background preloader

Parents, acteurs du numerique

Facebook Twitter

Rézo, le jeu en famille pour s'amuser sur les réseaux sociaux. Mise à jour : 15 Juin 2018 Aujourd’hui, les réseaux sociaux sont connus de tous : discuter, s’informer, partager avec des amis, donner un avis, se raconter en photo ou en vidéo... Autant de personnes qui les utilisent mais connaissez-vous tous les bons usages de ces plateformes sociales ?

Rézo, le jeu de société créé en partenariat avec Okapi, vous invite à y réflechir de manière ludique et vous offre des conseils pour en profiter en toute sérénité. Si vous possédez le jeu Rézo ou que vous souhaitez approfondir les thèmes abordés dans le jeu, vous pouvez consulter les articles ci-dessous : La protection de sa vie privée et celle de sa famille, cliquez ci-dessous : La maîtrise de la facture télécoms, cliquez ci-dessous : La santé et les écrans, cliquez ci-dessous : Quiz : Quel parent connecté êtes-vous ? - CLEMI. Bruno Devauchelle : Les parents, l'école et le numérique. Les lignes de fractures entre le monde scolaire et la société qui l'entoure passent aussi par l'attitude éducative des parents. La question des médias et du numérique nourrit cette chronique depuis près de trente années.

Au moment où certains parlent d'autorité de l'adulte en oubliant trop souvent d'en faire une analyse approfondie, il est intéressant de se pencher sur l'amont de l'autorité dans la relation dissymétrique adulte jeune. Qu'en est-il de l'autorité lorsque des personnes publiques assument leurs comportements aussi déviants soient-ils aussi bien dans le domaine financier, moral, que relationnel ?

Qu'en est-il de l'autorité lorsque les relayeurs d'info (journalistes et autres utilisateurs des médias sociaux) se font les accompagnateurs voire les promoteurs de ces attitudes ? Peut-on avoir de l'autorité quand on bafoue publiquement l'autorité ? Peut-on avoir de l'autorité quand on commet, en famille, des "incivilités ordinaires" au volant par exemple ? Autorité et exemplarité. Comment la coéducation peut être possible. Intégrer les parents dans le cursus scolaire n'est pas évident.

Parce que chaque parent a un intérêt plus ou moins grand du monde scolaire. Il y a d'autre part des enseignants réticents à trop les laisser entrer, ne voulant pas qu'ils se mêlent de tout ce qui se passe en classe. Bref, ce rapport peut vite devenir difficile et, parfois, tendu, mais les bénéfices que l'on peut en retirer dépassent généralement les inconvénients comme le montre cette revue de littérature sur le sujet de la coéducation : de nombreuses études démontrent que les élèves dont les parents s'investissent réussissent mieux. Toutes sortes de parents Évidemment, les différentes visions parentales de l'école contribuent à la complexité. Les professeurs doivent donc gérer ces différents caractères en plus de composer avec des réalités socio-économiques diverses.

Le défi de la coéducation Une méthode qui n'est donc pas facile à appliquer, mais qui vaut la peine. Illustration : Lightspring, shutterstock Références. Petit guide de l’éducation numérique - iQ France. Il n’est pas toujours facile d’éviter que ses enfants ne passent leur temps libre le nez collé à l’écran d’un de leur appareil numérique. Pourtant, l’éducation numérique permet de transmettre les bons usages… souvent grâce à des principes tout simples ! Les écrans se multiplient dans les foyers et il n’est pas rare que les enfants passent plusieurs heures par jour devant un appareil électronique. Les bonnes ou les mauvaises habitudes se prennent tôt. Voici quelques pistes pour vous aider à appréhender la parentalité numérique de façon plus sereine. Partager : Mieux vaut ne pas interdire, l’interdiction rend les écrans encore plus séduisants. Choisir : Il n’est pas bon de laisser tourner des applications, des sites sociaux ou des vidéos « en bruit de fonds ».

Eduquer : Le monde virtuel n’est pas déconnecté de la vie réelle. Pour aller plus loin dans l’éducation numérique : Le collectif Pédagojeux propose différentes fiches pratiques pour mieux appréhender les jeux vidéo. Internet : 10 conseils pour accompagner votre enfant  Veillez à ce que votre enfant utilise son équipement dans une pièce commune plutôt que dans sa chambre Cela vous permet de garder un œil sur ce qu’il fait et de favoriser le dialogue. Le soir, il est préférable de ranger la tablette ou le téléphone mobile loin de la chambre pour éviter que votre enfant s’endorme avec. Discutez et échangez avec votre enfant Le dialogue est essentiel pour sensibiliser efficacement votre enfant aux risques liés à un mauvais usage d’Internet et lui faire prendre de bonnes habitudes dès le départ.

Incitez-le à partager avec vous ses expériences sur le Net, qu’elles soient bonnes ou mauvaises. En instaurant un climat de dialogue, il sera plus à l’aise pour en parler. Fixez le temps global passé devant les écrans Tablette, télé, console de jeux, smartphone, ordinateur… Des règles doivent être mises en place très tôt et il est indispensable de toujours s’y tenir. Réseaux sociaux : soyez attentifs aux règles d’âge pour l’inscription. La chronique de Véronique Soulé: Des ateliers informatiques à l'école pour les parents. C'est bien beau de lancer des grands plans informatiques, une appli eParents (1), des dossiers scolaires en ligne...

