background preloader

L'Asie du Sud-Est

Facebook Twitter

Documentation Photographique 8134. Asie du Sud Est. Aléa - HYPERGEO. Malgré son apparente simplicité, la notion d’aléa est plus complexe qu’elle n’y paraît.

Aléa - HYPERGEO

Dans le domaine des risques et catastrophes, l’aléa peut désigner soit les caractéristiques d’un phénomène potentiellement dommageable (c’est-à-dire le processus naturel, technologique ou social source du danger), soit la probabilité d’occurrence et d’intensité dans une région, au cours d’une période, d’un phénomène dangereux.

Sous cet angle probabiliste, l’aléa est alors un événement de réalisation ou de date incertaine, de telle sorte qu’il soit impossible de savoir avant sa manifestation quels en seront précisément ses impacts, notamment en termes d’emprise spatiale et d’effets sur les sociétés et les territoires. L’aléa est donc un événement possible qui constitue une menace en présence d’enjeux. Centre, périphérie. En géographie, centre et périphérie ne correspondent pas forcément à la localisation d'un espace, mais le plus souvent au rapport d'inégalité et de domination entre deux espaces, à n'importe quelle échelle.

Centre, périphérie

Un centre est un lieu de concentration dont le poids, la taille dépend d'un certain nombre de critères de nature socio-économiques, socioculturels. Le centre a une capacité d'impulsion, de commandement qui dépend de : – sa population (densité, part de la population totale...), de son niveau de vie, de l'ancienneté de son développement, – ses capacités de production (capitaux, qualifications, etc.), – ses capacités d'autodéveloppement sur ses propres ressources humaines et financières, – ses capacités de recherche et d'innovation : investissements en recherche et développement, lieux de recherche. Le poids d'un centre comporte aussi des éléments qualitatifs, subjectifs (« l'atmosphère de place » selon J. La périphérie correspond aux espaces dépendant d'un centre.

Origine de la notion. Desakota. La notion de desakota (littéralement « ville-village ») proposé par Terry G.

Desakota

McGee (1991) vise à caractériser des formes de peuplement propres à l’Asie qui présentent pour caractéristiques une mixité des activités agricoles et non-agricoles dans des espaces densément peuplés et où la mobilité des populations est localement importante. Développée avant tout pour l’Indonésie, la desakota correspond aussi à des formes d’habitat et de vie d’autres lieux comme le Kérala au sud de l'Inde. Maritimisation/démaritimisation. Au sens strict, la maritimisation est un processus d'accroissement des échanges internationaux par voie maritime qui s'accélère depuis les années 1970.

Maritimisation/démaritimisation

En effet, le trafic maritime mondial est passé de 2,6 milliards de tonnes en 1970 à 10,7 milliards de tonnes en 2017 (Cnuced, 2018). Le taux de croissance du transport maritime est supérieur à celui de l’économie mondiale. L'abaissement du coût et des temps du transport maritime en sont des moteurs déterminants. Le gigantisme des navires et la révolution du conteneur en sont les outils techniques décisifs.

Au sens large, la maritimisation est le rôle croissant joué par les mers et les océans dans l’organisation du Monde. Métropolisation. La métropolisation désigne le mouvement de concentration de populations, d'activités, de valeur dans des ensembles urbains de grande taille.

Métropolisation

Migrations. Migrations internationales | Migrations en Méditerranée | Migrations en Afrique | Migrations en Chine La migration est le fait de changer de domicile pour une durée longue ou définitive.

Migrations

Mobilité. Dans son acception la plus générale, la mobilité désigne un changement de lieu accompli par une ou des personnes.

Mobilité

Les individus et les groupes humains sont confrontés à l'exigence de maîtrise de la distance par la mobilité (Lévy, Lussault, 2003). Celle-ci ne se limite pas au déplacement physique effectif et aux techniques de transport, à l'accessibilité, mais elle embrasse les idéologies et les technologies du mouvement en cours dans une société. Elle rassemble donc à la fois : un ensemble de valeurs sociales ; une série de conditions géographiques ; un dispositif technologique et son arsenal de techniques et d'acteurs.

Mondialisation. La mondialisation est l'ensemble des processus (socio-économiques, culturels, technologiques, etc.) facilitant la mise en relation des sociétés du monde entier.

Mondialisation

Le terme « mondialisation » s'est imposé à partir des années 1980 même s'il a été employé en France pour la première fois dès 1904. Il se distingue de la « globalisation », anglicisme qui, en français, désigne plutôt la mondialisation financière. La mondialisation est un processus continu d'intensification et de fluidification des échanges, porté par l'essor des transports et des mobilités (populations, entreprises, etc.) et accéléré depuis les années 1970 par les systèmes contemporains de communication et de circulation de l'information.

Elle tend à accentuer les phénomènes de diffusion et d'homogénéisation à travers l'espace mondial. Pour Laurent Carroué, la mondialisation « n’est pas réductible à la seule échelle mondiale. La mondialisation pose aujourd'hui des défis de développement à l'échelle mondiale. Risque, risques. En géographie, un risque est la possibilité qu'un aléa se produise et touche une population vulnérable à cet aléa.

Risque, risques

L'équivalent anglais est risk. Il ne faut donc pas confondre aléa, risque et vulnérabilité. L'aléa est un phénomène (naturel ou technologique) plus ou moins probable sur un espace donné. La vulnérabilité exprime le niveau d'effet prévisible de ce phénomène sur des enjeux (l'homme et ses activités). Territoire. Le territoire peut se définir comme une portion d’espace terrestre envisagée dans ses rapports avec les groupes humains qui l’occupent et l’aménagent en vue d’assurer la satisfaction de leurs besoins.

