background preloader

Santé mentale

Facebook Twitter

Articles santé et mieux-être – SSQ. Souffrez-vous de dépendance aux médias sociaux?

Articles santé et mieux-être – SSQ

The effects of music on the brain - Blog - Karaoke Version. Even if we listen to music in a passive state and largely as a means to relax or let go, music is anything but.

The effects of music on the brain - Blog - Karaoke Version

Whether you use it when you exercise or during a power nap, your brain, when in contact with music is, working at full! Even before science began to pay close attention to the effect of music on the brain, the thinkers of the time had already traced a close link between the two. "Music is noise that thinks," wrote Victor Hugo, while Immanuel Kant observed that "music is the language of emotions. " Thought and language: two capacities related specifically to the brain that intellectuals attributed to music, giving it power far beyond a mere means of distraction. La santé du cerveau menacée par les écrans. Joël Monzée, docteur en neurosciences et psychothérapeute, croit que le Québec est mûr pour une grande campagne de sensibilisation sur les dangers des écrans en bas âge.

La santé du cerveau menacée par les écrans

Parce que ceux-ci finissent par nuire au développement global et au comportement des jeunes. «Tout au long de la vie, le cerveau va se construire et changer en fonction de ce avec quoi on le nourrit», explique M. Monzée. Le cerveau d'un enfant trop exposé à des émissions à la télévision, à des jeux sur la tablette, l'ordinateur ou le cellulaire comprend le monde qui l'entoure à partir de ces images.

Symptômes et impacts du stress - Aider son enfant. Les réactions au stress Saviez-vous que le stress peut se manifester d’une multitude de façons différentes?

Symptômes et impacts du stress - Aider son enfant

En effet, les symptômes du stress peuvent être d’ordres différents, à savoir les suivants: physiquesmentauxémotionnelscomportementaux Chaque personne, lorsque confrontée au stress, réagira d’une façon qui lui est propre. Mentionnons aussi que si l’émotion, sous l’effet du stress, n’est pas exprimée en mots, elle prendra la forme de différents comportements. Les avantages d'une bonne santé mentale - Canadian Mental Health AssociationCanadian Mental Health Association. Nous, les humains. Quand ils se croisent sur le sentier, ils se saluent et se sourient comme s'ils faisaient partie d'une grande confrérie.

Nous, les humains

Un ami randonneur me dit que c'est comme ça sur la plupart les montagnes, partout dans le monde, et qu'il était le temps que je m'en rende compte. C'est tout de même paradoxal. Comme vous, je suppose, je vais me balader en forêt pour avoir la paix et contempler la beauté de la nature. Mais on dirait que ces brèves civilités échangées avec des inconnus me donnent encore plus le goût d'y retourner. En général, on assume que notre bien-être dépend des gens qui sont près de nous - famille, amis et collègues -, et on se fiche pas mal des étrangers. Prenez l'autobus. Bref, tout le monde semble penser qu'il vaut mieux rester dans sa bulle et ne pas envahir celle des autres. La randonnée pédestre, c’est bon pour le cerveau! Quand on fait une randonnée en pleine nature, on se garde en forme tout en admirant les paysages.

La randonnée pédestre, c’est bon pour le cerveau!

Cette activité est bénéfique non seulement pour le cœur, les muscles et les articulations, mais a aussi des vertus insoupçonnées sur le cerveau. 6 règles d'or pour que votre cerveau continue à fabriquer de nouveaux neurones. La production de nouveaux neurones ne s'arrête jamais.

6 règles d'or pour que votre cerveau continue à fabriquer de nouveaux neurones

Des chercheurs ont observé que dans une région du cerveau impliquée dans la formation des souvenirs et la gestion des émotions - l'hippocampe -, les anciens neurones étaient remplacés par d'autres, fraîchement produits à partir de cellules souches. Et chacun de nous aurait ce potentiel, quel que soit notre âge. Rassurant. Sauf que, d'après le Pr Pierre-Marie Lledo, qui s'est exprimé lors de la deuxième édition du colloque S3 Odéon, les expériences chez les souris ont montré que cette capacité pouvait diminuer, voire même disparaître (en cas de stress) selon l'environnement.

Au contraire, dans un environnement adapté, la neurogenèse chez les rongeurs a été multipliée par trois en quelques semaines. 1. Le cerveau se nourrit du changement. 2.Lutter contre l'infobésité. Des espaces verts pour réduire l'agressivité. Une étude menée par l’Université de Californie du Sud (USC) conclut que les adolescents vivant dans les villes présenteraient moins de comportements agressifs lorsqu’ils ont accès à des espaces verts.

Des espaces verts pour réduire l'agressivité

Cet article est une adaptation libre de l’article paru sur le site Web AlphaGalileo. Problématique L’étude parue dans le Journal of American Academy of Child and Adolescent Psychiatry, soulève l’idée que, si on a beaucoup étudié l’influence des familles, des relations sociales et du travail sur le comportement des humains, très peu d’études se sont intéressées à l’impact de l’environnement extérieur. Les garçons sur la cour d’école : jeux physiques versus violence Méthode C’est ainsi que les chercheurs de l’USC ont mené la première étude longitudinale sur un groupe de 1 287 adolescents de 9 à 18 ans vivant dans un milieu urbain.

Les médecins expliquent comment la randonnée change votre cerveau. Les médecins expliquent comment la randonnée change votre cerveau Bien qu’il puisse sembler évident qu’une bonne randonnée à travers une forêt ou une montagne peut purifier votre esprit, le corps et l’âme, la science est en train de découvrir que la randonnée peut réellement changer votre cerveau … pour le mieux!

Les médecins expliquent comment la randonnée change votre cerveau

Ce médecin, et tant d’autres d’ailleurs, sont en accord avec le fait que la randonnée en nature sauvage et rustique est une thérapie à part entière pour l’esprit, l’âme et le corps. Une nouvelle recherche révèle que se plaindre vous rend littéralement malade et vous tue à petit feu. Image Crédit :upliftconnect.com Une nouvelle recherche révèle que se plaindre vous rend littéralement malade et vous tue à petit feu La personne moyenne se plaint au moins une fois par minute au cours d’une conversation.Tout le monde le fait à un moment ou un autre, mais jusqu’à quel point la plainte est-elle bonne pour la santé?

Une nouvelle recherche révèle que se plaindre vous rend littéralement malade et vous tue à petit feu

On pourrait la considérer comme une simple décharge de frustration et la justifier comme un moyen nécessaire pour rester sain d’esprit. Etant donné que nous faisons tous l’expérience de la négativité ou de situations non désirées dans notre vie, c’est un terrain d’entente sûr lequel nous pouvons tous nous identifier.