Mais comment être sûr que tous les parents suivent et éviter que certains, les plus défavorisés et souvent les moins familiarisés avec l'outil, ne restent au bord de la route ? Dans le Val-de-Marne, des ateliers leur sont proposés. Récit. Camille Lehuger est responsable de l'AFEV (Association de la fondation étudiante pour la ville (2)) dans le Val-de-Marne. Depuis 2012, l'AFEV propose des ateliers d'initiation à l'informatique dans deux collèges REP (réseau éducation prioritaire) : Jean Macé à Fontenay-sous-Bois et Lucie Aubrac à Champigny-sur-Marne. Chaque année, à partir de la Toussaint, deux volontaires en service civique de l'AFEV, "en résidence" dans ces collèges, animent des séances hebdomadaires de deux heures. Ue vingtaine de parents s'inscrivent, dans chaque établissement. Peur de l'ordi Toucher les parents " C'est l'un des défis, confirme Camille. Véronique Soulé. 1615 fr. Numérique au collège : et les parents, dans tout ça ?

Quelques toiles au mur, une moquette à pois blanc sur fond bleu et une petite vitrine dans un coin où stationnent des voitures miniatures. Voici le bureau de Christian Garcia, le principal du collège Sonia Delaunay, un établissement de 490 élèves en Réseau d’éducation prioritaire (Rep), entre le bassin de la Villette et les Buttes Chaumont, à Paris. Depuis la rentrée 2015, il fait partie des 500 établissements chargés d’expérimenter en avant-première le plan numérique – dans la capitale, douze collèges sont concernés [PDF].

Quelles questions soulèvent l’arrivée de cartons de tablettes pour les parents ? Que faire de ceux qui sont mal-connectés ? Trois histoires pour en parler. Des élèves travaillent à l’aide de tablettes, à l’école anglaise de Paris, en décembre 2012 - FRED DUFOUR / AFP Seulement 10% de parents inscrits au cahier de liaison en ligne Début 2015, des permanences ont été organisées au collège. 15 à 20 minutes de tâtonnement 10%, c’est peu. Service après-vente Et l’e-mail ? "Welcome to School, Parents!" Have you ever felt overwhelmed by copies, projects, and the never-ending to do list? This is a normal feeling for educators across the country. The solution to this feeling of helplessness lies in our very own schoolyards: parents!

Parents give freely from their heart on a daily basis and want to be an asset to your school community. All you have to do is ask. The Parent Center Parents are an integral part of any school community. Kathleen Decker, our principal at Walter Bracken STEAM Academy Elementary School, lives by the philosophy that it takes a village to raise a child and build a school.

We've heard over and over again that teachers, who are encouraged to utilize parent volunteers, are sometimes at a loss for what to do with that volunteer once he or she is in the classroom. These partnerships help facilitate many essential tasks that teachers would otherwise spend their evenings and weekends completing. Volunteers and Watch D.O.G.S. Fiche10621. Expérithèque - Consultation d'une fiche. Les parents sont-ils favorables à la technologie dans les écoles ? Selon une étude européenne sur l’éducation aux nouvelles technologies réalisée par GfK pour BQ (leader de l’électronique grand public en Espagne), 4 parents sur 5 estiment que l’école devrait sensibiliser les enfants aux technologies, dès le plus jeune âge. Cette étude inédite a été menée dans 9 pays : France, Allemagne, Portugal, Royaume-Uni, Espagne, Suisse, Autriche, Italie et Suède.En voici les chiffres clés .

Education numérique et avenir professionnel Plus de 77 % des parents en Europe estiment que leurs enfants âgés de moins de 17 ans sont parés pour l’utilisation de la technologie pour le futur.Et, 77% estiment que le succès économique d’un pays dépend de la capacité de ses jeunes citoyens à créer ou à développer la technologie (en France ce chiffre tombe à 73%). Pour 80 % des parents répondant à l’étude, utiliser la technologie à l’école peut améliorer l’avenir professionnel de leurs enfants. Le cahier et le crayon vs tablette et tableau interactif. Parent 3.0, nouvelle parentalité à l'ère du numérique. L’An@é (Association nationale des acteurs de l’école, qui édite le site Educavox) et Parents 3.0 ont organisé à Paris une rencontre enseignants / parents autour du numérique. L’idée : comprendre comment le numérique peut changer, dynamiser les relations avec les familles. Les propositions issues de ces échanges seront bientôt édités! Laurence BEE, journaliste, auteur sur Educavox et blogueuse (Parents3.0, Ados 3.0, Seniors3.0 est co-organisatrice de cet événement.