Territoire

Notion autonome, le territoire, en géographie n’est ni un synonyme, ni un substitut du mot espace. Vulnérabilité - HYPERGEO. Accueil > Français > Relations Sociétés/Environnement > Concepts > Vulnérabilité mardi 7 février 2006, par G. H. MYANMAR : encore sur la voie de la démocratie ? Des élections législatives se tiendront dans une semaine en Birmanie. C’est le deuxième scrutin libre depuis 2010, date du départ de la junte militaire qui dirigeait le pays depuis cinquante ans. 38 millions d’électeurs sont donc appelés à renouveler le Parlement et les assemblées régionales. Mais beaucoup de Birmans sont exclus de cette consultation. Les explications de Sophie Brondel, coordinatrice de l'association d’Info Birmanie, centre d’information et de plaidoyer sur la situation politique, économique et sociale du pays.

Les élections législatives du 8 novembre sont-elles libres, démocratiques et ouvertes à tous ? MYANMAR : le chemin fastidieux vers la démocratie. Ce sont des élections qui vont très certainement passer en-dessous des radars étant donnée l’actualité américaine… Une bonne raison (parmi beaucoup d'autres) pour leur accorder une place ce matin. 38 millions d'électeurs sont donc appelés aux urnes dimanche pour des élections législatives, cinq ans après la victoire du Prix Nobel de la Paix Aung San Suu Kyi… Et surtout de son parti, la Ligue nationale de la Démocratie, laquelle démocratie peine pourtant à advenir dans un pays où l’armée occupe toujours une place centrale.

Où le processus de paix avec les Etats de l’ouest n’a pas avancé. MYANMAR : les racines d'une violence. Rudyard Kipling l’affirmait dès 1899 : « La Birmanie est bien différente de tout pays dont vous pouvez avoir entendu parler. » Encore était-ce à ses compatriotes britanniques qu’il s’adressait, dont le pays en question était alors une colonie.

Qu’aurait-il dit à des Français, ceux d’hier comme ceux d’aujourd’hui, qui en furent toujours, culturellement et intellectuellement, éloignés davantage encore. Mais voici que le drame des Rohingyas, surgissant au premier plan de l’actualité, nous sort brusquement de la tentation de l’indifférence. Il s’agit de cette minorité musulmane martyrisée par l’armée et en grande partie rejetée au-delà de la frontière dans le Bengladesh voisin. Evénement dramatique d’où naît chez nous un étonnement qui va jusqu’à la stupéfaction. Eh quoi ! PHILIPPINES : d'où vient cette violence? Bonjour ! On admettra aisément que les Philippines, dont nous allons parler ce matin, n’attirent pas fréquemment l’attention des Français. Dans les deux pays qui les ont successivement colonisés, à savoir l’Espagne et les Etats-Unis d’Amérique, jusqu’à leur indépendance de 1946, on s’y intéresse plus souvent que chez nous, comme il est naturel.

Mais voici que l’émergence toute récente, en juin 2016, d’un personnage sulfureux à la tête de l’Etat, le président Rodrigo Duterte, vient de susciter la curiosité, quelque peu interloquée à vrai dire, de la presse internationale. THAILANDE : ‎Géopolitique : son roi libidineux et sa junte en échec. ‎THAILANDE : Les Enjeux internationaux : "les revendications contre la monarchie étaient impensables il y a deux ans" ASEAN : une future union asiatique (Le dessous des cartes) ASE : Conférence de Bandung. ASE: Dark Tourist (épisode 8) sur Netflix. Dessous des cartes et vidéos. INDONESIE : Un nouvel émergent (Le dessous des cartes) MYANMAR : L’exode des Rohingya victimes de persécutions. SINGAPOUR : La mondialisation, à quel prix (Le dessous des cartes) Ressources des Cafés géo sur l'ASE. FUMEY Gilles, « Géopolitique de l’Asie (Pierre Gentelle) », Cafés géographiques, Rubrique Des Livres, 9 février 2007. Ressources de Géoconfluences sur l'ASE.

ASE : Urbanités sud-est asiatiques. Posted by urbanites on lundi, septembre 14, 2020 · Leave a Comment. ASE : Urbanités sud-est asiatiques / Figures d’un urbanisme aspirationnel. Les villes secondaires à l’heure de la Belt and Road Initiative. ASE : En construisant des barrages sur le Mékong, la Chine assèche ses voisins. ASE : Résumé de Zomia, là où l’État n’est pas. BANGKOK : Vendre et acheter à Banglamphu : commerce et coprésences entre touristes et habitant·e·s. Posted by urbanites on lundi, septembre 14, 2020 · Leave a Comment.

GRAND MEKONG: Le Japon dans la région : l'investissement devient stratégique. SINGAPOUR : Agriculture urbaine. THAILANDE : comprendre l'insurrection musulmane au Sud. THAILANDE : Production agricole et échanges commerciaux. INDONESIE : Palme d’or (Huile de palme) VIETNAM : "Doi Moi" : ouverture et mutations. ASE : Une géographie de l’Asie du Sud-Est. ASE : Les groupes islamistes radicaux. ASE : Les villes aux marges de la métropolisation en Asie du Sud Est. ASE : Les montagnards et l’État en Asie du Sud-Est continentale.

CAMBODGE

INDONESIE. LAOS. MALAISIE. MYANMAR. PHILIPPINES. SINGAPOUR. THAILANDE. TIMOR ORIENTAL. VIETNAM. BANGKOK - SINGAPOUR : Dynamique urbaine et métropolisation en Asie du Sud Est. LAOS et VIETNAM : Culture du paysage, gouvernance territoriale et mise en tourisme dans des montagnes rurales. ASE : Exemples de croquis. Asie, Océanie. Reprendre pied en Asie du Sud-Est. Sortie géographique - L'Asie du Sud-Est à Paris.