background preloader

Toxicité du "roundup" / glyphosate

Facebook Twitter

Roundup : Bayer condamné à payer 2 milliards de dommages à un couple américain. New Study Links Glyphosate Pesticides To Advanced Liver Disease. Glyphosate-based pesticides like Monsanto’s RoundUp have been making headline news these days, largely due to the many trials against Monsanto (now owned by Bayer AG) whose plaintiffs allege that RoundUp caused their cancer.

New Study Links Glyphosate Pesticides To Advanced Liver Disease

For those people who haven’t been following the news, Monsanto recently lost multiple landmark cases in which juries awarded victims of non-Hodgkin’s lymphoma millions of dollars in damages. But, the potential link between glyphosate and cancer are not the only things we should be considering, according to a new study. The researchers at the University of California found that these pesticides are linked to serious liver disorders as well.

Two Days Of Monsanto's RoundUp Use Per Year Doubles Cancer Risk. Unless you’ve been living in a cave somewhere, you’ve probably heard about the possible link between pesticides and cancer.

Two Days Of Monsanto's RoundUp Use Per Year Doubles Cancer Risk

Glyphosate-based pesticides, in particular, have been getting a lot of media attention as two ground-breaking lawsuits dealt a serious blow to Monsanto’s already unscrupulous reputation. While Monsanto, now owned by the German corporation, Bayer AG, continues to declare its flagship pesticide—RoundUp—safe for use, a growing body of research and expert testimony says otherwise. La justice américaine reconnaît à nouveau le rôle du Roundup dans un cancer. VIDEO. Interdiction du Roundup Pro 360: L'Anses estime ne pas avoir fait d'«erreur d'appréciation»

Après l’interdiction par la justice du Roundup Pro 360, un herbicide à base de glyphosate, l'Agence nationale de sécurité sanitaire de l'alimentation, de l'environnement et du travail (Anses), qui avait autorisé sa mise sur le marché en mars 2017, a annoncé, dans un communiqué, qu’elle « contest(ait) toute erreur d’appréciation ».

VIDEO. Interdiction du Roundup Pro 360: L'Anses estime ne pas avoir fait d'«erreur d'appréciation»

Mardi, le tribunal administratif de Lyon a annulé l'autorisation de mise sur le marché de ce produit, estimant qu’il devait « être considéré comme une substance dont le potentiel cancérogène pour l’être humain est supposé ». Les juges ont clairement mis en cause l’Anses, l’organisme chargé d’attribuer ces autorisations en France, estimant qu’elle avait « commis une erreur d’appréciation au regard du principe de précaution » en autorisant ce produit le 6 mars 2017. La vente, la distribution et l’utilisation du Roundup interdites Ce désherbant, essentiellement utilisé en viticulture, ne représente que 2 % des ventes de glyphosate sous la marque Roundup en France. Decision to Uphold Verdict Against Monsanto Sends Bayer Stock into Tailspin.

Pesticides : trois nouvelles études confirment la dangerosité du glyphosate... aux doses autorisées. Trois nouvelles études indépendantes confirment la dangerosité, aux doses autorisées, de l'herbicide glyphosate, matière active du RoundUp de Monsanto.

Pesticides : trois nouvelles études confirment la dangerosité du glyphosate... aux doses autorisées

Trois nouvelles études indépendantes confirment la dangerosité, aux doses autorisées, de l'herbicide glyphosate utilisé notamment dans le RoundUp. L'Institut Ramazzini a annoncé le 16 mai la publication de trois études scientifiques* (rendues possibles grâce à une plateforme de financement participatif) qu'il a conduit dans le cadre de la phase pilote d'une grande étude globale sur le glyphosate, la matière active du RoundUp de Monsanto qui est pulvérisé sur des millions d'hectares, sur les cultures OGM et non OGM partout à travers le monde. Les résidus de glyphosate sont fréquemment retrouvés dans les aliments et dans l'eau de consommation dans de très nombreux pays. Investigation-finds-unsafe-amounts-of-monsantos-glyphosate-in-common-foods.

