Les crises économiques successives de la seconde moitié du XXème s accélérèrent le déclin industriel de Detroit. Detroit (USA) : « Shrinking city », ville fantôme sans avenir ? Avec notre envoyée spéciale à Détroit, Murielle Paradon Ils sont des dizaines à attendre dehors, de pouvoir entrer à leur tour.

De l’extérieur, le bâtiment aux allures de hangar ne paie pas de mine mais il abrite l’une des plus vénérables institutions humanitaires de la ville : Capuchin soup kitchen, la « soupe populaire des capucins », crée en 1929 pendant la Grande Dépression, pour nourrir les plus pauvres. Déjà… Au chaud à l’intérieur, des dizaines de personnes attablées engouffrent un chili con carne, un des trois repas servis chaque jour par des bénévoles. Ici, la population est à 100% noire, venue des alentours de Conner street. C’est l’un de ces nombreux quartiers défavorisés de Détroit où il est déconseillé de s’attarder. Prince Moore habite au coin de la rue, chez un cousin. . « On vient ici par ce qu’on n’a rien à manger. Le travail, c’est ce qui manque à Détroit. Surnommée Motor city, « la ville moteur », Détroit est le berceau de l’automobile. . « Shrinking city » Stéphanie Vidal. Detroit détruit, par Pierre Rimbert (Le Monde diplomatique, juin 2011)

Une école ravagée au milieu d’un champ, les suites d’un hôtel de prestige livrées au pillage, un théâtre délabré où Iggy Pop et les Stooges se produisirent dans les années 1970, un cimetière de gratte-ciel occupés par un capharnaüm prodigieux, des photographies de suspects éparpillées dans un commissariat, un entrepôt où se coudoient toutes les nuances du gris. Et de vastes usines en béton armé conçues par l’architecte Albert Kahn pour Ford, des chaînes de montage inertes, des compresseurs grippés. Non, ce n’est pas l’effet d’un saut dans le futur qui donnerait à voir les vestiges de la civilisation industrielle après son effondrement.

Ce sont les quartiers abandonnés de Detroit, berceau historique de l’automobile et de la classe moyenne américaine, photographiés par Yves Marchand et Romain Meffre (1). How to save Detroit: Shrink the city and add more people. Photo by Bill Pugliano/Getty Images Detroit is filing for bankruptcy to get out from under crushing debts incurred to bondholders and pensioners during decades of economic decline and financial mismanagement.

This should be seen as a fundamentally positive development that gives the city a chance to escape the errors of the past and build a better future for itself. But the city faces a dilemma far more serious than any specific policy error. The structural decline of American manufacturing has dealt a hammer blow to factory-dependent cities. Throw in a severe violent crime problem, and the stage has been set for a downward spiral of depopulation and declining service quality. The key to reviving Detroit is not just to get the finances in order and avoid mismanagement, but to break the spiral. The political and legal barriers to doing so are enormous, but in principle the decline of Detroit could be slowed by literally making the city smaller and its population larger.

Obama à Flint, ville contaminée. De « Charm City » à « Farm City » : la reconquête des espaces en déshérence par l’agriculture urbaine à Baltimore. Bibliographie | citer cet article Le regard des enseignants Cet article sur Baltimore permet d’illustrer des notions en quatrième, seconde, terminale. Tout d’abord celle de shrinking cities (villes connectées au monde mais qui connaissent un phénomène de rétrécissement) conséquence spatiale de la désindustrialisation de la Rust Belt. La malnutrition peut être étudiée ici de façon originale puisque dans cette métropole de la première puissance économique mondiale se trouvent des « déserts alimentaires » ou food deserts.

La maire démocrate de la ville a mis en place une politique de réhabilitation des ghettos et de reconquête des espaces abandonnés avec les habitants comme acteurs centraux. S. Baltimore est à un tournant décisif de son histoire. 1. 1.1. Baltimore : repères de localisation Alors que l'aire métropolitaine de Baltimore gagne des habitants, la ville en perd depuis soixante ans.

