background preloader

Réseaux sociaux

Facebook Twitter

Google Allo : créer des emojis avec son visage, un rêve enfin à portée de main - Tech. Inspiré par le succès des bitmojis de Snapchat et des stickers en Asie, Google a souhaité proposer une killer-feature pour les accros aux drôles de personnages virtuels qui peuplent nos messageries.

Google Allo : créer des emojis avec son visage, un rêve enfin à portée de main - Tech

Un procédé de machine learning pour créer, instantanément, un pack d'emojis à votre effigie. Google Allo, malgré ses lacunes en matière de sécurité, offre un des meilleurs services de messagerie instantanée à l’heure actuelle. Malheureusement, sa sortie tardive sur le marché et la concurrence violente opposée par Messenger de Facebook l’empêche de se démocratiser. Vous ne serez pas surpris de trouver moins d’une petite dizaine d’utilisateurs dans votre entourage à utiliser l’application de Mountain View. Ce succès en demi teinte n’empêche pas Google de croire à son produit et d’y investir ses efforts. Le principe développé par Google s’approche très fidèlement des ingrédients du succès des bitmojis de Snapchat.

You tube

Mastodon : Twitter en mieux ? Nous voyons régulièrement apparaître de nouveaux services plein de promesses ou même « révolutionnaires », censés faire bouger les lignes des différents réseaux sociaux.

Mastodon : Twitter en mieux ?

Ces derniers temps, nous avons vu Tsu, Disapora, Peach… Mais leur destin ressemble plus souvent à celui de Google+ qu’à Snapchat. Le dernier en date s’appelle Mastodon, et comme souvent, il propose un nouveau réseau social mais sans les défauts des autres plateformes. Dans le cas de Mastodon, c’est particulièrement intéressant puisque le réseau cherche à proposer un « nouveau Twitter » tout en gommant les défauts de ce dernier. Concrètement, c’est un service non centralisé (avec plusieurs instances), open-source (qui appartient donc à sa communauté), sans publicité, avec de vrais outils de blocage, sans tracking, avec des API ouvertes, et avec une timeline chronologique.

Oui, tout cela est très séduisant. La hype autour de Mastodon vient sûrement du fait que pour une fois la communauté a le pouvoir sur le produit. Twitter, Facebook, Instagram ou Snapchat: qui a copié qui? Dans l'univers impitoyable de la Silicon Valley, les nouveautés laissent souvent une impression de déjà-vu.

Twitter, Facebook, Instagram ou Snapchat: qui a copié qui?

Il devient parfois difficile d'attribuer, de mémoire, la paternité d'une option à un réseau social en particulier, tant les signes d'uniformisation sont nombreux et fréquents. Dernières preuves en date: Instagram qui prévoit de se lancer, comme Twitter et Facebook, dans la diffusion de vidéo en direct et Twitter va adopter, comme Snapchat, le système de QR Codes pour favoriser les abonnements entre utilisateurs. Les réseaux sociaux sont-ils influencés par l'évolution de la photo ?

Instagram

Facebook. You tube. Mes applis, mes amours, mes emmerdes. C'était en 2009.

Mes applis, mes amours, mes emmerdes

Poussé par le bruissement numérique, on s’inscrivait sur Twitter, un poil circonspect quant à l’intérêt de multiplier ainsi les interactions sociales. Après tout, on avait déjà 47 amis sur Facebook à gérer, les 20 comptes qu’on s’apprêtait à suivre n’allaient-ils pas nous submerger ? En 2016, cette interrogation (véridique) semble incongrue. Avec nos 555 amis (338 en moyenne dans le monde en 2014) et nos 850 abonnements sur Twitter, on s’est aussi inscrit sur LinkedIn, Instagram, Snapchat, Tumblr, SensCritique, Slack et d’autres encore.

Et on n’exclut pas de continuer à le faire en cas de sortie d’un nouveau service forcément révolutionnaire. Comment a-t-on pu basculer ainsi dans la collection d’amis, de followers, de contacts ou d’éclaireurs qui nous «like», nous taguent, nous «pin» ou nous partagent à toute heure de la journée ?

Twitter

Réseaux sociaux et pédagogie. Periscope. Snapchat. Citoyenneté et numérique dès l’école maternelle. L’usage qu’il avait sur Twitter se fait désormais sur babytwit.fr, un réseau social libre qui ne conserve pas les données des utilisateurs et « qui se veut éthique et responsable ».

Citoyenneté et numérique dès l’école maternelle

Comme avec Twitter, Philippe Guillem l’utilise pour écrire des messages à destination des parents dans une bulle fermée. L’idée est toujours la même à savoir travailler sur l’identité numérique : « que peut-on publier sur les réseaux, qui peut le voir ? Etc ». La citoyenneté est présente, depuis 2015, dans les référentiels de compétences. Philippe Guillem s’est donc intéressé à la manière dont il pouvait aborder cette notion avec ses élèves de maternelle. . « Pour faire un message tous les jours à destination des parents, il faut choisir un sujet ; trois propositions sont faites par les enfants puis sont ensuite votées à bulletin secret ». Par contre, le choix du sujet tous les matins dans la classe, cela a du sens pour eux. lu : 454 fois.

Viaeduc

Ressources sur les réseaux sociaux. Réflexions sur l'utilisation pédagogique des réseaux sociaux. Formation aux réseaux sociaux. Exemples d'utilisation pédagogique des réseaux sociaux. Curation. Réseaux sociaux. Réseaux Sociaux. Identité numérique / Réseaux sociaux.

Socialmedia. Twitter. Réseaux sociaux et CDI / Bibliothèque.