Monsanto a payé des scientifiques reconnus pour signer des articles qui lui donnent du crédit – La vraie démocratie. New study on Monsanto weedkiller to feed into crucial EU vote. Moms Exposed To Monsanto Weed Killer Means Bad Outcomes For Babies. On demande Justice ! Et si le droit venait à la rescousse des défenseurs de l'environnement ?

On demande Justice !

Et si le droit venait à la rescousse des défenseurs de l'environnement ? L'idée séduit, visiblement. Même si les lois ne sont pas vraiment taillées sur mesure pour eux. Mais détail curieux, les institutions, elles, donnent quelques signes d'inquiétude. Avec Marine Calmet, juriste ; François Veillerette, porte-parole de Générations Futures ; Didier Mulliez, faucheur d'OGM, et Christophe Noisette, d'Inf'OGM. Exclusif : Les preuves du double jeu de la Commission européenne sur le Roundup. Vytenis Andriukaitis, commissaire européen à la Santé La Commission européenne est-elle plus soucieuse des intérêts des industriels du glyphosate (matière active du désherbant Roundup) que de la santé des citoyens ?

Exclusif : Les preuves du double jeu de la Commission européenne sur le Roundup

Au vu des échanges de courriels que des associations européennes (Les Amis de la Terre et Global 2000) ont pu récupérer, on penche pour la première hypothèse. Selon ces documents, on voit clairement que le commissaire européen à la Santé, le Lituanien Vytenis Andriukaitis est très à l’écoute des intérêts des lobbys des industriels des pesticides – Monsanto, Dow, Syngenta et consorts. Une forte opposition bloque le renouvellement de l’autorisation du glyphosate – pour combien de temps ? La forte mobilisation d’une large coalition de groupes citoyens, dont des syndicats, est parvenue à bloquer temporairement le renouvellement de l’autorisation par l’Union européenne du glyphosate, le principe actif du désherbant Roundup de Monsanto et l’herbicide le plus utilisé au monde.

Une forte opposition bloque le renouvellement de l’autorisation du glyphosate – pour combien de temps ?

La Commission européenne et les gouvernements nationaux louvoient entre les pressions du lobby agrochimique, organisé au sein du Groupe de travail sur le glyphosate (GTF), et une fronde populaire qui ne montre aucun signe d’affaiblissement. Le renouvellement du produit aurait dû à ce stade n’être qu’une question de routine, mais la vive opposition citoyenne a transformé l’utilisation du glyphosate en un enjeu politique majeur. Le 13 avril, le Parlement européen a adopté à une forte majorité une résolution déclarant que la Commission européenne n’avait pas appliqué le principe de précaution, ni agit en vue de garantir un niveau élevé de protection de la santé humaine et de l’environnement.

Actions.sumofus. Wake Up and Smell the Poison. 12 Ways To Get Rid Of Aggressive Weeds Without Resorting To Roundup. You don’t have to resort to chemical herbicides in order to get rid of invasive weeds.

12 Ways To Get Rid Of Aggressive Weeds Without Resorting To Roundup

Safer options exist that will work just as effectively. They may take a bit more persistence, but the benefits of organic control methods far outweigh the negative health effects of chemical pesticides. Pour une Europe sans glyphosate cyberaction. .

pour une Europe sans glyphosate cyberaction

Vous êtes peut être arrivé sur cette page suite à un clique sur une pétition ou une cyberaction qui n'existe plus ou dont le lien est erroné La pétition ou cyberaction demandée n'est peut être plus d'actualité. Glyphosate, diméthoate, néonicotinoïdes : non aux pesticides ! Cette page regroupe les contributions les plus récentes de Jean-Luc Mélenchon (notes de blog, articles de blog Europe, explications de votes, questions à la Commission européenne…) contre les pesticides.

Glyphosate, diméthoate, néonicotinoïdes : non aux pesticides !