"Ce premier rendez-vous – qui sera suivi d’autres sur ce thème – a pour objectif de formuler des propositions dans le cadre de la concertation nationale sur le numérique pour l’éducation, organisée par le ministère de l’Éducation nationale, à laquelle les parents aussi sont conviés. Interview Claude Tran. Les parents attendent du numérique à l'école ... 87 % des Français considèrent que l’enseignement du numérique à l’école favorisera l’insertion professionnelle de leurs enfants A l’occasion de sa dernière conférence de presse, François Hollande a notamment annoncé que le numérique serait enseigné du primaire à la terminale. Dans le cadre de leurs « rendez-vous de l’innovation », Syntec Numérique et l’institut de sondage Odoxa2 ont donc souhaité faire le point sur ce grand projet : les Français sont-ils convaincus de l’intérêt et de l’impact de l’apprentissage du numérique, impulsé par le Président de la République ?

Les Français et la « e-Education » • 70 % considèrent la France « en retard » sur ce sujet • 87 % estiment que l’enseignement du numérique permettra aux élèves de développer des compétences recherchées sur le marché du travail • 58 % pensent que la création d’une matière spécifique est nécessaire pour enseigner efficacement le numérique à l’école Le numérique à l’école : une priorité pour une grande majorité de la population. L'école et le numérique - PEEP. Dans le monde d’aujourd’hui, il est devenu indispensable de savoir utiliser le numérique, mais aussi de comprendre son fonctionnement pour pouvoir interagir sur le monde de demain.

Un peu comme il ne suffit pas de savoir lire, il faut aussi savoir écrire. Comprendre le codage à l'école Une vidéo « Vous avez une minute ? » Résultats du questionnaire "L'informatique à l'Ecole" Plus que jamais consciente de l’importance primordiale de l’informatique et du numérique dans notre société actuelle et future ainsi que du retard pris par la France dans ce domaine malgré les efforts accomplis, la Fédération PEEP a mené une grande enquête* auprès de ses adhérents afin de recueillir leur sentiment à ce sujet. La PEEP, l'informatique et l'Ecole Les parents de la PEEP s'informent, réfléchissent et débattent sur l'informatique et le numérique à l'Ecole. Le numérique à l’Ecole La PEEP, membre du Conseil d'Orientation et de Perfectionnement du CLEMI L'école 2.0. Ecole numérique : la dynamique est lancée! | La Voix des Parents. Après une expérimentation d’un an, la rentrée 2016 sera marquée par le lancement officiel du grand plan numérique à l’école.

Si le chantier avance, beaucoup de questions restent en suspens. L’année scolaire 2016-2017 sera celle de la naissance de l’école numérique. C’était en tout cas le vœu de François Hollande lors de l’annonce, en mai 2015, d’un grand plan numérique pour l’école. A cette occasion, le chef de l’Etat s’était donné pour objectif de transformer l’école comme jamais grâce aux outils numériques, de la faire entrer de plain-pied dans le XXIe siècle.

Depuis cette annonce, les services de l’administration ne sont pas restés inertes. Une initiation au codage informatique dès la classe de CE1 a été intégrée aux programmes de primaire. Le contenu de ce nouvel enseignement doit être validé prochainement afin d’entrer en vigueur dès la rentrée prochaine. La réforme du collège, applicable dès septembre, fait elle aussi une place plus importante qu’aujourd’hui au numérique. Parents 3.0 - La vie de famille à l'heure numérique. Numérique en maternelle : une initiation trop précoce ? Le plan du gouvernement pour le numérique à l'école prévoit que les élèves de maternelle seront initiés au numérique. Trop tôt, pour certains parents. © Ermolaev Alexandr – Fotolia François Hollande a annoncé début mai le lancement d’un plan d’un milliard d’euros pour le numérique à l’école.

Il prévoit notamment que les élèves de maternelle seront initiés au numérique, dès septembre 2015. « Dès leur plus jeune âge, les enfants sont en contact avec les nouvelles technologies. Le rôle de l’école est de leur donner des repères pour en comprendre l’utilité et commencer à les utiliser de manière adaptée », selon les nouveaux programmes d’enseignement. Pour remplir cet objectif, les enseignants pourront initier les élèves de maternelle à l’utilisation d’un ordinateur, ou d’une tablette numérique. Classe de maternelle © Tyler Olson – Fotolia.com Cependant, attention à ne pas « laisser l’enfant seul devant l’écran. Fabien Soyez. Réflexions sur le numérique à l’école. Détails Catégorie : Ecole Publication : 29 août 2016 Le gouvernement a prévu de dépenser 1 milliard d’euros sur 3 ans pour développer le plan numérique à l’école.

La circulaire de rentrée de la ministre de l’Education nationale annonce « 1 000 collèges numériques » en septembre 2016 et prévoit à terme d’équiper l’ensemble des collèges français. L’Institut Montaigne, lui, dans un rapport de mars 2016, recommande l’utilisation du numérique dès la maternelle pour résoudre le retard du système scolaire français. Quelles questions cela suscite-t-il ? A partir de quel âge ? Qui finance ?

Eduquer au numériqueUne éducation au numérique – et pas seulement un mode d’emploi- sera-t-elle dispensée en parallèle? Former les professeursQuelle formation sera dispensée aux enseignants pour qui cela demande un vrai changement et une adaptation complète de leurs pratiques d’enseignement ? Ecole Numérique Sans Ondes Wifi - ENSOW.