background preloader

Russie énergie

Facebook Twitter

Conflits environnementaux et instrumentalisation dans le secteur des hydrocarbures en Russie orientale. 1Les hydrocarbures jouent un rôle clé dans l’économie et la diplomatie de la Russie.

Conflits environnementaux et instrumentalisation dans le secteur des hydrocarbures en Russie orientale

Celle-ci se place en 2012 au second rang des pays producteurs de pétrole (derrière l’Arabie Saoudite) comme de gaz (derrière les Etats-Unis) et elle apparaît également comme l’un des premiers exportateurs mondiaux d’hydrocarbures. Ce secteur des hydrocarbures représente une contribution majeure aux finances publiques : en 2012, la part des exportations du pétrole brut, la part de produits pétroliers et celle des exportations de gaz dans le PIB de la Russie étaient respectivement de 35%, de 19% et 12,3%, soit un total d’environ 66,3% (Goskomstat, 2012). Les hydrocarbures sont aussi un vecteur de puissance sur la scène internationale. 2Le poids primordial des hydrocarbures contribue à expliquer la façon dont l’environnement est appréhendé en Russie.

Il est étroitement associé à la mise en valeur des ressources naturelles et à une politique sécuritaire, comme le souligne Jean-Robert Raviot (2005). LA QUESTION DE L'ÉNERGIE. « Les enjeux des hydrocarbures EN rUSSIE » La Russie est une entrée intéressante pour mieux décrire les enjeux énergétiques des hydrocarbures.

LA QUESTION DE L'ÉNERGIE

En effet, la rareté amplifiée des ressources énergétiques donne une influence politique indéniable aux Etats dont le sous-sol est riche. La Russie est pleinement consciente de cette opportunité. Ce pays est un véritable continent qui recèle des ressources énergétiques en très grandes quantités, déjà exploitées ou exploitables dans l'avenir. Gaz russe pour la Chine: projets Force de la Sibérie et Altaï. Les dégâts causés par la fuite de pétrole près de l'Arctique. Environnement, société et hydrocarbures dans le Grand Nord russe. La révolution industrielle a été assurément une révolution énergétique dès lors que la consommation individuelle a été multipliée par neuf en deux siècles.

Environnement, société et hydrocarbures dans le Grand Nord russe

L’insuffisance des ressources locales souvent, et la diffusion de l’usage du pétrole, plus calorifique mais aussi plus concentré spatialement, associées à l’essor des transports, ont conduit au développement de l’exploitation de ressources lointaines notamment dans l’Arctique au seuil géographique de la rentabilité. Les variations du prix du baril de brut se répercutent sur le tracé de cette ligne plongeant ces espaces de production limite dans un avenir toujours incertain. Le grand débat actuel de la société monde à propos de l’après pétrole a, dans ces contrées, le goût de l’inquiétude et de l’amer.

La Russie, 1er producteur mondial de gaz et 2e pour le pétrole, a vu le centre de gravité de sa production migrer vers le nord depuis les années 1930. Rudesse et fragilité du milieu d’exploitation. Nouveau front pionnier pétrolier et gazier dans l'Extrême-orient russe : Sakhaline — Géoconfluences. N.B. : L'ensemble de l'article a été écrit en 2007, à l'exception d'un encadré et de la partie 4.1., ajoutés en 2017.

Nouveau front pionnier pétrolier et gazier dans l'Extrême-orient russe : Sakhaline — Géoconfluences

Les sources en pied d'article ont également été mises à jour. 1. Situation et conditions générales Située en Extrême-Orient russe, l'île de Sakhaline est séparée du continent par le détroit des Tatars (dit aussi "manche de Tartarie"). Elle est riveraine, par sa façade orientale, de la mer d'Okhotsk et son extrémité méridionale n'est qu'à 40 km du nord de l'île japonaise d'Hokkaido. En 1875 Sakhaline avait été cédée par le Japon à la Russie en échange de l'intégralité des îles Kouriles. Sakhaline est associée à la ceinture de subduction du Pacifique occidental. La population de Sakhaline vivait d'activités traditionnelles (pêche, exploitation forestière par exemple) jusqu'à ce que débute l'exploitation des ressources en hydrocarbures. 2. Sakhaline-1 exploite trois champs (pétrole et gaz), Chayvo, Odoptu et Arkutun Dagi, le long de la côte nord-est de Sakhaline. Les hydrocarbures, piliers de la puissance russe.

Comme en 2006, l’Europe assiste médusée à un nouvel épisode de la guerre du gaz entre la Russie et l’Ukraine.

Les hydrocarbures, piliers de la puissance russe

Ce conflit commercial sur fond de brouille politique avait alors rendu l’Union européenne consciente de sa dépendance énergétique vis-à-vis de Moscou. Hier matin donc, la Russie, principal producteur de gaz, a coupé ses livraisons à . Outre le désir de la Russie de punir l’Ukraine pour son , le différend russo-ukrainien est aussi commercial. Russie.