En particulier contre le glyphosate, substance présente dans de nombreux pesticides, et dont les effets nocifs sur la santé ont été prouvés. Mais aussi contre d’autres substances comme les néonicotinoïdes, qui tuent les abeilles, ou le diméthoate, dont la toxicité pour l’homme et les animaux est désormais connue. Pesticides : Stop aux poisons chimiques de Monsanto. Le glyphosate est la substance active du désherbant le plus vendu au monde, le Roundup de Monsanto. Utilisé massivement dans l’agriculture, il se retrouve fatalement dans les produits d’alimentation courante comme le lait, la farine, le pain ou la bière mais aussi dans notre sang et notre urine. Utilisé par l’industrie agroalimentaire, le glyphosate éradique tout ce qui est vivant dans les champs avant plantation.

Plus perfide encore, l’utilisation de l’herbicide total comme dessiccant : les plantes céréalières sont tuées une semaine avant la récolte en étant pulvérisées de glyphosate. Les grains sèchent alors plus rapidement et peuvent être stockés plus longtemps. Dans ce cas, optimiser la productivité implique une exposition directe de notre nourriture avec les poisons chimiques. Friends of the Earth: The Biggest Jobs on Earth. Une nouvelle étude du professeur Séralini démontre la toxicité d’un OGM sur des vaches. Gilles-Éric Séralini a publié fin janvier un article, dans la revue Scholarly Journal of Agricultural Science, qui étudie la santé de l’un des tous premiers troupeaux de vaches nourries avec des OGM.

Au bout de trois ans d’une ration quotidienne de maïs Bt176, la mortalité du troupeau étudié a fortement augmenté, constate l’étude. L’affaire remonte à 1997. À cette époque, Gottfried Glöckner dirigeait en Allemagne une exploitation de 80 hectares et de 70 vaches. Enthousiasmé par les OGM (organismes génétiquement modifiés), l’agriculteur planta du maïs Bt176, commercialisé par Novartis (devenu Syngenta). La plante produit un insecticide, c’est-à-dire une protéine toxique pour certains insectes. « J’étais très intéressé par cette technologie, je lisais les études et Novartis disait qu’il avait un très haut rendement, j’ai voulu essayer », raconte-t-il à Reporterre. Des données nombreuses et collectées par un vétérinaire agréé. Glyphosate : le gouvernement et la Commission européenne vont-ils empoisonner encore longtemps les Français ?

Toute cette semaine est sous l’onde de choc de l’an­nonce de la loi El Khomri. Une grosse et belle colère monte. J’en parle en contri­buant de nou­veau à faire connaître le contenu de ce texte scé­lé­rat. Pour moi, la semaine a filé entre mes doigts. La conduite de la cam­pagne de signa­tures sur le site jlm2017.fr, la suite de l’émis­sion ONPC de Ruquier, mes sor­ties sur le ter­rain comme à Valou­rec Valen­cienne, un aller-retour Bruxelles et une confé­rence étu­diante à Lille II, ont fait défi­ler les jours en accé­léré.

Dites aux gouvernements des pays membres de l’UE de voter contre le renouvellement de l’autorisation du glyphosate. Catastrophe ! La Commission européenne est sur le point de renouveler l'autorisation du glyphosate pour une durée de 15 ans. Cette substance, que l'on retrouve dans l'herbicide RoundUp de Monsanto, a pourtant été classée cancérogène "probable" par l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS) en 2015. Classement que réfute en bloque l'Autorité européenne de la sécurité des aliments (AESA), affirmant qu'au contraire la substance ne serait probablement pas cancérogène. Demandez à la Commission Européenne d'interdire le RoundUp. Mise à jour du 18 février 2016 : L'émission Envoyé Spécial diffusée sur France 2 a fait toute la lumière sur l'herbicide le plus vendu au monde.

Des millions de téléspectateurs découvriront les ravages causés par le RoundUp à l'aube d'une décision clé de la Commission européenne qui pourrait réautoriser le dangereux pesticide si nous n'augmentons pas la pression. Le RoundUp peut causer le cancer. Le 20 Mars, l'Organisation Mondiale de la Santé a remis une étude montrant que le glyphosate, l'agent actif du célèbre désherbant de Monsanto, est une 'cause probable' de cancers pour l'homme.