La population de Baltimore en chiffres en 2014 Source : Baltimore Department of Planning 1.2. 2. 2.1. How to Shrink a City. Betty Corley is happy where she is. Corley and her sister Claudette own a tidy two-story house with a well-tended garden on Dubois Street on Detroit's east side, where they've lived their entire lives.

Betty has an easy five-minute drive to her job at a mental-health center on Woodward Avenue. "Nobody ever bothers us," she says, "and we don't bother anybody. " Certainly not the neighbors — because on Betty Corley's block, there aren't any. Whereas 26 houses once stood on this stretch of Dubois Street, today only Corley's remains. The rest have been burned or bulldozed into oblivion. But if city officials ask Corley to relocate, as political winds blowing through Detroit indicate they soon might, she's not budging. Just as she had to deal with the discovery of a man's burned torso in the underbrush across the street a few months ago.

Now Detroit has to change in ways that contradict the expansive vision it was built on. Detroit's crisis is unique only in its scale. La "Stadtschrumpfung" ou "rétrécissement urbain" en Allemagne : un champ de recherche émergent. Des DOI (Digital Object Identifier) sont automatiquement ajoutés aux références par Bilbo, l'outil d'annotation bibliographique d'OpenEdition.Les utilisateurs des institutions abonnées à l'un des programmes freemium d'OpenEdition peuvent télécharger les références bibliographiques pour lesquelles Bilbo a trouvé un DOI. Le service d'export bibliographique est disponible pour les institutions qui ont souscrit à un des programmes freemium d'OpenEdition.Si vous souhaitez que votre institution souscrive à l'un des programmes freemium d'OpenEdition et bénéficie de ses services, écrivez à : access@openedition.org.

Bundesamt für Bauwesen und Raumordnung, 2007, Städte im demographischen Wandel, Berlin. Beauregard R., (2003), Voices of Decline. The Postwar Fate of US Cities, Blackwell. Bernt M., 2003, Risiken und Nebenwirkungen des Stadtumbaus. Bernt M., 2006, "Demolition Program East", in: Oswalt P. Bose M., Wirth P., 2006, "Gesundschrumpfen oder Ausbluten? " Doehler M., 2003, "Die perforierte Stadt. Revue Géocarrefour 2011/2, Villes rétrécissantes en Allemagne. Page 75 à 80 Les « villes rétrécissantes » en Allemagne Articles Page 81 à 90 Une mesure du déclin démographique des villes allemandes de 1820 à 2010 Page 95 à 95 Bonn, la ville qui devait rétrécir Page 103 à 112 La restructuration des grands ensembles dans les villes des nouveaux Länder : une double lecture de la transformation de quartiers fortement touchés par le déclin démographique Page 113 à 126 Les Plattenbauten et le déclin « Effet Plattenbau », politiques urbaines et représentations sociales dans les quartiers de grands ensembles à Leipzig Page 127 à 137 Les services du quotidien comme solution au rétrécissement urbain : le cas de Marzahn-Hellersdorf Page 139 à 149 Rétrécissement urbain et conditions d'innovation pour un développement durable : le cas de l'enjeu énergie-climat Page 151 à 160 La culture comme alternative au déclin : mythe ou réalité ?

Le cas des villes allemandes rétrécissantes Comptes-rendus d'ouvrages Page 161 à 163 Schrumpfende Städte. Bonn, la ville qui devait rétrécir. Shrinking Cities, villes en décroissance : une mesure du phénomène en France. Urban Shrinkage in France: An Invisible Issue? Ostie. Regio I - Insula XII - Caseggiato dei Triclini (I,XII,1) Ghost Towns and History of the American West. Namibie: Une ville fantôme dans le désert. - Website of the City of Pripyat - Chernobyl disaster, news, articles, media. Birmanie : Naypyidaw, une cité fantôme.