Pourtant, en France et en Europe, on peut trouver du RoundUp au rayon jardinerie. Et tout le monde peut alors se retrouver avec un produit hautement toxique dans son jardin, et dans les parcs de sa ville. Jusqu'à maintenant, le lobbying intensif de Monsanto a convaincu les grands organismes gouvernementaux de laisser le RoundUp faire ses ravages. S%C3%A9ralini. Le cancer en ventre libre chez Castorama. Le glyphosate, ingrédient actif du Roundup de Monsanto -- le désherbant le plus utilisé au monde -- a été récemment classifié comme «cancérogène probable» par l'Organisation Mondiale de la Santé. Les preuves scientifiques contre le glyphosate s'accumulent et, au lieu d'en tirer toutes les consequences, le géant de l'agrochimie cherche au contraire à discréditer les études scientifiques pour maintenir la vente libre de ce poison cancérogène et écocidaire. Heureusement, nous disposons d'un moyen efficace pour combattre Monsanto et mettre immédiatement un terme à l'épandage du Roundup : cibler la grande distribution.

Imaginez si nous pouvions pousser l'un des leaders français des magasins de bricolage, Castorama, à cesser de vendre du glyphosate. L'impact serait énorme. Glyphosate : bien que cancérigène dans sa formulation commerciale, sera-t-il. Le glyphosate est le principe actif de plusieurs herbicides (dont le Roundup de Monsanto, mais depuis 2000, année de fin du brevet sur cette molécule, de nombreuses autres entreprises commercialisent des herbicides à base de glyphosate). Dans l’Union européenne, les pesticides sont autorisés pour une période de dix ans. Ce délai, pour le glyphosate, devait expirer en 2012, mais cette molécule reste autorisée le temps de « négocier » son renouvellement pour, non pas dix mais quinze.

Stop Glyphosate. Has Monsanto Covered Up Evidence of Roundup's Health Risks for Decades? MONSANTO KNEW OF GLYPHOSATE. Microsoft Word - JOS_9_2__draft8.doc - Journal-of-Organic-Systems-2014-Vol9-No2.pdf. Genetically engineered crops, glyphosate and the deterioration of health in the United States of America (Journal of Organic Systems) Originally published by Journal of Organic Systems Volume 9 Number 2, 2014 Abstract A huge increase in the incidence and prevalence of chronic diseases has been reported in the United States (US) over the last 20 years. Is Monsanto’s Roundup linked to a deadly kidney disease? Entire communities of sugar-farm laborers in Central America are being crippled by a sometimes deadly kidney malady — and nobody knows why. But some think the herbicide glyphosate, sold by Monsanto under the name Roundup, may be connected to the epidemic. NPR reports on the rash of illnesses: The first reports of this disease date back at least 20 years. At first the clusters of men dying of kidney failure was dismissed as a fluke.

Then it was written off as diabetes or some other underlying health problem that hadn’t been correctly diagnosed.Despite years of research all over the world, scientists still can’t definitively pinpoint the cause. Gut-Wrenching: New Studies Reveal the Insidious Effects of Glyphosate. By Pamela Coleman, PhD Farm and Food Policy Analyst The Cornucopia Institute. Le roundup est mauvais pour la santé, c'est scientifiquement prouvé. Pesticides: Le Glyphosate interdit au Sri Lanka pour raisons sanitaires. Pesticides: Le Glyphosate interdit au Sri Lanka pour raisons sanitaires. Réponse du CRIIGEN - nov. 2013. La toxicité du Roundup, un désherbant de Monsanto, doit être réévaluée. OGM : le maïs transgénique Bt affecterait la faune aquatique.

Toxicité du maïs OGM de Monsanto MON 810 confirmée. Arrivera-t-il bientôt en France ? 4.1. MYTH: Roundup is a safe herbicide with low toxicity. Le Roundup de Monsanto, lié à la stérilité, trouvé dans tous les échantillons d'urine analysés. Deformities, sickness and livestock deaths: the real cost of GM animal feed?